Rencontre ou non ? (Lulla)

 
  
MessageMer 24 Jan - 5:50
avatar
Date d'inscription : 04/04/2017Nombre de messages : 31Nombre de RP : 9Âge réel : 28Copyright : EylikaAvatar daëmon :
Meadow D. RileyNothing will be the same...
Meadow était assise à la bibliothèque et elle lisait différents livres sur son programme d’étude. Elle étudiait encore une fois, et oui c’était sa réalité. Sebastian était à ses côtés, il appréciait lire et il adorait prendre du temps pour s’informer sur un peu de tout, après tout il était habitué avec son humain. Meadow n’avait pas beaucoup d’amis, en fait elle n’était pas du genre loquace et donc très peu sociable. C’était plutôt par peur d’être rejeter ou encore d’être blessée qu’elle se créait cette bulle de solitude.

En allant vivre chez Tessa et Lewis, Meadow avait appris un peu plus à sortir de sa coquille et donc à profiter de la vie un peu plus. Au début, ça n’avait pas été facile, parce que les deux compagnons avaient conservé cette bulle de protection autour d’eux, mais à force de vivre avec eux elle avait apprit à profiter un peu plus de la vie. Elle n’avait plus peur de partir de chez eux, et elle s’entendait très bien avec les deux.

Avec cette stabilité Meadow c’était permit d’avoir des mais à l’école et c’est de cette façon qu’une amitié était venu au monde avec Lulla. Cette amitié avait 2 ans environ à présent, les deux filles c’étaient beaucoup rapprochée et pour Meadow elle était sa meilleure amie. Elle n’y voyait que du feu dans leur relation. Alors qu’elle étudiait, elle était supposée voir Lulla après son étude, mais elle voyait bien qu’elle en aurait pour un long moment alors elle prit le temps de lui écrire.

#Bonjour Lulla, c’est pour te dire que finalement on devra annulé notre rencontre, je suis à la librairie et j’étudie. Je ne crois pas pouvoir me libérer tu sais ce que c’est #

Même si elle espérait que Lulla prenne le message et ne vienne pas la chercher, elle se doutait bien qu’elle verrait arriver à la librairie pour la sortir de ses livres. Depuis le début de la semaine, cela faisait 3 fois que Meadow annulait Lulla. Elle était dans une période plus difficile pour son étude.
  
MessageDim 28 Jan - 16:05
avatar
Date d'inscription : 18/08/2017Nombre de messages : 256Nombre de RP : 60Âge réel : 28Copyright : BenedictAvatar daëmon : La Prince
Lulla C. PietruNothing will be the same...
- C'est une blague ? En signe de protestation au rire moqueur de mon daëmon, je lui balance le téléphone sur le flanc. Ma réaction n'a pas l'effet escompté puisque que son hilarité redouble. Je suis trop en colère contre Meadow pour raisonner de façon convenable. Comme une enfant vexée, j'explose : - Trois fois qu'elle me fait le coup ! J'y crois pas ! Je roule des yeux vers le plafond, les poings serrés. Je ne serais pas aussi agacée si... - J'aurai pu rester avec Ben ! Je suis rentrée me changer juste pour ça ! Et ça, elle risque de me le payer au prix fort. J'ai dû abandonner l'idée de profiter de mon petit nuage pour avoir l'occasion de voir Meadow. Et, croyez-moi, j'ai bien besoin de m'enfermer dans notre bulle depuis que lui et moi sommes revenus d'Irlande. Mon père et mon grand-père font preuve d'une ingéniosité hors norme pour me faire payer mon escapade. Être avec Benedict, c'est un peu mon rempart contre la pression qu'ils me mettent. Les yeux rivés sur mon daëmon, je décide de lui faire partager un peu de ma frustration. Ça lui passera l'envie de se foutre de moi. - Ça veut dire que tu aurais pu passer ton après-midi avec Muirne, je te signale ! Il arrête de rire, touché au vif par ma remarque. - Tsss. Son regard dédaigneux ne prend pas. Je sais très bien qu'il s'est entiché de la petite fouine presqu'autant que moi de son humain. - Ça ne va pas se passer comme ça, décrété-je.

Cinq minutes plus, nous sommes tous les deux sans la voiture, en route pour la librairie de Merkeley. - Que feras-tu si elle n'y est pas ? - Oh, ne t'en fais pas pour ça, on va la trouver. - Ah. Est-ce de la déception dans sa voix ? - Il est avec Will, tu le sais très bien. - Je n'ai rien contre Will. Je le fustige du regard. - Moi non plus. Mensonge éhonté. - Je préfère largement la compagnie d'Ainsley à celle de Sebastian. Je préfère me taire que de poursuivre cette discussion.

Une vingtaine de minutes plus tard, nous faisons notre entrée dans la librairie de Merkeley. Je ne tarde pas à découvrir mademoiselle annulation et son horrible compagnon. Je file m'installer sur un fauteuil à côté d'eux en la fixant sans ambage. La neutralité sera mon maître-mot si je ne veux pas me montrer trop désagréable. - Pour répondre à ta question, Meadow, non je ne sais pas ce que c'est. Tranquillement, Mahkha se hisse sur un fauteuil à proximité de moi, ignorant ostensiblement le raton-laveur. Je pointe ce dernier de doigt : - C'est à cause de lui que tu annules à chaque fois ? Trois fois en une semaine ! Tu vas finir moine, si tu continues comme ça ! assuré-je, excédée. Je ne lui laisse même pas le temps de riposter. Ma frustration vient de trouver une cible sur laquelle s'évacuer. - J'avais également des projets, tu sais ! Je les ai annulés pour te voir, et toi, tu me fais encore ce coup-là ! Le ton boudeur vise à faire naître chez mon amie un sentiment de culpabilité suffisamment grand pour qu'elle veuille se faire pardonner.

Voilà. L'orage dans mes yeux est passé aussi vite qu'il s'est déchaîné. J'arrive à penser à la petite blonde face à moi autrement que comme celle qui me pose des lapins à répétition. Je me rappelle sa fragilité autant que la douleur au fond de ses yeux qui réveille mon empathie. Elle est, avant tout, une amie. Une amie avec un don très puissant qui pourrait s'avérer très utile. L'expression de mon visage change. Elle se radoucit. - Il y a quelque chose que tu ne pourras jamais apprendre au milieu de tes bouquins... annoncé-je dans un sourire malicieux. Je laisse planer le doute - La vie. Je marque une pause. - Maintenant que j'ai fait tout ce chemin pour venir te voir, qu'est-ce que tu comptes faire ?
  
MessageMar 13 Fév - 4:55
avatar
Date d'inscription : 04/04/2017Nombre de messages : 31Nombre de RP : 9Âge réel : 28Copyright : EylikaAvatar daëmon :
Meadow D. RileyNothing will be the same...

Comme Meadow ne savait pas encore que Lulla était avec Ben, elle avait espéré lui envoyer juste à temps pour ne pas qu’elle brise d’autres plans, mais assurément elle ne se doutait pas vraiment de la réaction que son amie avait de l’autre côté. Ce n’était pas volontairement qu’elle l’annulait, simplement elle était une personne beaucoup trop studieuse et elle voulait vraiment réussir ses examens et ses tests pour avoir les meilleures notes possibles. Pourquoi ? Personne ne le savait réellement, mais bon c’était la jeune femme qui était fait comme ça.

Alors que Mea n’attendait plus de réponse de son amie par texto, elle la vit débarquer, au lieu de la colère sur son visage, elle ne percevait aucune émotion ce qui est assez anormal dans son cas. Sebastian leva la tête vers les deux qui venaient de se joindre à eux et retenu un soupire, lui qui pensait avoir la paix de Mahkha et Lulla.*Visiblement elle n’a pas tenu compte de ton message Meadow, elle se dit amie en plus* affirma Sebas à Meadow par la pensée, Meadow soupira un peu et le regarda. *Arrête Sebas, fait pas ta mauvaise tête*. Elle souria un peu à Lulla ensuite.

« Voyons Lulla, tu sais c’est quoi lorsqu’on est en pleine session d’examen et qu’on doit essayer de tout étudier en si peu de temps. »

Avait dit la jeune fille en souriant un peu, elle déposa son livre qu’elle étudiait et ses yeux regardait son amie, elle posa les yeux sur Mahkha et lui souria également à celui-ci. Elle souria un peu à son amie et secoua la tête.

« Mais non voyons, Sebastian suit ce que je dis, simplement j’ai beaucoup d’examen, je n’ai jamais assez étudié, je dois tout connaître, pour avoir les meilleures notes possibles, je ne veux pas prendre la chance de couler c’Est tout. Franchement pour être moine, il faut vivre dans un monastère. »
Dit-elle amusée face à sa réaction. Puis elle reprend son sérieux et acquiesça de la tête.

« Je sais Lulla, je suis sincèrement désolée de t’annulée encore une fois, je ne voulais pas que tu te déplaces, j’espérais te l’avoir dit à temps. » Puis, Lulla lui parle de projets qu’elle a annulées pour elle, et elle se mord un peu la lèvre, oui elle s’en voulait et elle avait espéré que son amie n’avait pas annuler de projet. Elle commence à plus la reconnaître, la frustration s’empara de son amie et elle lui sort en plein visage, elle le méritait tout de même un peu quand même.

« Je m’excuse Lulla, je ne voulais que tu t’empêches ou que tu annules des plans pour moi, je ne voulais pas que tu sois prise, mais visiblement j’ai manqué mon coup, je suis sincèrement désolée. »

Puis le ton de son amie se radoucit aussitôt et elle ne comprend pas trop pourquoi, mais bon, elle souria un peu en l’écoutant. La vie ? C’était quoi ça la vie…elle avait un passé très douloureux et noir, alors la vie elle n’y croyait plus tellement et si quelque chose ne pouvait pas la décevoir c’était bien les bouquins et ses cours. *la vie…qu’est-ce qui ne faut pas entendre Mea* *Ferme la Sebas, laisse-moi gérer ça comme je veux*En voyant le sourire malicieux sur les lèvres de son amie, elle comprend qu’elle n’aura pas vraiment le choix, de la suivre. Elle la regarda quand elle fi tune pause et la question tant redoutée par la jeune fille fit son apparition. *Bon sa y est...elle va nous obliger à la suivre* Meadow ignore totalement le commentaire de Sebastian et regarda son amie.

« Ok ok, je te donne une petite heure, après ça je reviens étudier compris ? Tu n’aurais quand même pas dû faire tout ce chemin alors que je t’avais dit non. »

Dit-elle en souriant, elle se lève, et range ses choses dans son sac tout comme Sebas qui met le livre qu’il lisait
  
MessageMar 27 Fév - 20:29
avatar
Date d'inscription : 18/08/2017Nombre de messages : 256Nombre de RP : 60Âge réel : 28Copyright : BenedictAvatar daëmon : La Prince
Lulla C. PietruNothing will be the same...
J'ai horreur des phrases qui commencent par "tu sais bien que..." D'ailleurs, en général, ce qui suit cette itntroduction entre gentiment par l'une de mes oreilles avant de ressortir par l'autre. Par habitude, je réplique un - Non, je ne sais pas, qui n'est qu'un demi-mensonge. Fournir un effort minimum pour obtenir des notes correctes : oui. S'enfermer toute la journée pour étudier la totalité du babillage de mes chers professeurs : non. De toutes façons, j'ai un sujet d'études beaucoup plus intéressant sur lequel me pencher en ce moment. Autant dire que je ne suis pas très concentrée quand il s'agit de révisions. Je roule des yeux vers le plafond lorsque Meadow me fait comprendre, en quelques mots, qu'elle se noie dans un lac d'informations inutiles. Mon index vient tapoter mon menton.

- Je crois qu'en fait, tu t'es déjà transformée en moine ! Tu peux me dire à quoi ça va te servir d'apprendre tout ça après ?
Je veux dire sans sa vie d'adulte, celle qui finira bien par nous tomber sur le coin du nez à tous les coups. - Un beau matin, tu vas te retrouver vieille et fripée avec la sensation d'être passée à côté de ta jeunesse ! J'enchaîne pour me plaindre de l'annulation de mes précieux projets. Ma tentative de culpabilisation connaît un franc succès. D'une pichenette mentale, j'éjecte tout sentiment de culpabilité. Ce n'est qu'un juste de retour de bâton, rien de plus.

Ses excuses et son allure de petite chose fragile achèvent de me rappeler pourquoi je l'apprécie. Meadow éveille chez moi une sorte de sympathie, en écho à mes propres souvenirs douloureux. J'ai de la peine à la voir se renfermer de la sorte. Je décide donc de passer l'éponge en lui laissant en main les clés de notre après-midi. Quand elle cède, je la couve d'un regard ravi. Mon sourire immense perd en intensité quand elle réduit notre rencontre à une petite heure. Tant pis, je ferai avec !

Je claque mes mains l'une contre l'autre, enthousiaste à l'idée de la sortir de sa petite cage. Je glisse mon bras sous le sien en faisant claquer ma langue : - Je n'aime pas qu'on me dise "non". Encore moins trois fois de suite ! Allez, remballe tes affaires ! C'est l'heure du shopping !

Je la laisse s'exécuter en réfléchissant aux boutiques à sélectionner. Rien de trop cher ou de trop extravagant. Quelque chose de simple et d'accessible mais qui ne soit pas non plus la galerie commerciale. Merci bien, mais les bains de foule au milieu de la populace, très peu pour moi !
- La quinzième rue ? Quelle surprise ! Mahkha faisant un effort ! Je me tourne vers lui, étonnée qu'une si bonne idée puisse venir de sa personne. Je sais qu'il a un certain sens de la mode et le bon goût vestimentaire, mais j'avoue que pour le coup, je ne m'attendais pas à ce qu'il me vienne en aide. - Plus vite, on en a fini, plus vite nous pourrons allez ailleurs. Le sous-entendu est très clair pour moi. J'attrape mon téléphone. Mes doigts composent rapidement un texto à Benedict pour lui proposer une séance de révisions s'il est disponible plus tard. Je m'abstiens de préciser que la présence de son colocataire ne sera pas requise en espérant qu'il saura lire entre les lignes. Puis, je me rappelle de la naïveté de mon correspondant et m'empresse de préciser "Après ton truc avec Will."

Sans que je le veuille, mon visage m'a trahie, adoptant un sourire niais au possible. Quand je relève le nez de mon smartphone, j'essaie de reprendre une attitude décontractée. - T'es prête, on y va ? Mon bras sous le sien la guide jusqu'à la sortir de la librairie. - Tu savais qu'une bonne séance de shopping booste la confiance en soi et a des vertus antidépressives ?
  
Message
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1