Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Shanna Parston - « LA VIE, C’EST COMME ROULER À BICYCLETTE, IL FAUT AVANCER POUR NE PAS PERDRE L’ÉQUILIBRE »

 
  
MessageVen 22 Déc - 16:51
avatar
InvitéInvité

Shanna Parston

« La vie, c’est comme rouler à bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre »

Identité

Nom Prénoms : Shanna ParstonAge : 22 ans
Date et lieu de naissance : 4 juillet 1995 à Paris
Nationalité : France
Métier ou étude : Etudiante, secteur technique. Droit / Avocate
Précision :

Jennifer Lawrence
(c) copyright avatar

Résident permanent

Héross


Tout abord, je préfère partir sur de bonnes bases entre vous et moi. Je ne suis pas un « chien », un « toutou », un « cabot » ou tout autre nom. Je suis un husky. Avec mon accord, Shanna a décidé de m'appeler Héross. Ce n'est pas le prénom le plus flatteur admettons le mais, j'ai préféré ne pas prendre le risque d'avoir pire en refusant et puis d'un autre côté, ça fait un peu héros de bande dessinée.
Je me suis stabilisé il y a 5 ans déjà, après être passé par toutes les phases, des plus impressionnantes aux plus répugnantes. D'après moi, cette stabilisation n'est pas anodine, mon air de gros méchant husky est plutôt le reflet assez doux de ce peut être mon caractère.
Je n'aime pas grand monde, je l'admet. Shanna est assez solitaire, elle ne fait pas confiance à beaucoup de personne et son pouvoir l'a isolé de ses amis, du coup, nous passons tout notre temps en tête à tête et l'idée de la partager ne m'enchante pas.
En réalité, notre côté solitaire est certainement notre plus grand point commun, sur le papier nous sommes totalement opposé et ne manquons pas de nous disputer plusieurs fois par jours. Pour être honnête je suis assez prétentieux – mais, ce corps d'athlète le justifie, non ? - , je n'aime pas être contrarié, je vois le verre à moitié vide plus qu'a moitié plein car j'adore que l'attention se porte sur moi. Je pense être le schéma type du genre de Daemon que l'on ne supporte pas au premier abord.

Malgré tout, j'ai quand même quelques points positif. Le dicton est applicable, le chien est le meilleur ami de l'homme. Dans notre cas, difficile de faire le contraire mais, je suis prêt à tout pour protéger les personnes qui me sont chères..., j'adore plaisanter et passe une grande partie de ma journée à chercher des blagues – toujours dans le but d'être au milieu des conversations -. De toute façon, le plus important dans l'histoire c'est que je morde pas, n'est-ce pas ? Enfin, restez sur vos gardes quand même.



Caractère


A mon sens, il n'est jamais facile de faire une description objective de soit même.. surtout que je n'ai pas forcément la meilleure image de moi. Je pourrais me décrire comme une fille assez solitaire, j'aime profondément me perdre dans des livres et laisser mon esprit m'inventer tout un tas de mondes différentes, comme si le mien n'était pas assez étrange. La mode est ma deuxième passion, en étant née dans la ville la plus réputée à ce niveau, c'était mission impossible de ne pas tomber dans cette addiction aux beaux vêtements.
Tous les soirs, je réfléchis à la tenue que je pourrais enfiler le lendemain et une fois le matin, je change une fois sur deux d'avis. Je suis un petit peu la fille BCBG que l'on déteste dans la classe, celle qui lève la main pour une question existentielle à trois minutes de la fin de l'amphi. Toujours le nez dans un livre de droit, la petite première de la classe aux bonnes notes.
Mais, tout à un prix dans la vie. Je rêve d'une grande carrière d'avocate avec mon nom en première page des affaires à la une de l'actualité dans les journaux nationaux... tout cela au détriment de ma vie sociale. Il faut savoir faire des sacrifices. Ce sacrifice là il m'a été imposé, depuis l'apparition de mon pouvoir, je me suis enfermée dans une bulle pour me protéger mais surtout pour protéger les autres. J'ai plusieurs fois fais souffrir des personnes que j'aimais sans le souhaiter.

Finalement, Heross est un peu mon pilier dans la vie. Il m'insupporte quotidiennement avec son air un peu hautain mais, il me fait aussi rire à longueur de journée. Il a toujours le chic pour se mettre dans des situations cocasses. J'ai beaucoup de chance de l'avoir auprès de moi, il me fait me sentir moins seule.
Je n'ai pas toujours été celle que je suis maintenant, plus jeune j'étais un petit bout de femme pleine de vie, pétillante, toujours prête à sortir avec mes amis, j'étais insouciante et heureuse. Aujourd'hui tout est différent, je suis Shanna Parston la fille de glace.

Manipulation de l'esprit : Création d'hallucination et capacité de faire revivre les pires moments de la vie d'une personne


Mon don, quel fléau. Il est apparu à l'âge de 16 ans, c'est assez tardif mais, il aurait carrément du s'abstenir de venir un jours. Tout a commencé par une série de cauchemars tous plus angoissants et incompréhensibles les uns des autres... Je n'arrivais plus à dormir et les nuits devenaient très compliquées sans que je ne sache pourquoi. J'ai d'abord pensé que le stress des examens jouait sur mon corps mais, je n'ai jamais été une grande anxieuse à ce sujet, je suis une bonne élève depuis toujours. Vous vous en doutez, ce n'est pas allé en s'arrangeant, toute une série de flash back se mirent à apparaître dans ma tête en pleine journée. Je devenais totalement cinglée.

Un jour j'ai finis par comprendre, à l'époque j'étais en couple avec un homme de mon âge. Enfin, plutôt un garçon de mon âge aux hormones hystériques qui le chatouillent trop. Lors d'une soirée, je le trouva avec une autre fille, une jolie brune aux cheveux longs, au regard bleu clair et à la poitrine généreuse... c'était à se demander ce qu'il faisait avec moi depuis 6 mois !
Mon sang ne fit qu'un tour et tout mon corps se tétanisa, Heross était aussi inquiet que moi. A cette instant, le plafond s'écroula littéralement juste au dessus de lui et tout le monde se mit à hurler de peur. Je ne compris pas moi même et voulait m'approcher pour m'assurer que personne n'était blessé . Heross m'en empêcha, il sentait que quelque chose clochait dans le scénario. La maison était flambant neuve, avec une piscine olympique, le genre de villa qui coûte des millions d'euros.
« Shanna, je crois que ce n'est pas réel, c'est toi  ». J'étais pétrifié. Quelque minute plus tard, je repris mon souffle et la salle reprit ses apparences. Tout le monde était sous le choc, que c'était-il passé ? Par chance, personne ne fit le rapprochement avec moi, c'était tellement hallucinant que la thèse défendue était celle d'une drogue dans les boissons que nous avions consommées.

Quelques jours plus tard à peine, dans une ruelle sombre en pleine nuit, un groupe d'homme s'approcha de moi avec une démarche digne d'un club d'alcoolique pas anonyme du tout, ni en sevrage pour le coup. Mon cœur se mit à accélérer, Heross était déjà tendu comme un arc, prêt à bondir. Malgré toute sa bonne volonté, si il venait à se faire blesser, je serais la première à en souffrir, je lui murmurais donc de se calmer.
Un des homme s'avança encore un peu plus, ses intentions n'étaient pas bonnes. Il ne comptait certainement pas m'offrir un cadeau de fin d'année. Ce n'était pas comme dans les films « et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant ». Il tenta de s'approcher encore plus et l'adrénaline traversa mon corps en une fraction de seconde. Au même moment des images apparurent dans ma tête, une jolie fille blonde à l'arrière d'une voiture qui chantonnait une chanson avec un large sourire. Au volent, cet homme, le même qui se tenait en face de moi et qui venait de se figer.

La voiture juste à coté dérapa à l'horizontal sur la route pour venir percuter l'arrière du véhicule, tout deux lancé à forte vitesse. Puis, des pleurs, l'homme en pleur, qui criait à genoux sur la route, sa fille inerte dans les bras. Les voitures alentours étaient à l'arrêt, les sirènes des pompiers se rapprochaient... puis des images en désordre, un enterrement, un divorce...
Je venais, sans le vouloir, de rentrer dans les pires souvenirs de cet homme.

Il me regarda et s'écria :
Sorcière, qui es tu !? Que m'as tu fais ?
Puis il prit la fuite.
Ce scénario se répéta à plusieurs reprises, sur des personnes proches même. Impossible de contrôler ce pouvoir. Heross et moi revivions avec ces personnes les pires moments de leurs vie, je créais tout un tas d'hallucination, de plus en plus grandes et effrayantes. Parfois, j'arrivais à faire de belles choses avec un peu de concentration mais, il était préférable de fuir, rester seul tout les deux.
Il était une fois


Vous en voulez encore ? Je pensais vous avoir tout dit... Par où commencer. Je suis donc une petit parisienne, née tout proche de la tour Eiffel dans un appartement au 5ième étage. Un studieux loft d'architecte, mes parents travaillaient de la maison, il avait monté une start-up en ligne qui cartonnait depuis quelques années. Mes parents sont aussi des Daemoniens, l'un se promène aux côtés d'un Faucon, le second d'une chouette hulotte. Oui, ils s'étaient tous bien trouvé ces quatre là. Je n'ai manqué de rien, je dirais même que j'ai grandis avec une cuillère en argent dans les mains. Nous devions vivre un peu dans l'ombre, ma mère fit mes premières années de scolarité à la maison avant que le gouvernement officialise les choses en 2011. En France, rien n' était acté. Il y avait une fausse tolérance de ces personnes, les regards étaient souvent rivés sur nous comme des bêtes de foire, d'autres un peu curieux mais, rien ne nous interdisait d'être là. Il y avait une sorte de consentement sur notre présence.
J'ai donc arpenté toutes les boutiques de luxes, le genre de boutique avec juste quelques articles en vitrines, qui donnent déjà une idée du prix de la chose. Le genre de boutique où une fois à l'intérieur, les vendeuses vous dévisagent pour voir si vous avez réellement les moyens où si elles vont perdre leurs temps avec vous. Et si vous êtes acceptée par leurs regard, vous passez dans un showroom privatisé derrière pour une série d'essayages. En vrai, ma vie était géniale.

Heross et moi avions réussi à créer une super bande d'amis, tous sérieux dans leurs études mais prêt à faire la fête le weekend pour ne pas se morfondre 24h sur 24 devant nos cours. J'ai commencé à sortir jeune à 15 ans et demi à peine, pas dans des boites évidemment mais dans les bals des campagnes environnantes. L'endroit où tout le monde se prend ses premières cuites dans un joyeux bordel non organisé. Mon chère ami quand à lui changeait d'apparence tout les jours, du beau cheval, au petit rat d'égout un peu répugnant selon moi. Pendant plusieurs mois il volait à mes côtés dans le corps d'un superbe Faucon, nous avions tout les deux pensé qu'il s'agissait de son apparence définitive puis il s'est réveillé dans le corps d'un furet.. et c'était reparti pour tout un défilé.

Vous l'avez lu à la page précédente si vous avez tenu le coup jusqu'ici, mon pouvoir est apparu à la fin de ma 16 ième année. Tout allait bien, mes années lycées étaient sans nul doute les meilleures. J'étais pleine d'ambition pour la suite. Puis tout a dérapé tout est parti en vrille complet comme on dit. Des nuits angoissantes, des larmes à chaque cauchemars, des événements improbables. Ma vie sentimentale s'est volatilisée alors qu'elle venait à peine de commencer, ma vie personnelle a éclatée en lambeau dès que mon pouvoir à pointé le bout de son nez.

Le pire dans cette histoire était de ne rien maîtriser, de faire apparaître un tas d'hallucination sans le vouloir et bien souvent sous l'impulsion d'un sentiment négatif entraînant une hallucination bien glauque. J'étais le nouveau Luc Besson de l'époque. Mes proches, déjà tolérants sur Héross ont commencés à flipper . Puis, ce fameux soir à la sortie du cinéma où je fut accostée par un groupe d'homme marqua le tournant d'une vie. Pour la première fois je faisais intrusion dans les souvenirs d'un homme, devant ma terreur, Heross prit la forme d'un chien menaçant, au regard glacial... pour me protéger. Ce qu'il ne savait pas, c'est qu'il resterait comme cela toute sa vie, mon protecteur, mon ami.

Arrivée à la fac, je ne fis même pas d'effort pour m’intégrer, je me noyais dans mes cours pour la plus grande fierté de mes parents. Pendant quatre années je continuais de me lever tous les matins sans broncher. Toute ma vie était ordonnée dans une routine exacte, sans imprévus, sans faille avec pour seule dose de bonne humeur : les blagues pourries – et je pèse mes mots – du husky. Mon cursus touchait à sa fin mais, le context en France se modifia avant la fin de la quatrième année. Des émeutes éclataient de plus en plus souvent contre les daemoniens. Certains furent même bléssé. Je ne me sentais plus à ma place et devait finir mes études dans un autre cadre, un besoin d'air pur, de renouveau. Le soir, derrière mon ordinateur, je pianotais sur internet dans le but de trouver refuge quelque part. Après de longues recherches, le nom d'une université : L'université Merkeley . Dans ma quête d'indépendance, l'Amérique semblait s'ouvrir à moi comme une belle opportunité. Façon «  i have a dream ! ». Mes parents furent étonnés par ma décision de tout quitter un an avant la fin mais, ils comprirent. Eux même songeaient à quitter le pays pour se rendre dans un lieu plus sain.

Le plus dur fut de faire mes valises... avec la tonne de vêtement qui s'entassaient dans mon dressing. « ça tu prends, c'est sympa. Orf, quelle horreur, balance moi ça » Heross jouait le conseillé mode, il s'assurait de griffer tout ce qu'il n'aimait pas pour que je ne revienne pas sur ma décision.
Les étagères se vidaient petit à petit, il était temps de partir pour prendre notre envol. L'animal était des plus excité, il n'en pouvait plus de la vie parisienne et des métros bondés de monde. Il commençait même à regarder des vidéos d'anglais sur l'ordinateur pour la jouer bilingue. Il avait un de ces melon celui-ci !

Nous voilà à l'aéroport, planté comme deux idiots devant le tableau d'affichage. Nous n'avions jamais voyagé avant, ce départ était en quelque sorte notre road trip à nous deux. Bien décidé à conquérir l'Amérique et à devenir avocate, nous grimpions dans l'avion qui nous mènerait vers une nouvelle vie. Le husky ne quitta pas le hublot des yeux pendant tout le voyage, il s'extasiait sur tous les nuages et dieu sait qu'il y en a un paquet à cette époque de l'année.
« Héross, arrête un peu ! »fut la phrase de la journée. Les gens à nos côtés s'agaçaient, pour les plus bougon, je m'amusais à leurs faire apparaître des insectes flippants, grimpant le long de leurs pantalons. Il fallait bien profiter de temps en temps d'avoir un don pas comme les autres.

« Mme/ Mr, nous vous remercions d'avoir choisi notre compagnie aérienne pour votre voyage et nous vous souhaitons un agréable séjour en Amérique ».

« Shanna, USA quoi ! Non mais tu te rends compte !! It's Amazing ! »
« Heross, arrête un peu »

A nous le rêve américain, ou pas.  


Qui tire les ficelles

Pseudo/Prénom : Léa
Âge : 23
Double Compte : Non
Activité sur le forum : 2,3 jours par semaine en moyenne, j'ai un boulot très prenant.
Comment as-tu connu le forum ? Je suis ravie de voir qu'il existe encore, j'ai déjà été parmi vous il y a pas mal d'années... ça fait tout drôle
Un commentaire ? Un avis ? Une suggestion ? Écrire ici votre réponse
Et si je te demande le code du règlement ? Pour nous assurer que tu as bien fait tous tes devoirs.
  
MessageVen 22 Déc - 18:26
avatar
Date d'inscription : 22/11/2012Nombre de messages : 3280Nombre de RP : 157Âge réel : 23Copyright : lux aeterna sur Bazzart (avatar) ; .TITANIUMWAY (signature) + Nora Roberts & Victor Hugo (citations)Avatar daëmon : Tatouage de phénix sur l'omoplate gauche. Un phénix qui s'enflamme.
Kayla P. LaneFire burns into me
It consumes me
Re bienvenue alors si je comprends bien :p

J'aime beaucoup ton don, c'est intéressant ! De même que le daemon et l'avatar !

Bon courage pour ta fiche
  
MessageVen 22 Déc - 19:54
avatar
InvitéInvité
Merci à toi !! Oui effectivement, me revoilà ! :)
Je suis sur ma fiche depuis plusieurs heures, j'ai carburé toute la fin de journée, j'ai du mal à penser qu'elle puisse être déjà terminée...
  
MessageVen 22 Déc - 20:38
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017Nombre de messages : 276Nombre de RP : 43Âge réel : 20Copyright : FolkrAvatar daëmon :
Nollaig E. O'MalleyNothing will be the same...
Coucou bienvenue à toi! Bon courage pour la validation :)
  
MessageVen 22 Déc - 20:40
avatar
InvitéInvité
Merci :)
  
MessageVen 22 Déc - 21:42
avatar
Date d'inscription : 18/05/2016Nombre de messages : 575Nombre de RP : 61Âge réel : 25Copyright : Aki' (me)Avatar daëmon : Berger Allemand
Ryan FarellMODO• We can be HEROES
Just for one day
Bienvenue sur LD!

Très bon choix d'avatar, elle manquait au paysage cette petite^^ Et puis un nouveau chien, ca fera encore un ami pour Jay

Tessa arrive tout bientôt avec la correction pour ta fiche, mais je te signale tout de même au passage que tes avatars ne sont pas à la bonne taille (ils doivent être au format 200x320 ) et que le code du règlement n'est malheureusement pas le bon. N'hésite pas si tu as des problèmes ou des questions^^

Courage pour les corrections
  
MessageVen 22 Déc - 21:55
avatar
InvitéInvité
Merci pour l'accueil :) !! Je ne suis pas très original avec un chien mais, je jouais déjà ce chien il y a plusieurs années... retour aux sources.
Effectivement, j'avais oublié de modifier le mot de passe depuis ma fiche Word. C'est fait, si ce n'est pas celui-ci du coup, je retournerai zieuter :)
Oui, je me bagarre avec mon avatar sur photofiltre
  
MessageVen 22 Déc - 22:05
avatar
Date d'inscription : 18/05/2016Nombre de messages : 575Nombre de RP : 61Âge réel : 25Copyright : Aki' (me)Avatar daëmon : Berger Allemand
Ryan FarellMODO• We can be HEROES
Just for one day
J'ai pas fait ultra original en collant un Berger Allemand à mon flic, mais osef, les chiens c'est les meilleurs créatures au monde! Je veux aller ou les chiens vont quand ils meurent plutôt qu'au paradis, c'pour dire /PAN

Le code est bon, je le valide!

Pour l'avatar, si tu as besoin d'un coup de main, hésite pas à m'envoyer un MP, il me fera plaisir de t'aider^^
  
MessageMar 26 Déc - 0:05
avatar
Date d'inscription : 08/06/2014Nombre de messages : 1802Nombre de RP : 181Âge réel : 23Copyright : Shiya (Avatar) / Miss Pie (signature)Avatar daëmon :
Liberty B. SeagardBeautiful kinectic rainbow
Bonsoir me voilà pour m'occuper de ta fiche

Premier petit point qui ne concerne pas ta fiche, il faut que mette une signature

On passe tout de suite au don où j'ai quelques trucs à te demander de faire

• Je te demande de changer le nom de ton don, car comme il est écrit ça fait doublon. Si tu n'as pas d'idée, n'hésite pas à le faire savoir

• Je te demande de donner plus d'informations sur son fonctionnement s'il te plait (Combien de temps ça dure ? Qui peut voir les illusions ? (Que la personne ciblée ou tout le monde ?) Il peut affecter combien de personnes en même temps ? Quelle est la portée en terme de distance pour l'illusion ?)

• Quel est le lien entre les cauchemars et son pouvoir ?

• Shanna imagine les scènes à faire apparaître ou cela provient de la victime et ça fait apparaître ses craintes/mauvais souvenirs ?

• Est-ce des craintes ou des mauvais souvenirs qui apparaissent ?


En ce qui concerne l'histoire, il y a là aussi des éléments que je vais te demander de modifier/rajouter :

• Il y a eu des émeutes en France après la Révélation, pas une période de calme puis des émeutes

• Etant en France, Shanna a pu suivre les événements qui se sont passés aux Etats-Unis (la fermeture de Merkeley, la guerre civile, la chute du Conseil etc ...) Je te demande donc d'en parler Tu trouveras les informations qu'il te faut ici et ici.

Il y a bien quelques fautes, mais rien de trop marquant ;)

Bon courage pour les changements à faire Si tu as des questions n'hésite pas à les poser Fais le savoir quand tu auras fini
  
MessageJeu 28 Déc - 12:58
avatar
InvitéInvité
Je reprendrais les différents points ci-dessus mais, pas avant une grosse semaine du coup voir un peu plus car j'habite proche des stations de ski ( )et je pars en Belgique ma deuxième semaine de congés. ... je n'aurais donc pas la tête à ça ces prochains jours
  
Message
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant