Lazulis Downey

 
  
MessageDim 28 Jan - 17:42
avatar
InvitéInvité

Lazulis Downey

« L'imperfection est ma perfection »

Identité

Nom Prénoms :Lazulis Downey.
Age : 38 ans.
Date et lieu de naissance : Mekerlay le 6 juillet 1979.
Nationalité : Américaine.
Métier ou étude : Libraire, traductrice.
Précision : Lazulis est aussi mère au foyer à ses heures perdues. Elle s'occupe beaucoup de ses frères et sœurs ! Même si aujourd'hui, ils sont assez grand pour se débrouiller tout seul.

ALEX KINGSTON
(c)Lazulis Downey

Citoyens Daemoniens

Sasha


Lazulis : - Sasha, mon petit fennec d'amour, ma moitié, mon âme, mon ami.
Sasha : - Mais arrête d'être aussi niaiseuse avec moi devant les autres !
Lazulis : - Mais non, je n'arrête pas ! Je ne fais que dire la vérité et je vais continuer !
Sasha : * Roule des yeux, se couche sur ses jambes et soupire* - fais comme tu le sens Laz.
Lazulis : * Je glisse mes doigts sur la tête de mon ami pour le flatter et me racle la gorge*
- Du coup, tu m'as cassé dans mon truc-là, je ne sais plus par quoi commencer...
Sasha : - Tu n'as qu'à commencer par le commencement.
Lazulis : - Merci captain obvious ! Alors... Sasha et bien comme je l'ai dit plus tôt c'est ma moitié, mon âme, mon ami et ce n'est pas pour rien, nous sommes venues au même moment et nous allons finir nos jours ensemble. Pour certain, cela pourrait sembler bizarre et paraître impossible, mais moi, je ne me vois pas vivre sans Sasha. Il a toujours été là pour moi, dans les moments les plus difficiles comme dans les moments les plus heureux.
- Je sais, on n'a pas vraiment le choix, mais ça n'a jamais été une contrainte pour moi, c'était juste naturelle. S'il était là, c'était qu'il devait y avoir une bonne raison.

La première fois que j'ai appris que je ne pouvais me séparer de Sasha physiquement, ca a été quelque chose de très douloureux ! Je l'avais laissé à la maison pour partir à mon premier jour d'école, j'ai eu très mal et je suis tombée dans les pommes. Il m'aura fallu quelques jours pour comprendre vraiment, même si Sasha m'avait prévenu !

Sasha : - Bah oui, tu es une tête brûlé... ! Au moins après ça, tu n'as plus retenté le coup.
Lazulis : - c'est clair, ça ne risque pas de se refaire.... Enfin bon. J'ai dû prendre certaines initiatives vis-à-vis de ça. Ma ma mère me confectionna un sac plus grand pour que je puisse y mettre Sasha, il pouvait y respirer et je crois que c'était plutôt confortable !!
Sasha : - Ca dépends ... Qu'est-ce que tu veux dire par confortable ? Être ballottée dans tous les sens et devoir resté immobile pendant des heures ?
Lazulis : oui bon, c'était mieux que rien ! N'empêche que pour une petite boule d'énergie comme toi, tu es resté sage et tu ne t'es jamais fais prendre à l'école.
Sasha : - Je n'avais pas envie que tu ai des ennuis.
Lazulis : * sourire radieux* merci.
Sasha : - Sauf que ça n'a pas marché partout. Tu sais ce type, Simon, celui qui te harcelait toujours.
Lazulis : - Comment oublier ce con ?
Sasha : - Bah si j'avais su être plus discret, il ne m'aurait jamais remarqué et tu aurais pu être tranquille... à cause de ça tu en as prise plein la figure...
Lazulis : - Tu as fini ? Tu sais très bien que ce n'est pas de ta faute ! Si je ne t'avais pas écrasé avec mon cahier comme ça... n'en parlons plus, c'est comme ça après tout et puis grâce à ça je me suis endurcie.
Sasha : * rire amusé* oui, plus personne ne peut te marcher sur les pieds aujourd'hui !
* Lazulis prend un petit temps pour papouiller la tête du fennec puis reprends*
- Si je devais décrire Sasha, je dirais qu'il a trop d'énergie pour son petit corps ! Il est joueur et très fort au jeu de cache cache. Mais avec les années, il s'est un peu calmé.
Sasha : - Un peu comme toi.
Lazulis : normal. Puis bon, tu es aussi calme quand tu veux ! Mais tu es aussi très aimant et généreux, courageux !
Sasha : - ça suffit les compliments, j'ai dit.
Lazulis : - Il est aussi timide et grognon... Mais je l'aime quand même !
Sasha : - Comment ça, tu m'aimes quand même ?
Lazulis : * tire la langue* Et toi tu ne veux pas dire quelques mots sur toi ?
Sasha : - peut-être pas sur moi, mais... je voulais juste dire que j'étais heureux de faire la rencontre des autres daemons, heureux que nous puissions enfin être reconnu comme tel. Se cacher, c'est fatiguant à la longue. D'ailleurs quand est-ce qu'on revoit Rukia ?
Lazulis : - Je ne sais pas ! On fera ça au feeling. Au fait ....Je leur parle de ton petit collier turquoise à grelot?
Sasha : - Tu rigole ! Je l'ai mis deux fois et j'avais juste l'air ridicule.
Lazulis : * rigole* je te charie, ne fais pas la tête,
Sasha : - Je ne fais pas la tête, j'ai juste envie de me reposer.
Lazulis : - Oui, tu as raison, il se fait tard.....
----------
Sasha est très proche de Lazulis. Tous les deux savaient qu'ils seraient faits l'un pour l'autre dès leurs première rencontre. Ils ont toujours été fusionnels et chacun se préoccupe de l'autre. Il arrive parfois qu'ils se disputent et c'est souvent à cause de Lazulis qui n'en fait qu'à sa tête. Sasha est disons la petite voix de la sagesse de Lazulis.

Tout comme Lazulis Sasha est très friand des pâtisseries. Il raffolle particulièrement des choux à la crème, c'est son petit pêché mignon. Il deviendrait presque fou à la vue d'un de ces gâteaux. Combien de fois Lazulis à réussie à détourner l'attention de Sasha grâce à ça. Aujourd'hui encore, il se fait avoir.

Sasha est un peu moins curieux que Lazulis, il aime bien sa solitude, surtout depuis qu'Edward, le fils de Lazulis disparu. Avant cela il était même trop curieux.

Caractère


Mr Cubrique: bonjour à tous, je vais tenter de vous parler de la petite Downey aujourd'hui, je la connais depuis qu'elle est toute petite et je peux vous dire pour commencer que vous ne trouverez pas une femme comme elle partout !

Tout d'abord, Mademoiselle Downey est connue pour sa force de caractère, c'est une personne qui semble ne plier devant quiconque. Cette force de caractère lui a d'ailleurs causé beaucoup d'ennuis. Elle déteste être contredite surtout quand elle a raison ( et même quand elle a tord). En fait, Lazulis a une fierté assez mal placée. Mais malgré cela, elle reconnaîtra souvent ses torts.

Je me suis toujours dit que la miss montrait une personne qu'elle n'était pas, sans doute à cause des événements qui ont bouleversé sa vie. Des rumeurs courent comme quoi elle n'aurait jamais pleuré, mais croyez moi, je l'ai vue fondre en larme à plusieurs reprises dans la remise. Lazulis, c'est une personne avec un cœur gros comme ça, c'est une femme très sensible et très généreuse. L'autre jour, je l'ai vu donner son repas à un clochard alors qu'elle n'avait pas mangé depuis la veille.

Quand elle était plus jeune, mademoiselle Downey s'était retrouvée à plusieurs reprises dans des bagarres et c'était souvent pour protéger les plus jeunes. Mais la seule image qui est ressortie de tout cela était qu'elle était une femme violente et que c'était une daemonien. Aujourd'hui, elle s'est beaucoup calmée, surtout depuis les derniers évènements qui se sont produit dans sa vie, j'ai l'impression que quelque chose s'est cassée en elle, allez savoir pourquoi !

Ha, j'allais oublier, j'ai fait une petite liste de ce qu'elle aime et n'aime pas, peut-être que cela vous sera utile.

Les préférences de Lazulis : les livres, les enfants, les pâtisseries, les fruits, l'alcool,l'aventure,la rigolade, la cigarette.
Ce que déteste Lazulis : Les bateaux, devoir faire semblant, l'intolérance, les personnes fermés sur le monde.

L'aura


J'aurais aimé pouvoir manipuler le feu ou l'eau, j'aurais aimé aussi pouvoir voler ou me transformer. Mais non moi mon don, c'est de pouvoir voir les sentiments forts et négatifs des humains. Comment vous expliquer, c'est assez difficile, je vais vous faire un dessin !

Ne me jugez pas, je ne suis pas une grande dessinatrice !

*Prend une feuille et des feutres et commence à dessiner*

Spoiler:
 

Donc en gros voilà les différentes auras que je peux voir.

Vous avez la rouge, celle-là, je ne l'aime pas, quand je vois ça autour d'une personne, c'est qu'elle éprouve envers moi de la haine, du dégoût.... Je l'ai souvent vu cette aura, au moins je sais à qui j'ai à faire !

Ensuite, le petit bonhomme du milieu, c'est ce qui représente la tristesse, un tracas, la peur. Celle-là aussi, je la vois souvent.

Puis pour finir... Vous avez cette grosse aura noir et assez imposante. Celle-là, je l'ai très rarement vue, ces personnes qui sont entourées de noirceurs sont au fond du trou. Je n'ai pas d'autres thermes pour désigner ça, ils sont au plus mal mentalement... On ne peut pas faire pire.

Il faut savoir que mis à part le fait de voir ces sentiments des gens, je peux les ressentir. Il m'est arrivé à plusieurs reprise de déprimer en étant rester trop longtemps prêt d'une personne qui avait une aura grise, ce n'est vraiment pas agréable, alors imaginez pour la personne. Je n'aime pas ça, c'est pour ça que j'essaye d'aider les autres comme je peux.

Au début, quand mon don est survenu, je ne voyais que les auras grises, avec le temps, j'ai commencé à voir les auras rouge puis les noirs intenses. Il me semble l'autre fois avoir vu une aura verte, mais je ne suis pas encore sure. Sasha me dit qu'avec le temps, je serais sans doute capable de voir d'autre sentiments. Je verrais bien !

Il était une fois


Je suis née il y a de cela 32 ans à Mekerlay, dans la petite maison familiale. Je n'ai jamais vécu dans le grand luxe. Mon père travaillait dans les chantiers et ma mère en tant que couturière dans une petite boutique de vêtements.

Avec leurs deux emplois à plein temps, la vie restait difficile. Dès mon plus jeune âge et comme j'étais l'aînée de cinq frères et sœurs, je devais m'occuper d'eux et de la maison. Mon aide consistait à faire la cuisine, le ménage, à faire la toilette des plus jeunes et à les surveiller. Rien de bien folichon !

A ma naissance toute la famille resta surprise, j'étais là, en bonne santé, mais il y avait aussi avec moi ce petit Fennec que j’appellerais Sasha. Cette différence ne marqua pas plus que ça ma famille qui était ouverte. Je grandie avec l'idée que j'étais parfaitement normale mais qu'il y avait des personnes mal intentionnées qui allait me faire souffrir par rapport à ce que j'étais. J'étais prévenue, je devrais me cacher et cacher Sasha qui était ma moitié et avec lui je ferais les 400 coups !

Je me souviens de mon premier livre, je l'ai volé sur l'étal d'une librairie et je me suis fait avoir... Le libraire n'avait pas beaucoup apprécié et je me suis fait engueuler comme jamais. « Voler, c'est le mal absolu » m'avait-il dit. Je m'en fichais pas mal, moi, tout ce que j'avais vu à ce moment-là avait été ce bouquin magnifique ! Après m'avoir passé un savon verbal, le bonhomme m'avait demandé pourquoi j'avais fait ça et si je savais lire. Je lui expliquais que non, mais que j'avais trouvé la couverture du bouquin jolie et que c'était pour ça que je l'avais emporté. Après cet incident, je suis revenue tous les jours à la librairie pour lire ce que je voulais !

Monsieur Cubrique me prêta même des bouquins pour que je puisse les lire chez moi.

Quand j'ai eu l'âge de 15 ans, j'ai commencé a travailler pour lui, j'ai pu ainsi rapporter un peu plus d'argent au foyer, c'était super ! Je me sentais enfin vraiment utile, chez moi.

Comme maman me l'avait dit je subis des brimades, j'étais "spéciale" et les humains "normaux" n'aimaient pas beaucoup la différence. Je me suis fait insulter, bousculer, menacer mais jamais en aucun cas je ne m'étais laissée faire ! Je suis rentrée plus d'une fois à la maison le visage en sang.

La réalité n'était pas aussi simple que cela... c'est sans doute pour cette raison que j'aimais me plonger dans les bouquins, eux au moins ne me jugeaient pas et je pouvais y vivre de nombreuses aventures.

Quand j'atteins la majorité les choses se corsèrent un peu. Mon don apparu et ce ne fut pas facile à comprendre. Heureusement que Sasha était là, il comprenait et faisait de son mieux pour m'expliquer. Vous imaginez, voir la douleur des autres? ... Je sais c'est bizarre mais c'est mon don. Je vois des auras autour de certaines personnes, plus elles sont noires plus la personnes se sent mal.

Quand j'ai appris à contrôler et à comprendre mon don j'ai commencé à ressentir une forte empathie pour les autres. Souvent quand je voyais un inconnu ou un proche entouré de noir je m'approchais pour parler, je les écoutais, ce n'était pas grand chose mais j'avais réussi à aider quelques personnes, c'était déjà ça.
Mon quotidien se résumait à la lecture, aux discussion avec Sasha, à ma famille et à aider les personnes en détresse. Croyez moi, je suis passée pour une folle plus d'une fois... Et puis un jour, j'ai rencontré l'homme de ma vie, l'amour, la chose à laquelle je ne m'attendais pas du tout !

Il était beau, fort, intelligent... enfin, c'est ce que je pensais à ce moment-là. Je devais être vraiment aveugle... je n'avais que 18 ans après tout. Il était boulanger dans la boutique qui était dans la même rue que celle du libraire. A force de se croiser dans la rue, nous avons fini par boire un verre ensemble et il se passa ce qu'il se passa. J'étais folle amoureuse et j'aurais tout donné pour lui !

Je crois que nous sommes resté 2 ans ensemble, il avait accepté le fait que je sois différente et... en fait, il ne m'a jamais demandée en fiançailles. Du jour au lendemain, il était au bras d'une autre femme, je n'avais rien vu venir même si j'avais vu son aura changer de couleur. J'aurais du le voir venir, mais je ne savais pas que mon don me donner la possibilité de voir différentes émotions sous différentes teintes.

Le jour où il m'a quitté, j'ai commencé à détester les hommes. Surtout que j'étais tombée enceinte et je me demandais comment j'allais bien pouvoir faire seule à élever un enfant. Je n'avais que 20 ans.

Malgré tout, j'étais prête à accueillir cet enfant, ma famille me soutenait, Sasha aussi ! Il n'y avait aucune raison que j'abandonne mon bébé.

Grâce à l'expérience que je m'étais faite en m'occupant de mes frères et de mes sœurs je devint une mère plutôt bonne ! Je ne me suis jamais laissé déborder et j'aimais mon fils de tout mon cœur. Il grandit à mes côtés pendant 5 années, les plus belles de ma vie je crois. C'était un petit garçon curieux et plein de vie... qui aurait pu dire que la maladie l'emporterait de cette façon. Vers l'âge de 4 ans il fut diagnostiqué d'un cancer du poumon... ce fut violent, je vis Edward agoniser jusqu'à l'âge de ses 5 ans. J'étais impuissante, si seulement j'avais pu avoir un don plus efficace que celui de voir les auras des gens?

Ce fut un déchirement considérable mais Je n'avais pas le temps de me morfondre et je me suis plongée dans les bouquins et le travail. J'ai étudié les langues pour noyer mon chagrin.

À mes 22 ans, je perdis ma mère, un accident de travail, une poutre était tombée sur ma mère, le bâtiment était vétuste et elle était au mauvais moment au mauvais endroit. L'ironie du sort. Mon père eut beaucoup de mal à s'en remettre, il tomba dans l'alcool et perdit son travail. Heureusement que moi et mon petit frère George travaillions pour pouvoir subvenir aux besoins de la famille.

Quand j'eu 27 ans, monsieur Cubrique me proposa un autre travail : un ami à lui qui était éditeur avait besoin d'une traductrice de talent pour son entreprise. Ce n'était pas gagné d'avance, quand il apprit que je n'étais pas vraiment humaine, il faillit faire demi tour et me claquer la porte au nez. Mais je sut faire mes preuves.. ou presque, je l'insultais dans toutes les langues possibles ! Et je crois que ça avait fait son effet vu qu'il m'embaucha par la suite.

J'ai travaillais avec cet éditeur pendant 4 ans exactement mais ma présence n'était pas appréciée par tout mes collègues. je fus viré après avoir... attendez je vous raconte !

C'était lors d'une belle soirée bien arrosée, on fêtait une nouvelle. J'avais accompagné mon équipe dans un bar pour fêter cela, tous les hommes (c'est-à-dire toute l'équipe) était complètement ivre, moi fatiguée, je me suis mise en tête de rentrer chez moi toute seule. Je n'aurais peut-être pas du, un de mes collègues m'avait suivit, il était complètement bourré, il commença par m'insulter, me pousser... et il me viola, me frappa. Sasha qui n'avait pas pu y faire grand chose me sauva la vie en prenant une de mes aiguilles à cheveux que j'avais laissé dans mon sac... et c'est avec ça que je plantais l'homme. Je partis en courant après ça, pensant l'avoir tué. Heureusement ce n'était pas le cas. Je fut viré par la suite. C'était vraiment l'horreur. Personne n'avait voulu m'entendre, c'était dégueulasse !

Pendant cette même période, un grand changement survint... À la télé et pour la première fois les daemoniens étaient enfin révélé. Je n'étais donc pas aussi seule que je le pensais. Je me doutais bien qu'il y avait d'autres personnes avec des dons comme moi, mais je n'en avais jamais fait la rencontre, ils devaient simplement se cacher comme moi.

Quand la guerre survint, nous eûmes beaucoup de difficulté à nourrir tout le monde à la maison, surtout avec le père qui dépensait tout notre frique dans ses bouteilles d'alcool. Mes deux frères partirent se battre. George revint avec une belle balafre, mais tout le monde était sain et sauf. Moi aussi, j'avais participé au conflit, j'appris à ce moment-là que j'encaissais bien les coups !... Ou pas, on me retrouva à plusieurs reprises évanouie.

Cette guerre une fois finie bouleversa le quotidien de tous. Je n'étais plus une humaine bizarre accompagnée de son fennec mais une daemonien. J'avais eu le plaisir de faire la rencontre de plusieurs personnes comme moi accompagné de leurs moitiers, c'était un peu perturbant au début, mais je m'y suis très vite fait. Aujourd'hui, je n'ai qu'une envie en savoir plus sur nous, sur les dons, sur les daemons !




Qui tire les ficelles

Pseudo/Prénom : Laura, Laz, Anarchette.
Âge : 27 ans.
Double Compte : Non.
Activité sur le forum : Sur une moyenne de un à sept, à quelle fréquence s'élève ta présence sur le forum ? je dirais 5 ça dépendra !
Comment as-tu connu le forum ? grâce à une demande de scénar sur un groupe de rp sur facebook.
Un commentaire ? Un avis ? Une suggestion ? J'aimerais juste vous avertir que j'ai quelques lacunes en orthographe. Cependant je fais de mon mieux pour me relire, me corriger et je passe toujours mes postes sous scribens. S'il reste des fautes j'en suis vraiment désolé, je relirais mais je ne verrais sans doute pas mes erreurs ! J'espère que cela ne posera pas de problèmes !
Et si je te demande le code du règlement ? Pour nous assurer que tu as bien fait tous tes devoirs. (mettre le code entre [hide*] [/hide*] et enlever les étoiles)
  
MessageDim 28 Jan - 17:43
avatar
InvitéInvité

Histoire

Je suis née il y a de cela 32 ans à Mekerlay, dans la petite maison familiale. Je n'ai jamais vécu dans le grand luxe. Mon père travaillait dans les chantiers et ma mère en tant que couturière dans une petite boutique de vêtements.

Avec leurs deux emplois à plein temps, la vie restait difficile. Dès mon plus jeune âge et comme j'étais l'aînée de cinq frères et sœurs, je devais m'occuper d'eux et de la maison. Mon aide consistait à faire la cuisine, le ménage, à faire la toilette des plus jeunes et à les surveiller. Rien de bien folichon !

A ma naissance toute la famille resta surprise, j'étais là, en bonne santé, mais il y avait aussi avec moi ce petit Fennec que j’appellerais Sasha. Cette différence ne marqua pas plus que ça ma famille qui était ouverte. Je grandie avec l'idée que j'étais parfaitement normale mais qu'il y avait des personnes mal intentionnées qui allait me faire souffrir par rapport à ce que j'étais. J'étais prévenue, je devrais me cacher et cacher Sasha qui était ma moitié et avec lui je ferais les 400 coups !

Je me souviens de mon premier livre, je l'ai volé sur l'étal d'une librairie et je me suis fait avoir... Le libraire n'avait pas beaucoup apprécié et je me suis fait engueuler comme jamais. « Voler, c'est le mal absolu » m'avait-il dit. Je m'en fichais pas mal, moi, tout ce que j'avais vu à ce moment-là avait été ce bouquin magnifique ! Après m'avoir passé un savon verbal, le bonhomme m'avait demandé pourquoi j'avais fait ça et si je savais lire. Je lui expliquais que non, mais que j'avais trouvé la couverture du bouquin jolie et que c'était pour ça que je l'avais emporté. Après cet incident, je suis revenue tous les jours à la librairie pour lire ce que je voulais !

Monsieur Cubrique me prêta même des bouquins pour que je puisse les lire chez moi.

Quand j'ai eu l'âge de 15 ans, j'ai commencé a travailler pour lui, j'ai pu ainsi rapporter un peu plus d'argent au foyer, c'était super ! Je me sentais enfin vraiment utile, chez moi.

Comme maman me l'avait dit je subis des brimades, j'étais "spéciale" et les humains "normaux" n'aimaient pas beaucoup la différence. Je me suis fait insulter, bousculer, menacer mais jamais en aucun cas je ne m'étais laissée faire ! Je suis rentrée plus d'une fois à la maison le visage en sang.

La réalité n'était pas aussi simple que cela... c'est sans doute pour cette raison que j'aimais me plonger dans les bouquins, eux au moins ne me jugeaient pas et je pouvais y vivre de nombreuses aventures.

Quand j'atteins la majorité les choses se corsèrent un peu. Mon don apparu et ce ne fut pas facile à comprendre. Heureusement que Sasha était là, il comprenait et faisait de son mieux pour m'expliquer. Vous imaginez, voir la douleur des autres? ... Je sais c'est bizarre mais c'est mon don. Je vois des auras autour de certaines personnes, plus elles sont noires plus la personnes se sent mal.

Quand j'ai appris à contrôler et à comprendre mon don j'ai commencé à ressentir une forte empathie pour les autres. Souvent quand je voyais un inconnu ou un proche entouré de noir je m'approchais pour parler, je les écoutais, ce n'était pas grand chose mais j'avais réussi à aider quelques personnes, c'était déjà ça.
Mon quotidien se résumait à la lecture, aux discussion avec Sasha, à ma famille et à aider les personnes en détresse. Croyez moi, je suis passée pour une folle plus d'une fois... Et puis un jour, j'ai rencontré l'homme de ma vie, l'amour, la chose à laquelle je ne m'attendais pas du tout !

Il était beau, fort, intelligent... enfin, c'est ce que je pensais à ce moment-là. Je devais être vraiment aveugle... je n'avais que 18 ans après tout. Il était boulanger dans la boutique qui était dans la même rue que celle du libraire. A force de se croiser dans la rue, nous avons fini par boire un verre ensemble et il se passa ce qu'il se passa. J'étais folle amoureuse et j'aurais tout donné pour lui !

Je crois que nous sommes resté 2 ans ensemble, il avait accepté le fait que je sois différente et... en fait, il ne m'a jamais demandée en fiançailles. Du jour au lendemain, il était au bras d'une autre femme, je n'avais rien vu venir même si j'avais vu son aura changer de couleur. J'aurais du le voir venir, mais je ne savais pas que mon don me donner la possibilité de voir différentes émotions sous différentes teintes.

Le jour où il m'a quitté, j'ai commencé à détester les hommes. Surtout que j'étais tombée enceinte et je me demandais comment j'allais bien pouvoir faire seule à élever un enfant. Je n'avais que 20 ans.

Malgré tout, j'étais prête à accueillir cet enfant, ma famille me soutenait, Sasha aussi ! Il n'y avait aucune raison que j'abandonne mon bébé.

Grâce à l'expérience que je m'étais faite en m'occupant de mes frères et de mes sœurs je devint une mère plutôt bonne ! Je ne me suis jamais laissé déborder et j'aimais mon fils de tout mon cœur. Il grandit à mes côtés pendant 5 années, les plus belles de ma vie je crois. C'était un petit garçon curieux et plein de vie... qui aurait pu dire que la maladie l'emporterait de cette façon. Vers l'âge de 4 ans il fut diagnostiqué d'un cancer du poumon... ce fut violent, je vis Edward agoniser jusqu'à l'âge de ses 5 ans. J'étais impuissante, si seulement j'avais pu avoir un don plus efficace que celui de voir les auras des gens?

Ce fut un déchirement considérable mais Je n'avais pas le temps de me morfondre et je me suis plongée dans les bouquins et le travail. J'ai étudié les langues pour noyer mon chagrin.

À mes 22 ans, je perdis ma mère, un accident de travail, une poutre était tombée sur ma mère, le bâtiment était vétuste et elle était au mauvais moment au mauvais endroit. L'ironie du sort. Mon père eut beaucoup de mal à s'en remettre, il tomba dans l'alcool et perdit son travail. Heureusement que moi et mon petit frère George travaillions pour pouvoir subvenir aux besoins de la famille.

Quand j'eu 27 ans, monsieur Cubrique me proposa un autre travail : un ami à lui qui était éditeur avait besoin d'une traductrice de talent pour son entreprise. Ce n'était pas gagné d'avance, quand il apprit que je n'étais pas vraiment humaine, il faillit faire demi tour et me claquer la porte au nez. Mais je sut faire mes preuves.. ou presque, je l'insultais dans toutes les langues possibles ! Et je crois que ça avait fait son effet vu qu'il m'embaucha par la suite.

J'ai travaillais avec cet éditeur pendant 4 ans exactement mais ma présence n'était pas appréciée par tout mes collègues. je fus viré après avoir... attendez je vous raconte !

C'était lors d'une belle soirée bien arrosée, on fêtait une nouvelle. J'avais accompagné mon équipe dans un bar pour fêter cela, tous les hommes (c'est-à-dire toute l'équipe) était complètement ivre, moi fatiguée, je me suis mise en tête de rentrer chez moi toute seule. Je n'aurais peut-être pas du, un de mes collègues m'avait suivit, il était complètement bourré, il commença par m'insulter, me pousser... et il me viola, me frappa. Sasha qui n'avait pas pu y faire grand chose me sauva la vie en prenant une de mes aiguilles à cheveux que j'avais laissé dans mon sac... et c'est avec ça que je plantais l'homme. Je partis en courant après ça, pensant l'avoir tué. Heureusement ce n'était pas le cas. Je fut viré par la suite. C'était vraiment l'horreur. Personne n'avait voulu m'entendre, c'était dégueulasse !

Pendant cette même période, un grand changement survint... À la télé et pour la première fois les daemoniens étaient enfin révélé. Je n'étais donc pas aussi seule que je le pensais. Je me doutais bien qu'il y avait d'autres personnes avec des dons comme moi, mais je n'en avais jamais fait la rencontre, ils devaient simplement se cacher comme moi.

Quand la guerre survint, nous eûmes beaucoup de difficulté à nourrir tout le monde à la maison, surtout avec le père qui dépensait tout notre frique dans ses bouteilles d'alcool. Mes deux frères partirent se battre. George revint avec une belle balafre, mais tout le monde était sain et sauf. Moi aussi, j'avais participé au conflit, j'appris à ce moment-là que j'encaissais bien les coups !... Ou pas, on me retrouva à plusieurs reprises évanouie.

Cette guerre une fois finie bouleversa le quotidien de tous. Je n'étais plus une humaine bizarre accompagnée de son fennec mais une daemonien. J'avais eu le plaisir de faire la rencontre de plusieurs personnes comme moi accompagné de leurs moitiers, c'était un peu perturbant au début, mais je m'y suis très vite fait. Aujourd'hui, je n'ai qu'une envie en savoir plus sur nous, sur les dons, sur les daemons !

  
MessageDim 28 Jan - 18:31
avatar
Date d'inscription : 22/11/2012Nombre de messages : 3280Nombre de RP : 157Âge réel : 23Copyright : lux aeterna sur Bazzart (avatar) ; .TITANIUMWAY (signature) + Nora Roberts & Victor Hugo (citations)Avatar daëmon : Tatouage de phénix sur l'omoplate gauche. Un phénix qui s'enflamme.
Kayla P. LaneFire burns into me
It consumes me
Bienvenue !

J'ai hâte de voir ce que tu vas faire, j'aime bien ton feat

Bon courage pour la suite !
  
MessageDim 28 Jan - 19:40
avatar
InvitéInvité
Merci ça me fais plaisir <3 j'espère que ça vous plaira n_n
  
MessageLun 29 Jan - 0:10
avatar
Date d'inscription : 07/10/2016Nombre de messages : 346Nombre de RP : 39Âge réel : 23Copyright : Elastic Heart / Arya (pour Teddy)Avatar daëmon :
Stella HemingwayMODO• Nothing will be the same...
Bienvenue Si tu as des questions n'hésite pas Razz Bon courage pour ta fiche
  
MessageLun 29 Jan - 0:58
avatar
InvitéInvité
Merci beaucoup !!
  
MessageLun 29 Jan - 19:36
avatar
Date d'inscription : 23/06/2010Nombre de messages : 6828Nombre de RP : 348Âge réel : 25Copyright : AryaAvatar daëmon : every colors in the air
Aaron Dwayne☷ ADMIN-BREIZH ☷
←☸ →
Tempest in a Bottle
Bienvenue sur LD ! =D

J'en profite pour redire que le mix Alex Kingston et le fennec j'adore ♥️ Trop d'amour.

Le caractère de Lazulis me va, celui de Sasha également, rien à redire là dessus =).
Pour le don pareil, même si je trouve que pour un personnage de 42 ans tu aurais pu t'accorder - si ça t'intéressait - plus de nuance de couleurs, étant donné que ça fait 24 ans qu'elle côtoie ce don. Je pense notamment à la fiche de Felix Hartwell qui a un don équivalent au tien mais beaucoup plus développé au niveau des couleurs qu'elle perçoit. Après si tu veux le laisser comme ça, y'a pas de soucis \o/ c'est juste à caractère informatif.

Pour la mort de son fils (trop triste) et de sa mère je voudrais juste être sûre au niveau de la chronologie parce que tu commences par le fils qui meurt à 5 ans, et ensuite tu parles de sa mère qui est décédée quand elle avait 22 ans. Du coup en théorie sa maman meurt et trois ans après c'est le tour de son fils c'est bien ça ?

Une chose me turlupine avec ton histoire également, c'est que tu dis qu'elle a toujours habité à MerkelEy (fais gaffe tu écris Merkelay tout du long), mais qu'elle n'a jamais rencontré -ou très très rarement- des daëmoniens. Sauf que si c'est devenu la "capitale" des daëmoniens c'est parce qu'il y avait une forte concentration de daëmoniens dans le coin et que justement, c'était une des villes les plus peuplées de daëmoniens au monde. Donc en théorie tu peux moins avoir un concept (même si ça n'écarte pas les cas particuliers de racisme) de minorité qui se fait emmerder par les autres et qu'on ne remarque jamais... parce que ça n'est pas vraiment une minorité à Merkeley, surtout après 2011. Et même avant ça à Merkeley. Tu dis

Citation :
Pendant cette même période, un grand changement survint... À la télé et pour la première fois les daemoniens étaient enfin révélé. Je n'étais donc pas aussi seule que je le pensais. Je me doutais bien qu'il y avait d'autres personnes avec des dons comme moi, mais je n'en avais jamais fait la rencontre, ils devaient simplement se cacher comme moi.

Et en soi c'est valable pour beaucoup beaucoup d'endroits sur la planète... mais ça semble moins logique pour un habitant de Merkeley ^^, où il n'est pas rare de croiser un animal chelou qui n'a rien à faire là au détour d'une ruelle. Si tu avais dit qu'elle habitait une ville à 50 km de là et qu'elle y allait rarement, ça passe sans souci, mais comme elle habite Merkeley c'est étrange tu vois.

Et enfin dernier truc, tu parles de la "guerre" à Merkeley, mais sans aucun détail alors je ne suis pas sûre que tu aies bien réussi à placer Laz et Sasha dans le contexte des dernières années à Merkeley. Y'a eu la mise en place du Conseil, les magouilles, les rebelles, les pro-conseil, bref toute une petite guerre civile - effectivement - qui a eu beaucoup d'impact sur les habitants, et donc sur Laz et Sasha. Il me faudrait plus de détail là dessus, si elle a choisi un camp, si elle a défoncé du rebelle ou du pro-conseil ou autre, parce que sans ça on ne sait pas trop où la placer. N'hésite pas à lui donner un avis sur les derniers évènements pour t'ancrer dans le contexte actuel aussi, genre le dernier évent sur l'eau empoisonnée qui a agit sur les dons des daëmoniens de Merkeley.

Je te laisse changer tout ça, et il faudra également penser à mettre une signature avec obligatoirement à un endroit une photo de Sasha =) (même si c'est un simple spoiler). Bon courage !
  
MessageMar 30 Jan - 18:21
avatar
Date d'inscription : 18/05/2016Nombre de messages : 575Nombre de RP : 61Âge réel : 25Copyright : Aki' (me)Avatar daëmon : Berger Allemand
Ryan FarellMODO• We can be HEROES
Just for one day
Bienvenue sur LD!

Joli duo que tu nous présente là
J'ajoute seulement aux commentaires de Ronron qu'il te manque également le code de validation, mais c'est qu'un détail^^

Bon courage pour la correction!
  
MessageJeu 15 Fév - 18:06
avatar
Date d'inscription : 23/06/2010Nombre de messages : 6828Nombre de RP : 348Âge réel : 25Copyright : AryaAvatar daëmon : every colors in the air
Aaron Dwayne☷ ADMIN-BREIZH ☷
←☸ →
Tempest in a Bottle
Des nouvelles ?
  
Message
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1