Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Addison Adler - L'enfer n'est rien face à la femme qu'on a trahie.

 
  
MessageDim 26 Juin - 13:31
avatar
Date d'inscription : 24/12/2014Nombre de messages : 511Nombre de RP : 143Âge réel : 27Copyright : Avatar by Schizophrenic / Signature Code by crackle bones // Gif by Unknow // Text : R-City ft Adam Levine - Locked AwayAvatar daëmon : Dylan
Bridget JohnsonLet's be alone together

Addison Adler

Narcissique : Addison est quelqu'un de confiant en ce qui la concerne. Elle sait qu'elle a de nombreuses ressources et se fiche pas mal que cet excès de confiance se voit. Pour elle c'est une qualité, un signe de force qui en impressionne plus d'un au premier abord. Évidemment il y en a d'autres qui ne la supportent pas mais que voulez-vous, on ne peut pas plaire à tout le monde, même si dans pas mal de cas elle parvient quand même à séduire ces réfractaires.

Compétitrice : On dit que c'est un trait de caractère qui va de paire avec le narcissisme. Pour Addison il s'agit d'une trace de son éducation. Même si elle a grandit dans un milieu confortable ses parents ont tenu à lui apprendre la valeur des victoires. Que ce soit dans le sport, les études ou la vie de tous les jours on lui a demandé toujours plus. Au fil des années cette exigence ne venait plus que d'elle. L'échec n'est pas tolérable, avec toutes les qualités qu'elle a en sa possession gagner devrait être normal.

Calculatrice : Grâce au sens de l'observation de Charon il est facile pour eux de faire des plans. Bien entendu cette capacité est légèrement biaisée par le fait qu'ils sont incroyablement sûrs d'eux-mêmes. Cela dit ils ne font confiance à personne et malgré le fait qu'ils soient tout de même obligés de se fier aux autres parfois, parce qu'on ne peut pas tout faire soi-même.

Perfectionniste : L'esprit de compétition et les calculs en tout genre dans leurs manœuvres politiques leurs ont appris que rien ne peut être laissé au hasard. Addison souffre de légers toc surtout en ce qui concerne le rangement parce que lorsqu'on commence à œuvrer dans l'ombre on devient légèrement paranoïaque. Si l'agrafeuse n'est plus à la même place sur son bureau vous pouvez être certain qu'elle le verra au premier coup d’œil en entrant dans la pièce. Elle perd donc pas mal de temps à fouiner méticuleusement pour trouver ce qu'il manque ou ce qui ne devrait pas être là. C'est aussi grâce à cela qu'elle en est là aujourd'hui. Remarquer ce qu'il cloche est un parfait atout lorsqu'il faut retrouver quelqu'un qui sème le trouble.

Anxieuse : Addison a beau être sûre d'elle, plutôt solide physiquement et dans son élément elle sait qu'il existe toujours une part de risque dans ce qu'elle entreprend. Mais sa plus grande source d'angoisse, qu'elle ne dévoile à personne si ce n'est Charon, c'est cette vulnérabilité dont elle fait preuve lorsqu'elle utilise son pouvoir. Être inactive et exposée n'a rien de rassurant même si elle sait que son associé veille au grain.

Dev Nerd Girl - RPG Stuff

« La mort est le guide du vivant. »

Nom et Prénom : Addison Adler
Âge : 35 ans
Lieu de naissance : San Diego, 17 Avril 1981
Groupe : Citoyens Daëmoniens
Étude ou Métier : Chef du service lié aux urgences dû à une perte de contrôle.

