Le Daemon

 
  
MessageJeu 23 Juin - 11:53
avatar
Date d'inscription : 22/06/2010Nombre de messages : 696Nombre de RP : 167Âge réel : 99Avatar daëmon :
The eyeL'OEIL QUI VOIT TOUT †||
Chacun de vos gestes sont... : maîtrisés !
Informations en plus




Tout savoir sur le daemon


Le daemon se présente sous la forme d’un animal. Un humain ayant un daemon est un daemonien (bien qu’on l’appelle souvent humain).

Le daemon est créé à partir de ce que l'on appelle la Poussière. C’est une forme de matière sombre, une particule élémentaire invisible et impalpable dont l'importance est fondamentale, car elle constitue le daemon et c’est aussi le « lien » qui unit l’humain et le daemon.

Le daemon est l’âme de l’humain, il forme avec son humain un seul et même Être, bien qu'ils soient deux entités distinctes. Il ressent tout de ce que l'homme peut ressentir : les émotions, les sentiments (même s'ils ne sont pas partagés) ainsi que la douleur physique ou psychologique. Si un humain souffre, quelle qu'en soit la raison, son daemon ne restera pas insensible à la torture. Néanmoins, le lien unissant le daemon à l'humain est différent pour chaque être. Par exemple : si l'humain subit une coupure, son daemon pourra avoir la même blessure sur son corps ou juste ressentir la douleur sans blessure apparente, il en va de même pour les maladies. À vous de choisir la puissance du lien qui unit vos personnages. Certains ne supportent pas de ne pas être dans la même pièce, d’autres peuvent bloquer leur pensée et sentiment à leur moitié.

Le daemon est toujours du sexe opposé à l'humain pour une question d'équilibre. Les cas où les deux individus sont du même sexe sont extrêmement rares (nous avons un quota selon le nombre de membres actifs).

Le daemon a une personnalité propre qu'elle soit fusionnelle ou totalement contrastée par rapport à celle de son humain. Ne le négligez pas et voyez-le comme un personnage à part entière. Cela peut aussi influencer la puissance du lien qui les unit. Cette personnalité peut être très humaine ou animale : un panda qui danse du hip-hop, un orignal diplômé littéraire qui écrit des romans, ou à l'inverse un félin nocturne extrêmement timide et influencé par ses instincts.

Les daemons ont besoin de manger tout comme les autres animaux et comme leur daemonien. Certains sont même particulièrement gourmands ! Leur alimentation dépend beaucoup de leur éducation ou du contexte dans lequel ils ont vécu, mais la plupart mangent les mêmes choses que des humains, c'est sans danger pour eux. Ils ont en général une préférence pour le régime alimentaire de leur "espèce" : on verra difficilement un herbivore ingérer un steak.

Les daemons sont infertiles et ne peuvent pas se reproduire entre eux ni avec un représentant de leur "espèce" : ce ne sont que des âmes sous une forme d'animal. Seuls leurs daemoniens peuvent avoir des enfants qui seront ou non daemonien. Ce n'est pas héréditaire, ça ne saute pas de génération : c'est totalement aléatoire.

Le daemon et son humain peuvent communiquer entre eux par la parole ou la pensée et même par sentiment. La communication entre un humain et un daemon qui n'est pas le sien se fait uniquement par la parole. Deux daemons peuvent, en revanche, discuter mentalement et oralement entre eux. Un daemonien ou un daemon ne peuvent pas discuter avec un simple animal.

Le daemon apparait dès la naissance de l'humain. Il s’éveille simplement à proximité et ne sort pas du ventre de la mère avec l’humain. En général, la forme du daemon s’apparente à l’âge de son humain. Il est donc logique qu’il prenne la forme d’un chaton plutôt qu’un chat adulte.

Le daemon change de forme librement et constamment avant la majorité de l'humain. Le daemon se fixe sur une seule apparence animale et ne pourra plus jamais changer : c'est la stabilisation. Généralement, cela a lieu une fois que l'humain a atteint un seuil de maturité c'est-à-dire autour de 18 ans. Ceci reste variable selon votre personnage allant de 16 à 20 ans, mais cela doit se justifier par son histoire/caractère, etc. Si votre personnage est un gamin dans sa tête, il peut sembler logique que son daemon se stabilise tardivement et inversement. Choisissez bien votre daemon, car il vous sera impossible par la suite de le changer, qu'importe les évènements qui peuvent se passer dans la vie de votre humain.

La forme définitive que prend le daemon reflète en priorité la nature de son humain, mais peut être influencée en partie par la personnalité du daemon, ce qui peut lui ajouter une particularité ou un élément décisif pour la forme stabilisée. Il ne s’agit en aucun cas d’un choix de la part de l’humain ou du daemon.

Deux daemoniens avec le même daemon, physiquement parlant, ça arrive certainement, mais pas sur LD, car nous voulons de la diversité. La génétique n’influence pas la forme stabilisée : des jumeaux (vrais, faux ou siamois) ne partagent pas la même âme donc : pas de daemon siamois, ni de daemon unique. On peut imaginer qu'ils auront des daemons très semblables (ex : Dupond et Dupont), qui pourraient même s'exprimer à l’unisson, finir la phrase de l’autre, ou ce genre de chose sympathique, comme le feraient des jumeaux humains.

Un humain et son daemon ne peuvent pas être séparés l'un de l'autre. Plus la distance augmente, plus la douleur est forte. C’est comme si l'on vous arrachait votre âme ! À environ 100-200 mètres, la souffrance de la séparation est telle qu'elle en devient insoutenable. Le seuil de résistance est, bien sûr, différent selon les personnages, mais restez cohérents : un humain ne peut être séparé de son âme par plus d'un kilomètre sans souffrir le martyr ! Ce genre de séparation extrême doit pouvoir se justifier dans votre histoire ou la nature de votre daemon.

Les séparations extrêmes, sur de longues distances, ou de façons répétées se soldent par à peu près tout ce qui s’apparente à un traumatisme crânien ou à la torture mentale (temporaire ou définitif) : perte de connaissance, coma, amnésie, catatonie, dégradation des fonctions cognitive, émotionnelle, sensorielle, motrice... Si les deux êtres ne sont pas réunis, la mort est inévitable.

Toucher un daemon revient à toucher l’âme d’une personne, c’est comme un viol psychologique ! Non seulement c’est très irrespectueux, mais c’est également extrêmement douloureux ! C’est un tabou parmi les daemoniens : vous ne devez jamais le faire ! Même lors d'un combat, un daemon attaque un autre daemon et un Humain attaque un autre Humain, impossible d'en être autrement !

Un daemonien peut toucher un autre daemonien, un simple humain ou un simple animal sans problème. Un daemon peut toucher un autre daemon ou un animal simple. La douleur survient lorsqu’un humain (simple ou daemonien) touche une âme. Les conséquences sont une douleur intense, allant jusqu'à la perte de connaissance voir des convulsions. Cela ne vous tue pas mais il est certain que ce genre de traitement trop répété aura des conséquences sur votre cerveau.

L’humain et son daemon sont liés pour la vie. La mort de l’un entraine toujours la mort de l’autre. Dans ce cas, la Poussière qui constitue le daemon s’évapore et il disparait. Le corps de l’humain est un cadavre comme un autre.
Lindwuen Daemon
WE CAN BURN BRIGHTHER THAN THE SUN

Page 1 sur 1