Aller à la page : Précédent  1, 2
 

- LIBRE - Bah hier t'étais pas bourré, ouais... T'étais pire !

 
  
MessageMar 25 Juil - 19:08
avatar
Date d'inscription : 13/02/2016Nombre de messages : 261Nombre de RP : 53Âge réel : 19Copyright : © lou'Avatar daëmon :
Rose M. BakerJust play. Have fun.
Enjoy the game. ♚

« L’humour est une tentative pour décaper les grands sentiments de leur connerie. » — Raymond Queneau

Anja veut m'attraper le téléphone au vol. Étant plutôt grande, je me mets sur la pointe des pieds en riant pour qu'elle n'y parvienne pas. WL me fait redescendre sur Terre en observant les photos. Il n'est visiblement pas content – ou plus que paniqué, je ne sais pas –. Je fronce les sourcils devant sa façon de parler à Anja. Pour s'être croisé deux, trois fois, ils ont l'air de déjà savoir sur quelle pente glisse leur relation. Mouais. N'empêche que Monsieur WL c'est quand même Wolfgang Leower et en tant qu'homme populaire, il a le comportement parfaitement cliché de.. l'homme populaire. Je me frotte le bout du nez, un peu déçue mais de plus en plus amusée par les tournures que prennent nos découvertes.

WL s'adresse maintenant à ma voix, toujours avec cette voix forte et poignante qui montre qui est le papa ici. Je lève les bras, téléphone dans une main, pour « montrer » que je ne défierai pas ses paroles – mais je ne vire pas les photos pour autant –. Je jette un bref coup d'oeil à Anja qui chercher désespéramment des verres, le visage songeur et coléreux. Il y a de quoi ! Je n'aurais pas trop aimé qu'on me parle comme ça avec une soirée pareille. Je devrais l'aider. Je commence à m'avancer vers elle, mais WL nous sort une nouvelle phrase. Un peu moins magistrale, plus fébrile. Il ne semble pas bien rassurer. « j’ai la conviction qu’il s’est rien passée. » Anja n'est pas de cet avis et sa réponse me fait perdre un peu ma gaieté retrouvée. Mais oui, Rose, tu n'es plus une enfant, homme et femme à poil dans un lit ça peut amener à de nombreuses choses, surtout quand on a trop bu ; beaucoup trop bu. Un frisson terrible me tire le ventre. Je ne sais même pas dans quelle période se situent mes règles..

Un murmure de stupeur me fait tourner la tête vers WL. Anja l'a déjà rejoint pour scruter par dessus son épaule ce que révèle l'appareil électronique. Je m'empresse de l'imiter. Un terrible sourire me tire les lèvres lorsque je vois la photo du grand diplomate en pleine action. Anja en veut plus – et elle n'est pas la seule –. Je ne quitte pas le téléphone des yeux. Lorsqu'une photo de Anja et moi en soutien-gorge s'embrasse langoureusement arrive, je suis obligée de mettre ma main devant ma bouche pour ne pas exploser de rire. Owh mon dieu.. Qu'est-ce que j'ai fait.. Quoi que ça me fait beaucoup rire, même si au fond, je me sens extrêmement gênée. Je n'ai embrassé de femme et encore moins avec un tel baiser. «  Je sais pas vous mais moi je vois toujours pas le plateau de Scrabble. » Cette fois-ci, c'est trop, j'éclate de rire pendant qu'Anja fait défiler le reste.

La dernière photo est moins rigolote, du moins, elle ne me fait pas rire car je ne m'y sens pas impliquée. Je n'ai jamais suivi la politique de Merkeley et encore moins l'histoire Rebelle/Conseil. Cependant, je distingue très vite les deux camps. L'ancienne rebelle attrape donc son verre avec le doliprane complètement dissout. Je devrais l'imiter, encore une fois, mais quelqu'un a décidé d'en faire des siennes. Je porte une main à mon ventre, et l'autre vers un verre qui n'attend que moi. Lorsque je porte le verre à mes lèvres, une terrible envie de vomir me saisit. Owh pourquoi maintenant ? J'avale une première gorgée, pensant la faire passer. Belle idée, l'amie ! Visiblement, ça fonctionne. J'engloutis donc l'intégralité du verre pour le reposer ensuite, là où je l'ai pris.
Bon, dis-je en m'asseyant sur la première chaise à ma disposition, on va peut-être vous aider à dépoussiérer tout ça avant de partir non ? Ça nous permettrait d'apprendre de nouvelles choses sur notre.. folle soirée !
J'ai dormi nue chez un inconnu pour la première fois de ma vie, j'ai embrassé une femme pour la première fois de ma vie, qui sait ce que j'ai pu tester hier ? Mon ventre se tord à nouveau. Outch.
Il y avait autre chose que de l'alcool ?
J'avoue que ce tord-boyaux est également une première. J'aperçois sur la table quelque chose que je n'ai pas du tout l'habitude de consommer. Ah, merde.
Votre salle de bain est par là ? je demande en me relevant, pointant l'endroit d'où est sorti WL.
Je n'attends pas son indication, je me rue vers la salle de bain. Merde, y a pas de toilette. Bah la baignoire hein. Et blaf. Je vomis tout ce que mon estomac contient dans trois spasmes terriblement long et douloureux. Bouaaark. Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas vomi comme ça. Jason fait son apparition alors que je suis avachie sur le bord de la baignoire, les cheveux tombants vers ma magnifique gale... Tu es sure que tu veux pas demander à Tim' de venir nous chercher ? Je me redresse légèrement pour attraper la magnifique pomme de douche et nettoyer le carnage. Owh certaine ! J'en profite pour m'asperger le visage d'eau froide. Trop de premières d'un coup ce n'est peut-être pas une bonne idée..
Eh les gars ! Je crois que je suis enceinte ! je crie en guise de petite vanne.
Mais je sais pas si c'est hyper drôle.
Vu la gueule de Jason.. Non.
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2