Aller à la page : Précédent  1, 2
 

La beauté est dans les yeux de celui qui regarde. [Maxime]

 
  
MessageSam 7 Nov - 12:26
Groupe
avatar
InvitéInvité
"La confiance se gagne en gouttes et se perd en litres."


Alors que Lou exprimait les souvenirs des douloureuses expériences dont elle et Noah avaient été les cobayes, la daemonne de Logan, Lynn, gronda en fouettant l’air de sa queue. Etait-ce sa manière de lui montrer qu’elle était désolée pour eux ? Ou peut être juste un signe de colère envers ceux capables de telles abominations ? Déjà sur des êtres vivants, en plus sur des enfants… La jeune fille se sentit reconnaissante envers la panthère, qui ne minimisait pas ce qu’ils avaient vécus tous les deux. L’homme lança un regard à la panthère qui cessa immédiatement de grogner et qui reprit une attitude calme et bienveillante. Elle s’approcha d’un pas silencieux de Noah et frotta sa tête contre la sienne, geste que lui rendit le jeune daemon. Il expliqua mentalement à Lou que ça signifiait leur soutient.

Quelques minutes plus tard, ce fut au tour de Logan de s’approcher de Lou et de prendre la jeune fille dans ses bras. Il se comportait comme l’aurait fait un protecteur, un grand frère. Au départ, Lou se raidit. Elle n’était pas habituée à un tel contact. Puis peu à peu, elle se détendit et se laissa aller dans les bras de Logan, où elle se sentait en sécurité pour la première fois depuis longtemps. Il ne devinait pas combien ça la changeait, un tel contact, combien il était dur pour elle de s’appuyer sur une force qui n’était pas la sienne ou celle de son daemon. Peut être qu’un jour il le comprendrait, ou peut être qu’elle le lui expliquerait. Noah éprouvait du soulagement et lui aussi se sentait en confiance, en sécurité avec eux. On aurait dit que ce témoignage de soutient était une promesse de toujours être là si le besoin se faisait sentir. Lorsqu’il relâcha Lou, celle-ci lui lança un regard reconnaissant avant de terminer ses lasagnes. Il disparut dans la chambre ou il s’affaira avant de revenir et d’installer oreiller et couverture sur le canapé. Il déclina la proposition de la jeune fille de faire la vaisselle.

- Tiens, je te prête ça pour la nuit, que tu sois confortable. Je te laisse la chambre, je dormirai sur le canapé et ce n’est pas négociable. Il est tard, je vais gentiment aller me coucher, je me suis levé très tôt ce matin. Fais comme chez toi.

Lou saisit ce que lui tendait son nouveau protecteur – un t-shirt et un short – et le remercia, un sourire sur le visage. Elle lui souhaita ensuite une bonne nuit alors qu’il s’installait sur le canapé, Lynn contre lui. Lou les regarda quelques instants, reconnaissante, puis elle quitta la pièce, allant se changer dans la salle de bain. Noah la suivit dans un silence parfait.

- Je crois que c’est une bonne idée de leur faire confiance. fit doucement Noah. Ils ont vraiment l’air de se préoccuper de nous. C’est un sentiment plutôt agréable, de ne pas se sentir seuls, tu ne crois pas ?

La jeune fille rejeta ses longs cheveux en arrière et regarda sa moitié. Elle ne formula pas de réponse à voix haute, mais mentalement, elle exprima son accord. Il lui restait quelques réserves, mais d’ici quelques temps qu’ils se connaissent mieux, la brune savait qu’elles disparaîtraient. Du moins l’espérait-elle.

Pour l’instant, même si elle se levait tôt le matin, la fatigue ne la gagnait pas. Elle n’allait cependant pas déranger Maxime. Elle s’assit en tailleur sur le lit, en réfléchissant. Noah bondit également sur le lit et s’allongea face à sa daemonienne. Il ne songea qu’un peu plus tard qu’une panthère sur le lit aurait peut être dérangé le daemonien. Mais de toute façon, c’était fait. Elle plongea son regard dans celui de Noah et lui gratta machinalement les oreilles. Elle resta là un moment, réfléchissant à l’université, à la possibilité qui s’offrait maintenant à elle d’étudier la musique et d’oublier – ou du moins d’essayer – sa vie de cobaye. Elle pourrait explorer son don à fond, maintenant qu’il n’appartenait plus qu’à elle. Pour l’instant, les séquelles du passé faisaient qu’elle l’utilisait peu, mais il faisait partie d’elle.

Elle s’allongea et tira la couverture sur elle. Noah vînt s’allonger contre elle. Lorsqu’elle tomba dans les bras de Morphée, sa dernière pensée fut pour la nuit qu’elle redoutait.

____________________________Lendemain_________________________

Lou s’éveilla en même temps que le soleil alors que Noah, déjà réveillé, regardait le ciel d’une couleur orangée en songeant à la journée qui s’annonçait. Les cauchemars l’avaient prises plusieurs fois, mais elle n’avait pas hurlé comme elle le faisait parfois, elle s’était contentée de se réveiller en sursaut ou de s’agiter dans le lit. Rien de nouveau. Mais ça l’aurait gênée, de dormir chez une personne et de se mettre à hurler dans son sommeil.

Elle s’étira à la façon d’un chat, comme elle avait l’habitude de le faire au réveil. Elle ne savait pas si Maxime serait levé, aussi se débrouilla-t-elle pour faire le moins de bruit possible. Ce qui ne fut pas difficile étant donné qu’elle était plutôt discrète de nature. Elle se dirigea vers la cuisine et prépara du café, avant d’en boire un, attendant que Logan se lève.
  
MessageLun 9 Nov - 19:36
Groupe
avatar
InvitéInvité
Maxime ne fut pas surpris de sentir la jeune femme se crisper lorsqu’il la prit dans ses bras. Mais il ne le fut pas non plus lorsqu’elle se détendit. Lui, dans la période sombre de sa vie, aurait tellement aimé que quelqu’un soit là pour lui, le prenne dans ses bras et s’occupe de lui. Bien entendu, il avait eu Lynn, mais ce n’est pas pareil et la panthère le comprenait sans peine. Il laissa ensuite la jeune femme finir de manger pendant qu’il allait préparer son lit pour la jeune demoiselle et le canapé pour lui. Elle sembla apprécier le contact et les efforts de Maxime. Noah aussi sembla apprécier le câlin de Lynn, qu’il lui rendit.

Lorsqu’il lui tendit un t-shirt et un short, elle lui sourit en guise de remerciement. Maxime partit ensuite se coucher en leur signalant qu’il pouvait faire comme chez eux. Elle le regarda partir au salon et Lynn lui signala, alors qu’ils étaient couchés sur le canapé, qu’elle les observait. Maxime haussa les épaules mentalement en lui disant qu’elle faisait ce que bon lui plaisait. Lynn lui sourit et il la gratouilla derrière les oreilles. Elle se mit à ronronner, comme toujours et ils finirent par s’endormir, tous les deux. Ils n’entendirent même pas la jeune femme aller se coucher.

En revanche, en pleine nuit, Lynn finit par réveiller Maxime. "Réveilles-toi Max, elle s’agite… Et je sens l’odeur de la peur envahir l’appartement… " Il ne lui fallut pas longtemps pour être derrière la porte de la chambre. Il hésitait à aller la voir, la réveiller et lui offrir son réconfort… Mais il n’osait pas entrer. Lui offrir son soutient était une chose, mais si ses cauchemars étaient comme les siens et si la réaction de Noah était celle que Lynn avait parfois… Il ne voulait pas la laissé dans cet état, mais il ne voulait pas non plus se mettre en danger… "Elle se calme, ça va mieux…" Max hocha doucement la tête et repartit vers le salon. Ils ne mirent pas longtemps à se rendormir et pour une fois, la nuit de Max fut tranquille.

Il fut réveillé par une odeur de café. Lynn s’était levée elle, car il ne la sentit plus contre lui. Elle devait sans doute être dans la cuisine. Cependant, elle était incapable d’allumer la machine à café, malheureusement pour Maxime. Il se leva, enfila son t-shirt qu’il avait laissé sur le dossier du canapé. Puis il se rendit à la cuisine ou la jeune femme se trouva, une tasse de café à la main. Il s’en servit une et après sa première gorgée, il la salua :

"Bonjour, pas trop mal dormit ? Lynn t’a entendue cette nuit. J’ai failli entrer pour te réveiller, mais finalement, tu t’es calmée toute seule. Tu veux en parler, je sais ce que c’est. J’ai 34 ans et mes cauchemars d’enfances me rongent encore… Noah, tu veux manger aussi ? Et toi, Lou, tu veux déjeuner ?"

Sans attendre réellement la réponse du daëmon, il ouvrit le frigo et soupira. Il sortit le morceau de viande qui s’y trouvait et se dirigea vers le réduit, ou se trouvait le congélateur. Mais comme il s’en doutait, il était vide. Il savait qu’il devait passé chez le boucher aujourd’hui, parce qu’il y avait encore pour Lynn ce matin, mais pas plus…

"Navré, je devais passer chez le boucher ce matin. Je n’ai plus que ce morceau…"

Lynn se rua sur lui et attrapa le morceau de viande. Il la regarda, choqué jusqu’à ce qu’elle s’approcha de Noah et pose le morceau entre eux deux en déclarant :

"Je veux bien partager…"

Elle fit un câlin au jeune mâle et se coucha d’un coté de l’os pour se mettre à manger, laissant l’autre côté libre pour Noah. Maxime n’avait pas encore la réponse de la jeune femme, mais il lui sorti un bol, le seul paquet de céréale qu’il avait et une brique de lait du frigo et posa le tout sur la table. Il se resservit une tasse de café qu’il avait fini et s’assit à table.




[Hors RP : Alors, finalement ton choix s'est porté sur le tigre doré ? Chouette comme choix, et ça ne déplaira pas à Lynn qui aura un compagnon de jeu à sa taille, voir même un peu trop grand ^^ J'espère que la réponse t'as plu ^^]
  
MessageJeu 24 Mar - 13:10
Groupe
avatar
InvitéInvité
"La confiance se gagne en gouttes et se perd en litres."


Lou buvait tranquillement son café. Elle regardait les gens, par la fenêtre, tasse à la main. C'était plutôt étonnant de constater que les gens menaient leur train train quotidien sans se soucier de ce qui pouvait se passer autour d'eux. Chacun avec son histoire, ses problèmes, ses espoirs, ses rêves... Et pourtant si peu de gens pour s'en soucier... Noah s'était assis et observait sa dæmonienne, jusqu'à ce qu'il entende Maxime se lever, ce qu'il transmit à Lou. Elle ne fut pas surprise lorsqu'il s'engagea dans la pièce.

- Bonjour, pas trop mal dormi ? Lynn t'a entendue cette nuit. J'ai failli entrer pour te réveiller, mais finalement, tu t'es calmée toute seule. Tu veux en parler, je sais ce que c'est. J'ai 34 ans et mes cauchemars d'enfance me rongent encore... Noah, tu veux manger aussi ? Et toi, Lou, tu veux déjeuner ?

Lou hésita à répondre. Ses cauchemars, elle n'en avait jamais parlé à personne. Elle ne savait pas trop si c'était parce qu'elle ne voulait pas en parler, parce qu'elle n'avait personne avec qui en discuter ou parce qu'on ne lui avait tout simplement jamais posé la question. Mais là, tout de suite, elle. Heureusement pour elle, Maxime lui épargna de répondre dans l'instant en proposant à Noah de manger. L'estomac de Noah grognait mais il n'aurait jamais demandé quoi que ce soit pour lui même sans extrême nécessité. Il ne répondit cependant pas, Maxime fouillant dans le congélateur afin de trouver un peu de viande. Il sortit un morceau et exprima que c'était le dernier, qu'il devait passer chez le boucher. Lynn sauta dessus, sous le regard effaré des deux humains avant de se diriger vers Noah, estomaqué.

- Je veux bien partager.

Noah observa la panthère avec hésitation, elle lui fit un câlin puis passa d'un côté de l'os afin de laisser l'autre côté à Noah. Il finit par se mettre à manger également. Lou souriait. Noah hésitant, c'était rare, autant en profiter ! Il grogna à l'encontre de sa dæmonienne, qui se retînt de lui tirer la langue comme une enfant.

Maxime attrapa un bol, un paquet de céréales et une brique de lait qu'il posa sur la table avant de se servir une tasse de café. Lou le remercia et se servit, avant de jouer plusieurs minutes avec sa cuillère.

- Ils sont réguliers, depuis que je suis toute petite. Mais je n'en ai jamais parlé à personne. Ou que ce soit.

Noah cessa de manger et observa sa dæmonienne. Il ferma totalement son esprit à sa dæmonienne. Certains cauchemars de Lou étaient en fait de vieux souvenirs qui remontaient à la surface. Elle était trop jeune pour s'en souvenir complètement, elle ne pouvait que deviner. Mais lui, il se souvenait. Il savait qu'elle tentait depuis longtemps de comprendre et, n'étant pas stupide, elle savait qu'il lui cachait quelque chose. Mais il refusait de lui dire que, dans ce dernier orphelinat qu'ils avaient connu, ce n'était en fait pas la première fois qu'ils servaient de cobayes pour des expériences. Elle pourrait encaisser, elle était solide. Mais quel dæmon il serait s'il ne veillait pas sur sa moitié, s'il ne cherchait pas à lui épargner des souffrances ? Qui plus est qui concernaient le passé, avec un peu de chance derrière eux ?

Lou avait senti le changement et tenta de communiquer avec son dæmon. Puis elle abandonna. Elle savait qu'il lui cachait quelque chose, depuis toujours. Elle aurait pu tenter de lui extirper de force quand il ne s'y attendrait pas, mais jamais, quelle que soit son envie de savoir, elle ne lui ferait un truc comme ça. Ce serait la fin de leur complicité et une confiance qu'elle ne récupérerait jamais. Mais sans ça, elle l'aimait, tout simplement. Elle savait que ce qu'il lui cachait avait un lien avec certains de ses cauchemars mais elle n'en savait pas plus. Il l'embrouillait souvent, il se fermait quand il y pensait et pour n'importe quel cauchemar, pas un en particulier...

- Y a-t-il un moyen d'en faire moins souvent ?

[Hors RP : Vraiment désolée pour le temps de réponse, les choses s'enchaînent pour moi XD
Oui, le choix me plaît également :) ]
  
Message
Groupe
Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2