Pouvoir : Nécromancie.
Conversations avec les morts : Certains en rêvent mais ce n’est pas une chose qui enchante réellement Addison. Parler avec les morts. En théorie l’initiative vient de la jeune femme mais il n’est pas impossible que les morts trouvent le moyen de la contacter, exclusivement pendant son sommeil. Les formes sont diverses et variées, il peut s’agir d’un message glissé dans un rêve, une conversation en tête à tête… Cela dépend de la volonté de l’esprit à contacter le monde des vivants et de la teneur du message. En revanche lorsque l’initiative vient d’Addison il s’agit toujours d’une conversation autour d’une table ronde dans une pièce sombre. Mais pour contacter la personne souhaitée elle doit plonger dans un état de stase après avoir observé des photos du défunt et/ou tenu des objets leur ayant appartenu. La recherche est facilitée si elle connaissait la personne sinon il s’agit de retrouver un inconnu parmi une foule immense (je vous garanti que ce n’est pas comme dans les séries policières où on repère sa cible au premier coup d’œil). Il y a bien entendu des esprits qui refusent d’être contactés, c’est très aléatoire et soumis à des règles que personne ne connait réellement. Cet exercice est épuisant, presque autant que de faire un double marathon un jour de canicule. L’esprit se nourrit de l’énergie du corps pour effectuer sa recherche, il n’est pas rare qu’elle doive s’y reprendre à plusieurs fois pour trouver la bonne personne ou qu’elle tombe dans les vapes avant de pouvoir revenir à la réalité.

Voir les âmes errantes : On ne traverse pas tous pour aller vers un monde meilleur. Du moins pas tout de suite. Il existe pour certains une phase d’errance. Il s’agit souvent d’âmes refusant d’accepter leurs morts. Pour différentes raisons : Mort soudaine et violente (accident, meurtre), ils ont encore quelque chose à accomplir ou ils sont habités par des motivations malsaines liées à leur nouvelle condition (situation très rare, la personne devait déjà être un sociopathe avant sa mort). Le rôle d’Addison dans ce genre de situation n’est jamais clairement défini mais lorsqu’elle le peut elle ignore ces âmes errantes qui finiront par continuer leurs chemins. Il n’est pas rare qu’elle se retrouve harcelée par un esprit ayant compris qu’elle était la seule à le voir. Il n’existe pas de réelles contreparties à cet aspect de son pouvoir si ce n’est le fait d’être harcelée par quelqu’un que personne ne peut voir et prendre le risque d’être prise pour une grande cinglée parlant au vide. (Sans compter qu’une fois qu’un esprit a mis la main sur elle il n’est pas impossible qu’il l’empêche de dormir jusqu’à ce qu’elle accepte de les aider.)

Création de zombies : Ce qu’on pense en premier lorsqu’il est question de nécromancie c’est qu’elle peut faire revenir les morts à la vie. En théorie c’est vrai mais le résultat risquerait de bien vous décevoir. Pour le processus il faut le corps du défunt. L’état importe peu tant qu’il s’agit de son enveloppe charnelle. Cela demande beaucoup d’énergie et de concentration Addison est incapable de réellement se mouvoir lorsqu’elle fait appel à cette technique car le corps en question est digne d’une marionnette. Il n’a pas de réelle volonté propre même si au fur et à mesure que le corps est « en vie » l’âme reprend le contrôle. Cependant l’âme est corrompue et tentera de répandre mort et violence autour d’elle. Il est pour l’instant possible pour Addison de ramener deux corps à la vie, il faut pour cela que le premier ait une certaine indépendance donc cela demande énormément de temps et d’énergie. En fonction de l’âme ramenée (un caractère naturellement violent avant la mort) sera plus compliqué à maîtriser et risquerait de lui pomper toute son énergie beaucoup plus vite que prévu.



Charon

Vautour fauve - Physiquement Charon est plutôt imposant, deux mètres d'envergure lorsque ses ailes sont déployées, un mètre de long pour un total de 7kg ce n'est pas un petit spécimen. Mais ce que vous avez le plus à craindre c'est ce bec puissant et tranchant qui ne manquera pas de vous déchirer la peau si vous avez dans l'idée de vous en prendre au duo. Mais soyons honnêtes vous le verrez rarement de très près, il passe sont temps à planer au-dessus des têtes vous observant de sa vision naturellement acérée.

