Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, Do - Jake Evans

 
  
MessageMer 8 Mar - 19:45
Groupe
avatar
Date d'inscription : 10/02/2017Nombre de messages : 32Nombre de RP : 4Âge réel : 25Copyright : WhorecruxAvatar daëmon :
Daria JohnstoneNothing will be the same...
Jamais je ne me laisse abattre. Quand bien même je chute, je suis capable de ramper et de m'écorcher pour toujours continuer mon avancée. C'est ainsi que je me suis toujours vu. Comme une véritable combattante incapable d'accepter une seule défaite. J'avais réussi à monter les plus escarpées des falaises ou à enfin comprendre les plus étranges comportements animaliers. Réussir à me servir de mes doigts pour autre chose que de tenir un stylo ou une fourchette ne devait pas être si compliqué...Et pourtant, cela fait des semaines que je m'évertue à venir discrètement dans cette salle de cours pour m'exercer sur cet instrument pourtant si commun. Ce n'est pas le solfège qui me pose problème. Je comprend les notes que la partition m'offre. Quelques jours à étudier le solfège ainsi qu'une très bonne mémoire ont suffit pour m'apprendre à décrypter ce langage.

"Bon...Je recommence. Bouche toi les oreilles Okkï."

"Tu devrais demander de l'aide. Soit clémente et pense au traumatisme que tu me fais subir."

Mon daemon est allongé sur une banquette de fenêtre et fixe l'extérieur. Je le soupçonne d'à peine entendre les quelques notes qui s'élèvent du piano tandis que je m'entraîne à jouer. Il est d'un naturel rêveur et je suppose, en voyant son air nonchalant, que ce soir il a décidé de se laisser bercer par divers songes. Sa remarque n'est qu'une autre de ses multiples boutades. Même si je sais que mon ami aimerait me voir prendre un tuteur en musique. Ce qui m'en empêche? L'orgueil évidemment! D'autant que les musiciens me sont souvent sorti par les yeux. Ils ne sont pas méchants, ce n'est pas ce que j'affirme. Mais la plupart que j'ai pu entendre estime que l'art leur appartient car leurs parents ont pu leur offrir des cours lorsqu'ils étaient enfants. Ridicule? N'est-ce pas? Et pourtant...Je préfère tenter d'être autodidacte plutôt que de supporter un être peut-être encore plus arrogant que je ne le suis.

"À force de persévérance, je devrais réussir."

Mes doigts se remettent à parcourir les touches, tentant de s'accorder et de suivre un réel rythme. Il est tard et personne ne pourra m'entendre ici. Peu d'élèves travaillent en cette fin de semaine. La plupart préfère s'amuser. Je n'ai pas d'amis pour sortir? Ce que vous pouvez être dur!
  
MessageMar 14 Mar - 23:53
Groupe
avatar
Date d'inscription : 26/03/2011Nombre de messages : 956Nombre de RP : 224Âge réel : 23Copyright : Cocopix/TumblrAvatar daëmon :
Jake EvansJ'aime les mikados è_é
Dix-sept heures. Je me trouve devant un café, dans ma cuisine, songeur, comme d’habitude. Je réfléchis à la vie, au sens qu’elle a, où elle ira et je me perds, longuement. A quoi servons-nous ? Pourquoi nous arrive-t-il certaines choses et pas d’autres ? Le karma et le destin existent-ils ? Toutes ces questions existentielles auxquelles je tente de me raccrocher ces derniers temps. Je suis un peu perdu depuis quelques mois, je ne sais pas où je vais. Je sais d’où je viens, ce qui m’a forgé tel que je suis aujourd’hui, mais qui deviendrai-je ? Qui ai-je envie de devenir surtout ? A quoi ai-je envie de donner de l’importance ? Je suis perdu, mais je sais que je retrouverai mon chemin, tôt ou tard. Je l’ai déjà fait, pourquoi pas cette fois. Tant de fois je me suis perdu et la solution m’est toujours apparue à un moment ou à un autre. Je soupire longuement et bois une gorgée. Les pattes de Malika sur le plancher me ramènent à la réalité et mon regard perdu dans le vague se décide enfin à revenir dans le présent. - C’est bientôt l’heure de ton cours. Je regarde l’horloge accrochée au mur en face de moi. Ah oui c’est vrai. Merde. J’aime bien aller en avance à la salle pour m’imprégner de l’ambiance et profiter des derniers instants seul. Car la solitude a toujours été ma meilleure amie. Les autres me fatiguent, leurs maux me font mal et je n’ai pas envie de me sentir obligé à parler. Evidemment, il y a des exceptions parfois. Une lumière au milieu de la foule, mais pas toujours. Alors je préfère les éviter, tout simplement. Contourner le problème, rester dans ma zone de confort. Cette zone que je quitte de temps en temps, comme depuis que j’ai reçu mon diplôme, je donne quelques cours de musique à l’école. De guitare et de piano. Ça me permet de me faire un peu d’argent, puisque musicien ne rapporte pas grand-chose. Je n’aime pas spécialement enseigner, je ne suis pas très pédagogue, mais comme je l’ai dit, ça me rapporte de quoi aider à payer les courses et le loyer.

Bref, il faut que je me bouge si je veux arriver un peu en avance. Déjà prêt depuis un moment, il ne me restait plus qu’à boire mon café. Seulement, l’heure tourne vite. Je le bois donc rapidement cette fois, range la tasse dans le lave-vaisselle puis m’en vais mettre mes chaussures et ma veste. Il ne fait pas froid en ce moment, on sentirait presque le printemps. Je jurerais avoir entendu les oiseaux chanter ce matin. Ou peut-être était-ce Kelly ? J’entends ma puma pouffer. On ne se moque pas de Kelly, vilaine chose. Elle chante très bien. Je vois la tête de mon âme passer au coin du mur et me lancer un regard lourd de sens. Bon ok, peut-être qu’elle ne chante pas si bien que ça, mais elle essaie ! Si elle se donne de la peine, elle peut avoir une très jolie voix. Un sourire en coin se glisse sur le visage de Malika et je décide d’abandonner. Elle le fait pour m’embêter de toute façon, je n’aurai pas le dernier mot. Jamais.

J’attrape mes clés et ouvre la porte tout en m’adressant à la puma. - Allez, amène tes fesses. Je ferme la porte derrière son passage et on se dirige tranquillement vers l’université. Une fois sur place, je m’allume une cigarette le temps de traverser le campus. Il fait vraiment beau aujourd’hui, ça fait plaisir. Je regrette presque de devoir aller m’enfermer dans une des salles de musique. J’aurais préféré aller lire dans un parc ou simplement profiter du plein air. Tant pis, je pourrai peut-être le faire après mon cours. Mais j’en doute, l’air se refroidit très vite en cette période.

J’éteins ma cigarette et entre dans le bâtiment pour descendre jusqu’aux salles de musique. C’est en m’approchant de ma salle que j’entends quelqu’un jouer du piano. Ce n’est pas faux, mais ce n’est pas juste non plus. Sûrement un élève venu s’entraîner. J’entre doucement mais prends tout de même la peine de faire un bruit pour indiquer ma présence, n’aimant pas m’immiscer dans la vie des autres sans prévenir. C’est une jeune femme que je n’ai jamais vu par ici. Mais bon, je ne fais plus partie des élèves de Lindwüen et n’y viens que pour les cours que je donne. Je m’approche légèrement et l’écoute encore un peu.
    - Vous devriez prendre des cours… Vous avez une bonne base, ça vous permettrait de persévérer. Je ponctue ma phrase d’un sourire puis enchaine. - Mon élève arrive vers 18h si jamais. Vous pouvez rester encore un moment, mais il faudra partir après.

Deuxième sourire. Malika s’approche du singe allongé sur une banquette devant une des fenêtres.
    - Pas trop dur les oreilles ?

Je fusille ma daemonne du regard. Toujours là pour se faire des amis celle-là… Et me foutre la honte aussi. Je me retourne vers l’inconnue.
    - Jake Evans au fait…



Page 1 sur 1