Une soirée chat-box est prévue le 31 octobre à 20h
On espère vous y voir nombreux ♡

Nollaig Edith O'malley [fini]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Nombre de messages : 385
Couronnes : 44
Âge réel : 20
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Folkr

MODO• Nothing will be the same...

Sam 4 Fév - 15:52

Nollaig E. O'Malley

« Le passé est une épave lourde de peine et de secrets, pourquoi le ramener à la surface ? »

Identité

Nom Prénoms : Nollaig Edith O'Malley
Age : 23 ans
Date et lieu de naissance : le 10 novembre 1994 dans un village perdu en Irlande
Nationalité : Irlandaise
Métier ou étude :A la recherche d'un job
Précision :il n'est pas rare de la croiser une cigarette au coin des lèvres et elle possède quelques piercings le long de ses oreilles. Des cicatrices viennent décorer dans la longueur ses deux avants bras et d'autres plus petites ses jambes. Elle taille toujours la pierre.
Abbey Lee Kershaw
(c) copyright avatar

Résident permanent

Tomas

Des griffes cliquettent dans le couloir. Une ombre qui semble si grande grimpe avec tranquillité l'escalier. Un rayon lunaire éclaire une fourrure  sombre. Généralement les gens dirait noir. Nollaig sait que sa fourrure est plus riche: du noir, un peu de chocolat et quelques poils gris aux niveau des yeux. Elle le connait par coeur Tomas. Il se faufile jusqu'à une porte entrouverte, marque une pause devant. Il claque des mâchoires. Elle est puissante et les crocs qui la décorent ne sont pas là pour faire joli. Les cauchemars de sa moitié lui envahissent le cerveau. L'irritant. Ses griffes raclent le parquet avant qu'il s'avance silencieusement dans la chambre. D'un mouvement un peu pataud il grimpe sur le lit, et se colle contre le corps frissonnant. Son corps peine à trouver une place dans ce petit lit mais il n'échangerai sa place pour rien au monde.
En tant que Levrier Irlandais, Tomas fait parti de ces chiens imposants. Faisant plus de quatre vingt centimètre au garrot, des muscles roulent sous sa fourrure ébouriffée. On pourrait dire qu'il va bien avec sa moitié, haut sur patte et aussi sombre qu'elle est pâle. Ses yeux chocolats permettent à bien des émotions de défiler: colère, méfiance, inquiétude, joie...
La plupart des personnes qui l'on croisé peuvent dire que ce n'est pas un daemon sympathique. Malgré son air de peluche il est méfiant envers quiconque et possède un mauvais caractère. Ce qui ce traduit par le fait qu'il ne parle peu avec les autres. Avec sa préférence d'intimider autrui à renfort de grognements et de sourires pleins de crocs il pourrait facilement passé pour un chien quelque peu dangereux. Il possède aussi un sang chaud, ce qui peut le rendre quelque peut susceptible. Ou très utile selon le moment si on ajoute qu'il n'a pas peur de s'en prendre à plus grand que soit. Non la seule qui peut entrevoir que cet animal grognon est Edi'. Ou Nollaig officiellement. Ils peuvent sembler bien différents. Il peut dire qu'il est le côté sauvage de sa moitié, la moins civilisé. Son instinct de survie. Le passé a effiloché leur lien, les faisant vivre dans une souffrance presque continuelle. Mais aujourd'hui chaque jour qui passe le renforce. Même si cela a laissé de nombreuses traces. Il peut rester loin de Edi', même si il ne le refera plus jamais de son propre gré. Bien sur dans la durée cette dernière va ressentir une sensation de manque puis des douleurs musculaires atroces. Une certaine peur de la perdre l'habite depuis plusieurs années. A la moindre blessure il va ressentir la douleur, mais pas la maladie. C'est lui qui joue les gardes malades dans ces cas là. Il ne communique que rarement à voix haute, seulement si ils sont seuls. Il sait laisser un peu de tranquillité à sa moitié dans certains cas mais ne reste jamais loin. Il reste un grand jaloux, réclamant l'attention de Edi'. Et il a un certain penchant pour la vengeance, souvent silencieusement approuvé par Nollaig. Ils leur arrivent de se disputer à renfort de cris et de grognements et qui se finissent en une boude mutuelle. Qui ne dure jamais bien longtemps. Souvent ils se réconcilient a renfort de jeux ou de courses dans les bois des environs.
Caractère


Vous la croiserez peut être dans les couloirs de l'université. Sa silhouette élancée se découpant sur les murs. Ses fins et longs cheveux pales tombent le long de son dos  se balançant au rythme de sa foulée. Il n'est pas rare que une multitudes de colliers longs décorés d'un certain nombre de breloques cliquettent sur son passage. Ses yeux pâles sont fuyants mais étrangement attentifs. Elle est de ceux qui vont préférer brûler de curiosité plutôt d'adresser la parole à quiconque. Oui elle est curieuse. Depuis toute petite elle aime comprendre les choses, décortiquer les mécanismes. D'ailleurs elle possède des mains de travailleuse abîmées par les croûtes, un peu de cornes et parfois décorée de poussières ou de couleurs. Elle redoute les contacts humaines, préférant dans un premier temps la solitude. Quand on arrive à briser sa coquille on y découvre une personne douce, attentive aux autres et qui n'hésite pas à tendre la main. Elle n'est pas du genre câlin. Sauf avec Tomas bien sur. Le moindre contacts physiques même inattentionné la rend mal à l'aise. Son passé la rendu aussi douée pour se fondre dans la foule et elle peut être débrouillarde. Elle possède aussi un caractère joyeux bien caché : seule elle aime pousser la chansonnette et aime taquiner ou rire avec Tomas. Quand elle travaille, elle n'apprécie pas d'être dérangée le faisant parfois bien sentir à l'intrus. Et il lui arrive que lorsqu'elle est plongée dans ses pensées à réfléchir à un futur projet elle n'hésitera pas à finir sa tache avant converser avec qui que se soit. C'est quelqu'un de courageux fasse au travail mais elle va plutôt chercher à fuir toutes disputes redoutant les élévations de voix. Son apparence tous en douceur peut cacher des surprises. D'un tempérament calme il ne faut pas la pousser à bout : des insultes colorées fusent de sa bouche et une colère sauvage semble l'habiter. Dans ces moments là elle ressemble fortement à sa moitié. Même si elle utilisera que très rarement la violence. Non ça c'est plutôt le boulot de son compagnon.

Depuis plusieurs années elle a une peur bleue de l'eau. Fini la trempette en été. Si on essaye de la mettre à l'eau, que ce soit en mer ou en rivière elle est en proie d'une peur panique. Elle aime la musique en tous genre, l'art et surtout tailler la pierre. Elle aimerai trouver une pièce à louer où elle taillera. Il lui arrive aussi d'aller courir dans des coins calmes. Elle souffre aussi de nuits d'insomnies causées par des cauchemars. Pendant longtemps elle a souffert d'un dégoût envers elle même. Cela a provoqué des crises de colère envers son daemon, de scarifications et une longues périodes de renfermements. Les seules choses qui l’empêche de replonger est la présence de Tomas mais elle reste sur une corde raide.. Ah et elle aime s'accorder de temps en temps son petit plaisir, un joint à l'odeur forte.

Aspiration d'énergie vitale

Son pouvoir est apparu pendant ses années où elle était dans la rue. C'était un jour où elle n'avait pas pu se lever à cause du manque de nourriture et un maladie qui la titillait depuis quelques jours. Elle était là, recroquevillé contre le carton quand elle la vu. Le rat. Un instinct sombre lui a fait tendre le bras, empoignant le créature qui s'était approché. Elle le sentait se tordre entre ses doigts alors qu'elle se redressait. Maintenant en tailleur, elle le fixait avec une avidité malsaine. Puis elle la sentit, cette énergie lui traversant les doigts, combattant la fatigue et la maladie. Cela lui fit penser à ces sombres moments où elle avait connu l'ivresse de l'aiguille.Elle eu quelques secondes où elle fut coupée de la réalité. C'est quand l'enveloppe desséché de l'animal tomba de ses doigts que l'horreur de la situation la frappa de plein fouet.

Cette situation s'est répétée une ou deux fois. Et chaque fois on renforcé son sentiment de peur envers son don. Comme si elle n'avait pas assez avec Tomas, malgré son affection pour lui. Jusqu'à maintenant elle sait seulement qu'elle peut prendre l'énergie vitale de petits animaux pour améliorer son état (fatigue, maladie et blessures).

Pour le moment elle ne sait pas comment il s'actionne et pourquoi, et elle le craint trop pour essayer. Jusqu'à maintenant son état lui fait prendre de l'énergie jusqu'à la mort de l'animal. Mais plus l'animal est gros ou intelligent (humain) moins elle aura besoin d'en prendre selon son état de base. Mais elle peut se laisser emporter par la sensation de bien être que cela procure. Et plus elle en prendra régulièrement et en grande quantité plus elle ressentira un effet de manque. N'ayant plus l'habitude de son état de forme habituel car cela donne un effet boost, plus ou moins long selon la quantité. Il pourra permettre de faire cicatriser des plaies et ignorer la douleur des os brisés.  

Il était une fois

Enfance

Nollaig a vu le jour dans un village perdu dans le brouillard et la pluie où il y avait autant de moutons que d'habitants. Sa mère l'a élevé seule pendant les premières années de sa vie. Son père.. Elle n'a pas de réelles informations dessus : un daemonien partis au bout de quelques semaines au village. Un militaire ? Un bureaucrate ? Un politicien ? Elle n'en a pas la moindre idée et elle ne préfère pas s'y attarder.
Sa mère comme la plupart des gens du village n'ont pas bien accueillis la nature de l'enfant. Pendant cette période là on pouvait dire que Tomas était le reflet de celle-ci : joyeuse, insouciante. Il a pris par la suite des formes de petits animaux répondant au désir de Nollaig de se faire discret à cette époque. Elle a a appris rapidement à être calme dans la maison ou aller jouer dehors si des hommes venaient dans la maison. Non sa mère la supportait simplement pas et lui prodiguait seulement les attentions principales. Ainsi son enfance est composé de souvenirs de teintes grisâtres avec quelques points de lumières. Les lumières c'étaient ses séjours chez son grand père. Dans l'esprit de Nollaig quelques détails sont encore bien vivaces : un colosse, des mains calleuses, une voix devenu rauque par les nombreux paquets de cigarette, l'odeur du feu et de la poussière qui hantait ses vêtements... Et son daemon, Ana... Une vieille lynx au pelage plus gris que roux. Ce vieil homme, encore solide vivait isolé à l'orée des bois, élevant quelques moutons. Quand elle y allait ses journées se résumaient à s'occuper des bêtes, jouer avec les agneaux, jouer avec Tomas sous la surveillance de Ana ou avec son grand père qui lui apprenait mille astuces. Mais le mieux c'était quand elle allait dans l'atelier. Jamais sans lui. Pendant des heures elle le regardait sculpter, maîtriser la pierre. Au fil des années il lui expliquait les rudiment, la laissait essayer à son tour de faire naître quelque chose de cette matière froide.

Une nouvelle teinte de sombre s'installa quand sa mère se maria avec un habitant du coin. Un pécheur. Un ivrogne. Nollaig était alors âgée d'une dizaine d'année. L'ambiance à la maison ne s'améliora pas. Il refusa qu'elle aille voir ce « vieux fou » comme il l'appelait et entrait dans une colère noire quand il apercevait Tomas. L'enfant et sa moitié ont vite appris à sortir le plus souvent possible de la maison, évitant l'homme au mieux. Mais cela ne fonctionnait pas toujours. Parfois l'homme totalement imbibé d'alcool s'abattait sur l'enfant. Après le corps de Nollaig n'était que douleur et dans ces moments là elle refusait de voir Tomas. C'était le début de l'éloignement. A l'école le daemon se faisait tous aussi discret, restant un oiseau perché en haut des arbres. Ainsi sa moitié pouvait paraître pour une enfant presque normal. Mais cela ne fonctionna seulement jusqu'au collège.
Les dires circulaient et avec eux la peur, la jalousie. Ainsi elle se retrouva exclu. Elle s'est mise à détester Tomas ainsi qu'elle même. Il ne devait plus être vu aux alentours de l'école et lorsque cela allait vraiment mal elle le chassait de sa chambre. Le seul lien qu'ils avaient était les sentiments qu'ils percevaient de l'un et de l'autre. C'est durant cette période où elle se mutila pendant de longs mois et elle se mit à détester encore plus Tomas quand il la sauva de son suicide, prévenant comme il pouvait le fils de son beau père.

Ce dernier fut aussi une lumière dans ses souvenirs. Même si elle apparu moins souvent. Il était plus grand d'une dizaine d'année. Étrangement il ne lui portait pas une haine viscérale. Il était plutôt aimable et grâce à lui elle pouvait voir plus souvent son grand père. Au fil de ses années Tomas aussi changea. Il devint plus sauvage, plus sombre s'approchant plus de son caractère actuel. La seule chose qui le retenait à venir narguer le beau père est le souhait de Nollaig. Elle savait ce qui se passerait si il l'attraperai.


Départ
L'homme est rentré un peu plus tôt du bar du village. Il tangue dangereusement sur la route. Et il la voit se faufiler entre deux maisons. La haine l'envahit. Il est décidé. Toujours abruti par l'alcool il emprunte le même chemin.
Il arrive au lac où la jeune fille se tient au bord du lac, les pieds dans l'eau. La suite est flou. Le bruit d'une foulée titubante. Un coup dans sa joue. Son corps qui s'écroule, l'eau qui l'engloutit. Si trouble. Il faut qu'elle se redresse. Tous de suite. Mais il y a ce poids sur elle. Ses épaules sont collés au sol. Et il y a cette ombres au dessus d'elle. Une vague de panique et là, avec sa compagne la peur. La peur de mourir. La première fois depuis si longtemps qu'elle ressent ce sentiment. Ses doigts se referment sur les deux avant bras qui la retiennent. Elle cherche à pousser, à griffer. L'air s'échappe. Il devient un tourbillon de bulle au dessus de son visage. Et elle en aura pas en plus. Un cri déchire son esprit. Edi ' !! Quelque chose percute son agresseur. Elle se redresse vivement, en hoquetant, s’enivrant de l'oxygène enfin disponible. Un grognement et des cris désarticulés attire son attention. Hébétée elle voit un masse de fourrure sombre sur le corps de son beau père qui cherche à se défendre. Elle semble si grande. Tomas. Oui c'est bien lui. Avant qu'elle pense à lui dire d'arrêter il s'écarte. Sa gueule est sanglante, comme ses pattes. Des tics nerveux font encore claquer ses machoires. Et derrière lui l'homme est immobile. On s'en va. Elle ne peut qu’acquiescer. Le reste est rapide. Ils courent jusqu'à la maison où elle fourre le stricte nécessaire dans un sac. Quelques heures plus tard elle est sur un bateau en direction du continent.
Dans quelques mois elle allait avoir dix huit ans.

Errance
Les années qui suivent sont longues où c'est Nollaig et Tomas contre le monde. Ironiquement ce sont ces années là qui leur ont permis de se rapprocher, atteignant le stage de complicité qu'ils partagent aujourd'hui. La jeune fille a passé la plus part de ses économies pour aller de l'autre côté de la mer. Ainsi c'est au Quebec qu'a commencé leur nouvelle vie. Elle ne voulait absolument pas retourner chez elle et malgré les paroles rassurantes de Tomas elle avait une peur panique que la police ou n'importe quelle organisation se lance à sa poursuite. Ainsi les premiers mois elle s'est cachée, trouvant à manger avec l'aide de sa moitié, et apparaissant rarement en public. Puis finalement elle s'est mise à chercher du travail avec peu réussite. Après tous elle était une jeune femme sans diplôme, traînant dans la rue. Au fil de ses recherches, ils allèrent de ville en ville, ne souhaitant pas rester longtemps au même endroit. La nuit c'est Tomas qui veillait que personne ne dérange sa moitié. Bien sur il y a eu quelques mauvaises aventures.. Mais le daemon était toujours là pour chasser ces ennuis. C'est depuis cette période qu'elle possède un canif, toujours sur elle. Mais elle ne l'a encore jamais utilisé. Ainsi elle a suivit vaguement l'évolution de la situation des daemoniens. La situation s'est peu à peu dégradée. Elle devait faire attention de ne pas répondre à Tomas à voix haute. C'est un jour, il y a presque un an que la page tourna.
Ils étaient en train de marcher. Il faisait froid. Trop froid. Cela faisait plusieurs heures qu'ils étaient au bord de cette route en direction d'une X autre ville. Puis une camionnette crachotante les a dépassé pour s'arrêter à quelques mètres à peine d'eux. C'est là qu'ils ont rencontré Rafi, un vieux Berbère. Cela a été long mais finalement ils sont rentrés à bord du véhicule. Sur la route ils ont appris qu'il tenait une épicerie dans Merkeley. Face au mutisme de la fille à ses coté le vieil homme a seulement fait la causette durant le trajet : parlant de ses affaires, des commandes a faire puis de sa femme. Jud. Une Daemonienne. Elle s'était éteinte quelques années avant emportant avec elle son daemon Seth, une mésange bavarde. Cela calma un grand nombre des peurs de Nollaig. Un peu moins sa moitié. Mais cette rencontre marqua la fin de l'errance. Il lui demanda de l'aider à déménager ses courses, puis lui proposa le repas et finalement il refusa de la laisser partir. C'est dangereux dehors disait-il. Le lendemain il lui demanda de nouveau de l'aide. De fil en aiguille, elle resta ainsi une semaine reprenant des forces et ils étaient libres de reprendre leurs habitudes. Fini la crainte d'être différente. Finalement il lui proposa de travailler de nuit, et de lui donner un coup de main la journée contre un toit, des repas et un peu d'argent. C'est auprès de lui qu'elle reprit un peu de confiance envers autrui. Calme et discret, il ne lui posa jamais de questions sur son passé. C'est cette année aussi qu'elle se fit recenser, n'y aillant nullement pensée depuis sa fuite. Puis elle décida de s'inscrire à l’université pour avoir un diplôme et pouvoir trouver un endroit où sculpter.

Fin du Monde

Elle erre dans les rues avec une étrange impression de déjà vu. Le poids de son sac à dos battant sur ses reins. La nervosité qui vient habitée de nouveau son corps. Un douloureux retour en arrière.  Mais il y n'y a aucun moyen de quitter la ville cette fois-ci. Alors elle recherche la faille. Mais au fil des jours l'espoir s'amenuise. Par désespoir elle avait tenté de recontacter sa mère mais sans étonnement cela n'avait rien donné. Seules les creuses tonalités du téléphone avaient raisonnées à ses oreilles alors qu'elle avait prononcé son prénom. Rien d'étonnement avait répliqué Tomas. Et elle n'avait pas osé retourner à sa terre d'origine, la peur lui enserrant les tripes. Et puis le numéros de son grand père n'était plus attribué.  
Elle se stoppe à un coin de rue, Tomas la collant comme son ombre fait de même. Un regard à la ronde. D'autres gens errants. Dangereux ou non ? Elle ne peut pas le dire. Au fil des semaines la ville a été plongée dans  une espèce d'anarchie, de décadence humaine. L'irlandaise avait tenté de rester positive au début. Mais bien vite l'illusion s'est brisée. Ils furent de nouveau traiter comme des monstres, redoutés. Les rues ne furent plus sures, les regards lourds, puis les paroles violentes.
Puis il y a eu la mise en quarantaine. Les tirs à vu. Nollaig faisait partie de la foule se pressant à la frontière de la vie. Elle a entendu les coups de feu. Vu des corps tomber. Les cris ont commencés à retentir. La peur. La douleur recouvrait maintenant le bruit des balles. Alors la jeune femme a couru. Couru jusqu'à ce que ses jambes crient grâce. Elle se souvient de la douleur cuisante à son flanc. A ses genoux écorchés. La chaleur du sang s'échappant puis le froid. Au loin la panique résonnait toujours, prévenant d'une multitude de gorge.  Humain laissaient tomber leur masque. Une espèce de chasse à la sorcière se mit en place. Alors là voilà avec son sac contenant le stricte minimum, ses vêtements sales et déchirés.

Errant, changeant régulièrement de cachette. Ne pas se faire voir. Mais la maladie vint à son tour. Les forces se firent moindre. La température se mit à envahir mon corps. Se déplacer devint difficile. Et le danger se fit plus grand. Tomas veillait sur elle, ne la quittant jamais. La maladie faisait son œuvre sur lui aussi mais il refusait de se laisser aller. Son Edi' avant tout. Mais ce qu'elle s'était promit de ne plus refaire se produit comme un vieux cauchemar. Un homme errant. La haine, la peur brillants dans ses yeux. Les menaces, les insultes. Tomas grognait, aboyait mais que faire. Il ne souhaitait pas reproduire l'expérience qui avait signé la fin de leur enfance. L'inconnu avançait, les poings frémissant à la violence qu'il se promettait de faire subir à la demoiselle. Mais un instinct, trop familier malheureusement, envahit cette dernière. Un bond en avant, les mains qui s'accrochent au visage. Et l'énergie afflua. C'est quand l'homme s'écroula qu'elle revint à la réalité et se mit à s'éloigner en courant. La fatigue était disparu. Mais la triste vérité était que cela n'était que éphémère. Ce petit tour ne pouvait lutter contre la maladie qu'était Eqkter. Alors Tomas fit en sorte que Nollaig tienne. Les moyens qu'il utilisa ça il ne le dira pas. Ce qui ce passa pendant ces dernières semaines personne ne le saura. Mais maintenant en sécurité le manque est là, creusant dans ses tripes.

Elle se tient assise dans une ruelle, malgré le froid. La jeune irlandaise est méfiante envers le gouvernement, de cette ville. Elle a trop peur qu'une catastrophe recommence, que la persécution apparaissent dans ce lieu à l'allure de paradis. Alors elle erre, se terre dans les lieux sombres de la ville. Mais comme souvent elle observe d'un air songeur la marque qui décore maintenant son avant bras. Des dieux réellement? La religion n'a pas été une chose a laquelle elle s'est un jour intéressé. Trop de violence, trop d'inégalité dans ce monde. La sérénité elle va le chercher vers la mer, les ports, ou dans sculpture mais pas en des dieux fantasmés pour répondre à des questions d'homme.

Qui tire les ficelles

Pseudo/Prénom : Noémie
Âge : 19 ans
Double Compte : Non
Activité sur le forum : J’essaierai de passer chaque jour, pour les réponses je ferai au mieux
Comment as-tu connu le forum ? La farfouille sur internet ça fonctionne !!
Un commentaire ? Un avis ? Une suggestion ? J'aime beaucoup la déco:) je suis curieuse de ce que peux apporter cette univers
Et si je te demande le code du règlement ?
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t5357-il-etait-une-fois-une-fille-et-son-chien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 24/11/2014
Nombre de messages : 1595
Couronnes : 39
Âge réel : 23
Dieu : Déesse de l'eau
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : noragami. / Beylin (pour l'aesthetic)

MODO• Nothing will be the same...

Sam 4 Fév - 15:56
Je me doutais bien qu'avec un tel nom de famille ton personnage était Irlandais Vive l'Irlande :superman: Bienvenue et bon courage pour ta fiche


And I close my eyes
And I take it in
I'm bleeding out for you



Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Nombre de messages : 385
Couronnes : 44
Âge réel : 20
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Folkr

MODO• Nothing will be the same...

Sam 4 Fév - 15:57
Merci :)


Ombre dans la nuit
Protecteur
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t5357-il-etait-une-fois-une-fille-et-son-chien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 22/11/2012
Nombre de messages : 3308
Couronnes : 41
Âge réel : 24
Dieu : Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Swirly (avatar) ; Crazyoilmachine (signature)

Nothing will be the same...

Sam 4 Fév - 17:03
Bienvenue !

Et bonne continuation :)



   

   
TRUE LOVE WILL FIND YOU IN THE END


   COM
   
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Nombre de messages : 385
Couronnes : 44
Âge réel : 20
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Folkr

MODO• Nothing will be the same...

Sam 4 Fév - 18:51
Merci pour ce petit mot. Je vais tacher de boucler ça^^
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t5357-il-etait-une-fois-une-fille-et-son-chien
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar

Invité

Sam 4 Fév - 19:15
Bienvenue! ♥️

Joli choix d'avatar, et étudiante en arts visuels en plus Ça s'annonce vraiment bien comme personnage, j'ai hâte de pouvoir en lire d'avantage!
Je ne suis pas admin, mais pour t'éviter une mauvaise surprise, le carcajou malheureusement est déjà pris comme daemon, normalement...

Bon courage pour la suite de ta fiche! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Nombre de messages : 385
Couronnes : 44
Âge réel : 20
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Folkr

MODO• Nothing will be the same...

Sam 4 Fév - 20:14
Merki
Ah.. Je verrai ça mais j'avais prévu un peu. J'avais regardé la liste mais quand j'ai vu le code couleur je me suis dis qu'il y avait peut être une chance^^


Ombre dans la nuit
Protecteur
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t5357-il-etait-une-fois-une-fille-et-son-chien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 22/11/2012
Nombre de messages : 3308
Couronnes : 41
Âge réel : 24
Dieu : Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Swirly (avatar) ; Crazyoilmachine (signature)

Nothing will be the same...

Dim 5 Fév - 1:20
@Nollaig E. O'Malley a écrit:
Merki
Ah.. Je verrai ça mais j'avais prévu un peu. J'avais regardé la liste mais quand j'ai vu le code couleur je me suis dis qu'il y avait peut être une chance^^

Le code couleur, c'est pour les scénarios :p Le carcajou est pris par Kelly, une admine :p Si tu veux des idées, n'hésite pas à nous demander (aux membres ou au Staff), tout le monde a toujours une idée



   

   
TRUE LOVE WILL FIND YOU IN THE END


   COM
   
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Nombre de messages : 385
Couronnes : 44
Âge réel : 20
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Folkr

MODO• Nothing will be the same...

Dim 5 Fév - 2:02
Ah d'accord^^ Bon ben je vais modifier tous de suite! Et t'inquiète pas j'avais prévu un plan de secours. Merci :)


Ombre dans la nuit
Protecteur
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t5357-il-etait-une-fois-une-fille-et-son-chien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 25/06/2016
Nombre de messages : 357
Couronnes : 100
Zone E (rp) : 1

Âge réel : 27
Dieu : Dieu de la Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Subrosa & Northern Lights

A satellite  kind of mind

Dim 5 Fév - 11:08
Bienvenue !

Un lévrier irlandais en dæmon

Bon courage avec le reste de ta fiche ^^


Broadcasting
Why is it hard to know my goals? Estranged from what I want, I know I was strong before I lost myself. And I try to; I desire to know who I am. And I fight to; find it tough to be myself.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: forum et gestion de personnage :: votre personnage :: présentations validées-