Nina Judith Olsen

 
  
MessageMer 12 Juil - 18:06
avatar
Date d'inscription : 26/02/2016Nombre de messages : 309Nombre de RP : 45Âge réel : 22Copyright : Aki (sign) & angel dust (av)Avatar daëmon :
Jack L. WildeI'm not after fame and fortune
    I'm after you
Nina Judith Olsen

Identité
34 ans – née en 1981
Américaine
Réside à Perth Amboy
Institutrice en école primaire

Jessica Biel

Citoyen humain
Caractère

Sensible ♦️ Bavarde ♦️ Affirmée quand elle le veut ♦️ Volontaire ♦️ Têtue ♦️ Charmeuse ♦️ Douce ♦️ Indépendante ♦️ Patiente ♦️ Intelligente ♦️ Coupable ♦️ Incertaine ♦️ Peureuse dans ses relations ♦️ Mélancolique ♦️ Bosseuse ♦️ Insaisissable ♦️ Organisée

Elle est sensible, Nina. Une jolie fleur trop tôt éclose, des mains douces et un rire qui vous réchauffe corps et âme. Elle a au creux de la poitrine un cœur si grand qu’elle pourrait y accueillir le monde entier ; du moins, c’est ainsi qu’elle le voudrait. Indépendante, elle l’est. Elle ne se soumet ni ne se remet à qui que ce soit. « On n’est jamais mieux servi que par soit même », dit-elle à tout va. Elle peine parfois à mettre de côté sa fierté quand il s’agit d’aller demander de l’aide, persuadée qu’elle peut tout résoudre à l’aide de ses simples doigts. Et puis, c’est une femme droite, Nina. Elle est en mesure de défendre ses convictions et points de vue sans en venir aux poings ou à l’énervement – la colère étant un sentiment qu’elle n’atteint que très rarement, d’ailleurs. Intelligente plus que la moyenne, elle aime travailler mais plus important encore, elle aime son job. Les enfants sont à ses yeux cette petite bulle de bonheur et d’innocence qui manque bien trop souvent au monde ; lorsque le journal de vingt-heures parle de cet homme qu’on a tué de vingt coups de couteau, lorsqu’il s’attarde sur cette bombe envoyée sur un hôpital, lorsque l’univers tout entier vous paraît trop bruyant, trop violent, trop froid.

Nina, c’est cette femme sophistiquée de l’extérieur comme de l’intérieur, ce sourire ambulant qui n’attend jamais de réponses et qui pourtant, en provoque immanquablement ; elle suscite l’intérêt et la discussion partout où elle passe, toujours ravie de faire de nouvelles rencontres au détour d’un café en terrasse ou derrière le journal d’une salle d’attente – comme si la notion de timidité lui était totalement inconnue. Elle aime dévoiler les autres, Nina, mais jamais s’exposer, consciente sans se l’avouer que ce serait donner aux autres matière à la tuer. Elle aime parler, donc, trop peut-être, éviter les sujets trop personnels, s’abandonner aux charmes d’un homme de temps à autre. Assez rarement, tout de même, faire abstraction de ces peurs qu’elle dissimule l’histoire de quelques heures. Joueuse de nuit, maîtresse de jour, deux facettes qu’elle manipule avec une finesse qui lui est propre, doigts délicats et regards enjôleurs à l’appui. Elle se veut tentatrice désirée, être invulnérable qu’aucun mot ne peut toucher, et pourtant… Pourtant, elle n’est pas hors d’atteintes, Nina. Ses limites sont troubles et son doute, constant. Les blessures du temps ont tracé sur son cœur et sur sa peau des marques indélébiles, souvenirs de ces jours anciens – de ces jours heureux – où la vie qu’elle menait lui appartenait encore. Aujourd’hui le trois-mâts n’est plus, magnificence essoufflée d’une simple expiration, remplacé par la barque vacillante de ses appréhensions dont elle peine à tenir la barre, sans pour autant réussir à en parler autour d’elle. Entourée et pourtant si solitaire, Nina. Une punition à la hauteur de la coupable qu’elle croit être, elle qui est la victime du fardeau qu’elle porte seule depuis des années ; incapable de juger les autres autant qu’elle se condamne elle-même.

Mélancolie d’une nuit pour l’innocence d’un jour.
Furole impétueuse dont la sauvagerie ne demande qu’à s’exprimer.

Nina fait partie de ces femmes. De celles qui captent en un regard pour disparaître l’instant d’après. De celles qui ont la douceur ancrée à même leur visage ; un simple écho de la douleur qu’occasionnent ces plaies invisibles qui cisaillent autant le cœur que l’âme.
Il était une fois

Les points qui suivent sont ceux qui doivent absolument être respectés. Le reste est laissé libre.
• Née en 1981 dans un état de la partie Est des Etats-Unis, Nina est depuis toujours étroitement liée à sa mère qu’elle appelle encore maintenant presque tous les jours, d’ailleurs, et qui est sans nul doute la personne dont elle s’estime être la plus proche. Son prénom est un cadeau maternel, en souvenir de ses lointaines origines hispaniques – un héritage dont elle n’a en vérité rien obtenu, pas même quelques notions de langue.
• Son enfance est assez libre. Seulement, Nina s’est passionnée très tôt pour les enfants. Elle a suivi une formation d’accompagnatrice et a, grâce à des colonies de vacances, eu l’occasion de voyager un peu.
• Voyager, Nina adore ça. Au cours de ses premières années passée la majorité, la jeune femme a eu la possibilité de visiter plusieurs pays d’Europe et d’Asie. Seule ou accompagnée, avec un simple sac à dos, en auberge de jeunesse ou en hôtel, l’inconnu n’est pas quelque chose qui l’effraie. Sa facilité à se lier aux autres l’a toujours tirée des affaires les plus improbables dans lesquelles elle est capable de se fourrer.
• Partie pour devenir infirmière, la voilà propulsée dans le domaine de l’éducation l’année de ses 21 ans (1992). La raison menant à ce retournement de situation est laissée libre. Nina passe avec brio son diplôme d’enseignante, choisissant après moult hésitations de se tourner vers les plus jeunes (maternelle/école primaire).
• Octobre 2003. Nina rencontre Jack Louis Wilde et, si le coup de foudre n’est pas immédiat, l’amour s’impose bientôt à elle comme une évidence. Nina aime cet homme. C’est une passion folle, démesurée, teintée d’innocence, de rires à gorges déployées et de caresses évasives. Les disputes sont rares et les sentiments, puissants ; une histoire qui la déchire autant qu’elle l’anime.
• 2005 : Jack s’engage dans l’armée pour participer à la guerre d’Irak. Nina n’a jamais totalement compris ni approuvé cette décision. Pour elle qui est loin d’apprécier les conflits, l’armée est loin de figurer dans le top 10 de ses plans de carrière préférés. Mais elle a beau argumenter, elle ne parvient pas à le faire douter et donc changer d’avis. C’est le cœur lourd que Nina laisse Jack partir au combat, début février.
• Les années passent et cette solitude lui pèse. Chacune de leurs retrouvailles sont un mélange de bonheur et d’amertume – une dose de tendresse pour quelques larmes roulant le long de ses joues. Elle voit les cicatrices se multiplier sur son torse sans en connaître la provenance, ce qui accroît son inquiétude. Encore aujourd’hui, Nina ignore tout des expériences de rat de laboratoire qu’a subi son ex-mari. A vrai dire, elle ne sait presque rien concernant la vie qu’il a au front, si ce n’est quelques courtes histoires concernant ses missions et sa vie là-bas.
• 2008 : Jack et Nina se marient.
• 2010 : Jack et son unité sont victimes d’une attaque à la bombe au cours d’une mission de mise en sûreté. Lorsque la nouvelle tombe, l’armée ne laisse aucun espoir concernant la survie de son mari. Nina est effondrée. Les mois qui suivent ne sont qu’une succession de journées sans saveurs, tantôt grises ou tantôt noires. Contre toute attente, c’est auprès de Lukas, le petit frère de Jack, qu’elle trouvera du réconfort. Tous les deux se serreront les coudes pour surmonter ce deuil.
• Peu de temps avant que Jack ne réapparaisse sur le sol américain, les choses dérapent entre Lukas et Nina, puisqu’elle couche avec lui, persuadée d’être veuve à l’époque. Le retour de Jack à la fin de l’année 2011 mettra fin à cette parenthèse, bien que Nina ne parvienne pas à mettre des distances avec Lukas.
• Mais Jack n’est plus le même. Depuis son retour, l’homme s’enterre dans son mutisme, refusant d’aborder ce qu’il s’est passé là-bas, et pour cause : il ne se souvient plus. Amnésie partielle dû au choc, disent les médecins. Une amnésie qui, doublée des blessures physiques et psychologiques, creuse au sein du couple une brèche qu’elle ne parvient au bout du compte plus à colmater. Elle ne supporte plus les hurlements nocturnes, pas plus que cette douloureuse culpabilité qu’elle lit au fond de ses yeux. Mais plus encore, c’est sa propre impuissance qui la dégoûte. L’état de Jack s’améliore au fil du temps et il en est de même pour leur relation, bien que ce soit encore trop lent au goût de la jeune femme.
• Novembre 2013 : Nina, à bout de nerfs, part s’épancher sur une épaule qu’elle connait bien et qui n’est autre que celle de Lukas. Incapable de mentir une nouvelle fois à Jack, elle choisira de lui avouer la vérité le 28 novembre 2013 et de le quitter – de les quitter, même, puisqu’elle ne reverra pas ni l’un ni l’autre, pas même pour la signature des papiers de divorce. De cette histoire, Nina garde une culpabilité qu’elle n’est jusqu’à présent jamais parvenue à éradiquer.
• Janvier 2014. Nina a un accident de la route, ce qui la conduit à l’hôpital. Elle n’est pas gravement blessée, mais les médecins font tout de même une découverte intéressante… Puisque Nina est enceinte d’un peu plus de 2 mois. De qui ? La question reste pour l’heure sans réponse.
• Début 2017 : Nina arrive à Perth.
Les liens










Jack L. Wilde

Coucou petit Panda

Tout d’abord merci de t’intéresser à Nina Sache qu’elle est très attendue par ici et que si tu la choisis, je te couvrirai de cookies et d’amour à t’en faire faire une overdose Ensuite, concernant les points clés du personnage, voilà le topo :

Prénom(s) : Nina est non négociable. Le deuxième prénom est libre.
Nom de famille : négociable
Headcanon : Difficilement négociable ; je me suis attachée à la bouille de Jessica pour ce personnage (sans compter les dizaines de gif de Chris Evans et elle ) néanmoins si tu as une autre idée, n'hésite pas à proposer et on pourra en discuter. ♥️
Âge : négociable, tant qu’elle est née avant 1985 :3
Lieu de naissance : libre
Métier : Partiellement négociable. Le métier d’institutrice n’est pas négociable. En revanche, le niveau scolaire dans lequel elle enseigne en école primaire est laissé libre.
Caractère : Ce qui est écrit n’est qu’une trame pour expliquer dans les grandes lignes qui elle est. Tu peux ajouter ce que tu veux, du moment que ça ne contredit pas ce qui a déjà été dit.
Histoire : Les points précisés sont à respecter. Pour le reste, tu es totalement libre ! N’hésite pas à broder et à décrire pour t’approprier le personnage, c’est fait pour et puis j’adore la lecture 8D
Enfant : L’histoire ne dit pas ce qui est arrivé quand Nina a appris qu’elle était enceinte. Là encore, tu as le droit de choisir : qu’elle le garde, avorte, fasse une fausse couche ou que le test ait été un faux positif, la décision finale t’appartient. Si tu décides de le/la garder, sache que tu es totalement libre à son sujet ! Headcanon, sexe, prénom(s)… C’est ton choix. Seul l’âge est imposé (3 ans courant juillet 2017). N’hésite pas à me contacter si tu veux en discuter !
Liens : Tous les liens ne sont pas définitifs, bien au contraire ! Tu peux ajouter/supprimer/modifier des choses, à condition de contacter le membre concerné pour en discuter
Autre : En ce qui concerne l’activité en RP, je ne t’impose rien à ce niveau-là Je suis moi-même parfois (souvent) à la ramasse donc je n’ai rien à dire What a Face En revanche, je pars de principe que si tu choisis Nina, c’est que tu es motivé(e) à la jouer et décidé(e) à la faire évoluer. Je ne voudrais pas qu’elle soit prise si c’est pour être abandonnée au bout de deux semaines.. En dehors de ça, le principal but pour moi, c’est que tu prennes plaisir à jouer ce personnage et que tu t’éclates avec elle ♥️

Bref voilà dans les grandes lignes ! J’espère que je ne t’ai pas effrayé(e) et qu’après cette (interminable) lecture, ton envie de jouer Nina n’en est que plus forte Sache également que je suis loin d’être quelqu’un d’intransigeant et que si tu as des questions/propositions/envies de cookies, ma boite à MP t’est grande ouverte ! Plein d’amour sur ta bouille, et à bientôt j’espère


  
MessageDim 27 Aoû - 18:06
avatar
Date d'inscription : 27/08/2017Nombre de messages : 12Nombre de RP : 0Âge réel : 25Copyright : ....
Nina J. OlsenNothing will be the same...
Coucou, j'ai véritablement flasher sur ton scénario :) Je voudrais donc savoir si tu accepterais que je tente ma chance ? La belle Jessica Biel me plait beaucoup, mais j'aimerais quand même tenter de voir si la charmante Anna Faris ne te plairait pas également ? Sinon ne t'en fait pas la Brune est toute aussi super. Voila voilà je t'enverrais un mp dès que tu m'aura répondu, pour te soumette ma petite idée quand à cette grossesse...
  
MessageLun 28 Aoû - 9:15
avatar
Date d'inscription : 26/02/2016Nombre de messages : 309Nombre de RP : 45Âge réel : 22Copyright : Aki (sign) & angel dust (av)Avatar daëmon :
Jack L. WildeI'm not after fame and fortune
    I'm after you
Oh ma jolie Nina, bienvenue sur LD je te mpotte de ce pas
  
Message
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1