Le forum sera en maintenance demain (mercredi) en après-midi et en soirée. N'hésitez pas à venir squatter la CB!


Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Jour de neige [Tessa]

 
  
MessageMer 14 Sep - 5:51
Groupe
avatar
Date d'inscription : 15/06/2015Nombre de messages : 290Nombre de RP : 49Âge réel : 24Copyright : lilousilverAvatar daëmon : Messire Cassiel
Estelle Abernathy△ MIRRORED MAZE ▽
Estelle, tout comme Tessa, commençait elle aussi à ressentir les effets du froid. Le temps était pourtant très doux, mais elle ne bougeait plus beaucoup et son pantalon était mouillé à force de traîner dans la neige. Heureusement, elle n’atteignait pas encore le niveau de Caleb, qui était presque trempé des pieds à la tête mais qui ne semblait pas ressentir les effets du froid. Engourdi d’enthousiasme? Peut-être, qui sait.

Une fois le bonhomme de neige terminé, le petit groupe quitta le chantier pour explorer le village mobile. Pendant que Tessa vantait à Estelle les avantages du lit avant dans les camping-cars – afin de la conseiller dans le choix qu’elle aurait à faire au moment du coucher – la blonde parcourait d’un regard fasciné les véhicules qui les entouraient. Il y avait beaucoup de gens qui allaient et venaient dans le campement. Malgré le temps hivernal, l’endroit grouillait de vie, de gens qui parlaient avec un accent irlandais qui faisait bien rigoler Caleb. Plusieurs fois, Estelle aperçut des daemoniens vaquant à leurs occupations aux côtés d’humains. Habituée à dissimuler Cassiel lorsqu’elle allait à l’école ou dans un lieu public, la jeune fille trouvait fascinant de voir les deux « espèces » se côtoyer sans gêne et sans crainte. Cassiel, lui, s’en donnait à cœur joie, sautillant joyeusement devant le petit groupe. Il n’avait pas besoin de se cacher ni même d’agir comme un animal et ça lui plaisait beaucoup.

Lorsque Tessa leur demanda s’ils avaient faim, Estelle, son frère et leurs daemons acquiescèrent presque en cœur.

– Oh oui!
– Je mangerais même de l’anguille frite tellement j’ai faim! déclara Cassiel, ce qui fit glousser Caleb.

Ni une, ni deux, voilà qu’ils étaient invités chez la grand-mère de leur guide. Ils se laissèrent entraîner vers un camping-car qui ressemblait à tous les autres. Comment Tessa parvenait-elle à retrouver son chemin dans cet endroit ? L’habitude, probablement. Estelle connaissait par cœur son petit quartier et savait presque instinctivement sur quelle avenue tourner pour se rendre chez elle. Un tel lieu dépayserait peut-être Tessa, tout comme le campement dépaysait la petite citadine qu’était Estelle.

Ils s’arrêtèrent tout près du véhicule, dont la porte s’ouvrit sur une vieille dame. Estelle, timide, regarda ses pieds un court instant avant de saluer la grand-mère.

– Bonjour madame.

Il s’écoula quelques secondes pendant lesquelles la petite blonde se sentit scrutée des pieds à la tête. Ils furent enfin invités à entrer et s’entassèrent dans la minuscule entrée à l’avant du camping-car. Une fois leurs vêtements mouillés déposés en tas dans un coin, ils firent la file pour se laver les mains. Estelle dû batailler un peu avec son frère pour qu'il accepte de faire de même, mais il céda sans trop de difficulté. Il ne voulait pas rater sa chance d’avoir du gâteau.

– Un chocolat chaud s’il vous plaît, répondit Estelle lorsque la vieille dame leur proposa à boire.
– Moi aussi s’il vous plaît! ajouta son frère en prenant place à la table aux côtés de Tessa.

Irish Lemon Cake et Irish Chocolate Cake. Les noms seuls donnaient l’eau à la bouche et heureusement ils pourraient goûter aux deux. Caleb tapa dans ses mains avec excitation et sa sœur songea à quel point le sucre allait décupler son énergie. Le petit garçon allait bien dormir, ce soir là…

Estelle prit place face aux deux plus jeunes et Cassiel grimpa sur son épaule, lui chatouillant l’oreille de sa longue queue d’écureuil.

– Il n’y a que nous, répondit Estelle alors que la vieille dame les questionnait. Je sais pas où est notre autre sœur, elle est probablement restée avec papa et maman et Jenny.

Une tasse de chocolat chaud apparu devant la jeune fille, qui la prit entre ses doigts gelés pour profiter de la chaleur qu’elle dégageait. Elle souffla sur la boisson, créant des tourbillons dans les volutes de vapeur qui s’en échappaient.

– Merci beaucoup!

Attendant le gâteau, elle observa Tessa, assise en face d’elle.

– Alors ton papa c’est le chef du clan?
– Est-ce que t’es une princesse? demanda Caleb avec de grands yeux.

Estelle laissa échapper un sourire amusé. Cassiel, qui avait le nez dans la tasse de sa daemonienne, faillit s’étouffer avec sa gorgée de chocolat chaud.
  
MessageMer 26 Oct - 1:49
Groupe
avatar
Date d'inscription : 24/11/2014Nombre de messages : 1377Nombre de RP : 123Âge réel : 22Copyright : Mind Dreamer / Erwan (pour Lewis) / Eriam (pour l'aesthetic)Avatar daëmon :
Tessa B. O'CahanNothing will be the same...
L'hiver était sûrement l'une des saisons préférées de Tessa, juste parce qu'il y avait de la neige et bon ok … parce qu'il y avait Noël et Noël ça voulait dire des cadeaux. Bref, une saison faites pour s'amuser et profiter au maximum de la vie. Quoique, avec les maladies que l'on peut se taper durant cette période de l'année, ça ait de quoi vous refroidir à l'idée de devoir affronter cette rigoureuse saison. Mais même s'il arrive à la petite rousse ainsi qu'à son daëmon de tomber malade, cela ne leur arrive pas très souvent, à leur plus grande joie ! Et toujours l'un reste avec l'autre quand l'un des deux est malade. À force de s'amuser, d'activer leurs petits bras, forcément, au bout d'un moment ils finirent par avoir faim en plus, au vu de l'heure il était normal que leurs estomacs crient famine. C'était largement l'heure du goûter. Tessa avait déjà l'esprit occupé par le gâteau qu'elle avait préparé auparavant en compagnie de l'une de ses grands-mères et de Lewis, limite que ça lui mettait la salive à la bouche. Ce fut avec un certain ravissement qu'elle entendit leurs cousins confirmaient qu'ils avaient eux aussi faim. Elle savait où aller pour se procurer de quoi manger. Avec naturel, elle arrivait à s'orienter sans problème parmi le labyrinthe que formait le petit village de camping-car et roulotte. Reconnaissant le camping-car d'un tel et celui d'un autre, en plus de cela, il y avait les gens et elle connaissait plus que bien les habitudes des gens de sa famille, alors il lui était facile de se dire qu'elle savait qu'un tel était près de chez lui et qu'il était à tant de camping-car de l'endroit où ils allaient. C'était grâce à ces petits repères qu'elle arrivait sans problème à se repérer. Bien entendu, lorsque le clan déménageait de coin, il lui fallait bien quelques jours avant de se repérer de nouveau, mais si elle se perdait, soit Lewis se transformait en oiseau et s'envolait pour repérer le lieu où ils voulaient aller, soit il lui suffisait de demander la direction à l'un des membres du clan que les deux petits Irlandais croisaient pour aller vers tel lieu. Mais aujourd'hui, elle n'en avait nul besoin, se repérant parfaitement.

Montant avec ravissement dans le camping-car de leur grand-mère, Tessa et Lewis s'appliquèrent sans rouspéter à se laver les mains avant d'aller s'asseoir. La rouquine adressa un sourire au petit garçon qui venait de la rejoindre à ses côtés. « Un chocolat chaud pour nous deux aussi, s'il te plaît. » fit Lewis, surenchérissant juste après leurs cousins. En plus, le chocolat chaud de leur grand-mère était excellent, de son point de vue en tout cas ! Il guettait surtout d'avoir de la peau dans son bol, il aimait bien la peau du lait avec du chocolat, c'était bon. Le problème, c'est que Tessa aimait ça aussi et donc, elle ne la lui donnerait pas. Dommage. Leurs yeux étaient braqués sur les faits et gestes de la vieille dame, oubliant presque la présence des deux américains. Lewis se jeta – presque – sur son bol lorsqu'il fut déposé devant lui alors que sa daëmonienne enroulait ses doigts sur la tasse contenant le liquide marron. « Merci grand-mère. » dit-elle en leurs deux noms, alors que Lewis poussait un petit cri de douleur, venant de se brûler la langue en voulant boire tout de suite la boisson. Marmonnant dans sa barbe, il s'assit et prit une expression boudeuse. L'étonnement se fit lire dans les yeux et sur la figure de Tessa pendant quelques instants lorsqu'elle entendit la question de Caleb. Était-elle une princesse ? Elle n'avait jamais pensé à ça. Si son père était le chef du clan, on pouvait un peu le considérer comme un roi et donc elle comme une princesse. Et pourtant, la O'Cahan secoua la tête, faisant s'agiter sa chevelure rousse « Papa c'est bien le chef du clan, mais j'crois pas être une princesse. Les princesses elles vivent dans des châteaux et nous on vit dans des camping-cars, et je crois pas que parce que papa il m'appelle « Princesse » que je le suis véritablement. Les princesses ça existent, mais je le suis pas. De toute manière, c'est trop gnangnan une princesse et je les trouve stupide à chanter avec les oiseaux. Je crois qu'il leur manque une partie du cerveau ... »

Déposant tour à tour les gâteaux sur la table, la vieille dame posa son regard sur chacun des enfants et leurs daëmons « Bon alors, que voulez-vous ? » « Les deux ! » dit Lewis du tac au tac. Pourquoi choisir ? Autant prendre les deux. L'apparition des gâteaux sur la table ayant eu le don de le dérider. « Du gâteau au citron s'il te plaît, je prendrais après celui au chocolat. » « Si t'a plus de place, je prendrais volontiers ta part. Je fais ça de bon cœur. » dit-il, faisant arracher un rire à Tessa qui passa ses doigts sur son pelage « Mange déjà tes parts avant de penser à la mienne, gros glouton. » le jeune daëmon se jeta sur sa part de gâteau au chocolat avec délice, bien heureux de pouvoir remplir son estomac alors que la petite rousse buvait une gorgée de son chocolat chaud. « Au fait, vos parents ils font quoi comme travail ? » dit-elle avant de mordre dans sa part d'Irish Lemon Cake. Après avoir servi les enfants et leurs daëmons, leur grand-mère se permit de prendre une part de gâteau au citron, d'attirer une chaise vers la table et de s'y asseoir avec sa tasse de thé, écoutant en silence les propos des jeunes tout en dégustant sa part de gâteau. Les conversations des jeunes, elle ne voulait pas avoir l'air de s’immiscer dans leur discussion.
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2