What else? [Julius Stylinsen]

 
  
MessageDim 3 Sep - 15:53
avatar
Date d'inscription : 21/08/2017Nombre de messages : 35Nombre de RP : 2Âge réel : 20Copyright : Pinterest et ChrisAvatar daëmon :
Abigael O'KellyNothing will be the same...
Abigael avait déposé son dossier à la secrétaire en charge des inscriptions. Une blonde aux ongles peints d'un ton rouge vif qui lui donnait mauvais genre. Cela lui donnait quelque chose d'agressif, de vulgaire, qui ne lui allait pas. Elle était trop maquillée tout court, jugea Abi, mais on ne pouvait dire que la jeune femme était très bon juge là dessus. Un trait d'eye liner ou une touche de couleur sur les lèvres pleines lui suffisait bien.

Passé un regard inquisiteur sur elle, la femme lui tendit une liasse de feuilles et se détourna, plus intéressée à présent par l'homme qui patientait devant elle. On lui avait signifié son congé, elle haussa les épaules et s'engouffra dans un couloir bondé. L'oeil curieux, elle observa quelques personnes, surtout leurs daemons à vrai dire. On ne pouvait pas dire qu'elle avait eu beaucoup d'occasions de croiser des gens comme elle... Pas depuis Lya. Elle se sentait curieusement intimidée et puis elle se sentit l'instant d'après complètement cruche de ressentir cela. C'était bien assez pour un premier contact, elle verrait plus tard pour l'attribution de sa chambre, ça ne pressait pas. Après un petit moment d'exploration, ses pas la menèrent vers la sortie. Elle cligna les yeux, un peu éblouie par la lumière qui l'agressait. La chaleur du soleil se répandait sur sa peau, c'était bien agréable...

Abi appela son daemon, tapi tout contre son cou. Il dormait là depuis un petit moment, son pelage se fondait parfaitement dans sa chevelure de feu et nul n'aurait pu deviner qu'il s'y cachait.

- Angus... Angus?

Un petit mouvement sur son épaule lui appris que l'écureuil l'avait entendue. Il avait décidé de ne pas répondre, de rester bien au chaud sous sa chevelure épaisse. Elle leva les yeux au ciel, un peu agacée.

- Roupille alors, mais ne vient pas te plaindre ce soir que tu n'as rien vu!

Quel caractère! Il se plaindrait ce soir, elle le savait bien.

Elle aperçut un peu plus loin sur le parking, sa voiture, des autocollants "I love Ireland" un peu décollés sur le pare-brise. Une Mini couleur aubergine grillée qui en avait vu des vertes et des pas mûres. Elle avait été violette naguère mais le temps et surtout les UV avaient inéluctablement ternis sa couleur. La voiture avait servi à tout le monde dans la famille. Véhicule de Sally, elle était passé à Rebecca, à Sarah avant qu'elle ne lui revienne définitivement. C'était une vraie antiquité, mais elle l'aimait bien. Le moteur était parfois un peu capricieux, c'était tout...

Elle se figea sur le parking. Elle n'avait pas vraiment envie de rentrer... Alors quoi? Son regard obliqua plus loin. Il semblait y avoir quelques cafés dans le coin. Un café, ça serait parfait, ça! Même un thé à vrai dire... Elle buvait toujours du thé quand elle avait soif et elle avait soif. Alors elle poursuivit son chemin vers une ruelle. Son regard accrocha plusieurs enseignes. Elle fit quelques pas avant de porter son choix sur un café qui lui parut très simple, pas trop fréquenté. C'était pour tout dire parfait alors elle entra. Un bref regard qui balaya les lieux et surtout certains clients attablés ça et là. Elle s'assit à une petite table dans un coin qui lui permettait d'avoir une vue plongeante sur la salle et surtout d'observer les gens. Elle aimait bien ça, observer. Elle s'installa et attrapa une petite fiche plastifiée, la tritura du bout des doigts avant d'en étudier le contenu. Comme à son habitude, elle marmonna, plus pour elle même. Elle n'aimait pas faire des choix. C'était toujours compliqué de se décider.

- Du café? Définitivement non.

Son regard passa immédiatement à la ligne du dessous, celle attribuée aux thés. Elle chercha méticuleusement dans la liste. Bon, il n'y avait pas de Lapsang souchong, mais il n'y en avait jamais de ce thé là de toute manière... Il n'y avait qu'elle pour l'aimer. Elle s'en passerait donc. Restait du thé vert, du Darjeeling et du thé noir, un grand classique mais qu'elle jugeait trop fort, il lui donnait la nausée. Elle fronça le nez et croisa les jambes. Du thé vert ou du Darjelling. Elle tergiversa en regardant un couple devant elle deviser, surtout la façon dont ils étaient installés à vrai dire et qui était porteur de sens. L'homme était penché vers elle, la main en avant comme un désir de la toucher. La femme en revanche avait un bras qui partait en arrière et un je ne sais quoi qui signifiait : va t'en croire, mon coco! Débuta alors son jeu favori : inventer une vie aux gens qu'elle observait. L'avait-il trompée et elle le lui faisait payer maintenant? A moins qu'il ne soit un prétendant trop pressant et elle le faisait devenir chèvre! Ca lui plaisait bien, ça! Ses lèvres se plissèrent, un sourire s'ébaucha sur son visage.
  
MessageSam 23 Sep - 14:58
avatar
Date d'inscription : 11/08/2017Nombre de messages : 10Nombre de RP : 1Âge réel : 28Copyright : Louis TomlinsonAvatar daëmon : Venlige
Julius StylinsenNothing will be the same...
Cela ne faisait pas si longtemps que j'étais installé en ville et je devais avouer que j'étais déstabilisé. Bien loin de mon Danemark natal, disons que ce n'était pas aussi simple, plusieurs choses avaient changé. La fait que je ne sois pas tellement sociable et que je ne connaisse personne, outre ma soeur, n'aidait évidemment en rien ma cause. Je devais me rendre à l'université aujourd'hui. Je me suis donc levé bien tôt, enfilé une chemise noire et une veste de costard grise. J'ai mit un simple skinny jean noir, puis coiffé la pagaille qu'est ma chevelure folle. Je suis partit à toute vitesse.

Ma Elsker, ma Venlige, tentait de me calmer et me disait de prendre mon temps, ce que je ne fis absolument pas. Je me suis tellement précipité que je me suis retrouvé deux heures trop tôt, devant la Lindwuen University... bon... Il me fallait tuer le temps. Évidement, Venlige se moque un peu de ma gueule, elle me l'avait bien dit, mais dans mon stress, je n'ai pas porté attention à ses propos. J'avance un peu dans les rues et trouve un café. Je n'aime pas du tout le café, je trouve cela ignoble, mais un bon thé au jasmin me fera assurément le plus grand bien. J'entre dans la boutique, ma Venlige sur mon épaule. Elle s'amuse à observer et juger les clients de la boutique, tournant sa tête dans tous les sens. J'arrive au comptoir et commande mon thé favoris avec mon gros accent danois, mais étrangement une vois pas du tout viril, un drôle de mélange. Ma Elsker, qui ne tient pas en place, décolle et vole dans le restaurant, frôlant le plafond pour ne pas déranger les clients. Elle observe tout... moi qui préfère être discret, ne surtout pas être remarqué... et bien... c'est raté je crois.

Je prend donc mon thé et vais m'asseoir à une table. Venlige finit par me rejoindre, se posant sur le dossier de la chaise voisine à la mienne. Je relaxe enfin, en sirotant mon petit thé qui me faisait vachement de bien. Venlige me parla un peu mais je ne lui répondait que très peu, en fait, je ne l'écoutais pas vraiment non plus.
Page 1 sur 1