Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

Nao Mui

 
  
MessageSam 5 Aoû - 20:03
avatar
Date d'inscription : 05/08/2017Nombre de messages : 34Nombre de RP : 0Âge réel : 24Copyright : Son propre instagram (BigFlo-Real)Avatar daëmon : Azula - Hibou Grand Duc
Nao MuiTake the time before it takes you

Nao Mui

« Il n'est jamais trop tard pour faire une petite pause »

Identité

Nom Prénoms : Mui, Nao
Age : 24
Date et lieu de naissance : le 15 mars 1993 à Atikokan.
Nationalité : Canadien.
Métier ou étude : Pion à l'université
Précision : Depuis la traque par son village, il se dit sans nationalité puisque "il parait que je ne suis plus humain" mais dans son cœur, le canada restera toujours sa maison.

BigFLo - Florian Ordonez
(c) Insta: BigFlo-Real

CITOYEN DAEMONIEN

Azula


Azula est un hibou -pour ceux qui dorme au fond- grand duc femelle -pour ceux que ça intéresse. Ce rapace de 72cm de haut peut déployer ses larges ailes duveteuses et sais promener son mètre 75 d'envergure tout au long des couloirs de l'université. Elle prends grand soin de ses plumes qui arbore un mélange de couleur semblable au mélange terre-neige qu'on peut croiser dans les paysages canadiens ou à l'écorce des bouleaux. Si elle partage régulièrement les envies de sieste de son partenaire, elle est bien plus vigilante et rigoureuse sur les détails que lui. Elle est très à cheval sur le principe de loyauté au point parfois de comparer les situations du quotidien avec les faits des chevaliers du Moyen-Âge.

Comme l'a dit un jour un homme qu'elle admire, elle est "vache mais réglo, sans offense aux bovidés". Elle est d'une nature bienveillante (avec ceux qui respecte les règles) et aime à donner un coup d'aile si elle le peut (ou du moins pousser son daëmonien à le faire). Elle considère son daëmonien comme une sorte de frère turbulent qu'elle doit surveiller et il lui arrive souvent de piquer un somme sur l'épaule de ce dernier, qu'elle considère très inconfortable pour ses 3,2 kg si on lui demande (vous la verriez dormir, vous la contrediriez. ou pas elle n'aime pas trop).

Elle adore être chouchouté mais déteste avoir l'air niaise en public, aussi est-elle très réfractaire au marques d'affection physiques même venant de Nao. Elle déteste également le surnom de Zazou dont il l'a affublé quand il était petit pour rire et qu'il utilise de temps en temps pour l'embêter. Elle à en outre une peur maladive des chiens, qu'elle considère grossier, stupide et va se cacher dignement sous son aile sur l'épaule de son daëmonien lorsqu'elle en croise un.

Lorsque son daëmonien a pris son poste de surveillant, Azula s'est fait la promesse qu'aucune règle ne serait enfreinte, aucun interdit ne serait ignoré, aussi longtemps qu'elle surveillerait l'université avec Nao.

Caractère


Nao est très (très) -très- patient, il ne s'énerve que rarement et aborde tout ce qui lui arrive avec une tranquillité certaine.  Il a un gros penchant pour les siestes et rigole de tout. Il met toujours un point d'honneur à finir ce qu'il commence même si -comme il le dit souvent- "le travail ne va pas s'enfuir" ce qui le pousse à une intense procrastination, seulement contenu par sa daemone qui le pousse a se bouger pour finir. Il peut avoir parfois un comportement enfantin et il aime faire ce qui l'amuse.

Il arbore la plupart du temps un air tranquille, de celui qui va s'offrir un super sieste après un gros festin. Il ne se départ que rarement de son sourire et aime quand la situation peut être régler à l'amiable. Nao est le genre de personne qui préviens son braqueur que le flingue n'st pas chargé, attends que ce dernier résolve ce souci, puis lui demande tranqullement pourqoi il le braque alors qu'il n'a pas son argent sur lui. Papote avec lui, lui souhaite une bonne journée et passe son chemin.

La seule chose qu'il respecte plus que tout au monde -plus même que son quota de pause quotidinne, c'est dire- ce sont les promesses. Certains disent qu'ils sont prêt à mourir pour tenir leur parole, Nao peut aller jusqu'à s'en prendre aux personnes qui font de tels promesses et ne les tiennes pas. Pour les aider a tenir la punition qu'ils se sont promis, selon lui. Une promesse non tenue est pour lui signe que la personne à accepté de perdre son statut d'être humain et par la même son existence au yeux du daëmonien.

Présence Puissante


Nao peut augmenter sa présence, lui permettant ainsi de s'imposer dans un auditoire voire de se faire respecter ou de faire peur lorsque c'est nécessaire.

Si la théorie est alléchante, la réalité se fait sentir dans la pratique difficile de ce pouvoir. En effet Nao à une présence assez faible naturellement, lui rendant la vie relativement difficile lorsqu'il doit s'exprimer auprès d'autrui ou lorsqu'il essaye de ne pas se faire rentrer dedans. Il doit, pour pouvoir tenir une conversation, augmenter sa présence jusqu'à arriver à un stade "normal" afin que son interlocuteur ne décroche pas.

Sa maitrise partielle de son pouvoir fait qu'il arrive parfois à son interlocuteur de perdre une partie de la conversation. Il a réussi une fois à fortement augmenter sa présence, pour séparer deux de ces camarades qui s'empoignaient en leur faisant une belle peur.

Il était une fois


Nao n'avait jamais compris l'intérêt de se presser à l'école comme à la maison, il énervait mère et professeurs par son "incapacité à s'activer un peu". Il n'était pas feignant, mais considérait qu'il y avait un temps pour tout et que seules les siestes méritaient une réelle priorisation.
Un jour à l'école, il finissait une nouvelle sieste à l'ombre d'un arbre en se demandant ce que c'est parent lui offrirait pour son treizième anniversaire, il fut réveillé par une expression de dégoût exprimée par de nombreuses bouches. Les élèves l'entouraient, montrant du doigt le rat qui somnolait au creux de son cou. Par une sorte de réflexe, Azula choisit dans son esprit ensommeillé de se transformer en gerbille pour filer se cacher dans la poche de son partenaire. Une tournée de bonheur et de fascination infantile éclaira la foule juvénile: "Dormeur" avait un animal qui se transformait!

Malheureusement, si les enfants furent émerveillés par cette découverte, sa mère Sina Mui, choisit d'entrer dans une colère comme sa famille lui en avait connu peu. Elle déversa toute sa bile sur son fils, allant parfois puiser dans des souvenirs aussi lointain que la couche de poussière qui les recouvrait, elle alla même jusqu'à se plaindre d'avoir produit un monstre inhumain plutôt qu'un enfant lorsqu'il était né. Elle ne s'arrêta qu'à la tombée de la nuit, la gorge toute sèche d'avoir crié pendant de très longues heures. C'est dans les bras de son père que se jeta donc Nao, alors que l'homme connu sous le nom de Makai constatait avec effarement l'ouragan qui avait ravagé sa maison durant la fin d'après midi. Il prit l'enfant dans ses bras et l'emmena dans sa chambre tandis que son singe capucin attrapait la gerbille apeuré pour lui dispenser la même tendresse. Il fit alors une longue explication à son fils, teinté de larmes et d'excuses, ces dernières balayées par l'enfant qui considérait sa mère ou le monde bien plus responsable que son père de cette situation. Ce soir là, il reçu un conseil qui allait le toucher bien plus qu'on ne l'aurait cru: "Dans ce monde fils, il faudra te faire aussi discret que le chasseur, aussi insaisissable que le vent et aussi silencieux que l'ombre."

Pendant les années qui suivirent, plus personne ne remarqua Nao, même ses parents perdaient sa trace. Et le plus amusant, c'est que l'enfant ne faisait aucun effort en ce sens. Le soir de la "tempête de la gerbille" comme il l'avait renommée entre eux, avait éveillé le don du jeune Mui et avec lui, un effet secondaire plutôt impressionnant: Nao n'avait plus aucune présence. Rien. Un vrai courant d'air. Certains auraient trouvé l'impossibilité de tenir une conversation sans perdre son interlocuteur particulièrement gênante; Nao y voyait la meilleure technique de discrétion au monde... et un super moyen de se taper toutes les siestes qu'il voulait sans qu'on puisse lui reprocher!

Par la suite, il vécu une adolescence plutôt bancale, sans moyen de s'imposer au monde, il était difficile de faire une crise ordinaire. Il occupait donc tout son temps à travailler son don. Augmenter sa présence constituant son seul moyen de tenir une conversation continue, il travailla jusqu'à pouvoir le faire juste en y pensant, sans verser une goutte de sueur.

La vie de Nao, que ce dernier avait fini de qualifier de "normale" depuis longtemps, pris un nouveau virage le soir du 1 août 2011. Lorsque l'existence des daemoniens fut révélé au grand jour, il appris deux choses: Makai et lui n'était pas seuls et les lois ne le protégeait ni ne le concernait plus. Il allait également apprendre plus tard dans la nuit que sa mère n'était pas seule dans sa haine non plus.
Il était allongé dans son hamac dans le jardin, lorsque la nouvelle tomba. S'il n'eut pas tout de suite la présence d'esprit de fuir, il n'eut pas non plus la présence physique nécessaire pour que sa mère le trouve avec la grande poêle qu'elle agitait à la main en brillant son nom. Il fila dans le bois près de la maison, se retournant à l'orée de la futaie pour voir un groupe de voisins et camarades de classes, passablement énervés par le fait d'avoir côtoyé ou d'avoir fait côtoyer à leur enfants un monstre de foire. Voulant tenter de régler la situation à l'amiable, nao commence à augmenter sa présence pour être perceptible avant de tenter de rejoindre le groupe en colère devant la porte de sa maison. Une main s'abattit sur son épaule, le stoppant dans sa course. Makai pointa alors du doigt le petit groupe pour que son fils regarde mieux.

Les trois amis qu'il avait réussi à se faire au vu des conséquences de son don, venait d'arriver, tentant visiblement de désamorcer la bombe humaine qui grondait là. Malheureusement, ils durent faire rapidement marche arrière devant la férocité d'un leader qui ne surprit personne: Sina. Lorsque Lisa aperçut le jeune daemonien et son père près du sous-bois, elle prévint les deux garçons qui l'accompagnaient et qui tentaient désormais de négocier à reculons. Changeant de tactique, César leva les mains comme pour capituler et indiqua une direction diamétralement opposée à la position de son ami, écartant la menace hurlante pour un temps. Une fois tranquille, ils se tournèrent vers le bois où leur ami leur adressait un signe de la main en disparaissant sur place. Relâchant ainsi progressivement son pouvoir, il s'évapora aux yeux de tous, tournant les talons pour s'enfoncer entre les arbres.
Une grande battue fut lancée. Le bois entier fut fouillé et Makai était bien plus perceptible que son fils, aussi finirent-t-il rapidement encerclés par une bande de jeune qui étaient juste venu pour s'amuser. Azula grimpa sur une branche sous forme de papillon pour se métamorphoser en hibou grand duc, puis elle commença à s'ébouriffer les plumes. Une fois que Makai eu désarmé une partie des chasseurs improvisés et qu'il en eu assommé un, pour lui apprendre à ne pas charger à main nues un père de famille acculé, le daëmon vint se poser sur la tête de son partenaire, énorme boule de plume au regard de braise qui scrutait jusqu'au tréfonds de l'âme ceux qui croisaient son regard. Elle fixa longuement chacun des assaillants, faisant considérer l'opportunité d'une auto-poursuite en arrière aux plus faibles. Nao avait profité de l'accalmie pour se concentrer sur son pouvoir. Cela faisait quelque temps déjà qu'il considérait l'idée d'augmenter sa présence bien au-delà du minimum pour tenir une conversation, si sa tentative de l'époque l'avait seulement fatigué au-delà du raisonnable, la situation et le contexte particulièrement peu sympathique semblèrent lui donner un coup de pouce. Les chasseurs de fortune choisirent rapidement d'aller voir ailleurs s'ils y étaient, un "très mauvais pressentiment" commençant à sérieusement se faire sentir.

À partir de ce jour, les deux daëmoniens vécurent dans le bois, se nourrissant de la chasse de petits animaux et se lavant grossièrement dans les nombreux cours d'eau. Bien que cela répugnait à Makai, il dut s'entraîner avec son fils a volé ce qui leur manquait. La forêt ne permettait malheureusement pas de tout obtenir, mais elle les cacha et les nourris pendant les presque 3 ans qu'ils passèrent au creux des arbres.

C'est par la voix d'un petit poste de radio, volé sur un parking dans une voiture laissée ouverte par un inconscient, que les habitants improvisés de la forêt apprirent le lieu de leur survie certaine. Makai, qui n'avait de cesse de répéter à son fils que la solution viendrait, pu lui annoncer avec une joie indicible qu'ils n'auraient plus à voler pour vivre.

Il leur fallut deux bons mois pour atteindre le New-Jersey, voyageant de nuit et dormant le jour. Une fois sur place, Makai se mit à chercher un petit boulot tandis que son fils tentait de trouver sa place dans la ville. Ce dernier se fit recenser afin de naviguer entre petit-boulots et menus services, commençant ainsi à rentrer dans ce nouveau moule que la cité des daëmoniens lui offrait. Il ne gardait néanmoins pas bien longtemps ses jobs au vue du physique important d'Azula, qui supportait mal d'être coincé avec son partenaire dans de petits endroits inconfortable.

Un jour, une violente explosion souffla un bâtiment en plein centre-ville. Les révélations que le souffle enflammé dégagea au monde furent responsables d'un combat d'une force qui allèrent pétrifier Nao les premiers temps qu'il durerait.
Il faillit perdre la vie lorsqu'il se réfugia avec un groupe d'enfants dans une maison dont le premier étage avait fondu, sans doute à cause d'un daëmonien. Entendant les pas d'un groupe important sur les pavés de la ruelle qui menait à la masure, les occupants allèrent s'agglutiner contre le mur le plus éloigné de la porte; espérant fusionner avec lui et ainsi éviter tout danger. L'un d'entre eux qui avait une force un peu trop élevé, attrapa un grand pan de plâtre qui devait être un ancien mur et réussit à en faire une barricade provisoire en le mettant entre eux et les futurs assaillants. Voyant que son daëmonien commençait à chercher un échappatoire et à calculer combien il pouvait en évacuer dans un temps minime, Azula le tempéra en lui dressant par le menu les raisons pour lesquels une telle manœuvre était trop risqué puis lui rappela qu'il était doté d'un pouvoir qui l'avait sauvé dans une situation similaire. Se concentrant du mieux qu'il pu, Nao tenta alors de forcer sa présence au maximum alors que le chambranle était pulvérisé par un explosif. Fort heureusement pour le petit groupe, l'escouade qui pointait l'entrée avait déjà eu à faire a des daëmoniens piégés entre deux feux, aussi entrèrent-ils sans tirer. Prenant tout de même la précaution de vérifier chaque centimètre carré de l'endroit. Lorsqu'il entrèrent dans ce qui restait d'un salon, ce fut une fois de plus Azula qui eu le plus de bon sens. Nao ayant réussit à forcer son pouvoir suffisamment, il s’efforçait désormais de maintenir une présence qui pourrait laisser penser les cavaliers de l'apocalypse en personne s'apprêtaient à fondre sur la troupe armée. Ajoutez à cela, les yeux brillants du hibou perché près de la source de cette présence sur-intimidante. Cette dernière avertit Nao que l'absence d'animaux dans la troupe qui leur faisait face et les jambes flageolantes de l'un d'entre eux, plaçait plus surement ces derniers dans leur camps que dans celui des sadiques responsable du chaos alentours. Réduisant sa présence légèrement, il avança les mains hautes, laissant la garde des enfants à celui qui leur avait bâti le muret de débris qu'il contournait à présent.
Après quelque échanges qui permirent de désamorcer la situation, les soldats proposèrent à Nao de garder l'endroit où ils enverraient le maximum de réfugié. L'accord de ce dernier, posa la masure comme le nouveau camp de réfugiés temporaire: l'Abri.
Au fil des arrivés, l'armée mit en place un réseau de soutien aux victimes: la partie supérieur du bâtiment fut dégagé et les réfugiés évacués, seul restait certains daëmoniens et soldats qui, comme Nao, gardait l'Abri.

Après un temps qui paru interminable, l'Abri reçu l'annonce de la fin du conflit avec joie et soulagement. alors que tous se dispersait, Nao revint auprès des restes de l'appartement qu'il louait avec son père. Ce dernier l'y attendait, aidant le propriétaire à dégager ce qu'il pouvait des décombres. La vie repris ainsi, vaille que vaille, tandis que Merkeley se reconstruisait pour accueillir les non-daëmoniens en son sein.

Un an et demi après ces évenements, on lui proposa un poste de surveillant à l'université. L'annonce tomba alors qu'il revenait dans le petit appartement sordide qu'ils avaient loué avec son père en bordure de Merkeley, il venait de se mettre à jour quand au nouveau recensement: il avait beau ignorer volontairement les mouvements des têtes du pays, il lui fallait bien à un moment se plier à certaines exigences pour vivre tranquille. Curieux de voir ce que la première terre d'asile avait à lui offrir, il s'y rendit en réfléchissant à l'arrivée prochaine des non-daëmoniens dans la ville. Jugeant que la question pouvait attendre, il reporta son attention vers l'université dont-il franchissait les portes. L'entretien fut court mais efficace, épargnant à tout le monde un stress et des palabres inutiles. Qu'allait donc lui réserver les longs couloir de l'immense bâtisse? Il n'en savait trop rien mais il était sûr d'une chose: Il avait promis au directeur qu'il serait à la hauteur et il était hors de question de décevoir l'homme qui lui offrait un semblant d'avenir.


Qui tire les ficelles

Pseudo/Prénom : Momory / Amaury
Âge : 24
Double Compte : Nopitinop
Activité sur le forum : Normalement chaque jour, au pire je dirais une fois tout les 3-4 jours.
Comment as-tu connu le forum ? Une personne -je ne sais plus qui- en faisait une pub importante sur InfiniteRPG, j'avais alors mis le forum en favoris et depuis que l'un des forum où j'allais à fermé, je me suis retrouvé en insuffisance rôlistique^^
Un commentaire ? Un avis ? Une suggestion ? En tant que développeur, j'ai une envie stupide et importante de déifer celui qui à codé ce forum^^ (et accessoirement je ne suis pas fan de BigFlo et Oli, mais il se trouve que BigFlo colle avec comment j'imagine mon perso donc RIP moi et tant pis^^)
Et si je te demande le code du règlement ?
  
MessageSam 5 Aoû - 20:49
avatar
Date d'inscription : 30/11/2012Nombre de messages : 1457Nombre de RP : 180Âge réel : 18Copyright : © Lou'Avatar daëmon :
Erwan A. Valentini
« And if somebody hurts you
I wanna fight »
Bienvenue parmi nous !
Je te souhaite une bonne continuation pour la suite de ta fiche et de bien te plaire ici - c'est pas cool quand nos forums ferment -
  
MessageSam 5 Aoû - 20:52
avatar
Date d'inscription : 05/08/2017Nombre de messages : 34Nombre de RP : 0Âge réel : 24Copyright : Son propre instagram (BigFlo-Real)Avatar daëmon : Azula - Hibou Grand Duc
Nao MuiTake the time before it takes you
Merci \o/
Oui mais bon, on y peut rien hein...
  
MessageSam 5 Aoû - 22:40
avatar
Date d'inscription : 07/10/2016Nombre de messages : 228Nombre de RP : 22Âge réel : 22Copyright : Foxyfies/Arya (pour Teddy)Avatar daëmon :
Stella HemingwayMODO• Nothing will be the same...
Bienvenue Je crois que c'est moi qui t'ai ramené j'ai validé ton code au passage ;) bon courage pour ta fiche
  
MessageDim 6 Aoû - 0:14
avatar
Date d'inscription : 22/11/2012Nombre de messages : 3164Nombre de RP : 150Âge réel : 22Copyright : Air (C'EST MALI) (avatar) ; .TITANIUMWAY (signature) + Nora Roberts & Victor Hugo (citations)Avatar daëmon : Tatouage de phénix sur l'omoplate gauche. Un phénix qui s'enflamme.
Kayla P. LaneFire burns into me
It consumes me
Bienvenue !

Intéressant de voir ce feat sur un forum, je ne l'avais encore jamais vu sur ce support :p

Développeur, c'est (aussi) intéressant !

Sur ce petit commentaire inutile, je te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche !
  
MessageDim 6 Aoû - 22:39
avatar
Date d'inscription : 05/08/2017Nombre de messages : 34Nombre de RP : 0Âge réel : 24Copyright : Son propre instagram (BigFlo-Real)Avatar daëmon : Azula - Hibou Grand Duc
Nao MuiTake the time before it takes you
Merci a vous deux ^^
Possible stella :)
@kayla: feat? Désolé je ne vois pas de quoi tu parle x)
  
MessageDim 6 Aoû - 23:18
avatar
Date d'inscription : 22/11/2012Nombre de messages : 3164Nombre de RP : 150Âge réel : 22Copyright : Air (C'EST MALI) (avatar) ; .TITANIUMWAY (signature) + Nora Roberts & Victor Hugo (citations)Avatar daëmon : Tatouage de phénix sur l'omoplate gauche. Un phénix qui s'enflamme.
Kayla P. LaneFire burns into me
It consumes me
Ton avatar :p On ne voit pas souvent Bigflo :p
  
MessageLun 7 Aoû - 22:07
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017Nombre de messages : 139Nombre de RP : 22Âge réel : 19Copyright : Kyky!!Avatar daëmon :
Nollaig E. O'MalleyNothing will be the same...
Hello! Bienvenue à toi. Bon courage pour le reste de ta fiche! :)
  
MessageMar 8 Aoû - 1:19
avatar
Date d'inscription : 01/10/2016Nombre de messages : 152Nombre de RP : 25Âge réel : 22Copyright : Aki' ♥Avatar daëmon :
Ana E. SantiagoEstoy en llamas
Bienvenuuuuuuue !!!!! *lance des cookies magiques de bienvenue et des paillettes arc-en-ciel à la framboise*

Azula... ce prénom Et le choix de la race du daemon, simplement !!! J'aime déjà beaucoup ton petit Nao ! :D Bon courage pour la fin de ta fiche, si jamais tu as envie d'un petit lien ou n'importe quelle autre question


  
MessageMar 8 Aoû - 10:51
avatar
Date d'inscription : 05/08/2017Nombre de messages : 34Nombre de RP : 0Âge réel : 24Copyright : Son propre instagram (BigFlo-Real)Avatar daëmon : Azula - Hibou Grand Duc
Nao MuiTake the time before it takes you
Merci :D
Je sens que je vais prendre un bon moment avant de pondre mon histoire moi x)
*attrape les cookies au vol et les dévores*
Un plaisir
Merci, pour les liens j'en ai jamais fait sur aucun forum donc je verrais Razz
  
Message
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant