Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Yes, I would, if only I could | Kieran

 
  
MessageDim 28 Juin - 20:17
avatar
InvitéInvité

Kieran Edouard Deyes

Nous vous laissons le choix pour définir le caractère de votre personnage :
- Soit vous décidez de nous décrire dans un résumé le caractère de votre personnage (15 lignes minimum complètes).
- Ou alors, vous choisissez cinq traits de caractères qui définit votre personnage que vous aurez à nous décrire en 3 lignes chacun.
N'oubliez pas de surligner en gras les traits de caractères !

Vous pouvez aussi parler de votre physique mais ça ne comptera pas dans le nombre de ligne.

Dev Nerd Girl - RPG Stuff

« You did not break me, I'm still fighting for peace. »

Nom et Prénom : Kieran Edouard Deyes
Âge : 29 ans
Lieu de naissance : Norvège, Trondheim.
Groupe : Pro-conseil.
Poste : Choisir parmi les postes disponibles. Vous n'êtes pas obligé d'en choisir un à l'inscription. Vous pourrez en demander un plus tard.
Étude ou Métier : Se référencer à ce sujet pour en savoir plus.

Pouvoir :
La clairvoyance n’est pas un don qui fait rêver les enfants. C’est un pouvoir fourbe, qui agit dans l’ombre, crève lentement l’ennemi sans même que celui-ci ne s’en aperçoive. Elle se constitue dans les soubassements, là où personne ne la verra s’abattre comme un couperet.
Au début, le don de Kieran se rapprochait beaucoup de l’empathie. C’était comme une sensation dans le creux de son estomac, qui lui indiquait ce que telle personne ressentait, quand elle mentait, pourquoi elle se mettait en colère, les relations qui la liaient à d’autres personnes, sa condition physique générale. C’était, tout au plus, une intuition, un sentiment intense de savoir quelque chose sans avoir la moindre idée d’où il tirait cette certitude. Il savait, c’était aussi simple que cela. Son don s’est développé quand il avait quatorze ans, en plein milieu de la tempête émotionnel que chaque adolescent se voit obligé de traverser. Autant dire qu’il ne comprenant pas grand-chose de ce qui lui arrivait, si ce n’est que ses hormones lui montait réellement à la tête.
Ce n’est que vers seize ans qu’il comprit qu’il se cachait réellement quelque chose derrière ces sensations, que ce n’était pas juste son cerveau qui tournait à l’envers. C’est aussi à cette époque que les « flashbacks » firent leur apparition. Ces derniers sont variés et apparaissent généralement de manière tout à fait anarchique sous des formes diverses. Généralement, le mécanisme se met en marche quand Kieran touche un objet ou une personne. Alors, sous ses yeux à présent habitués, se déroulent l’histoire de l’objet ou de la personne. C’est très rapide, et à moins de savoir ce qu’il cherche, Kieran n’est généralement capable de retenir que les évènements les plus importants et non dans les moindres détails, sauf s’il s’y applique.
Enfin, quand il crut être capable de maîtriser son don dans ses détails et de le comprendre, apparurent les « flashforwards ». Si Kieran avait déjà eu du mal à gérer les assauts de souvenirs du passé, les fragments du futur lui mirent complètement la tête en vrac. Ce ne sont pas des prémonitions au sens propres du terme. Elles n’ont généralement que très peu de sens et son brouillées, syncopées, comme un disque rayé. De plus, Kieran est incapable de les situés dans le temps. Il sait juste que l’évènement, quel qu’il soit, va se produire, mais cet évènement est tout à fait hors de son contrôle. C’est comme un spoiler de Game of Thrones. Vous savez qu’untel va mourir, mais vous n’avez aucune idée de quand ni comment. Cette partie de son don n’est donc pas encore exploitable, mais il y travaille.



Kiwan

Indiquez l'espèce de votre Dæmon. N'oubliez pas qu'il en existe des milliers à travers le monde. Renseignez-vous dans ce sujet pour savoir quel animal est déjà pris.

À la suite, parlez-nous de votre Dæmon. Voici un exemple d'informations pouvant y figurer : physique, caractère, particularités, le lien qui l'unit à son humain, préférences (ce qu'il aime ou pas), sa vie au quotidien... Un minimum de vingt lignes est demandé.
Si on vous encourage à détailler votre daemon c'est que vous pouvez aussi faire quelques RP en ne jouant que lui (mais n'oubliez pas l'humain après !). Votre daemon peut être imaginé comme un personnage à part entière avec une personnalité propre qu'elle soit fusionnelle ou totalement contrastée par rapport à celle de l'humain.



My story is a long story...

On le fit entrer dans une vaste pièce. La secrétaire referma soigneusement la porte, sans un bruit qui aurait pu déranger le maître des lieux. Un grand homme était assis derrière un bureau méticuleusement rangé, et dans le silence uniforme qui régnait, Kieran pouvait entendre le grattement régulier de son stylo sur le papier. Le jeune homme resta en retrait, attendant patiemment que son hôte daigne lui donner un peu de son attention. Dans un coin, les fixant attentivement, se trouvait son daemon, un persan turc dont le regard torve ne cillait pas.
Enfin, l’homme porta son intention vers eux et se leva, les embrasant d’un large mouvement de la main.
« Monsieur Deyes ! Nous y voilà. Asseyez-vous. »
Il se rassit et Kieran s’exécuta. Kiwan continua d’observer l’autre daemon, qui avait fini par se désintéresser d’eux.
« Votre convocation date de plusieurs mois, dit-il sous un faux air tranquille, j’ai craint que nous ayons… quelques problèmes. Mais vous voilà, donc tout va bien. »
Kieran se laissa aller contre le dossier et observa l’homme ; son visage en lame de couteau, son regard acéré, son sourire dantesque. Il savait très bien de quel genre de problème l’homme parlait, ce qui arrivait à ceux qui ne répondaient pas aux convocations. Quand le Conseil voulait quelque chose, il l’obtenait. Mais l’homme savait qu’il viendrait, car même si Kieran n’avait pas de famille qu’il pouvait menacer, d’amis qu’il pouvait torturer, l’homme était sûr de l’argument qu’il faisait tourner dans un coin de son esprit. Il convaincrait Kieran, il en était persuadé.
« Cela fait un moment que je vous observe, soupira l’homme en adoptant la même posture que Kieran.
- Vous observez tout le monde, rétorqua Kieran. »
Il n’y avait pas d’insolence dans son ton, juste l’affirmation de quelque chose dont ils étaient tous les deux conscients. Kieran savait qu’il n’avait pas besoin d’user de subtilité. L’homme savait ce qu’était son don ; c’était pour cela qu’il était là. Le sourire de l’homme s’élargit et ses yeux pétillèrent brièvement d’un enthousiasme écœurant.
« Nous vivons dans un monde compliqué, n’est-ce pas ? Un monde où le mensonge et réalité s’entremêlent tant et si bien qu’il est impossible de différencier le vrai du faux. Mais pas pour vous, monsieur Deyes, vous désemmêlez cette immonde toile et vous saisissez les mensonges dans le creux de votre main. Puis, comme un enfant capricieux qui jouerait avec une coccinelle, vous les laissez s’échapper. Ce que je vous propose, monsieur Deyes, c’est de nous les apporter. Nous œuvrons pour la paix, vous le savez déjà. »
L’homme sourit, satisfait. Kieran le voyait précisément saisir son ultime argument, le retourner entre ses doigts, puis préférer attendre la première réponse de Kieran avant de le lâcher. Cette dernière ne tarda pas ; Kieran aimait jouer au jeu de ses interlocuteur, leur donner l’impression que leur plan marchait.
« Mon travail, hélas, ne me permet pas de m’adonner à ce genre de jeu. »
C’était vrai. Kieran travaillait en tant que professeur de sociologie, il n’avait pas le temps d’interroger chaque individu de la ville dans l’espoir de croiser celui qui servait la cause rebelle. L’homme afficha une mine faussement attristé.
« Vraiment ? Sa surprise semblait presque sincère. J’aurai préféré ne pas aborder le sujet, mais j’ai cru que quelqu’un ayant perdu sa famille en de telles circonstances se réjouirait d’aider la campagne pacificatrice du Conseil. »
Kieran sourit à son tour, ce qui fit plisser le visage de l’homme en une dizaine de rides soucieuses. L’argument, celui sur lequel l’homme fondait sa certitude que Kieran accepterait son offre, suivit.
« Vos parents ont été assassinés par des rebelles, n’est-ce pas ? Des hommes non-recensés, dotés d’un pouvoir qu’ils n’ont jamais appris à utiliser, totalement hors de contrôle, c’est bien cela ? C’est ce que combat le Conseil. Nous nous opposons à l’anarchie la plus totale, pour que ce genre d’accident n’arrive plus. Avec votre aide, monsieur Deyes, nous pourrions empêcher que d’autres enfants se voient traverser ce genre d’épreuve. »
L’homme, comprit soudainement Kieran, ne comprenait pas grand-chose à ce qu’il faisait ni ce pour quoi il travaillait. Il était une marionnette, manipulé dans l’ombre, mais persuadé d’agir de sa propre volonté. On lui avait dit de quel argument usé, comme si Kieran n’était qu’un petit animal stupide mais belliqueux qu’il fallait manipuler avec expertise. La lassitude l’envahit soudainement. Il n’avait pas de temps à perdre avec les sous-fifres. Il se leva. Il comptait accepter l’offre depuis le début, car, en effet, il épousait les volontés du Conseil. Il sortit un bloc-note de sa poche intérieur et y écrivit une série de chiffre, puis fit glisser la feuille jusqu’à l’homme. Ce dernier écarquilla les yeux devant la somme.
« Ceci, monsieur, devra être mon salaire mensuel. »
Kieran sortit du bureau, puis du bâtiment à longues enjambées. Il négligea de saluer la secrétaire, avec laquelle l’homme entretenait une relation adultérine. Bien malgré lui, et bien qu’il s’efforçait de ne pas le faire, il laissa les souvenirs qu’avaient évoqués l’homme le submergés.
Il était né dans une bonne famille. Sa mère, mannequin et animatrice télévisée, était souvent absente et entretenait plusieurs relations illégitimes pour bénéficier de bons contrats. Parallèlement, son père avait repris l’agence sportive de son grand-père. Leur mariage s’était naturellement finit dans le divorce. Les papiers avaient été signés sous les remarques acerbes des deux partis, et ce fut la dernière fois qu’il vit sa mère. Il entretint des relations difficiles avec son père ; il y avait un fossé entre eux qu’aucun n’était capable de franchir. Une espèce d’incompréhension mutuelle qui les faisait systématique marcher à contre-sens. Ils s’aimaient, mais leur incompatibilité avait teintée leur relation d’amertume, qui s’était lentement muée une guerre froide.
Mais Kieran n’en avait jamais vraiment souffert. Il avait toujours été un garçon solitaire et rêveur, un peu naïf ; mais surtout, il avait Kiwan. Cet être né avec lui, comblant ce vide avec lequel naît tout homme. Kieran comprenait pour quoi ceux qui naissaient seuls les haïssaient tant. Il devait être abominable de vivre avec un vide impossible à remplir. À Kiwan s’ajouta un ami, un frère. C’était un humain, né seul, mais pourtant, Kieran l’aima comme un frère, comme un membre de sa famille, comme sa famille. C’est sur ce point que l’homme s’était trompé. Kieran n’avait pas perdu un père, il avait perdu un frère. C’est ce qu’il avait dit quand son témoignage fut entendu. « Ces monstres, ils ont tué mon frère. »
Ces monstres étaient des membres de son espèce. C’est sans doute ce qui était le plus difficile à accepter. Il était facile de comprendre la rancœur des simples humains, mais comment expliquer celle de sa propre espèce, de ceux qui étaient nés complet, qui avait tout pour être heureux ? Le premier Août 2011, il ouvrit grand les bras à la Grande Révélation. Il se recensa et travailla pour l’université où il avait étudié : l’Université de Merkeley. Et à présent, deux ans après, il s’était engagé comme espion pour le Conseil.



Qui es-tu réellement ?

Pseudo/Prénom : Prarim/Nina
Âge : 20 ans
Double Compte : Non
Activité sur le forum : Une connexion par jour, mais sûrement une à deux réponse RP par semaine.
Avatar : Mathias Lauridsen
Comment as-tu connu le forum ? J'y étais déjà inscrite, il y a un moment, mais j'étais devenue inactive... mais bon, me revoilà
Un commentaire ? Un avis ? Une suggestion ? Écrire ici votre réponse...
Et si je te demande le code du règlement ? Certifié par Bibiche ♡
  
MessageDim 28 Juin - 20:37
avatar
Date d'inscription : 30/11/2012Nombre de messages : 1455Nombre de RP : 180Âge réel : 18Copyright : © Lou'Avatar daëmon :
Erwan A. Valentini
« And if somebody hurts you
I wanna fight »
Bienvenue parmi nous.
Bonne continuation pour la suite de ta fichounette en tout cas.
  
MessageDim 28 Juin - 21:54
avatar
InvitéInvité
J'aime beaucoup l'avatar *^* et don et le daemon *^* Bienvenue !
  
MessageDim 28 Juin - 23:13
avatar
Date d'inscription : 22/11/2012Nombre de messages : 3163Nombre de RP : 150Âge réel : 22Copyright : Air (C'EST MALI) (avatar) ; .TITANIUMWAY (signature) + Nora Roberts & Victor Hugo (citations)Avatar daëmon : Tatouage de phénix sur l'omoplate gauche. Un phénix qui s'enflamme.
Kayla P. LaneFire burns into me
It consumes me
Re bienvenue si j'ai bien compris :p

Bonne continuation alors :D
  
MessageLun 29 Juin - 11:34
avatar
InvitéInvité
Merci vous trois !

  
MessageLun 29 Juin - 12:25
avatar
Date d'inscription : 08/04/2014Nombre de messages : 1171Nombre de RP : 208Âge réel : 25Copyright : Air (av) & fucking face (sign)Avatar daëmon :
Charlie SabaniSWEET LITTLE DISASTER
J'aime énormément ta façon d'écrire *_* Il nous faut absolument un lien ou un RP ! beau début de fiche, bon courage pour la suite, je valide d'ores et déjà le code !
  
MessageLun 29 Juin - 13:25
avatar
Date d'inscription : 10/02/2013Nombre de messages : 637Nombre de RP : 117Âge réel : 21Copyright : Kai'Avatar daëmon : Loup de la Toundra
Kailiana E. Hale
Ange Gardien
Bienvenue parmi nous ^^
Hâte de lire la suite de ta fiche !
  
MessageLun 29 Juin - 14:34
avatar
Date d'inscription : 24/11/2014Nombre de messages : 1360Nombre de RP : 130Âge réel : 22Copyright : Mind Dreamer / Erwan (pour Lewis) / Eriam (pour l'aesthetic)Avatar daëmon :
Tessa B. O'CahanMODO• Nothing will be the same...
Bienvenue
  
MessageLun 29 Juin - 15:25
avatar
InvitéInvité
Bieeeeeenvenue et courage pour ta fiche
  
MessageMar 30 Juin - 15:33
avatar
Date d'inscription : 23/06/2010Nombre de messages : 4181Nombre de RP : 237Âge réel : 26Copyright : © Aki.Avatar daëmon :
Àsgard ValdasonADMIN-JVAISPASFAIREUNPAVE...OUPS! ♥|| èé
Je mords!..
Rebienvenue sur le forum dans ces cas là et bon courage pour la fin de ta feuille ;)
  
Message
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant