Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

when you come, i'm filled with wonder ♣︎ finn

 
  
MessageDim 2 Avr - 19:55
avatar
Date d'inscription : 20/08/2016Nombre de messages : 199Nombre de RP : 43Âge réel : 26Copyright : Avatar ∞ miss Avatar daëmon :
Demelza FlyntMODO• Nothing will be the same...




WHEN YOU COME, I'M FILLED WITH WONDER

feat. FINNEGAN | DEMELZA & SKY
L'épisode de l'ours en peluche la fait rire un peu, mais elle est trop envoûtée par les traits du visage du secouriste, trop enivrée aussi, pour vraiment faire attention. Ses cheveux blonds caressent la peau de Finn' et lorsqu'elle pose enfin ses lèvres sur les siennes, sans prendre la peine de réfléchir davantage, elle sent tout son corps réagir à ce baiser. Des frissons lui parcourent l'échine et elle frémit lorsque les doigts masculins se posent dans le creux de son cou pour approfondir cet instant partagé. L'alcool lui fait oublier sa réserve, l'oblige à oser enfin ce qu'elle attend depuis des semaines déjà. Elle presse davantage son corps contre le sien alors que l'une de ses mains se glisse dans les boucles brunes masculines, l'autre étant occupée à se maintenir. Demelza n'est pas bien lourde, mais elle réfléchit peu au fait qu'elle puisse l'écraser, complètement obnubilée par le goût de ses lèvres et la chaleur de sa peau sous ses doigts.

Elle a envie de plus que ça, elle a envie de laisser ses doigts s'infiltrer sous son chandail afin de caresser enfin la peau masculine, mais elle rompt plutôt le baiser, agréablement chavirée par toutes ces sensations qui la submergent. Elle ouvre les yeux pour capturer le regard perçant et grisé du garde-côte, ne regrette pas du tout cet élan d'impulsivité qui l'a projetée dans ses bras. Ses iris azurés se posent une fraction de seconde sur les lèvres de Finn', remontent doucement pour emprisonner à nouveau les siens. Si elle ne fait aucun mouvement pour s'éloigner, son ami ne semble pas tout à fait prêt à la libérer non plus et la jeune femme doit se redresser légèrement pour suivre des yeux le fou de bassan qui s'approche. La pièce tourne un peu devant ses yeux, mais elle se met à rire, enfouit son visage dans le cou de Finn' afin de profiter un peu de la proximité qui est la leur.

« Demelza Flynt ! Je te déteste. J'arrive plus à penser et mes pattes sont engourdies. Je vais mourir ! »
« Tu ne vas pas mourir. » débute-t-elle d'une voix douce, un peu rêveuse, avant de poursuivre. « On est bien, là. Ça va passer. »

Blottie dans les bras de Finn', l'océanographe ferme les yeux afin de profiter du moment, aurait sans doute pu trouver le sommeil ainsi calée contre lui, si seulement les battements de son coeur n'étaient pas aussi rapides. Elle se sent tellement bien, juste là, alors que le secouriste caresse un peu ses cheveux et qu'elle laisse ses doigts parcourir le bras masculin en un délicat effleurement, sous son chandail de laine.

Finn' la tire de ses pensées lorsqu'il lui demande en un chuchotement ce qu'ils sont en train de faire. Elle se redresse légèrement pour le regarder alors qu'il poursuit, soudain beaucoup trop sérieux. Doucement, la blonde pose un doigt sur ses lèvres alors qu'elle mordille un peu les siennes, sans trouver les bons mots.

« Je sais. »

Elle ne sait pas quoi dire d'autre, elle sait que c'est compliqué, avec sa fille et avec la maman de la petite. Elle sait tout ça puisqu'il lui a déjà tout dit, mais pour l'instant, elle peine à réfléchir correctement à tout ce que leur comportement implique. Elle n'a pas envie de le perdre et elle est persuadée qu'elle peut agir comme si de rien n'était si c'est vraiment ce qu'il souhaite. Lorsqu'il lui demande si elle était sérieuse, Demelza sent de nouveau son rythme cardiaque s'accélérer et elle détourne un peu les yeux avant de revenir vers lui, comme deux aimants. Elle se redresse un peu, soudain beaucoup trop rationnel pour la quantité d'alcool qu'elle a ingérée, et plonge un regard pétillant dans le sien.

« Je n'ai jamais été aussi sérieuse. »

Elle débute, caresse délicatement sa joue du bout des doigts.

« Je me sens bien, avec toi. Mon coeur s'emballe quand je t'aperçois sur le port ou sur ton bateau et je pense à toi tout le temps. Plus que d'habitude, je veux dire. »

Un léger sourire étire les lèvres de la jeune femme alors qu'elle sent une nouvelle vague de petits frissons la parcourir. Être aussi près de lui n'est pas une bonne idée et lorsqu'elle emprisonne ses lèvres pour l'embrasser à nouveau, Demelza n'y a pas vraiment réfléchit, le fait plutôt par instinct. Cette fois, le baiser s'avère beaucoup plus doux, plus langoureux aussi. Ses doigts glissent enfin sous le chandail de laine du secouriste, le long de ses côtes et de son dos, alors qu'elle presse son corps contre le sien et qu'elle abandonne finalement ses lèvres pour déposer plusieurs petits baisers le long de son cou et de son épaule. Elle se fait violence pour ne pas aller plus loin, pour ne pas lui retirer son chandail et découvrir sa peau. Elle ferme les yeux alors que ses doigts se perdent dans le bas de son dos, parcourent distraitement l'épiderme masculin qui se trouve sous le tissu de son jeans.

Lorsqu'elle se redresse, c'est plutôt pour libérer Finn' de son poids et calmer cette vague de désir soudain qui la secoue sans qu'elle ait eu le temps de se préparer. Elle s'assoit sur le rebord du canapé, se mordille la lèvre avant de planter son regard dans le sien.

« Je sais que c'est compliqué. Je sais que tu l'aimes encore, qu'il y a Jude, que ... Mais je peux attendre. Si tu penses que tu ressens la même chose, je peux attendre tout le temps que tu veux. »

Les yeux brillants, Demelza passe une main dans ses cheveux blonds, déteste maintenant le rhum qu'elle a avalé et qui l'empêche d'avoir les idées complètement claires. Elle désire qu'il soit honnête avec elle, c'est tout ce qu'elle demande. Leur amitié est bien trop importante pour qu'elle gâche toutes ces années pour des sentiments plus forts qui ne seraient pas partagés.

(c) aki' (Kyllian) sur Lindwuën Daëmon
  
MessageVen 7 Avr - 6:08
avatar
Date d'inscription : 21/02/2017Nombre de messages : 109Nombre de RP : 33Âge réel : 24Copyright : by aki Avatar daëmon : ♥
Finnegan ReyesMODO• Take a SAD song
and make it BETTER
header
When you come, I'm filled with wonder
Finn Reyes & Demelza Flynt



▬ Je n'ai jamais été aussi sérieuse.

Lorsque ces mots franchissent les lèvres de la jeune femme, le cœur de Finn rate un battement et il ferme les yeux. Comme s’il en avait douté, comme s’il avait eu peur à un simple écart de conduite dû à l’alcool, comme s’il craignait d’avoir fait une erreur… elle vient balayer ces craintes. Tout est alors trop clair pour la quantité d’alcool qu’il a dans les veines. C’est donc probablement une illusion, mais rien ne lui semble plus logique et, sans même avoir eu conscience de retenir son souffle pendant des semaines et des semaines, une grande vague de soulagement l’envahit.

▬ Je me sens bien, avec toi. Mon coeur s'emballe quand je t'aperçois sur le port ou sur ton bateau et je pense à toi tout le temps. Plus que d'habitude, je veux dire.

Il ouvre de nouveau les yeux, souhaitant lui répondre, mais il la voit à cet instant même se pencher de nouveau vers lui et s’emparer de ses lèvres de nouveau. Cette fois, leur baiser n’est ni une surprise ni guider par une simple impulsion. Du moins, pas pour lui. Plus doux et lent, Finn a le temps de réellement réaliser ce qui se passe entre eux. Un sentiment de vertige le prend, avec une impression de tomber dans le vide, et s’accentue d’autant plus lorsqu’elle s’aventure sous son t-shirt. Il sent qu’il perd de nouveau la tête, encore plus enivré par Demelza que par l’alcool, et sa respiration s’accélère comme s’il manquait de souffle après une course. C’est néanmoins au creux de son ventre que l’effet le plus violent se produit, sous la forme d’un étrange fourmillement qu’il n’a plus ressenti depuis des années et qui l’affole encore plus.

This is really happening. It’s happening right now.

Finn sait que ses sentiments pour Demelza dépassent la simple amitié depuis longtemps. Cette attirance qu’il a toujours ressentie pour elle, néanmoins, il l’a toujours repoussée, ignorée. Tout était trop compliqué. Et maintenant, alors qu’elle lui ouvre ainsi son cœur et qu’il la tient si près de lui dans ses bras, tout revient d’un seul coup. Violement.

Avant Jude, avant Robin, Finn serait tombé amoureux d’elle au premier regard. Il lui aurait fallu quelques heures tout au plus pour l’inviter à boire un verre ou faire une balade sur la plage pour discuter. Il n’aurait pas hésité, aurait foncé avec son éternelle insouciance, vivant le moment présent à fond. Réaliser qu’il ne comprend réellement qu’aujourd’hui ses sentiments pour Demelza, après trois ans d’une amitié proche et sincère, c’est une claque en plein visage

Entre sa peur de perdre Jude et les ravages laissés par Robin sans sa vie, Finn s’est perdu. Il en avait vaguement conscience, mais d’en saisir l’ampleur maintenant lui donne presque autant le vertige que le baiser de Dem.

La jeune femme se redresse finalement et aussi brusquement qu’ils se sont retrouvés dans les bras l’un de l’autre, leurs corps se séparent. Finn reste immobile quelques instants, le souffle court, encore sous le choc et tentant de faire fonctionner son cerveau normalement pour bien assimiler toute la situation et ce qu’elle implique. En cet instant, il maudit de tout son cœur le rhum qu’il louangeait pourtant haut et fort quelques minutes plus tôt.

Il finit par se secouer et se redresser lui aussi, prudemment. Il cherche son regard, qu’elle lui offre aussitôt, et il la contemple comme il n’a jamais osé auparavant.

▬ Je sais que c'est compliqué. Je sais que tu l'aimes encore, qu'il y a Jude, que ... Mais je peux attendre. Si tu penses que tu ressens la même chose, je peux attendre tout le temps que tu veux.

Finn ouvre la bouche pour répondre, s’expliquer, mais s’arrête aussitôt. Il la dévisage quelques instants de plus, la panique comme l’alcool l’empêchant de trouver les bons mots et la bonne réponse. Il pince finalement les lèvres, pousse un long soupir pour se calmer puis appuie son front contre celui de Demelza. Les mots seront probablement les mauvais, mais il décide de laisser ceux-ci sortir d’eux même. Rationaliser maintenant ne fonctionne qu’à moitié et puis il lui doit au moins le plus de sincérité dont il est capable, non ? Quitte à ramasser les dégâts plus tard, il préfère agir et parler plutôt que de rester silencieux, rater un moment unique et assurément la blessée.

▬ C’est vrai. Je l’aime encore. Elle est la mère de ma fille, elle fera toujours partie de ma vie et… je refuse de la détester, même si ça serait plus facile. Ce ne serait pas juste pour Jude. Je l’ai aimé pour plusieurs raisons et ces raisons sont toujours là. Mais…

Finn s’arrête, trop de mots, maintenant qu’il a commencé à parler, souhaitent sortir à la fois. Il veut aussi qu’elle comprenne, qu’elle sache, qu’elle puisse voir ce qu’il ressent et tente désespérément de ne pas mal expliquer. Aussi, il se redresse et prenant son visage entre ses mains, il plante ses yeux dans les siens.

▬ … pas comme avant. Pas comme toi. Et je mentirais si je te disais que je comprends tout de ce que je ressens pour toi. I… I’m kind of a mess. Mais je sais que je suis plus heureux quand tu es là. Dem…

Il lui sourit, les yeux brillants.

▬ You’re amazing. Tu le sais, ça ? Tu es incroyablement brillante, passionnée et passionnante, tu rends toutes les personnes autour de toi meilleures et en plus Jude t’adore… I meen… of course I’m in love with you.

Du pouce, il caresse doucement la joue de Demelza alors que son sourire s’efface et que son Coeur se serre.

,▬ Mais oui, tout est… compliqué. Je ne veux pas prendre le risque que Jude perde quelqu’un à nouveau si jamais… enfin. Je ne veux pas te perdre non plus comme j’ai perdu Robin. On… on a été trop vite. Beaucoup trop vite. Je ne peux pas dire que je regrette parce que sans cela, je n’aurais pas Jude, mais… j’aurais aimé que les choses soient différentes. Je ne veux pas refaire les mêmes erreurs. Tu comprends ?

Finn à l’impression d’avoir parlé trop vite, d’avoir mélangé les choses, d’en avoir trop dit et pas assez en même temps. Il se mord la lèvre, le cœur battant la chamade. Il aimerait retrouver en cet instant la personne qu’il était avant juste pour ne pas avoir peur, pour ne plus douter. Il a l’impression que sa tête et con sœur vont exploser, entre hésitation et désir, trouble et clarté, alcool et souvenirs.

Il devrait lui laisser le temps de réfléchir à tout ce qu’il vient de lui dire, ou du moins, de répondre à sa dernière question. Il le doit et il le souhaite. Alors pourquoi la seule chose logique qu’il trouve à faire, alors même qu’il vient de tenter de lui expliquer qu’il veut faire les choses lentement, est de rapidement réduire la distance qui les sépare à néant pour s’emparer avidement de ses lèvres à nouveau ?




Finnegan Reyes ▬ Take a SAD song and make it BETTER.
© aki sur Lindwuën Daëmon

  
MessageSam 8 Avr - 6:10
avatar
Date d'inscription : 20/08/2016Nombre de messages : 199Nombre de RP : 43Âge réel : 26Copyright : Avatar ∞ miss Avatar daëmon :
Demelza FlyntMODO• Nothing will be the same...




WHEN YOU COME, I'M FILLED WITH WONDER

feat. FINNEGAN | DEMELZA & SKY
Lorsque Demelza quitte les bras de Finn' pour se redresser et s'asseoir sur le rebord du canapé, ce n'est pas par envie, mais bien par nécessité. Elle est trop ivre pour résister aux lèvres invitantes du secouriste ou à la chaleur de sa peau sous ses doigts. Trop ivre pour ne pas laisser ses émotions prendre le dessus sur sa raison alors qu'elle peut le toucher sans même bouger le petit doigt. Elle ferme les yeux pendant une fraction de seconde, tente réellement de reprendre le contrôle afin de ne pas se précipiter. L'alcool ingéré lui voile l'esprit, mais elle est persuadée que la proximité du garde-côte la rend fébrile, l'empêche de réfléchir normalement ou du moins, de manière efficace.

Lorsqu'elle plonge son regard dans le sien, elle n'a jamais été si peu sûre d'elle et pourtant, les iris de Finn' sur elle ont ce don tout particulier d'apaiser ses craintes. Si Demelza parle beaucoup d'ordinaire, c'est encore pire lorsqu'elle est désinhibée par l'alcool et elle regrette maintenant de lui avoir dévoilé ses sentiments. Elle refuse de tout gâcher et elle se prépare déjà à tirer un trait sur ses sentiments si ce comportement peut lui permettre de retourner en arrière et de conserver l'amitié si précieuse qu'elle partage avec le garde-côte. Lorsqu'elle l'a rencontré pour la première fois, elle n'a pas pu s'empêcher de se dire qu'il était tout simplement parfait. Intelligent, fort, amoureux de la nature et de la mer, drôle ... Toutes les qualités qu'elle recherche chez un homme sont réunies en un seul être et elle s'est rapidement rendue compte qu'elle appréciait tout de lui, de la barbe de quelques jours à l'immense sourire qui fend ses lèvres lorsqu'il retrouve sa fille pour un week-end. De son rire contagieux à ces étourderies qui le caractérisent particulièrement bien lorsqu'il réfléchit à plusieurs choses à la fois.

Son coeur rate un battement lorsque le front du secouriste se pose contre le sien et ses doigts se posent instinctivement sur le cuisse de Finn' en un effleurement délicat. Elle ferme les yeux et hoche doucement la tête à ses paroles, lorsqu'il lui confirme qu'il aime encore bel et bien son ex-femme. Son estomac se serre un peu et pourtant, elle comprend ses raisons et ne pourrait jamais lui en vouloir pour ça. Il est un excellent papa, tente de protéger sa fille le plus possible de tous ces problèmes d'adultes qu'elle ne peut pas comprendre.

Pourtant, Finn' poursuit et Demelza sent son coeur se débattre dans sa poitrine lorsqu'il prend doucement son visage entre ses mains pour l'obliger à le regarder et qu'il poursuit sur sa lancée. La bouche légèrement entrouverte, Dem' aimerait bien glisser un mot, mais elle n'y parvient pas, séduite par le discours du secouriste. Respirer semble désormais n'être qu'une option alors qu'il caresse son visage de son pouce et qu'il confirme qu'il ressent bel et bien la même chose qu'elle. Que les sentiments qu'elle a pour lui sont réciproques. Elle a déjà saisi l'ampleur des complications à venir et pourtant, son état d'ivresse avancé ne lui permet pas de s'en soucier pour le moment. Ses doigts se pressent doucement contre sa cuisse, remontent jusqu'à ses hanches lorsque les lèvres du secouriste se pressent de nouveau contre les siennes. Cette fois, Demelza ne le laisse plus s'éloigner, abandonne sa main contre la nuque de Finn' afin d'approfondir leur échange.

Rapidement, ses doigts attrapent le bas du chandail de laine masculin pour le lui retirer et elle doit remonter un peu sa robe pour positionner ses genoux de chaque côté des cuisses du garde-côte. Ses lèvres se perdent dans le creux de son cou et le long de son épaule, y déposent parfois des baisers plus enflammés, parfois de délicats effleurements.

Elle pousse doucement Finn', sans quitter ses lèvres, pour qu'il s'allonge, parcoure la peau maintenant découverte du bout des doigts. Elle l'a déjà vu en maillot de bain, bien sûr, mais ce n'est pas la même chose et la température vient de grimper de plusieurs degrés en quelques secondes à peine, si bien que la jeune femme fait un geste pour retirer sa robe sans parvenir à s'en débarrasser. Elle se met à rire, capture les lèvres de Finn' avant d'étirer finalement les bras pour que le secouriste puisse l'aider à se libérer, ses cheveux blonds venant caresser les épaules nues masculines.

« Vers le haut. »

Elle rigole un peu, le laisse faire alors que le vêtement finit bientôt sa course sur le sol de la maison sur pilotis, lui permettant ainsi de respirer à peu près normalement.

Sky s'est éloigné dans la pièce voisine, visiblement réticent à l'idée de se trouver à quelques pas de l'action, mais Demelza ferme son esprit, s'abandonne totalement aux caresses et aux baisers de son partenaire.

Le canapé n'est pas très large, néanmoins, et il ne leur suffit que d'un léger instant d'inattention pour se retrouver tous les deux au sol, les coussins déjà renversés sur le parquet amortissant un peu leur chute. La blonde pouffe de rire et enfouit son nez dans le cou de Finn alors que ses doigts parcourent sa peau.

« Attends. C'est pas confortable. »

Elle rit, se redresse un peu, retire le coussin qui se trouve dans le milieu de son dos, mais profite plutôt de cet instant de répit pour le regarder, le coeur battant à tout rompre.

« T'as tellement pas idée de l'effet que tu me fais. »

Elle chuchotte ces quelques mots à son oreille, abandonne ses mains dans son dos afin de plaquer plus efficacement son corps contre le sien. Ses lèvres parcourent la courbe de sa mâchoire jusqu'à emprisonner une nouvelle fois les siennes.

(c) aki' (Kyllian) sur Lindwuën Daëmon
  
MessageLun 10 Avr - 8:40
avatar
Date d'inscription : 21/02/2017Nombre de messages : 109Nombre de RP : 33Âge réel : 24Copyright : by aki Avatar daëmon : ♥
Finnegan ReyesMODO• Take a SAD song
and make it BETTER
header
When you come, I'm filled with wonder
Finn Reyes & Demelza Flynt



Les craintes de Finn sont rapidement balayées avec la façon dont Demelza lui rend instantanément son baiser. Lui qui craignait qu’elle n’ait pas eu le temps de refuser, de protester ou simplement de répondre à sa question vient d’obtenir la plus indubitable des réponses positives. Elle a entendu ce qu’il a si maladroitement tenté de lui expliquer et malgré tout elle n’a pas changé d’idée, n’a pas fui et ne semble pas en être blessée. Parler de Robin était risquée mais nécessaire, Finn voulant être le plus sincère possible avec elle. Parler de ses craintes aussi. Et ni l’un ni l’autre de ces sujets délicats abordés au pire moment possible, embrumés par l’alcool, n’a finalement causé la catastrophe qu’il craignait.

Un immense sentiment de soulagement s’empare de Finn et il ne peut s’empêcher de sourire au travers de leur baiser de plus en plus passionné. Un bonheur inattendu aussi, surprenant, mais bienvenu. Ces deux sentiments englobent tout le reste telle une vague avalant des châteaux de sable et le garde-côte en oublie leur entorse immédiate à sa dernière demande. Ce désir de prendre leur temps et de ne pas aller trop rapidement s’efface donc aussi certainement qu’il reviendra le hanter le lendemain matin.

Lorsque les doigts de Demelza glissent sous son chandail pour le lui retirer, un violent frisson secoue le corps de Finn, le laissant le souffle plus court et la peau couverte de chair de poule. Il ne réalise vraiment que maintenant à quel point il désire qu’elle le touche, à quel point il a besoin de la toucher lui-même et à quel point il a envie d’elle, tel une nécessité pressante et vitale. Il se sent comme un homme ayant vécu dans un déni forcé pendant des années à qui la réalité vient de soudainement lui être révélée. Il a tellement réprimé de façon consciente et inconsciente tout ce qu’il ressentait pour elle, de ses sentiments les plus doux jusqu’à ses désirs les plus forts, qu’une fois l’écluse ouverte tout ne peut que se déverser avec une force qui surpasse son contrôle ou sa compréhension.

Et il se sent incroyablement stupide. Stupide d’avoir été aveugle aussi longtemps. Stupide d’avoir attendu et perdu tout ce temps, aussi. Stupide d’avoir cru qu’ils n’étaient que des amis et que c’était pour le mieux. Bien sûr qu’il est amoureux d’elle. Bien sûr que c’est elle, Demelza, qui le fait de nouveau tomber amoureux après Robin. Sa meilleure amie, sa confidente, celle qui lui redonne le sourire, peu importe les circonstances, celle qui le rend heureux d’un simple regard, celle avec qui il partage ses passions, celle qui est toujours là, celle pour qui il ferait n’importe quoi simplement pour la faire rire… Ça a toujours été elle. Maintenant qu’il y réfléchit, maintenant qu’il n’est plus aveuglé par sa stupidité, bien sûr que ça a toujours été elle.

Finn est un homme incroyablement stupide, certes, mais en cet instant, il est un homme incroyablement heureux également. Alors au diable tout le reste.






Finnegan Reyes ▬ Take a SAD song and make it BETTER.
© aki sur Lindwuën Daëmon



P.S. : Sorry pour les potentiels lecteurs, c’est ici que je passe au hide Et Dem, j’espère que c’est pas trop nul, c’est ma première tentative d’écriture dans le genre What a Face
  
MessageMer 12 Avr - 4:47
avatar
Date d'inscription : 20/08/2016Nombre de messages : 199Nombre de RP : 43Âge réel : 26Copyright : Avatar ∞ miss Avatar daëmon :
Demelza FlyntMODO• Nothing will be the same...




WHEN YOU COME, I'M FILLED WITH WONDER

feat. FINNEGAN | DEMELZA & SKY
Les sensations qui se bousculent en elle semblent trop intenses tout à coup, alors qu'elle ne s'est jamais autorisée à éprouver pour le secouriste des sentiments aussi forts. S'ils possèdent beaucoup d'intérêts communs, trop de choses semblaient encore les séparer jusqu'à maintenant. Jude, pour commencer. Si la petite fille semble beaucoup l'aimer, Demelza ne peut qu'imaginer à quel point c'est difficile pour Finn' de lui expliquer tous les changements qui se produisent dans sa vie. Et puis, il y a Robin, cette femme qu'il a tellement aimée. La blonde l'a déjà rencontrée, mais n'a jamais osé s'approcher, a toujours laissé le secouriste lui parler sans s'interposer. Ses sentiments naissants pour Finn' ont toujours été freinés par ces deux personnes si importantes pour lui puisque bien malgré elle, l'océanographe dressait une fine barrière entre eux, tentait désespérément d'oublier l'emprunte de son rire, si profondément ancrée dans son coeur. Lorsqu'elle décide enfin de laisser libre cours à toutes ces émotions qui la secouent, elle remercie le ciel d'avoir suffisamment bu pour ne pas se laisser submerger et profiter simplement de l'instant présent.


(c) aki' (Kyllian) sur Lindwuën Daëmon
  
MessageJeu 13 Avr - 3:02
avatar
Date d'inscription : 21/02/2017Nombre de messages : 109Nombre de RP : 33Âge réel : 24Copyright : by aki Avatar daëmon : ♥
Finnegan ReyesMODO• Take a SAD song
and make it BETTER
header
When you come, I'm filled with wonder
Finn Reyes & Demelza Flynt



▬ Et toi alors ... ! Je suis déjà folle de toi. Et c'est ta faute.

Le sourire radieux qu’elle lui offre, immanquablement contagieux, se reflète comme dans un miroir sur les traits du secouriste. La voir sourire l’a toujours rendu heureux, mais cette fois-ci, la vague de joie qu’il ressent à un petit quelque chose de spécial. Un petit quelque chose de plus qui a décidément tout à voir avec cette boule au creux de sa poitrine qui prend de plus en plus de place.

C’est cette même boule qui lui donne envie de sourire et même de rire de façon incontrôlable, comme porter par un excès d’euphorie, et qui tout à la fois lui donne le vertige et l’impression qu’il va exploser. Bref, beaucoup trop de sentiments forts et d’émotions intenses et complexe pour son état d’ébriété. Aussi, il ne tente même plus de les comprendre ou de les saisir et se contente de les vivre. Honnêtement, entre l’insouciance de l’alcool et les dizaines de sensations plus vives les unes que les autres, il ne se souvient pas s’être senti aussi libre que maintenant. Et pour un homme qu’on pourrait facilement qualifier de bohème et qui a fait de l’immensité de la mer sa maison, ce n’est pas peu dire.






Finnegan Reyes ▬ Take a SAD song and make it BETTER.
© aki sur Lindwuën Daëmon

  
MessageMer 19 Avr - 21:44
avatar
Date d'inscription : 20/08/2016Nombre de messages : 199Nombre de RP : 43Âge réel : 26Copyright : Avatar ∞ miss Avatar daëmon :
Demelza FlyntMODO• Nothing will be the same...




WHEN YOU COME, I'M FILLED WITH WONDER

feat. FINNEGAN | DEMELZA & SKY


(c) aki' (Kyllian) sur Lindwuën Daëmon
  
MessageSam 22 Avr - 5:47
avatar
Date d'inscription : 21/02/2017Nombre de messages : 109Nombre de RP : 33Âge réel : 24Copyright : by aki Avatar daëmon : ♥
Finnegan ReyesMODO• Take a SAD song
and make it BETTER
header
When you come, I'm filled with wonder
Finn Reyes & Demelza Flynt








Finnegan Reyes ▬ Take a SAD song and make it BETTER.
© aki sur Lindwuën Daëmon

  
MessageLun 1 Mai - 5:54
avatar
Date d'inscription : 20/08/2016Nombre de messages : 199Nombre de RP : 43Âge réel : 26Copyright : Avatar ∞ miss Avatar daëmon :
Demelza FlyntMODO• Nothing will be the same...




WHEN YOU COME, I'M FILLED WITH WONDER

feat. FINNEGAN | DEMELZA & SKY
Distraite par les battements de son propre coeur qui ne lui donnent pas l'impression de vouloir se calmer et par la présence rassurante du secouriste, Demelza incline légèrement la tête de côté afin de le laisser enfouir son nez dans le creux de son cou. Elle rit doucement lorsqu'il la chatouille en déposant quelques baisers tout près de son oreille, parcoure son dos de ses doigts en un effleurement. Elle n'a pas envie que le moment s'arrête. Elle refuse de le voir s'éloigner alors que la chaleur du corps masculin se propage jusqu'à elle afin de la réchauffer délicieusement. Lentement, elle glisse ses doigts jusqu'à ses fesses, qu'elle presse doucement avant d'entourer ses jambes des siennes, comme pour l'empêcher de disparaître en fumée.

Pourtant, Finn' se redresse et lui soutire une minuscule plainte de déception teintée d'amusement alors que ses mains cherchent faiblement à le maintenir contre elle encore un peu. Elle se retourne un peu afin de lui faire face, frissonne à la caresse du bout de ses doigts sur la peau de son bras alors que son pied se presse contre le mollet du secouriste, que sa jambe s'entrelace instinctivement à la sienne.

Finn semble surpris par la question qu'elle lui adresse et la jeune femme se mordille légèrement la lèvre, heureuse de la réponse qu'il lui offre à son tour. Elle ferme doucement les yeux lorsqu'il pose son front contre le sien, caresse délicatement son épaule et la courbe de son cou du bout des doigts.

« Moi aussi. »

Bien sûr qu'elle était sincère, elle aussi. Elle n'a probablement jamais été aussi sûre d'elle de toute sa vie et même si cette certitude l'ébranle un peu, Demelza n'est pas effrayée et elle se rend compte désormais qu'elle ne l'a jamais vraiment été. L'amitié qu'elle partage avec le garde-côtes vaut plus cher à ses yeux qu'une poignée de sentiments non partagés, si tel avait été le cas. Or, ce qu'elle ressent pour lui semble être réciproque et elle s'abandonne au baiser qu'il lui offre en fermant les yeux et en laissant sa main glisser dans le creux de sa nuque. Elle joue un peu avec ses boucles brunes alors que les battements de son coeur s'accélèrent, que des milliers de petits frissons traversent son corps tout entier et qu'une nouvelle vague de désir la happe brusquement.

Le corps féminin se presse délicieusement contre la peau nue de Finn et les lèvres de Demelza s'attardent dans le creux de son cou pendant quelques secondes, jusqu'à ce que les pleurs du chien se fassent entendre au rez-de-chaussée. La blonde tente de calmer sa respiration, libère le secouriste de son étreinte alors qu'il se redresse en lui dérobant un rapide baiser.

« Juste un verre d'eau, s'il te plaît. »

Demelza fronce légèrement les sourcils lorsqu'elle devine l'ecchymose qui se trouve dans le dos du secouriste grâce à la lueur des lumières de l'étage du dessous, abandonne ses doigts en un effleurement sur le bras masculin alors qu'il se relève. Elle ne peut pas s'empêcher de le suivre des yeux alors qu'elle se mordille la lèvre tout en se redressant légèrement sur les coudes. Finn' sort rapidement de son champ de vision toutefois et la jeune femme frissonne sous le froid qui l'entoure maintenant que la chaleur corporelle de son partenaire s'est évanouie. Rapidement, elle se glisse sous les couvertures afin de se réchauffer, attend patiemment le retour du garde-côtes.

Le fou de bassan doit s'être endormi au rez-de-chaussée puisqu'il ne lui fait aucune remarque sur ce qui vient tout juste de se passer entre Finn' et elle. Elle resserre davantage les couvertures autour de son corps frigorifié, commence tout juste à se réchauffer lorsque Finn' réapparait dans l'encadrement de la porte, sourire farceur aux lèvres. Elle rit lorsqu'il lance le chocolat sur le lit et se mordille à nouveau la lèvre alors que son regard s'attarde une nouvelle fois sur le corps musclé du secouriste.

« J'ai déjà pris mon dessert. » débute-t-elle, malicieuse, avant de poursuivre. « Mais j'ai encore faim et toi, tu as l'air d'avoir froid. »

Un sourire amusé étire les lèvres de la blonde alors que son regard passe rapidement du bas-ventre masculin aux iris profondément rieurs de Finn' et elle relève la couverture afin de l'inviter à la rejoindre, visiblement impatiente de le retrouver.



***

La nuit fut courte et pourtant, Demelza finit par ouvrir les yeux alors que la couverture ne la recouvre plus qu'à moitié et que le froid semble s'engouffrer un peu partout autour d'elle. Finn est encore endormi et la jeune femme se mordille la lèvre, les yeux encore à demi fermés, cherche à se blottir contre lui afin de profiter de la chaleur humaine. Elle ramène le drap sur son épaule, dépose quelques baisers dans le creux de son cou alors qu'elle presse doucement son ventre contre le dos masculin. Deviner l'heure s'avère particulièrement compliqué puisqu'aucun rayon de soleil n'est en mesure de percer la couche nuageuse et la pluie torrentielle qui s'abat contre les fenêtres.

Elle devine tout de même plus efficacement l'ecchymose dans son dos lorsqu'elle ouvre davantage les yeux, dessine du bout des doigts le contour bleuté. Il ne s'est pas raté.

Elle le sent qui bouge un peu et s'étire doucement afin de venir embrasser la base de son oreille, caresse distraitement son bras jusqu'à glisser sa main sur la sienne, beaucoup plus grande. Elle ferme à nouveau les yeux alors qu'il se réveille paresseusement.

« Bon matin. »

Elle murmure contre son cou, presse doucement sa main contre la sienne alors que des frissons lui parcourent encore l'échine malgré la présence masculine et la couverture qu'elle a ramenée sur elle.

« Pourquoi tu ne m'as pas dit que tes blessures étaient aussi importantes ? »

Elle demande d'une voix douce, sans lui reprocher quoi que ce soit, alors qu'elle enfouit son nez dans le creux de son cou.


(c) aki' (Kyllian) sur Lindwuën Daëmon
  
MessageJeu 11 Mai - 4:29
avatar
Date d'inscription : 21/02/2017Nombre de messages : 109Nombre de RP : 33Âge réel : 24Copyright : by aki Avatar daëmon : ♥
Finnegan ReyesMODO• Take a SAD song
and make it BETTER
header
When you come, I'm filled with wonder
Finn Reyes & Demelza Flynt



▬ J'ai déjà pris mon dessert. Mais j'ai encore faim et toi, tu as l'air d'avoir froid.

À la remarque sur le dessert, Finn pince les lèvres en réprimant à moitié un sourire tout en haussant un sourcil, à la fois suggestif et amusé. Lorsque Demelza ouvre les couvertures pour l’inviter à s’y réfugier néanmoins, il abandonne toute tentative ridicule de camoufler son sourire.

▬ Congelé, comme un glaçon.

C’est avec une lueur de malice dans les yeux qu’il se frotte les mains pour les réchauffer puis se glisse dans le lit, rabattant rapidement la couverture sure eux. Profitant de sa position avantageuse à demi au-dessus de Dem, il s’empare doucement de ses lèvres avec l’impression qu’il les a quittées trop longtemps. Il enfouit ensuite son nez dans les cheveux de la blonde en poussant un soupir de bien-être et de soulagement.

▬ J’ai rarement connu de façon plus agréable de se réchauffer.

Demelza ne lui laisse néanmoins pas le temps de faire quoi que ce soit d’autre, passant un genou entre ses jambes pour le forcer à se tourner sur le dos, et se retrouve rapidement au-dessus de lui. Le baiser qu’elle lui offre ensuite balaie avec une facilité déconcertante les effets ressaisissant de l’eau froide dont il s’est aspergé le visage dans la cuisine. Une bouffée de chaleur le prend, faisant se tendre son corps en entier, comme s’il répondait à celui de Demelza, alors qu’une nouvelle vague de désir le saisit.

Lorsque les baisers de son amante glissent sur son cou puis sur son torse avant qu’elle ne disparaisse sous les draps, Finn ferme les yeux et rejette la tête vers l’arrière en se mordant la lèvre inférieure. Les sensations physiques reprennent le contrôle sur son esprit et alors qu’ils entament une nouvelle danse à deux, Finn se surprend à l’accueillir de nouveau sans doute ou réserve.

Cette nuit-là, ils ne dorment pas beaucoup. Entre caresses, passion et plaisir, ils explorent le corps de l’autre avec les gestes de la découverte. Tantôt doucement et fébrilement, tantôt avec fougue. Entre leurs explorations et ébats, les deux nouveaux amants partagent rires et barre de chocolat. Finn ne s’est pas senti aussi léger depuis des années. C’est donc un sourire aux lèvres, bien que complètement épuisé, qu’il finit par trouver le sommeil au petit matin, tenant Demelza dans ses bras contre son torse, l’odeur fruitée de ses cheveux contre son visage flottant jusque dans ses rêves.




Des caresses et baisers dans le haut de son dos et sa nuque le tirent doucement du sommeil. Pendant quelques instants, il est confus, des brides de rêves s’accrochant encore à son esprit endormi. Un petit grognement de bien-être échappe néanmoins ses lèvres lorsqu’un bras l’entoure et vient mêler ses doigts aux siens.

▬ Bon matin.

Pendant une fraction de seconde, son esprit panique. Est-ce qu’il a tout rêvé ? Qui est avec lui dans son lit ? Est-ce seulement son lit ? Puis il reconnait la voix et un profond soulagement s’empare de lui alors que son esprit s’éveille enfin complètement. Un sourire vient alors étirer les lèvres du garde-côte alors qu’il serre à son tour les doigts de la jeune femme. Il lui répond à son tour, la voix enrouée par sa trop courte nuit.

▬ Hey. I’m glad you were not a dream.

Il se retourne sur le dos et ouvre enfin un œil pour la regarder, puis pouffe de rire avant qu’un large sourire vienne illuminer son visage.

▬ So much for taking things slow, hmm?

Il ne devrait pas trouver cela drôle. Il ne devrait pas se contre balancer de leur transgression comme c’est le cas maintenant. Pourtant, même maintenant que l’alcool à quitter ses veines, il ne regrette rien. Il a trouvé quelque chose, cette nuit. Quelque chose qu’il n’avait pas eu depuis longtemps et qu’il ne souhaite pas perdre de nouveau.

Certes, il a toujours l’intention de prendre les choses une à la fois, de ne pas bruler d’étapes, de faire enfin les choses comme il faut. Néanmoins, il est certain que la nuit dernière n’était pas une erreur. Pas lorsqu’il se souvient de ce qu’il a lu dans les yeux bleus de la belle blonde avant de l’embrasser réellement pour la première fois. Pas lorsqu’il se souvient de leur corps se répondant plus naturellement que comme s’il se connaissaient depuis longtemps. Pas lorsqu’il entend encore le rire de Demelza à l’une de ses plaisanteries au beau milieu de la nuit entre deux caresses.

Ils auront le temps de parler, de songer à l’avenir et à tout ce qu’il a de complexe bien assez tôt, de toute façon. Pour l’instant, il est simplement reconnaissant qu’elle soit toujours là, qu’il ne l’a pas imaginé et qu’elle semble tout aussi heureuse que lui de se réveiller dans ses bras. Si elle s’était éclipsée pendant la nuit, si une fois les effets de l’alcool dissipé elle avait regretté leurs gestes… il préfère ne pas y penser. Son amitié avec Demelza vaut plus pour lui qu’une nuit à deux et il s’en serait incroyablement voulu de la briser. Mais elle est là et il peut la détailler des yeux dans la lumière diffuse du matin couvert, elle et ses cheveux en bataille, sa peau claire et douce et ses yeux toujours bordés de sommeil.

▬ Pourquoi tu ne m'as pas dit que tes blessures étaient aussi importantes ?

Finn fronce les sourcils en clignant des paupières pour éclaircir sa vision, et il lui faut quelques instants pour comprendre qu’elle parle des ecchymoses dans son dos. Il esquisse alors un petit sourire en coin se voulant rassurant puis prend une grande inspiration. L’air froid gonfle ses poumons avant qu’il ne se racle la gorge et puisse parler d’une voix presque normale.

▬ Ce n’est rien de grave, je t’assure. C’est beaucoup plus moche que sérieux. Merci à Edwin, d’ailleurs. S’il n’avait pas été là…

Finn aurait pu y rester. Il se souvient très clairement de la collision entre le bateau de sauvetage et celui de plaisance alors qu’une grande vague de tempête les projette l’un sur l’autre. Il se souvient de l’instant de panique suivant la réalisation qu’il se trouve entre les deux et qu’il sera écrasé. Il se souvient aussi du choc, puis d’être submergé, de ne plus savoir où est le ciel et surtout de la douleur, vive et puissante, dans son dos. Sans l’intervention d’Edwin et de son pouvoir, le sauvetage aurait définitivement pu très mal finir.

Il ne termine pourtant pas sa phrase, s’arrêtant pour tourner la tête vers Demelza et croiser son regard. Il sait qu’elle s’inquiète pour lui lorsqu’il doit répondre à des appels d’urgence en pleine tempête et c’est pour cela qu’il ne lui a pas raconté en détail l’étendue de sa blessure. Certes, il ne ment pas lorsqu’il dit qu’elle n’est pas grave au final, bien que douloureuse et apparente, mais encore une fois, il ne souhaite pas l’alarmer pour rien. Les risques de blessures graves font partie de son travail et il les a toujours acceptées. Il comprend pourtant que ce ne soit pas le cas pour tout le monde et lui-même doit avouer qu’il vivrait mal qu’un de ses proches prenne les mêmes risques que lui.

Plus sincère que nécessaire depuis toujours, abhorrant le mensonge et étant le pire menteur que cette terre est portée, il ne peut que choisir de laisser quelques informations sous silence pour ne pas alimenter de peurs inutiles. Néanmoins, maintenant qu’elle lui pose la question, il n’a plus cette option.

▬ Je ne voulais pas que tu t’en fasse pour moi, je crois. J’ai eu bien pire et… je ne sais pas. Je suis stupide aussi, parfois. Tu ne m’en veux pas ?

Il n’a pas décelé d’accusation ou de ressentiment dans la voix ou les yeux de la blonde jusque-là, mais il souhaite tout de même s’en assurer.

Le garde-côte lance un œil vers la fenêtre pour tenter d’apercevoir le ciel et ainsi pouvoir estimer l’heure, mais son regard se heurte à une barrière de pluie qui bat joyeusement les carreaux. Il rechigne un instant à détacher son corps de celui de Demelza, sa chaleur et celle du lit étant bien plus invitants que le froid extérieur, mais il finit par s’étirer et attraper son téléphone portable qui repose sur la table de chevet. Il l’ouvre et pousse ensuite un grognement de mécontentement en avisant l’heure, reposant aussitôt l’appareil avant d’enfouir sa tête dans le cou de Demelza comme un gamin refusant de quitter son oreiller.

▬ Urff, 7h30. Je ne peux pas croire que je commence mon quart de travail dans une heure…

Entre le manque de sommeil, le petit mal de tête qui s’éveille comme premier signe de gueule de bois et son envie de rester le plus longtemps possible dans cette bulle hors du temps et de leurs problèmes à lui et Demelza, la perspective de devoir se lever pour aller travailler est très peu invitante. Il rit néanmoins de son propre ridicule avant de se mettre à embrasser doucement le creux du cou de la blonde. Entre deux baisers, il lui lance :

▬ J’imagine que ton expédition est annulée aujourd’hui, non ? Tu ne dois pas prévenir ton équipe d’ailleurs ?





Finnegan Reyes ▬ Take a SAD song and make it BETTER.
© aki sur Lindwuën Daëmon

  
Message
Contenu sponsorisé
Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant