coincidences mean you're on the right path ▸ edwin & finn

 
  
MessageMer 31 Mai - 5:21
avatar
Date d'inscription : 20/08/2016Nombre de messages : 195Nombre de RP : 43Âge réel : 26Copyright : Avatar ∞ miss Avatar daëmon :
Demelza FlyntMODO• Nothing will be the same...




Coincidences mean you're on the right path

feat. FINNEGAN | EDWIN & ÉRIS | DEMELZA & SKY


« Edwin ! Edwin, il faut vraiment que je te parle. T'es occupé ce soir ? Non, non. Rien de grave. Je te retrouve ce soir après le travail, alors. Merci, t'es un amour, Edwin. »

Demelza met un terme à la conversation téléphonique, sent les battements de son coeur s'accélérer brusquement alors qu'elle observe sans vraiment le voir l'écran de l'appareil. Lorsqu'elle a quitté la maison sur pilotis le matin même, la tête encore dans les nuages et un petit sourire plaqué constamment sur les lèvres, elle ne s'attendait définitivement pas à ce que la réalité la rattrape aussi rapidement. Lors de la pause-repas du midi, une vague de panique l'a secouée alors qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de se dire qu'ils avaient probablement fait la pire erreur de leur vie. Son coeur s'emballe lorsqu'elle pense à lui et des frissons lui parcourent l'échine lorsqu'elle se remémore la nuit qu'ils ont passée tous les deux. Et s'il regrette ? Et s'il change d'avis ? Saoule, ça n'avait pas vraiment d'importance, puisqu'elle était persuadée que tout rentrerait rapidement dans l'ordre, qu'elle saurait calmer le jeu et n'être qu'une bonne amie pour lui si c'était vraiment ce qu'il désirait, mais maintenant que l'alcool a quitté ses veines, abandonner la partie et lui laisser tout l'espace dont il pourrait avoir besoin semble être particulièrement difficile.

« Dem', calme-toi. Ça ne sert à rien de créer tout un tas de scénarios dans ta tête. Je sais que tu es douée pour ça, mais tu dois te calmer. »

La blonde ferme les yeux quelques secondes, enfouit son visage dans le creux de ses mains et secoue légèrement la tête. Sky a raison, bien sûr, elle n'a pas le temps de paniquer. La pluie frappe toujours les fenêtres de l'institut de recherche, mais des tonnes de dossiers se sont empilés avec l'arrivée des journées ensoleillées. Elle pousse un long soupir, prend une grande inspiration et retourne à son bureau afin d'abattre ce qui lui reste de travail pour la journée. Si Demelza a d'abord tenté d'appeler Aelya, elle a rapidement compris que son amie ne lui serait pas d'une grande aide, non seulement parce qu'elle n'a jamais répondu à son appel, mais surtout parce qu'elle ne connait pas Finn autant qu'Edwin. C'est donc le pompier qu'elle a appelé ensuite afin de lui proposer de se voir le soir-même, persuadée qu'il saurait sans doute la rassurer un peu. Edwin est le meilleur ami de Finn et ce dernier lui a peut-être déjà parlé d'elle ?

Se concentrer s'avère particulièrement difficile et Demelza quitte le travail en début de soirée, l'estomac noué par la nervosité. Vêtue d'un jeans et d'un tee-shirt par-dessus lequel elle enfile un blouson de cuir et une écharpe, les cheveux relevés en un chignon dont s'échappent quelques mèches blondes, Demelza n'a plus rien de la femme sophistiquée qu'elle était lorsqu'elle a retrouvé Finn chez lui, une boîte de pizza à la main. Elle se ressemble davantage, à vrai dire.

La pluie s'est arrêtée et Demelza en profite pour stationner la voiture dès qu'elle trouve une place libre dans la rue, près de la maison d'Edwin. Elle doit marcher quelques secondes, mais l'air frais lui fait du bien et lorsqu'elle sonne à la porte de son ami, elle n'attend pas qu'il vienne lui ouvrir avant de s'engouffrer à l'intérieur.

« Hey ! Je suis là ! »

Elle lance simplement ces quelques mots avant de retirer son blouson, son écharpe et ses bottines afin de les laisser dans l'entrée, se dirige déjà vers le salon, là où elle est presque persuadée de trouver son ami.

« T'es vraiment adorable d'avoir accepté de me voir. Tu ne devineras pas ce qui m'arrive et j'ai vraiment besoin de toi. »

Elle prend une grande inspiration, s'approche pour le serrer dans ses bras et s'éloigne légèrement, les mains posées sur les épaules de son ami. Sky s'est approché lui aussi, ravi de retrouver Éris.

« J'ai passé ... »

La sonnette de l'entrée retentit soudainement et Demelza fronce légèrement les sourcils, hausse les épaules alors qu'elle devient muette tout à coup, ne serait-ce que pour laisser le temps au pompier d'aller ouvrir la porte et de se débarrasser de l'intrus. Pourtant, lorsque la silhouette de Finn apparait sous ses yeux, Demelza sent son coeur rater un battement et le rire mental de Sky l'assaille brutalement alors qu'il se retourne vers le garde-côtes, amusé. Elle aurait dû y penser, bien sûr. Edwin est le meilleur ami de Finn. Le secouriste l'a-t-il déjà mis au courant ? La bouche légèrement entrouverte, Demelza dévisage trop peu subtilement le nouveau venu sans parvenir à faire un pas ou à dire un mot, ce qui s'avère particulièrement inhabituel, pour elle.

(c) aki' (Kyllian) sur Lindwuën Daëmon
  
MessageVen 2 Juin - 22:11
avatar
Date d'inscription : 09/02/2017Nombre de messages : 39Nombre de RP : 12Âge réel : 17Copyright : (c) ColderAvatar daëmon : (c) Fran
W. Edwin de WinterI'm a cowbow but with a huge water gun
Edwin était un peu paniqué depuis sa discussion téléphonique avec Dem. Non pas qu'il était une personne naturellement inquiète, mais elle était restée vague et surtout elle tenait absolument à le voir, c'est tout naturellement qu'Edwin avait accepté et lui avait proposé de la voir après le travail chez lui. Eris qui se demandait bien ce qui avait pu arriver était inquiète elle aussi, non pas qu'elle s'inquiétait pour Demelza, mais plutôt pour la moitié de la blonde. Cela avait peut-être un rapport avec Finn, il était bizarre de lui avoir demandé de taire leur petite aventure mouvementée. Et maintenant, c'était Dem qui était toute paniquée. N'ayant pas vraiment la tête au travail, Eris passa la journée à le ramener à la réalité. « Heureusement que tu te coltines les appels aujourd'hui toi... » Fit-elle moqueuse. Edwin lui lança un regard neutre et soupira, ce n'était définitivement pas le moment de jouer avec ses nerfs, il était très fatigué à cause des migraines occasionnées par son pouvoir et n'arrivait pas à dormir énormément. Et oui, elles avaient repris depuis qu'il l'avait utilisé pour le sauvetage. Les appels se succèdent et la journée continue sans qu'Edwin ne se réveille d'avantage. Peut-être que revoir Demelza lui fera du bien, mais là, elle avait des problèmes apparemment.

Pendant que le Canadien travaillait, Eris avait sillonné le ciel toute la journée, discutant mentalement avec lui comme d'habitude. Edwin espérait sincèrement qu'il n'y aurait rien aujourd'hui. Et finalement, la journée s'était bien déroulé, à part des problèmes mineurs, aucune grosse intervention ne fut déployée. La pluie n'aidant pas Edwin à se sentir mieux, il se disait qu'au moins les gens n'iraient pas à la plage avec les beaux jours et ne se taperaient pas d'insolations. Eris avait rit à cette boutade, bien sûr que sa condition d'oiseau-tonnerre lui permettait d'apprécier pleinement la pluie, elle se sentait forte et belle à la fois, mais bien sûr, curieusement, elle appréciait le soleil aussi. Finalement, Edwin sortit de son travail et reprit une tenue plus décontractée avec un simple sweat gris à capuche. Rentrant rapidement chez lui, en voiture cette fois, suivi de près par son daemon. Grâce à ses heures supplémentaires et son travail de nuit des dernières semaines, il pouvait profiter de sa soirée dès maintenant. Il fut accueilli par sa petite sœur qui s'empressa de lui raconter sa journée d'école. Bien qu'Edwin entendait sa sœur parler, il ne l'écoutait pas et la petite fille s'en rendit rapidement compte. « Edwin, j'ai cassé la fenêtre de ma chambre ? » Le jeune homme la dévisagea d'un coup, l'air sévère.

« J'rigole... Tu m'écoutes dis ? » Edwin se radoucit et lui fit un petit sourire. « Je suis fatigué, je te promets que demain, je t'écouterais Piper, Demelza va venir ce soir, c'est important, tu te tiens bien et tu remontes dans ta chambre après d'accord ? » Pas réellement satisfaite de la réponse, la petite fille hocha la tête et remonta, peluche en main avec son daemon. Edwin se posa sur la chaise de la cuisine et réfléchit quelques instants. Savourant ces quelques instants de répit, il se leva finalement et commença à préparer quelques choses. La sonnerie retentit dans la maison un moment plus tard. Edwin se dirige vers l'entrée, mais Demelza est déjà dans la maison. « Hey ! Je suis là ! » Il sourit. « Hey, salut » Dit-il en la voyant dans le salon. Il prend Demelza dans ses bras pour lui dire bonjour. Elle semble vraiment très inquiète. « T'es vraiment adorable d'avoir accepté de me voir. Tu ne devineras pas ce qui m'arrive et j'ai vraiment besoin de toi. » Il hausse les épaules. « Pas de problèmes. » Fit-il avec un sourire interrogateur. Alors qu'elle s'apprête à lui parler, une deuxième sonnerie retentit. « Attend, une minute s'il te plaît... » Mécontent d'avoir été interrompu, le pompier se dirige vers l'entrée. Son mécontentement se transforme en sourire en apercevant son ami sur le pas de la porte. « Finn ! Tu tombes bien, Demelza est là justement, entre, entre, je t'en pris ! » C'est à ce moment que Piper choisit de descendre les escaliers avec son âme en faucon. « Coucou Dem, coucou Finn ! » Dit-elle toute sourire.
  
MessageMer 14 Juin - 7:02
avatar
Date d'inscription : 21/02/2017Nombre de messages : 109Nombre de RP : 33Âge réel : 24Copyright : by aki Avatar daëmon : ♥
Finnegan ReyesMODO• Take a SAD song
and make it BETTER
header
Coincidences mean you're on the right path
Finn Reyes, Demelza Flynt & W. Edwin De Winter



La journée fut à la fois interminable et incroyablement rapide. Finn tangua entre une excitation s’approchant de l’hystérie lui donnant envie de tout laisser tomber pour filer chez son meilleur ami et tout lui raconter, et une appréhension dévorante aux accents de crainte d’avoir mal fait lui donnant plutôt envie de se cacher sous une pierre pour disparaitre. Les montagnes russes émotives du brun ont rendu ses tâches pourtant coutumières de garde-côtes au port particulièrement laborieux.

À plusieurs reprises, un collègue lui a demandé s’il était malade, comme il devenait soudainement blême en fixant le vide, et à d’autres un second collègue le surprenait à sourire bêtement dans le vide. Son trouble est palpable, évident, déjà qu’il est plus facile à lire qu’un livre ouvert! Et à leurs questions, Finn détourne ses réponses, assurant que tout va bien, mais qu’il n’est qu’un peu fatigué. Ce qui d’ailleurs n’est pas faux, au vu de la nuit qu’il vient de passer… Bon, ça y est, il fixe de nouveau la corbeille à papier avec un sourire incontrôlable, c’est malin.

Le secouriste se secoue mentalement, retournant son attention sur les papiers qu’il tente de ranger avant de pouvoir enfin partir. Il est maintenant seul au poste, pour la fermeture, et bien que personne ne puisse plus voir les aléas chaotiques de son esprit, il souhaite terminer rapidement afin de pouvoir se rendre chez Edwin à une heure raisonnable.

Aussi, après un petit effort de concentration pour repousser les images plus que vivides de ses souvenirs de la veille, Finn se retrouve assis dans sa vieille camionnette bleue quelques minutes plus tard, et prend la route en direction de Merkeley. Il n’a pas prévenu son ami de son plan de lui rendre visite, ayant de toute façon l’habitude de débarquer ainsi chez lui régulièrement, mais il se demande un instant s’il n’aurait pas mieux fait de lui envoyer au moins un petit message. Mais un « Je dois te parler » lui avait semblé trop dramatique et un « J’ai couché avec Dem » définitivement trop peu subtil et hors contexte.

Non, ce qu’il a à raconter à Edwin, Finn doit le dire en personne. Déjà qu’il ne sait pas quoi en penser lui-même, il aura assez de mal à s’exprimer ainsi sans en plus avoir besoin de tenter de s’expliquer dans un message texte limité à 200 caractères. Et puis, plus que l’annonce elle-même de ce qui s’est passé entre lui et la jolie blonde, ce sont les conseils d’Edwin qu’il veut aller chercher. Il a besoin que son ami l’aide à faire sens du chaos dans sa tête et son coeur.

A-t-il fait une erreur en s’approchant ainsi de celle qu’il considère comme sa meilleure amie? Comment va-t-il gérer les choses entre Demelza et Robin? A-t-il seulement le droit d’entrainer Demelza dans l’enfer juridique et personnel qu’est sa relation avec la mère de sa fille? Et Jude, là-dedans, que doit-il faire pour la protéger au mieux? Demelza est-elle vraiment sérieuse lorsqu’elle lui dit que ses sentiments sont vrais et forts? Et les siens? Ils risquent gros, s’ils tentent une relation, mais que celle-ci ne fonctionne pas. Est-ce que la chance que leur histoire fonctionne vaut plus que le risque de perdre son amitié?

Il va devenir cinglé avec toutes ces questions et ces doutes et il a besoin de faire le point, chose qu’il n’est définitivement pas en état de faire seul actuellement.

Finn arrête dans une petite épicerie avant d’arrive chez son ami, et c’est donc un pack de six bières et une boute pleine d’ailes de poulet – question de se faire pardonner l’intrusion – qu’il sonne à la porte d’Edwin. Un large sourire éclaire le visage du secouriste lorsque la porte s’ouvre après quelques instants sur son meilleur ami.

▬ Finn ! Tu tombes bien, Demelza est là justement, entre, entre, je t'en prie !

▬ Je suis tellement heureux que tu sois chez toi, j’ai quelque chose à te raconter, tu n’en croiras pas tes… Attends. Quoi ?

Finn reste figé sur le pas de la porte alors que ses iris bruns dérivent vers la silhouette blonde de Demelza assise dans le salon derrière son ami. Il n’y croit pas. Oui Edwin est leur grand ami à tous les deux, mais Finn aurait parié tout ce qu’il a que Demelza serait allée voir Aelya plutôt qu’Edwin après ce qui s’est passé entre eux. À moins que sa visite ici n’ait rien à voir avec lui? Dans tous les cas, il a l’air bien con.

▬ Oh.

La surprise mêlée d’une expression catastrophée s’affronte un instant sur son visage pour savoir qui remportera le droit d’être affiché. Heureusement, au même moment, Piper descend les escaliers pour venir les saluer et Finn saute sur l’occasion pour masquer son trouble.

▬ Coucou Dem, coucou Finn !

Le garde côte affiche un large sourire et, évitant soigneusement de croiser le regard de Demelza, entre à l’intérieur et ouvre les bras pour accueillir la petite sœur d’Edwin.

▬ Bonsoir, princesse. Je suis heureux de te voir, comment tu vas, dis-moi?

Finn passe quelques minutes à discuter avec l’enfant, prenant de ses nouvelles et s’intéressant aux dernières histoires concernant ses peluches. Autant il est sincère dans son intérêt et son attention pour la petite qu’il adore, autant il profite de la diversion pour éviter de retourner vers Edwin et Demelza. Il n’a aucune idée de ce qu’il pourra bien dire ou faire lorsque l’inévitable malaise va s’installer, et le moment de trêve que lui offre Piper est plus que bienvenue.

Néanmoins, ce dernier prend trop rapidement fin et le garde-côte se voit contraint de se détourner de la gamine pour revenir vers ses amis. Il dépose bière et ailes de poulet sur la table de la cuisine puis risque enfin un regard vers la belle blonde.

▬ Hey.

Ses yeux trouvent les siens et il s’y perd quelques instants de trop avec une agréable sensation de vertige, puis se racle la gorge et poursuit :

▬ Tu… non. Vous deux. Vous allez bien tous les deux? Vous avez passé une bonne journée? Vous voulez une bière? Je vais vous servir un verre.

Le cœur battant la chamade et une bouffée de chaleur lui montant aux joues, l’homme n’attend pas de réponse, attrape trois bouteilles et tourne les talons en direction de la cuisine. Temporairement à l’abri des regards, il ferme les yeux en rejetant la tête vers l’arrière pour se traiter d’imbécile à mi-voix.

▬ Bloody hell, resaisit toi, Reyes.

Il revient quelques instants plus tard, les verres à la main, après avoir tenté de contrôler son expression. Piètre tentative, cela dit, puisque cet air fait beaucoup trop enthousiaste et faussement décontracté pour être naturel.




Finnegan Reyes ▬ Take a SAD song and make it BETTER.
© aki sur Lindwuën Daëmon


  
MessageLun 17 Juil - 17:43
avatar
Date d'inscription : 20/08/2016Nombre de messages : 195Nombre de RP : 43Âge réel : 26Copyright : Avatar ∞ miss Avatar daëmon :
Demelza FlyntMODO• Nothing will be the same...




Coincidences mean you're on the right path

feat. FINNEGAN | EDWIN & ÉRIS | DEMELZA & SKY
Ses iris s'agrandissent lorsque le visage de Finn' apparait dans l'encadrement de la porte et elle ouvre légèrement la bouche, surprise de le retrouver aussi rapidement. Elle aurait dû s'en douter, mais bien sûr qu'elle aurait dû s'en douter ! Finn' n'a pas vraiment besoin d'avertir avant de débarquer chez son meilleur ami, Edwin sera toujours content de le voir. Elle se mordille la lèvre, demeure en retrait, une fesse posée sur le canapé du salon, lui offre un sourire un peu timide avant de tourner rapidement la tête vers Piper qui vient d'apparaitre devant leurs yeux, visiblement surexcitée à l'idée de les voir. L'enfant se dirige d'abord vers elle pour la serrer dans ses bras avant de courir vers Finn' et Demelza a à peine le temps de la saluer. Elle ne peut pas vraiment en vouloir à l'enfant de chercher la compagnie du secouriste puisque la blonde peine elle aussi à détacher son regard de la silhouette de Finn'. C'est difficile de mettre ce qui s'est passé entre eux de côté pour se concentrer sur le moment présent et elle se recule un peu pour mieux s'installer dans le canapé, les yeux fermés pendant une fraction de seconde.

Elle le trouve d'autant plus séduisant maintenant qu'il se trouve en compagnie de la petite soeur d'Edwin puisqu'elle devine l'éclat dans ses yeux, lui qui aime tellement les enfants.

« Pourquoi ... Pourquoi doit-il être aussi sexy ? »

Demelza grommelle, mais elle se rend compte trop tard qu'elle a parlé à voix haute et qu'Edwin se trouve juste devant elle, sans doute un peu surpris par ce qu'elle vient de dire.

« Et gay ! Pourquoi es-tu aussi sexy et gay, hein ? Pourquoi les gays sont-ils tous aussi sexy ? »

Sky pouffe de rire, recrache un minuscule os de poisson qui lui grattait le gosier depuis des heures. La blonde se rend compte de la stupidité de ses paroles et elle se mordille la lèvre, s'apprête à poursuivre sur sa lancée lorsque Finn' réapparait auprès d'eux. Son regard croise le sien et sa bouche s'entrouvre légèrement, sans qu'elle ait vraiment le temps de se dire que son comportement est trop explicite.

« Si Edwin n'était pas au courant, il va rapidement comprendre ce qui s'est passé entre vous deux. »

Dem' soupire et lance un regard noir au fou de bassan avant de froncer légèrement les sourcils lorsque le secouriste se met à parler. Visiblement, Demelza n'est pas la seule à balancer dix conneries à la minute et elle observe le brun qui s'éloigne sans avoir le temps de répondre à sa question. Elle passe une main sur son front, détourne le regard afin de jeter un coup d'oeil à l'oiseau marin qui vient de rejoindre Eris à l'extérieur et qui s'amuse à la bombarder de question, comme à son habitude.

« Heureusement qu'elle est patiente avec lui ! »

La blonde sourit un peu alors que Finn revient dans le salon, trois verres de bière à la main.

« Merci. »

Ses doigts touchent les siens par inadvertance et des tonnes de petits frissons lui parcourent l'échine. Elle détourne les yeux, récupère son verre avant de le lever pour trinquer avec les deux hommes. Elle fait un effort pour les regarder chacun dans les yeux afin d'éviter le mauvais sexe pendant des années, une habitude qui s'avère être la leur depuis qu'ils se connaissent et que Demelza elle-même a instaurée au tout début.

« Alors, ta journée s'est mieux déroulée, aujourd'hui ? Tu n'as pas eu besoin de l'aide d'Edwin et tu n'es pas passé à deux doigts de te faire tuer ? »

Ouch. Elle leur en veut probablement encore de lui avoir dissimulé la gravité de l'intervention qui s'est déroulée quelques jours auparavant, mais elle aurait sans doute pu se montrer un peu plus diplomate. Le ton de sa voix n'est pas forcément brusque, mais elle appuie son dos contre le canapé du salon, redresse ses jambes contre sa poitrine en fuyant le regard de ses deux amis.

(c) aki' (Kyllian) sur Lindwuën Daëmon
  
Message
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1