Pow Pow Shot Gun | Wesley & Kyle

 
  
MessageVen 3 Fév - 0:07
Groupe
avatar
Date d'inscription : 02/12/2016Nombre de messages : 34Nombre de RP : 6Âge réel : 18Copyright : KiTAvatar daëmon :
Wesley J. McKenziNothing will be the same...




Pow Pow, Shot Gun

Wesley & Kyle ▬ 02.02.17▬ Ville Militaire



Couleurs Dialogue  
a a
Wesley
a a Gey
Narration
a a Wesley
a a Gey

« Wesley, attends ! »
« Non, Gey, je ne veux pas arriver en retard à mon premier cours de tirs ! »

Je soupire en la regardant se dépêcher, elle a déjà fait tomber deux, ou trois trucs et je les ramasse derrière elle ! Je ne comprends pas pourquoi elle insiste tant sur ce cours, elle veut absolument savoir se servir d'une arme. Mais elle n'a pas besoin de savoir se défendre, je suis là pour ça ! Puis elle a ses ailes ! Je n'aime pas l'idée qu'elle ait une arme en sa possession, et si un jour, elle s'en servait contre elle-même ? Je la regarde sortir de l'appartement

« Bon, tu viens ? »
« J'arrive ! »

En quelques coups d'aile, je me retrouve dehors avec elle, en volant juste au-dessus d'elle, je remarque ses vêtements. Wesley, outre le fait qu'elle ne soit pas du tout frileuse, a la manie de ne pas s'habiller chaudement. Elle a un métabolisme très fragile, vous savez ? Je n'aime pas la voir en jeans et sweat-shirt ! Avec ses petites converses, ses longs cheveux blonds lui tombant dans le dos.. Elle a caché ses cernes avec un léger maquillage.. Quelque chose a changé en elle depuis qu'on est ici, elle donne plus d'attention à son apparence. Ce qui d'un coté, est bien. Mais je ne veux pas qu'elle se mette à draguer.. Wesley m'envoie un regard bizarre, elle a sûrement dû entendre ça.. C'est idiot, elle n'est pas comme ça. Elle est incapable de dire bonjour parfois.. Je suis bête.

« Tu passes d'un père à un grand-frère possessif, Gey, tu me fais peur. »

Fit-elle, avant de me sourire vaguement. Comme pour me réconforter, je sais que c'est idiot, mais notre relation est tellement tangente que je n'aime pas imaginer la partager.. En réalité, je n'aime pas qu'elle devienne trop indépendante par rapport à moi.. Suis-je égoïste ? Je ne sais pas, mais en tout cas possessif, oui.

« On est bien tôt arrivé ? On n'y serait pas allé plus vite avec ton vélo ? »
« Oui, mais j'avais envie de marcher aujourd'hui.. Puis je suis sortie trop tôt. »
« Pourquoi tu étais si stressée ? »

Je la regarde, et elle me regarde. Puis soupire en arrêtant de marcher. Je sens un certain stresse en elle, quelque chose lui fait peur.

« Je.. Je ne sais même pas pourquoi je suis en train de faire ça Gey, j'ai pensé à entrer dans l'école de police, mais pourquoi franchement ? Je ne servirais à rien. Imagines si je n'arrive même pas à tenir l'arme en main et je tremble ? Je ne peux pas apprendre de combat parce que je suis trop fragile, mais savoir me servir d'une arme ne me servira peut-être à rien aussi. Et je ne peux rien faire par rapport à ça.. »


Je l'observe un instant, si Wesley a un très mauvais défaut, c'est de toujours se remettre en question. Elle pense beaucoup trop, et à propos de choses tellement inutiles ! J'ai cru comprendre que beaucoup de filles faisaient ça, mais Wesley le fait beaucoup trop. Je secoue mes plumes et fais quelques sauts vers sur mes petites pattes.

« Écoutes moi, Wes. Arrêtes de te creuser le crâne avec ce genre de pensée, tu vas me sourire et y aller d'accord ? Il est clair que tu vas trembler en tenant l'arme si tu y entre en tremblant, tu comprends ? »


Elle observe ses mains et remarque qu'elle tremblait, elle soupire avant de me sourire. Je m'approche d'elle et pose ma tête contre ses genoux. Elle se baisse, me caresse le coup et me fait un sourire plus grand.

« Allons-y ! »

Quelques minutes plus tard, nous étions dans une sorte.. de salle d'attente ? Je ne sais pas, un homme avait indiqué à Wesley d'attendre quelqu'un ici. On partage un regard, je ne sais pas si c'est parce que c'est la police, mais on ne sent pas très bien bienvenu ici. On se fait tout discrets, assit. Nous sommes un peu en avance, donc on peut attendre. Mais Wesley se lève et avance dans un couloir, je la suis et la voit s'arrêter et observer une vitre. De l'autre côté de celle-ci, il y a des personnes qui s'entraînent à tirer. Nous n'entendions rien, je suppose qu'ils ont insonorisé les murs.. Je les observe, puis regarde Wesley. Elle semble fascinée par leur mouvement, l'impacte que la balle a sur la cible. Je ne comprends pas cette fascination, mais voir Wesley enthousiaste et intéressée, j'aime ça.






(c) aki' sur Lindwuën Daëmon


Page 1 sur 1