Protecteur : Cet aspect du caractère de Charon ne s’est pas développé tout de suite. Il faut dire qu’Addison n’a pas réellement besoin de quelqu’un pour se protéger de prime abord. Cependant le pouvoir de la jeune femme la rend vulnérable et c’est de cette façon que cette caractéristique s’est développée chez le rapace. Si au début cela se limitait aux moments où sa daëmonienne utilisait son pouvoir, progressivement c’est devenu un trait de caractère qui est présent constamment. Il est donc constamment aux aguets mais montre rarement aux autres qu’il peut être inquiet. Au mieux il se montre menaçant envers la source d’inquiétude mais le reste du temps il laisse Addison se débrouiller car elle sait mieux que quiconque ce qui est mieux pour eux.

Réfléchi : C’est un trait qu’ils ont en commun. Rien de ce qu’ils font n’est pas calculé au préalable. C’est d’autant plus vrai pour Charon qui a pour habitude d’être silencieux et de garder un œil sur tout. Il n’est pas rare qu’il revienne sur des évènements après coup afin qu’ils puissent tout analyser en détail. Ce regard extérieur qu’il apporte à leur collaboration (parce qu’ils appellent ça comme ça) permet de prévoir des plans beaucoup plus larges que s’il n’y avait que le regard d’Addison.

Narcissique : C’est un défaut qu’il assume complètement. Il estime que leur duo est bien supérieur aux autres. C’est pour cette raison que le rejet qu’ils ont dû essuyer à plusieurs reprises n’a pas été simple à gérer. Et c’est de là que provient cette colère envers le monde. Comme il ne cache pas cette adoration d’eux-mêmes et qu’il est plutôt silencieux en grande partie du temps il n’est pas impossible de penser que Charon est un snobinard. Il l’est peut-être un peu sur les bords mais ce n’est pas son intention première de s’afficher de la sorte.

Autoritaire : Charon réfléchi beaucoup et son charisme doublée de son assurance envers lui-même et Addison lui donne un ton particulièrement autoritaire lorsqu’il prend la parole. Avant de le contredire assurez-vous d’avoir des arguments solides car leur passé ainsi que leur caractère bien trempé ne laisse pas passer le moindre signe de rébellion ou de remise en cause de leur position qu’ils estiment supérieure.

La relation entre Addison et Charon : Si on leur demande de définir leur relation ils vous répondront qu’il s’agit d’une collaboration. Ils sont liés jusqu’à la mort, c’est un fait. En bon calculateurs ils savent que cela ne sert à rien de se tirer dans les pattes. Il n’y a donc pas de réel leader entre eux, c’est une équipe, une entreprise qui fonctionne à la perfection car les sentiments ne sont pas la base de leur lien.





My story is a long story...

« Addison... »

« Ils vont payer... »

« Je suis pas certain que ce soit la solution et en plus... »

D'un regard elle le fait taire. Qui est-il pour lui donner des conseils ? Elle se tient devant le tribunal qui vient de lui interdire tout contact avec sa propre fille, donnant raison au père qui a mis en avant la nature daëmonienne de son ex-compagne pour justifier sa demande. Elle leur fera tous payer cette décision peu importe ce que ça lui coûte. Charon peut bien dire ce qui lui chante elle aura sa revanche car personne n'est autorisé à lui balancer en pleine face qu'elle n'est rien ni personne.

« C'est la loi qui est comme ça... »

« Je te conseille de te taire. Loi ou pas on existe. T'as vu les regards qu'ils te lançaient à longueur de temps ? »

Bien sûr qu'il a vu cette peur, ce dégoût dans leurs regards mais ce qui fait le plus mal dans cette histoire c'est qu'ils se sont servis de sa nature de charognard pour la juger, disant que sa forme était le reflet de ce qu'elle était au plus profond de son âme. Il partageait la colère de sa moitié mais il ne pouvait pas simplement la laisser se venger. Tout cela finirait mal... Il le savait mais il ne pourrait que tenter d'arrondir les angles vu comme elle était partie.




N'allait pas imaginer qu'Addison est une mauvaise personne juste par ce petit aperçu de rage. Pour comprendre il faut que nous remontions tous au début de l'histoire. Contrairement à pas mal de Daëmoniens elle ne peut pas se plaindre de mauvais traitements lorsqu'elle était jeune. Sa mère a plutôt bien réagis pour dire toute la vérité. Elle trouvait cela étrange mais tellement adorable de voir ces deux entités liées d'une manière mystérieuse. Même si dans le fond elle n'a jamais caché une certaine peur pour cet animal capable de changer de forme à volonté qui suivait partout Addison. Son père... Pour le peu de temps de présence on ne peut pas réellement dire qu'il avait une opinion sur le sujet. Pour sa défense Mr Adler était un joueur de football américain reconnu. La mère d'Addison pour sa part était femme de footballeur (ouais comme si c'était vraiment un métier mais c'est ce qu'elle disait à tout le monde en se présentant).

C'est donc une enfance plutôt aisée que la jeune femme a connu. Charon avait sa place partout où elle allait sous la forme discrète d'un petit chien. Sa présence a posé des problèmes aux institutions scolaires mais les chèques de la famille Adler ont bien vite clos les débats. Ils avaient un statut particulier partout où ils allaient.

Addison ne s'est pourtant pas reposée sur ses lauriers. Poussée par son père lors de ses rares passages à toujours être meilleure, car selon lui elle n'avait pas beaucoup d'options en tant que femme : devenir quelqu'un par les études et donc le travail ou épouser quelqu'un qui aurait déjà tout ça. Vous vous doutez bien qu'il n'était pas question de vivre dans l'ombre de quelqu'un d'autre comme pouvait le faire sa mère.

Les études étaient compliquées avec toutes les options prises mais aussi parce qu'elle avait ce statut de privilégié. Certains voulaient se la mettre dans la poche pendant que d'autres lui mettaient clairement des bâtons dans les roues par simple jalousie. Avouons-le Addison a pu être hautaine mais elle avait de quoi justifier cette attitude. Il n'y a que pour la présence de Charon qu'elle a fait jouer son statut afin d'être certaine qu'il ne la quitte pas sans toutefois révéler qu'elle était hors norme. Mais le plus dur était à venir.

Cela commença par des rêves, des personnes lui demandant de l'aider à transmettre des messages. Elle les ignorait une fois réveillée. Tout cela n'était qu'un rêve un peu étrange. Enfin c'est ce qu'elle pensa jusqu'à ce qu'elle reçoive une visite un peu particulière : celle d'une amie du collège décédée dans un accident. Plusieurs nuits d'affilées elle du subir les assauts de cette image du passé lui demandant de prendre soin de sa petite sœur, victime de maltraitance. Charon finit par l'obliger à rendre visite à cette famille pour voir de quoi il retournait. Elle finit par céder en sachant pertinemment que tout cela ne donnerait rien. Que pouvait-elle faire ? Leur annoncer en les regardant dans le blanc des yeux que leur fille disparue depuis quelques années les accusait de violenter leur plus jeune fille ? C'était tout simplement ridicule. Et pendant cette fameuse visite elle ne pu rien voir de plus.

* Tu ne vas rien faire ? *
* Que veux-tu que je fasse ? *

Elle observait la bâtisse une dernière fois avant de tourner les talons. Elle du ignorer ses rêves pendant plusieurs nuits d'affilées avant de réussir à trouver la paix. Elle avait fait son maximum. Mais si l'esprit la laissa tranquille - elle ne parvenait toujours pas à s'expliquer les raisons de ces visites - d'autres la remplacèrent. Elle les ignora encore et encore. Jusqu'au jour où la famille de son amie décédée du essuyer un deuxième drame.

* Ils parlent d'un accident... *
* On ne pouvait rien faire, laisse couler. *

Charon l'observa d'un regard grave, qui n'était pas aussi imposant à l'époque vu qu'il prenait la forme d'un chien pour ne pas attirer l'attention. Mais si Addison est de nature plutôt froide elle ne pu résister bien longtemps sous la pression de la culpabilité. Elle décida donc de fouiner un petit peu lors de la veillée funèbre organisée dans la maison familiale. C'est dans la chambre de la jeune fille qu'elle trouva quelque chose d'intéressant : de vieux carnets à dessin où elle représentait la famille avec les membres habituels mais aussi une petite chose qui l'accompagnait dans sa représentation d'elle-même. Les dessins évoluaient mais il y avait toujours un animal qui l'accompagnait.

* Tu crois qu'elles étaient comme nous ? *

Addison garda le silence et continua de fouiner jusqu'à ce qu'elle tombe sur un journal. Elle parcouru quelques pages afin d'avoir la confirmation de ce qu'elle pensait.

« Selon le journal Kimberly commençait à faire des choses étranges. Elle dit... disait... pouvoir déplacer les objets sans les toucher. »
« Ca expliquerait des choses. Mais tu... »
« Sortez ! »

La jeune fille se figea en voyant la silhouette de la mère endeuillée se présenter dans l'encadrement de la porte. Elle avait entendu Charon, elle avait tué sa fille parce qu'elle était différente, étrange, dangereuse...

« Vous n'avez rien à faire ici. »
« Ce n'est pas un accident. Quelqu'un a tué Kimberly. »

Le sous entendu était plutôt appuyé ainsi que le regard d'Addison. Elle s'attendait à tout sauf à un regard hautain et plein de mépris. Charon pour sa part pris le parti de se positionner entre les deux femmes dans l'illusion d'empêcher quelque chose.

« Vous êtes comme elle... C'est pour le salut de son âme que nous avons fait ça. Vous ne savez pas ce que Kim a commencé à faire. Elle a failli tous nous tuer plus d'une fois. J'ai fait ça pour sauver ma famille. »
« Ca vous a sacrément réussi. Vos deux filles sont mortes. Vous avez plutôt fait ça pour sauver votre réputation et éviter le scandale d'avoir enfanté une chose anormale. »
« Si tu étais fière de ce que tu es tu ne cacherais pas cet "animal". Tu te montrerais à la face du monde tel que tu es. Mais tu le sais au fond de toi que tu n'es qu'un monstre. Si tu veux éviter de devenir une paria aux yeux de tes amis tu ferais mieux de tenir ta langue. »

Elle ne le disait pas mais il y avait autre chose qui faisait que jamais personne n'irait fouiné dans cette histoire, son mari était chef de la police. Jamais personne n'irait imaginer qu'il était responsable de la mort de son propre enfant. Elle ne serait que la petite fille qui hurle au Loup. Et puis elle n'avait pas tort sur un point : si les gens savaient ce qu'elle était, ce que Charon est, personne ne voudrait l'approcher. Mais il n'était pas question pour elle de reconnaître qu'elle était un monstre.

« Un jour la roue tournera. » dit-elle en serrant les dents avant de partir.

Ils étaient silencieux, attendant que les parents d'Addison sortent enfin. Charon tenta à plusieurs reprises d'établir le dialogue pour calmer la rage de sa moitié mais elle ne desserrait pas les dents et son esprit fulminait d'une colère noire. Elle pensait à cette jeune fille qui avait eu le malheur de tomber dans une famille où on la traitait de monstre et où on avait préféré prendre sa vie que de l'aider à contrôler les choses étranges qui lui étaient arrivées. Si seulement elle pouvait se faire entendre, rétablir la justice et ne pas laisser ce crime impuni. Addison serrait le poing tellement fort que sa paume garderait la trace de ses ongles pendant quelques heures mais elle s'en fichait parce qu'il se passa quelque chose d'étrange. Elle eut l'impression que son esprit était transporté ailleurs, un peu comme un rêve éveillé mais ce qu'elle vit lui fit froid dans le dos. Elle était à l'intérieur de la maison qu'elle venait de quitter mais la place qu'elle occupait était étrange. Elle était dans le cercueil ouvert, entourée de fleurs. Elle devait sortir de là - songea-t-elle. Elle s'attendait à tout sauf à des hurlements lorsqu'elle se redressa dans l'idée de partir. Que se passait-il exactement ? Elle ne parvenait pas à le comprendre mais heureusement elle quitta rapidement cette vision étrange. En sueur, le souffle court, elle posa un regard interrogateur sur Charon qui semblait paniquer.

« Qu'est-ce... »

La suite ne viendrait jamais, elle sombra dans un voile obscure avant de se faire secouer dans tous les sens. Elle était tombée dans les pommes mais pour ses parents cela ne semblait pas être la chose la plus préoccupante du moment car ils les firent monter tant bien que mal dans la voiture avant de partir en trombe. Après quelques minutes comateuses Addison se rendit compte que sa famille n'était pas la seule à prendre la fuite.




« Oui... J'étais là... Non la p'tite s'est redressée comme si elle était toujours en vie et s'est mise à hurler. J'en ai encore la chair de poule. »

Addison entendit cette conversation téléphonique entre sa mère et une de ses amies. Cela n'avait pas de sens... Charon pour sa part avait tout un tas de théories qu'il partageait avec celle qu'il ne pouvait quitter. Elle avait eu le malheur de lui raconter ce qui s'était passé avant qu'elle ne perde connaissance. Depuis il était convaincu que cela avait un lien avec les esprits morts qui lui rendaient visite pendant la nuit et le fait que Kimberly déplaçait des objets à volonté.

Mais la jeune femme avait peu de temps à consacrer à tout cela, elle avait du mal à trouver le sommeil à cause de ses visites nocturnes et son avenir commençait à se dessiner avec tous les examens qu'elle passait. Elle avait pris la décision d'intégrer une agence fédérale afin de changer certaines choses. Si Kimberly était effectivement comme elle, cela voulait forcément dire qu'il y en avait d'autres. Etaient-ils maltraités eux-aussi ? Les considérait-on comme des monstres pour ne pas rentrer dans le moule ?



Qui es-tu réellement ?

Pseudo/Prénom : ChaZ
Âge : 26 ans
Double Compte : Nop
Activité sur le forum : Je dirais 3/7
Avatar : Adriana Lima
Comment as-tu connu le forum ? Je crois qu’à l’époque j’étais venue pour demander un partenariat puis je suis restée
Un commentaire ? Un avis ? Une suggestion ? Hmm… Pas comme ça de manière spontanée
Et si je te demande le code du règlement ? Certifié par Bibiche

  
MessageDim 26 Juin - 13:51
avatar
Date d'inscription : 25/06/2016Nombre de messages : 237Nombre de RP : 73Âge réel : 26Copyright : Lux Aeternae & Northern LightsAvatar daëmon :
Elisa G. LullyNothing will be the same...
Rebienvenue !

Le don a l'air hyper intéressant, et a quelques aspects cocasses en dépit de sa puissance, j'ai hâte de voir ce qu'il donnera

Bon courage avec le reste de ta fiche, j'ai hâte de voir ce que le caractère et le daemon vont donner
  
MessageDim 26 Juin - 15:24
avatar
Date d'inscription : 16/11/2013Nombre de messages : 719Nombre de RP : 168Âge réel : 27Copyright : © Aki.Avatar daëmon :
.Àsgard ValdasonNothing will be the same...
Rebienvenue à la maison ;)
Le don est hyper intéressant et correspond parfaitement à l'évolution du don d'Àsgard (faut que je l'écrive, j'ai juste la flemme, mais ça fait peut être 4 mois que j'en avais discuté avec les filles -que je voulais augmenter le don d'Àsgard-), je viendrais te voir par MP pour voir si on peut traficoter quelque chose d'intéressant 8D
Je plussoie le Daemon, les vautours fauves, c'est la vie ♥
  
MessageDim 26 Juin - 15:29
avatar
Date d'inscription : 08/04/2014Nombre de messages : 1171Nombre de RP : 208Âge réel : 26Copyright : Air (av) & fucking face (sign)Avatar daëmon :
Charlie SabaniSWEET LITTLE DISASTER

Bon retour Addison promet d'être vraiment intéressante *_*
  
MessageDim 26 Juin - 15:34
avatar
Date d'inscription : 24/12/2014Nombre de messages : 511Nombre de RP : 143Âge réel : 27Copyright : Avatar by Schizophrenic / Signature Code by crackle bones // Gif by Unknow // Text : R-City ft Adam Levine - Locked AwayAvatar daëmon : Dylan
Bridget JohnsonLet's be alone together
Merci à tous les trois

Tant de pressions sur mes petites épaules ou plutôt mes petits doigts.

En tout cas je fais de mon mieux pour satisfaire tout le monde et si jamais vous avez déjà des idées je suis ouverte à tout j'ai les grandes lignes du personnage mais encore rien de bien défini donc si ça branche quelqu'un qu'il se manifeste sinon on verra plus tard bien entendu

Et grave les vautours fauves sont beaux Pas comme les autres avec une tête en peau de fesses #PAN#
  
MessageDim 26 Juin - 16:14
avatar
Date d'inscription : 18/05/2016Nombre de messages : 462Nombre de RP : 55Âge réel : 24Copyright : Aki' (me)Avatar daëmon : Berger Allemand
Ryan FarellMODO• We can be HEROES
Just for one day
Re-bienvenue!

Ton personnage a beaucoup trop de gueule, je suis amoureuse Je vais d'ailleurs très certainement venir te harceler sur ta fiche de lien, je crois qu'on aurait de trop belles opportunités de lien avec mon agent du FBI qui est à merkeley justement pour enquêter sur le genre d'initiatives que prend Addison

Bon courage pour la suite de la rédaction de ta fiche!
  
MessageDim 26 Juin - 16:26
avatar
Date d'inscription : 24/11/2014Nombre de messages : 1372Nombre de RP : 134Âge réel : 22Copyright : Vieux frères / Erwan (pour Lewis) / Eriam (pour l'aesthetic)Avatar daëmon :
Tessa B. O'CahanMODO• Nothing will be the same...
Re-bienvenue et bon courage pour ta fiche
  
MessageDim 26 Juin - 17:07
avatar
Date d'inscription : 22/11/2012Nombre de messages : 3213Nombre de RP : 150Âge réel : 23Copyright : Air (C'EST MALI) (avatar) ; .TITANIUMWAY (signature) + Nora Roberts & Victor Hugo (citations)Avatar daëmon : Tatouage de phénix sur l'omoplate gauche. Un phénix qui s'enflamme.
Kayla P. LaneFire burns into me
It consumes me
Re bienvenue, et bon courage pour la suite :)
  
MessageDim 26 Juin - 19:00
avatar
Date d'inscription : 26/02/2016Nombre de messages : 310Nombre de RP : 45Âge réel : 22Copyright : Aki (sign) & angel dust (av)Avatar daëmon :
Jack L. WildeI'm not after fame and fortune
    I'm after you
Quel don intéressant, j'aime beaucoup
Bienvenue à ta demoiselle, amuse toi bien avec elle ♥️
  
MessageMar 28 Juin - 19:20
avatar
InvitéInvité
woooo! j'aime beaucoup ta fiche j'ai hâte de voir la suiteee!
  
Message
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant