Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Levy & Elliot | The younth burned in your veins

 
  
MessageLun 15 Fév - 2:07
Groupe
avatar
InvitéInvité





Levy R. Sherwood



Chirurgienne urgentiste ✗ 32 ans ✗ Daemonienne ✗ Hyperplasticité cérébrale



✗ Informations physiques et psychologiques



<< Une nuée de mèches blondes et deux prunelles effilées plus claires qu'une poussière de ciel ; tu étais sous son charme. Tu la confondais alors avec l'une de ces étudiantes en deuxième année de médecine, visage ovaloïde et éclairé d'impulsions candides, presque électriques. Elle te paraissait alors dénuée de douleurs.

Tu l'admirais pour ses qualités les plus évidentes. Ces gestes félins, comme élancés au corps, cette manière instictive de cartographier le monde. Levy savait instinctivement trouver la juste place, puis se lier aux autre en un seul souffle, un éclat arraché à la terre. Levy savait s'oublier pour aider. Levy savait, oui – et elle te semblait plus vive que personne, comme capable de s'adapter à chaque seconde.

When you're falling I will catch you
You don't have to fall that far
You can make it , I will be there
You're broken from the start


Tu ne l'aurais pas reconnue si tu l'avais croisée dans la nuit. Pudeur écartelée, une cigarette au bord des lèvres.

Elle le porte, tu sais. Ce minuscule morceau de quartz enchassé à la poitrine comme un pacemaker. Chaque battement l'arrache. Chaque battement l'écartèle un peu plus – et elle ressent les sentiments cachés derrière son sourire amical, la culpabilité, l'anxiété, le manque de viscéral. En ces instants, elle voudrait déchiqueter le monde puis s'oublier, renversée contre une muraille, cheveux offerts à la brise. Elle voudrait oublier cette volonté d'autodestruction qui la saisissait parfois. Et chanter encore quelques mots d'une voix tremblante. >>










Instinctive ✗ Surdouée ✗ Sociable ✗ Altruiste ✗ Tolérante

Mélancolique ✗ Vaniteuse ✗ Anxieuse ✗ Emotive ✗ Inconsciente



✗ Son pouvoir



Levy possède un pouvoir croisé entre sciences et facultés surhumaines. Elle l'avait découvert par inadvertance à l'aube de ses dix-neuf ans.

Hyperplasticité cérébrale. C'est son nom, son identité. Le cerveau de tout être est conçu comme machine complexe, comme somme d'engrenages lascifs et entremêlés ; et chaque zone peut être transformée, recyclée, réutilisée, lorsqu'un homme perd l'une de ses facultés essentielles. Ainsi les aveugles sont-ils capables d'entendre dans le noir. Ainsi les sourds peuvent-ils sentir l'odeur des roses avec une perfection presque millimétrée.

Le pouvoir de Levy lui permet d'accélérer cette capacité naturelle ; là où un cerveau "normal" réadapterait ses zones abandonnées en quelques mois, elle peut reconvertir ses sens et ses neurones pour agir face à l'imprévu. Elle possède ainsi une vivacité d'esprit à la fois abstraite et surhumaine.

Mais Levy peut également, d'un simple contact, comprendre et intégrer temporairement la structure de pensée d'une autre personne. Sans deviner ses souvenirs, elle en acquiert alors les traits de caractère les plus appuyés, ainsi que ses gestes fréquentes. Chaque transfert la métamorphose pour quelques heures. Et, si sa 'victime' ne ressent qu'une vague faiblesse, Elliot absorbe incessamment la douleur qui devrait prendre Levy lorsqu'elle utilise son pouvoir.










Femme ✗ Ex-Soldat ✗ Veuve ✗ Presque-mère



✗ Son histoire



Levy avait toujours été mélancolique de l'Arizona. Elle avait grandi au bord d'une petite rivière, aimait les chaleurs gonflées et les voiles blanches, claquait ses pieds contre les vagues. Puis elle avait déménagé au bord de Fossil Creek – torrent encaissé entre les canyons –, avait intégré un lycée de campagne, avait découvert sa semi-hypermnésie.

Elle avait obtenu sa Gradation – 16 ans, âge adolescent, âge efflorescent – puis avait déménagé à Phoenix pour étudier dans un institut privé semblable à une prépa pour la faculté de médecine. Morbidement fascinée par les attentats, elle s'était enrôlée comme infirmière volontaire suite aux attentats du 11 septembre. Elle avait découvert l'Afghanistan, l'odeur d'iode, l'odeur de la mort : les cauchemars qui devraient la suivre plus tard.

En mai 2003, elle avait découvert son pouvoir en tuant l'un de ses ennemis. Traumatisée, puis rapatriée aux Etats-Unis, elle était restée pendant plusieurs mois la conscience en filigrane. Puis elle s'était apaisée lorsqu'elle était tombée amoureuse de Jöel, l'un de ses amis d'enfance.

Elliot s'était transformé en hermine.

Elle avait une nouvelle fois intégré le même institut privé et avait redécouvert avec bonheur les toits inclinés de Phoenix ; trois ans plus tard, elle deménage à Padou, près de Venise, avec Joël. Une cérémonie de mariage, une faculté de médecine, deux ans de bonheur. Elle avait vécu heureuse.

Puis le bouleversement, le cancer, le retour précipité aux Etats-Unis à la fin de l'année scolaire. Elle observait alors les poumons atrophiés de son époux, impuissante... Il était mort le 12 janvier 2009. Levy s'était alors abandonnée aux bars et à l'ivresse, ne révisait plus, sentait l'iode et l'alcool lorsqu'elle enfilait sa blouse blanche. Elle avait rencontré une mystérieuse daemonienne qui lui avait parlé de Merkeley. Et elle avait déménagé.

Depuis son arrivée à Merkeley, Levy a terminé ses études - une dernière année de médecine, une année d'internat et trois années de spécialisation -, puis est devenue chirurgienne urgentiste à Pearth Ambor depuis juillet 2014. Elle avai signé le recensement, et avait aidé les rebelles avant la révolution. Ainsi s'accomplissait-elle.













  
MessageLun 15 Fév - 2:08
Groupe
avatar
InvitéInvité






Clock & time
Elliot


Songes étoilés et corps élancé. Vous connaissez sans doute de ces animaux idéalisés qui se lovent autour d'un cou, étole organique ou écharpe blanche. Ces animaux parfois chassés pour la fourrure des riches les plus mégalomanes.

Elliot est une hermine. Un de ces êtres à l'apparence candide, lascivement lové sur les clavicules de sa daemonienne. Neige en hiver et chataigne strié de blanc en été, son pelage varie selon la température plus que les saisons ; et il masque sous l'harmonie de ses traits son caractère au bord des lèvres. Constamment explosif. Si le jeune daemon se révèle calme la plupart du temps, il s'abandonne parfois à la folie et agit comme un bouquet nerf – émotif. Déséquilibré. Claustrophobe, aussi. Peur du vertige. Protecteur avec Levy, il n'hésitera pas, parfois, à l'écarter du monde simplement pour s'imaginer la posséder entre ses griffes.


  
MessageLun 15 Fév - 2:08
Groupe
avatar
InvitéInvité





Fiche de liens
Things have gotten closer to the sun


Peut-être croiserez vous la silhouette de Levy aux abords de l'hopital, à l'intérieur des longs couloirs teintés d'iode, ou sur le billard. Peut-être imagineriez vous son corps dans l'un de ces bars craignos à l'ambiance tamisée, paumé entre deux canivaux, ou abandonné dans la forêt – uniquement les soirs de grande cuite. Elle tend néanmoins à se lier aux autres avec facilité, peu importe son niveau de beuverie. Les relations proposées ci-dessous sont exhaustives. Vous pouvez proposer d'autres liens, aussi bien négatifs que positifs. Amour et haine sur vos coeurs.


0 Rps en cours ✗ 0 rps terminés ✗ 0 messages rps



✗ Incline ton épaule droite (Lien positif)

Vous connaissiez Levy depuis un moment. Vous l'appréciez, sans éprouver pour elle une de ces amitiés indéfectible qui devrait survivre au temps ; vous la considériez alors comme une femme forte, capable de se dépasser elle-même. Un jour, cependant, elle s'est effondrée dans vos bras. Vous l'avez réconfortée, lui avez tendu la main, lui avez incliné l'épaule. Depuis, elle ne vous lâche plus, vous appelle quand elle souffre, et partage avec vous des choses que vous ne voudriez pas forcément savoir. Sans doute l'auriez-vous trouvée un peu collante si elle n'était pas en retour une excellente amie... Voire peut-être plus que ça ?


✗ Souvenirs de guerre (Lien positif)

Pendant environ un an et demi, Levy a découvert l'Afghanistan comme infirmière volontaire dans l'armée américaine. Si vous avez participé à la guerre, pour ce pays comme dans un autre, sans doute pourriez-vous vous rapprocher de cette jolie blonde et découvrir les blessures qui sillonnent sous ses paupières. Peut-être pourrez-vous soulager ses traumatismes, ou, au contraire, vous sentirez-vous apaisé par sa présence. Dans tous les cas, vous partagez vos souvenirs et ce sentiment commun de ceux qui ont aperçu l'horreur.


✗ J'ai vu ton corps (Lien positif / négatif)

Levy exerce à l'hopital comme chirurgienne, le plus souvent comme chirurgienne urgentiste. Si vous avez été blessé pendant les émeutes de 2015, ou plus généralement depuis juin 2014, vous aurez peut-être été soigné par cette jeune blonde en blouse blanches, les cheveux tirés à quatre épingles et le visage presque angélique. Sans doute éprouveriez-vous de la gratitude à son égard et vous assireriz-vous volontiers sur un banc de l’hôpital pour discuter avec elle – à moins que vous possédiez un orgueil exacerbé et ne supportiez pas qu'un être humain vous aperçoive dans un tel état de faiblesse ?


✗ Cœur sur le caniveau (Lien positif / négatif)

Vous connaissiez Levy depuis plusieurs semaines. Du moins, vous aviez croisé plusieurs fois son visage dans les bars, et, attiré par sa beauté, avez commencé à la reconnaître. Une nuit de beuverie avancée, vous l'avez ramassée dans la rue, éméchée, bruinée de larmes, et incapable de se souvenir de son identité. De cette expérience, vous en aurez peut-être tiré un lien fort, quoique un peu malsain... Ou, au contraire, Levy préfèrera vous éviter. Dommage, puisque vous fréquentez souvent les mêmes lieux le week-end ou lors de vos congés...

  
MessageLun 15 Fév - 2:08
Groupe
avatar
InvitéInvité





Lady's
The stars, the moon, they have all been blown out


Aleksander Adkins
& Aileen
✗ Celle qui était devenue ma meilleure amie

« Quand tu transformais les mauvais moments en bons souvenirs. »

Il y avait l’hôpital. Les couloirs éternellement blancs et droits. Puis cette musique qui avait retenti quelques part entre deux portes, dans la section réservée aux enfants cancéreux. Levy avait rencontré Aleks ici, quatre années plus tôt. Elle avait trouvé une oreille – plus ou moins – attentive là où elle ne discernait qu'un esprit sans repères et comme troublé devant le monde. Et depuis, les deux jeunes femmes ne s'étaient que peu lâchées.
Si Levy considère Aleks comme une amie, voire comme sa meilleure amie, elle ignore en revanche son pouvoir et ne sait pas qu'elle peut se transformer.
Azure A. Astraukas
& Abhay
✗ Une rencontre multiple

« C'est dingue, cette manière dont je peux me souvenir des traits d'une inconnue. Et de la manière dont ils s'illuminent sous le soleil. »

Rp en cours.
Levy avait rencontré Azure plusieurs fois ; elle observait alors la cordiste accrochée à la façade de l'hopital, puis se détournait. Rencontres du quotidien comme semblables à des rêves. Mais, un jour, alors qu'elle cherchait un cadeau pour une amie, elle avait aperçu la jeune fille se faire agresser par trois hommes. Et elle avait usé de tous ses talents de diplomate pour éviter un incident... [Suite à venir]

Aelya Fereden
& Echo
✗ Quelques verres et un concours de chant

« Boire un p'tit coup c'est a-gré-a-ble // Boire un p'tit coup c'est d-d-doux... Ptain qui a éteint la lumière ?? »

Levy avait rencontré Aelya lors d'un de ces énièmes soirs de trop. Elle trainait alors dans les rues de Perth, blouse roulée dans le sac et déjà quelques verres dans le nez, puis a décidé de pousser la porte d'un bar mal famé – comme on dit : << J'ai vu de la lumière, j'suis entrée. >> La suite, elle s'en souvient à moitié. Elle avait rencontré une jeune femme brune qui descendait (presque) plus vite qu'elle les shoots de vodka. Et, lorsque le DJ a fait la malheureuse erreur de lancer une soirée karaoké, les deux jeunes femmes se sont découvert un intérêt commun : briser les tympans (et la patience) de leurs auditeurs encore capable de les écouter. Ou de se souvenir de leur nom. Si la soirée avait été mémorable, Levy préfèrerait ne pas revoir l'avocate : autant ne pas se montrer deux fois dans un tel état d'ébriété, surtout devant une représentante de la justice. Quoique, elles avaient bien partagé le même égout...
Kailiana E. Hale
& Murmure
✗ Celle qui n'avait voulu prendre ma main

« Elle a sali ton paillasson, Levy... »

Rp en cours.
Levy avait trouvé Kailiana évanouie chez elle après avoir rejoint en urgence l'un de ses amis les plus maladroits (Connor, pour ne pas le citer), qui s'était ouvert la main. Et elle avait aussitôt compris que les beaux jours s'éclipseraient. Quelqu'un l'avait payée pour la voler. [Suite à venir]

Karolinja Pawloski
✗ La thérapie métisse

« Je suis désolée. »

Levy avait rencontré Karolinja par hasard. Elle remplaçait alors pour une quinzaine de minute un de ses collègues pharmaciens qui s'était absenté. Séduite par l'air timide de la jeune femme, elle l'avait abordé et avait discuté avec elle. Quelques semaines et une dizaine de verres plus tard, les deux jeunes femmes ont commencé à nouer une relation amicale. Mais Elliot, en apprenant que Karolinja suit une thérapie psychologique, ne compte pas laisser passer une telle chance de se confier...
Prénom P. Nom
& Daemon
✗ Titre du lien

« citation citation citation citation citation citation »

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nulla elit nisl, feugiat sed gravida id, porttitor nec magna. Proin quis placerat eros, a consectetur ipsum. Etiam viverra tellus eu ligula cursus, ac tincidunt lacus mollis. Fusce accumsan diam in odio ornare, nec dictum tortor luctus. Aliquam quam libero, posuere sed dignissim ut, blandit ac nisl. Maecenas ullamcorper porta nibh, ac rhoncus ligula tempus quis. Etiam sed accumsan sem. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed interdum, ipsum in sodales luctus, urna dui imperdiet justo, eget pretium dolor nunc id turpis. Pellentesque facilisis nulla eget orci eleifend luctus. Morbi mattis mauris in lacinia posuere. Donec elementum sit amet lectus eget venenatis. Nulla metus lorem, elementum vitae diam ut, ullamcorper vestibulum augue. Integer vel luctus turpis. Pellentesque id viverra sem, ut vestibulum ligula.

Phasellus suscipit libero eget turpis porta, vel condimentum tellus lacinia. Sed tempus malesuada lorem. Ut vehicula ante a metus dignissim tempor. Vivamus volutpat eros vel fermentum vulputate. Aenean a iaculis lorem. Duis quam justo, fringilla in tortor eget, volutpat tincidunt neque. Ut imperdiet consectetur tortor, in porttitor elit varius nec.

  
MessageLun 15 Fév - 2:08
Groupe
avatar
InvitéInvité





Gentlemans
Got me feeling drunk and high


Aleksander Adkins
& Aileen
✗ Le coup de (quelques) soirs.

« Let me touch, let me know || Let me feel, let me leave. »

RP à venir.
Levy avait rencontré Aleks dans l'un de ces rares bars mal famés de Merkeley, paumé entre deux ruelles désertées par la nuit. Alors qu'elle s'ennuyait (malgré quelques shoots de vodka et une tentative ratée de karaoké), elle avait branché notre beau brun, ignorant qu'il était en réalité... Sa meilleure amie. La suite, elle s'était déroulée à l'extérieur, dans une venelles sombre et étroite. Étreinte dénudée contre le mur. Et ils s'étaient donné un autre rendez-vous, comme inlassablement attirés par le parfum de l'autre. [Suite à venir]
Connor E. Hayne
& Bohème
✗ Sex-colloc-friend (le bordel)

« On doit devenir des adultes responsables, maintenant. ... Enfin, je crois. »

Levy avait rencontré Connor par accident au début de l'été 2012. Elle se saoulait alors dans les bars pour oublier la mort d'un de ses camarades en dernière année de chirurgie ; en sortant du bar, elle se dirigeait chez elle avec l'une de ses conquêtes lorsqu'elle avait croisé un jeune homme, plutôt sexy, qui s'était ouvert la main avec une bouteille. Elle l'avait soigné. Ils avaient échangé de nombreux messages, s'appelaient. Se découvraient un feeling rare. Au début de l'année scolaire, ils avaient emménagé ensemble, tout d'abord comme simples colocataires - puis ils avaient partagé le même lit, plusieurs fois.
Lorsque Connor avait ignoré le recensement et s'était enfui de la ville pour rejoindre les rebelles, ils s'étaient éloignés. Aujourd'hui, les deux amants conservent une relation d'amitié très forte, mais n'envisagent pas de retourner "ensemble".
/div>

Jack E. Wilde
& Sybelle
✗ Tu n'aurais dû te trouver là.

« ... Je peux savoir ce que tu fabriques avec cette pelle ? »

Rp à venir.
Elle avait envie de prendre l'air. De voir autre chose que les murs blanchâtres de l’hôpital et les rues étroites de Pearth Amboy. Elle avait envie de s'évader, de retrouver son enfance, d'oublier cette ambiance cotonneuse qui lui avait pris le coeur. Quelle probabilité qu'Elliot l'entraine dans une infernale chasseuse aux écureils jusqu'aux ruines de l'ancienne Académie ? Et quelle probabilité qu'elle y trouve un homme agenouillé auprès d'un enfant gravement blessé ? [Suite à venir]
Garrett C. Redmann
& Esther
✗ L'homme au cœur (trop) tendre

« Miawww. »

Rp en cours.
Échappée à deux longues journées de travail, Levy avait affronté l'hiver au cœur des rues du Bronx. Puis elle avait aperçu la silhouette de cet homme étrange, penché au-dessus d'un carton abritant trois chatons. [Suite à venir]

Elois S. Lewyn
& Nyx
✗ Entre l'iode et le coton

« ''Selon l'article 666 du paragraphe 8 du code...'' ''Elois.'' ''Oui ?'' ''J'ai faim.'' »


Elle se souvient de ce jour, Levy. Il y avait eu ce daemonien, aux urgences, une tâche de sang lovée par-dessous les côtes ; il avait trente, peut être quarante ans. Il y avait eu ce médecin, aussi, ce médecin qu'elle n'avait jamais supporté. Ce médecin qui ne se privait ni de toucher ni de manipuler les daemons. Elois, de visite à l'hopital pour vérifier l'évolution de sa maladie, avait réussi à les intercepter lors d'une de leur plus violentes altercations.
Depuis ce jour, Levy retrouve régulièrement Elois pour boire un verre et discuter des droits des daemoniens appliqués aux milieux hospitaliers. Elle aimerait améliorer les droits des patients ; il aimerait pouvoir approfondir son métier la cause qu'il défend. La suite, ils la définiront plus tard...
Mali A. Leonidov
& Nuna
✗ Puisque la honte ne tue pas (mais rend seulement très bête).

« Ahgn... gngn. Gn ? »

Rp en cours.
Mali, c'était cet étrange inconnu qui l'avait ramassé dans un coin de Bronx, alors qu'elle était très largement torchée. Si Levy avait été un minimum consciente d'elle même et de sa situation, peut-être n'aurait-elle pas laissé le russe la ramasser... Mais la conscience, c'était tout ce qu'il lui manquait. [Suite à venir]

Cyril Selwyn
& Samcera
✗ Déviation de trajectoire

« Tu t'abandonnais immobile à la contemplation des chairs brulées. »

Rp en cours.
Rébellion. Lorsque Levy s'était éloignée des conflits de l'été pour retourner à l’hôpital de Pearth Amboy, elle se sentait distante. Secouée au monde, aussi, pour peu qu'elle puisse assimiler les tâches de sang à son propre dysfonctionnement organique. Le premier homme qu'elle avait dû soigner ? Un quarantenaire, blessé par trois balles dans le dos. Trois balles qui avaient esquivé les organes pour se poser au plus profond des muscles. Comme courbes, comme déviées.
Intriguée, Levy n'avait jamais osé utiliser son pouvoir pour comprendre ce phénomène imprévisible. Jusqu'à l'un de ces fameux jours d'été... [Suite à venir]
Erwan A. Valentini
& Saphira
✗ Celui qui n'aimait pas les chirurgiens.

« A contreverse. »

Rp en cours.
Levy avait rencontré Erwan aux urgences l'un de ces jours ordinaires – un homme coupé à la main par une bouteille de verre et quelques points de suture. [Suite à venir]

Kyllian Griffin
& Kaya
✗ Entre malaise et curiosité

« Give me a drink tonight »

Lorsque Levy aidait les rebelles, elle avait plusieurs fois aperçu et salué de loin ce jeune mexicain qu'elle devinait alors meurtri par-dessous la peau. Une nuit de printemps, Kyllian – c'était son nom – avait sonné à la porte avec deux autres rebelles, dont un grièvement blessé. Lorsqu'ils se sont touchés, Levy n'avait pu retenir son pouvoir et a ressenti une brusque sensation de malaise, de marginalité, de malchance. Très fortement vulnérable à l'aura négative de Kyllian, elle avait manqué de tuer le rebelle sous le poids de sa culpabilité et d'une colère qu'elle ne pouvait contenir. Depuis, le jeune homme semblait l'éviter, et s'éclipsait s'il l'aperçevait. Et, si Levy ne sauterait certainement pas dans ses bras pour le saluer, elle n'éprouve envers lui qu'une curiosité étrange, doublée d'une méfiance instinctive.
Prénom P. Nom
& Daemon
✗ Titre du lien

« citation citation citation citation citation citation »

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nulla elit nisl, feugiat sed gravida id, porttitor nec magna. Proin quis placerat eros, a consectetur ipsum. Etiam viverra tellus eu ligula cursus, ac tincidunt lacus mollis. Fusce accumsan diam in odio ornare, nec dictum tortor luctus. Aliquam quam libero, posuere sed dignissim ut, blandit ac nisl. Maecenas ullamcorper porta nibh, ac rhoncus ligula tempus quis. Etiam sed accumsan sem. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed interdum, ipsum in sodales luctus, urna dui imperdiet justo, eget pretium dolor nunc id turpis. Pellentesque facilisis nulla eget orci eleifend luctus. Morbi mattis mauris in lacinia posuere. Donec elementum sit amet lectus eget venenatis. Nulla metus lorem, elementum vitae diam ut, ullamcorper vestibulum augue. Integer vel luctus turpis. Pellentesque id viverra sem, ut vestibulum ligula.

Phasellus suscipit libero eget turpis porta, vel condimentum tellus lacinia. Sed tempus malesuada lorem. Ut vehicula ante a metus dignissim tempor. Vivamus volutpat eros vel fermentum vulputate. Aenean a iaculis lorem. Duis quam justo, fringilla in tortor eget, volutpat tincidunt neque. Ut imperdiet consectetur tortor, in porttitor elit varius nec.


  
MessageLun 15 Fév - 2:09
Groupe
avatar
InvitéInvité





Mot de la fin
When the future's architectured


Félicitations pour avoir bravé la longueur de cette fiche de lien - oui, sans rollbox et avec un peu d'imagination, ça devient tout de suite plus massif. Maintenant, c'est à vous. Une idée de rp complètement stupide ? Une envie de faire sortir Elliot de ses gonds ? De chambouler un peu cette délicate Levy ? La suite de ce journal est là pour vous !





✗ Playlist



XX - For her

Monument – Röyksopp & Robyn
Ain't Nobody – Felix Jaehn
Smells Like Teen Spirit (Cover)
Jillian – Within Temptation
Touch – Daughter
XY - For him

Broken – Depeche mode
Hymn for the week-end – Coldplay
Gold Skies - Sander Van Doorn
Pushing me away - Linkin Park
My sweet prince – Placebo


  
MessageMar 1 Mar - 11:35
Groupe
avatar
InvitéInvité
Mise à jour du 01.03.2016


Liens modifiés / complétés
• Aelya Fereden
• Garrett C. Redmann
• Cyril Selwyn

Lien ajoutés
• Kailane E. Hale
• Aleksanders Adkins (x2)
• Azure A. Astrauckas
• Connor E. Hayne
• Jack E. Wilde
• Erwan A. Valentini
  
MessageMar 1 Mar - 16:09
Groupe
avatar
Date d'inscription : 08/04/2014Nombre de messages : 1171Nombre de RP : 208Âge réel : 25Copyright : Air (av) & fucking face (sign)Avatar daëmon :
Charlie SabaniSWEET LITTLE DISASTER
EDIT. ICI MALI.
Euh. Je viens de lire ceci >>

Citation :

Vous connaissiez Levy depuis plusieurs semaines. Du moins, vous aviez croisé plusieurs fois son visage dans les bars, et, attirés par sa beautés, avez commencé à la reconnaître. Une nuit de beuverie avancée, vous l'avez ramassée dans la rue, éméchée, bruinée de larmes, et incapable de se souvenir de son identité. De cette expérience, vous en aurez peut-être tiré un lien fort, quoique un peu malsain... Ou, au contraire, Levy préfèrera vous éviter. Dommage, puisque vous fréquentez souvent les mêmes lieux le week-end ou lors de vos congés...

Et j'aime vraiment. Surtout quand j'ai lu malsain en fait *pelle*. La dernière fois qu'une nana avait vraiment bu (lui aussi) ils ont couché ensemble et même si c'était cool il s'en veut un peu. Au contraire pour Lévy il la ramasserait vraiment en mode "punaise ce déchet " et l'emmenerait dessaouler quelque part mais la laissera pas seule (puis on sait jamais ya des types louches dans la rue èé). Après on peut élaborer ça par la suite. Elle peut effectivement l'éviter si elle le croise à nouveau mais si on part sur ça Mali ira pas lui courir après. Ils pourraient plus se recroiser hors contexte genre en pleine journée dans une galerie commerciale ?
  
MessageMar 1 Mar - 18:46
Groupe
avatar
InvitéInvité
Bonjour Mali. Belle chevelure rousse, j'admire.
D'accord, ça va, ça va. *Pelle*

ET J'ADORE L'IDEE. AVEC MALI CE SERAIT TROP COOL.
*Prend quelques secondes pour se calmer*
Alors, je suis à fond partante là-dessus. Déjà ce serait mignon Et ensuite, concernant le comportement de Levy après coup quand elle serait passée de déchet à vaguement humaine, difficile de le dire à l'avance. Ça dépendrait surtout du comportement de Mali et comment elle le sentirait après avoir un minimum décuvé. Après, difficile d'éviter un inconnu, donc se recroiser hors contexte suite à cet épisode ça peut être sympa aussi.
  
MessageMar 1 Mar - 18:50
Groupe
avatar
Date d'inscription : 09/10/2013Nombre de messages : 1521Nombre de RP : 368Âge réel : 25Copyright : solosand (sign) & Air (av)Avatar daëmon :
Mali A. LeonidovLife is a biche

J'ai coupé mes cheveux malheureusement le roux c'est pour ceux qui ont pas d'âme

Contente que ça colle Après pareil, difficile de dire comment Mali réagira -sauf justement si elle l'évite comme je te disais c'est sûr qu'il passera à autre chose Ils prendraient un café ou un chocolat chaud pour changer des trucs alcoolisés (a)
  
Message
Groupe
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant