J'ai peur ... De ne pas pouvoir t'aider.

 
  
MessageVen 16 Fév - 22:46
avatar
Date d'inscription : 14/02/2018Nombre de messages : 86Nombre de RP : 38Âge réel : 30Copyright : Moi-mêmeAvatar daëmon : Fascinante et effrayante
Adam LucasNormal is just an illusion
"J'ai peur d'une épisiotomie"
"ça dure combien de temps, un accouchement ?"
"C'est grave si je mange du poisson cru ?"
"C'est possible de tomber à nouveau enceinte pendant que je suis enceinte ?"

Héééé oui. Tu as accepté de prendre cette fille sous ton aile pour la libérer de ses angoisses et te voilà acculé par des questions -soit dit en passant, très stupides- auxquels il t'est impossible de répondre ! Ah, les joies de l'adolescence !

"Dis-moi, au lieu de te moquer. Tu voudrais pas m'aider par hasard, que ta fichue addiction aux ordinateurs nous serve, pour une fois."

Mince, j'ai du penser ça un tout petit peu trop fort. Ce n'est pas grave mais ce qui m'inquiète est ton humeur chafouine. Toi qui est toujours tranquille d'habitude. Je te sens te radoucir à ces pensées. Nous faisons alors la paix.

"Bon, que te faut-il ?"

"Je sais pas, quelqu'un qui saurait répondre à toutes ces questions mais qui accepterait de rester confidentiel... J'aimerais la rencontrer avant pour lui parler du problème."

"'La' ?" Je demande, intriguée, un poil d'agacement dans la question.

"Oui, 'la' j'aimerais que ce soit une femme qui lui parle et répondre à ses interrogations. Cette fille est venue se confier à moi à contre-cœur justement parce qu'elle n'était pas sûre que je puisse répondre à ses problèmes particulier."

"Peu t'importe, non ? C'est pas toi le père, si ?" Je demande, faussement jalouse.

"Tais toi et cherche !" Me dis-tu, amusé.

Je saute alors sur mon ordinateur et frisonne de plaisir quand la lumière crue et blanche précède le petit bip de démarrage. Pour UNE fois que tu me demandes un service, je ne vais certainement pas te faire attendre.

"Aloooors, nous cherchons donc une sage-femme ... femme. Avec une très bonne réputation ... En libérale ... C'est moins pénible pour la paperasse et beaucoup plus discret... Voilà"

Je te jette un dernier regard soupçonneux et fini par ajouter un critère "Mariée", on est jamais trop prudente. Voilà, recherche lancée !

... Mince, zéro réponses ? J'étoffe un peu ma recherche et fini par trouver enfin trois candidates potentielles. Je supprime une dont la photo de profil me fait penser à un sergent devant son armée de soldat, j'en supprime une autre qui a déjà déjà eu quelques démêles avec la justice pour plant de cannabis. Et voilà la gagnante !

"Maïween Hamilton ! Nouvelle sage-femme fraîchement arrivée, française d'origine, plutôt très jolie, daemonienne déclarée, aucun casier judiciaire, numéro de téléphone pas encore répertorié mais je peux arranger ça ..."

"Non, c'est bon. J'aimerais la rencontrer directement en personne, ce sera mieux."

"Très bien, tu as rendez-vous avec elle mercredi à l'infirmerie de l'université... Elle y passe de temps en temps, manifestement souvent le mercredi d'après le GPS de sa voiture et il semble qu'elle a prévu d'y passer ce mercredi matin, très intéressant, ce blog. Je lui ai envoyé un mail pour confirmer tout ça. T'inquiètes pas, je lui ai rien dit. Je suis restée très vague."

"... Merci."

---

Te voilà devant la porte de la fameuse infirmerie. Un poil stressé, non pas à l'idée de parler à une femme de problèmes purement féminins d'une autre, mais bien parce que tu vas rencontrer cette femme par mon intermédiaire et que tu ne sais pas à quoi t'attendre. Comme je te comprend ! Je te transmet en pensée que tout va bien aller, que je suis une pro et que je sais ce que je fais.

Tu soupire, accroche un sourire affable sur ton visage et entre dans l'infirmerie après avoir poliment frappé à la porte pour t'être assuré qu'aucun élève malade plus ou moins imaginaire s'y trouvait. Pour ma part, je me suis glissée dans ta capuche, regardant par dessus ton épaule pour être sure de ne pas perdre une miette de la conversation.
  
MessageSam 17 Fév - 16:40
avatar
Date d'inscription : 17/01/2018Nombre de messages : 29Nombre de RP : 3Âge réel : 27Copyright : Eurriel's artAvatar daëmon :
Maïween HamiltonNothing will be the same...
Garder contact avec l'Université était important pour Maïween, et si ses études y étaient officiellement terminées, elle tenait à y assurer une permanence de temps en temps, matin ou après-midi, et au moins deux fois par semaine. Cette semaine ci, il était prévu qu'elle y passe le lundi après le déjeuner, et le mercredi matin. Elle y allait pour répondre aux questions diverses des jeunes qui pouvaient se montrer bien curieux. Autant dans un cadre purement théorique, que pratique, en cas de grossesse ou simple problèmes féminins auxquels la jeune Sage-femme avait été formé pour y être confronté.

L'après midi du lundi s'était déroulé calmement, sans surmenage, ne voyant passer la porte de l'infirmerie que quelques étudiants indisposés et une jeune étudiante menant une grossesse qui n'arriverait à son terme qu'après la fin de ses examens universitaires. Timing parfait, si l'on pouvait dire...

Mais ce mercredi matin, une chose intriguait la rousse, une demande de contact assez vague, bien que les premiers rendez-vous en général, soient en général présentés de manière assez floue. N'en faisant cas, respectant la volonté du demandeur, elle avait simplement répondu en proposant un horaire, et envoyé le mail de confirmation, elle serait bien là en temps et en heure, prête à aider au mieux ceux en ayant le besoin.

C'est dans ces conditions que Maïween se présenta à l'infirmerie, posant ses affaires, sortant des dossiers de ses patients réguliers, en sortant d'autres vierges en cas de nouvelles rencontres, des brouillons pour prendre des notes... Son cartable de cuir contenait le nécessaire en paperasse, la jeune femme étant prévoyante pour être au mieux de ses capacités. Elle n'eut pas longtemps à attendre avant de voir arriver son mystérieux contact, ouvrant la porte lorsqu'elle entendit frapper, voyant sur le seuil un jeune homme pas spécialement à l'aise. L'invitant à entrer, la sage femme referma derrière lui, tressaillant par réflexe en remarquant ce qui se trouvait dans la capuche du jeune homme, avant de reprendre un air professionnel, ne s'y arrêtant pas, et revenant vers son bureau, jetant un coup d'oeil entendu au rapace perché sur le haut de l'armoire.

"-Bonjour, et bienvenue. Il ne me semble pas vous avoir déjà rencontré. Maïween Hamilton, Sage-femme, et voici Horus, le faucon que vous voyez la-haut."

/-Bonjour, et soyez sans crainte, ce qu'il se dira ici est strictement confidentiel./

"- Ah, et si je ne me trompe pas, vous êtes accompagné? Personne n'entre quand je suis en consultation, si vous êtes Daëmonien, alors il peut sortir sans peur."

Souriant, Maïween entreprend de sortir une feuille de brouillon et de quoi écrire, pour prendre des notes sur ce qui amenait ce jeune homme auprès d'elle, curieuse d'en savoir un peu plus à son sujet.

"-Que puis-je pour vous? Si vous êtes venu à moi, c'est pour avoir de l'aide, des renseignements, je me trompe?"
  
MessageSam 17 Fév - 20:39
avatar
Date d'inscription : 14/02/2018Nombre de messages : 86Nombre de RP : 38Âge réel : 30Copyright : Moi-mêmeAvatar daëmon : Fascinante et effrayante
Adam LucasNormal is just an illusion
Brrrr, une humaine ! Eurk ! Fais la partir, fais la partir, Adam !!!

Je te sens te détendre alors que je me moque de la sempiternelle réaction à mon égard. Tu sais, d'un point de vue d'arachnide, vous, les humains, n'êtes pas très ragoutants, c'est quoi cette chaire toute rose dépourvue de poils et cette unique paire d'yeux ? Et vos mains, parlons-en ! Je n'ai encore pas trouvé de choses plus répugnantes !

Tu me donne un léger coup d'épaule pour que j'arrête de te transmettre ce genre de pensées. Tu sembles bien plus détendu à présent que tu as la preuve en rousse que je ne me suis pas payé ta tête. Quant à moi, je suis très agréablement surprise que cette femme me propose d'elle-même de sortir. D'habitude, les gens hurlent dans le meilleur des cas, ou m'ignorent dans le pire. Rares sont ceux qui montrent de l'intérêt et encore plus ceux qui me traitent comme un Daemon normal.

Cette invitation est trop tentante. Je n'attend pas que tu vienne me chercher (ou pas) et je cours le long de ton bras pour venir sur le bureau. Ne t'inquiètes pas, je vais rester là bien sagement à m'étirer les pattes, et non, je ne vais pas me balader entre les paperasses pour venir lire ce qui s'y trouve bien que j'en meure d'envie.

"Hé bien, c'est ... Inhabituel" Oui, c'est le moins qu'on puisse dire..."Je ne laisse pas Charlotte sortir très souvent. Un très mauvais réflexe est si vite arrivé. Tu comprends ?"

Alors, je sais que tu as l'habitude de tutoyer à tord et à travers pour mettre tout le monde à l'aise et sur un même pied d'égalité, mais je te ferais gentiment remarqué qu'elle t'a vouvoyé. La convention sociale voudrait que ...

"Vous comprenez ..."

Bien mieux !

"Je suis Adam, Adam Lucas, et donc voilà Charlotte."

"Salut les copains, ça biche ?" Arf, désolée mais la liberté me rend déraisonnable. J'accompagne ma tirade d'un petit coucou de ma cinquième patte.

"Je t'ai donc envoyé un mail, j'avais pris un genre de rendez-vous. C'est à propos de cette fille à l'université, extrêmement renfermée et terrorisée car elle est enceinte et n'a aucune personne avec qui en parler. Sa mère n'habite pas tout près, elle n'a pas de sœurs qui soit déjà passé par là, pas de tantes, bref, elle est totalement perdue."

"Je me permet de rajouter que, selon sa page Facebook et son compte hotmail, elle n'a pas beaucoup d'amies filles non plus et elle n'a jamais été spécialement attirée par les bébés. Elle n'a jamais fait de babysitting et se conçoit d'ores et déjà comme une mauvaise mère..."

Depuis quand je suis devenue aussi loquace, moi ?

"...En bref, elle est en panique totale. Il n'y a que son compagnon et moi qui savons pour le moment, il l'a soutient mais je crains qu'il ne puisse pas faire plus."


Tu sors de ta poche la fiche que j'avais préparé pour toi. Bon sang, porte-documents, tu connais pas ? Au moins elle est organisée avec ses dossiers, ça fait un poil plus pro que de sortir une feuille froissée d'un sweet-shirt ! La fiche contient son identité complète avec les renseignements médicaux que j'ai pu glaner ça et là sur internet et sur le site de son assurance : Noms, date de naissance, groupe sanguin de la mère et du père, date des dernières règles et antécédents médicaux...

Pour ta part, tu n'es même plus impressionné ni surpris par mes capacités de recherches, je te rassure, il n'y avait presque rien de confidentiel et je n'ai presque pas du pirater des mots de passes pour y avoir accès. De toutes façon, je suis sure que la dame est persuadée que c'est la fille en question qui t'as donné toutes ces infos.

"Ce qui serait parfait, si tu es d'accord, bien entendu, ce serait que tu vienne lors d'une de mes séances avec elle. Je peux prendre rendez-vous avec elle mercredi prochain, je lui parle de toi et j'essaye de la convaincre de se faire suivre médicalement par une professionnelle. Tout ce qu'elle demandera en retour est de la discrétion."

Oui, tu sais, la discrétion, comme le fait de parler de la grossesse d'une jeune fille timide à une femme totalement inconnue et à son Daemon ! T'y es, Adam. Dans l'mile !

Tu souris à la jeune femme avec cette sincérité dans le regard qui attire toujours la sympathie. Oui, on sent que cette mission te tient à cœur, je le sais, moi, que la détresse de cette fille t'a bouleversé. Pour ma part, j'aimerais surtout en apprendre un peu plus sur notre interlocutrice du jour mais tu as fermé ton pouvoir pour que nous ne puissions pas sonder son âme. Il suffirait pourtant d'un contact physique, une poignée de main, n'importe quoi !
  
MessageJeu 15 Mar - 15:21
avatar
Date d'inscription : 17/01/2018Nombre de messages : 29Nombre de RP : 3Âge réel : 27Copyright : Eurriel's artAvatar daëmon :
Maïween HamiltonNothing will be the same...
Un tressaillement incontrôlé parcourt Maïween quand elle voit la fameuse Charlotte sortir de sa cachette sans se faire prier, acceptant visiblement l'invitation avec empressement. Et si la rouquine n'a jamais pu se défaire de sa méfiance pour les arachnides, elle se doit de reconnaître que la couleur peu commune de la Daëmonne lui octroie un certain charme.

"-J'imagine oui. Je n'ai jamais vraiment apprécié les arachnides en général, mais c'est plus par méconnaissance de ma part que réelle aversion. Tu es la bienvenue ici, Charlotte. Au fait, de quelle espèce as-tu la forme? Je n'ai jamais vu d'araignée d'une telle nuance... Je dirais mygale à la taille, mais cette teinte bleue m'est inconnue. Au moins, personne ne risque de se méprendre et te confondre avec une autre espèce plus familière."

A la présentation de son invité, la sage-femme se rends compte qu'ils sont collègues, et que le vouvoiement n'est donc plus de mise. Et un sourire sincère lui étire les lèvres à la salutation de l'araignée. Voilà une rencontre singulière. Après leur avoir fait signe de se mettre à l'aise, la sage-femme entreprend donc de connaître le fond de ce qui les amènent en son cabinet. Une autre élève enceinte? Et trop timide ou inquiète pour venir se faire connaître...

"-Elle doit être bien discrète pour que je n'en ai encore pas entendu parlé. Une autre élève est venue me voir et je la suis avec toute la discrétion voulue.. Si elle s'inquiète déjà à savoir si elle fera les choses comme il faut, c'est qu'au contraire, il y a bon espoir qu'elle soit une bonne mère. A condition qu'elle fasse confiance à des professionnels, qu'elle y réfléchisse, et aille le cas échéant jusqu'au bout de cette grossesse. Sais-tu déjà si elle le veut vraiment, ce bébé à venir? Ou si c'est un accident, une action non voulue, précipitée? Depuis combien de temps est-elle enceinte, d'ailleurs? Ca me permettrait de voir où elle en est..."

A ce moment, Adam sort une feuille où tout est marqué, renseignements que Maïween entreprend de noter au propre dans un dossier de suivi vierge, de même qu'elle annote tous les renseignements donnés sur la situation de la demoiselle en détresse.

"-Il ne devrait pas y avoir de soucis. Tu peux lui dire que ce sera entre elle et moi, secret professionnel oblige. Qu'elle n'hésite pas à poser les questions qui lui passent par la tête, surtout. J'ai l'habitude des difficultés entre humains et Daëmoniens, certaines relations et ambiances durant les grossesses s'en retrouvent compliquées. J'essaie de faire le lien, de rassurer ceux en ayant peur ect. Que cette demoiselle n'est pas peur, surtout. Elle et son compagnons sont-ils Daëmoniens? Humains? Des frictions possibles dans la famille? Si ça peut la rassurer, donne lui l'adresse du blog dont je m'occupe, elle pourrait commencer à prendre contact de manière anonyme, si elle le veut. Je m'en sers dans ce genre de cas, répondant aux inquiétudes et aux questions multiples de ceux s'y intéressant. Ca peut-être une bonne approche, pour ne pas l'effrayer d'avantages. Voici les coordonnés, sur cette carte, elle aura tout ce dont elle aura besoin."

Ce disant, la sage-femme lui tendit l'une des cartes de visites faites pour cela, où la jeune femme enceinte trouvera les horaires de travail de la rousse, l'adresse du blog, son mail professionnel. De quoi se renseigner avant prise de contact plus officielle, au besoin. Charlotte était sur le bureau, et la Daëmonne sentirait sans doute que la sage-femme se détendait en sa présence, laissant de côté sa méfiance naturelle pour apprécier la proximité de cette collègue certaine, au vu des informations transmises.
  
MessageJeu 15 Mar - 17:34
avatar
Date d'inscription : 14/02/2018Nombre de messages : 86Nombre de RP : 38Âge réel : 30Copyright : Moi-mêmeAvatar daëmon : Fascinante et effrayante
Adam LucasNormal is just an illusion
Ça, c'est une pro ! Excuses-moi, Adam, mais à côté, tu fais franchement pâle figure. Une carte, un blog entretenu et même un mail. Bref, trois choses auxquels tu es franchement allergique, toi qui préfère la "vraie vie" au virtuel, une rencontre plus qu'une correspondance. Certes, mais c'est ça aussi, la vie, accepter d'être plus à l'aise avec l'autre quand il est à distance.

"Oui, je suis une Mygale Saphir !"
je dis, pleine de fierté, pour une fois, sans me contenter de balancer le nom scientifique. "Hé, tu serais surprise, mais si, malgré ma beauté naturelle, certains ont franchement de très mauvais réflexe. J'ai plus souvent affaire à des semelles de chaussures qu'à des paumes caressantes. Certes, les deux sont douloureux mais un seul est particulièrement vexant."

Après avoir fini de m'étaler copieusement, la sage-femme commence à poser quelques questions sur la jeune fille en question. Tu te gratte la tête un instant mais heureusement, tu avais (pour UNE fois) bien fait ton travail de psy.

"Je sais que cette grossesse n'était pas prévue. Il y a quelques tensions dans sa famille, entre les deux familles, pour être précis. Les deux futurs parents sont Daemoniens, oui, ils se sont rencontrés ici-même. Mais l'un comme l'autre sont très discrets et ne font pas beaucoup parler d'eux. Bon point, j'ai vraiment l'impression que les deux sont assez soudés et qu'ils communiquent facilement l'un avec l'autre. Le futur papa est comblé par cette nouvelle et la future maman est angoissée pour le bien de son bébé. Elle ne veut pas entendre parler d'avortement si le bébé est en bonne santé."

Du coup, dans l'histoire, tu te sens franchement superflu et tu sais bien qu'après les avoir mis en contact l'une avec l'autre, la future maman t'aura totalement oublié. Avec une voix où transpire la reconnaissance, tu ajoutes :

"... Merci, en tout cas, je lui transmettrai ta carte. Bon, pour le coup, je me sens franchement inutile. Pardon de t'avoir dérangé."

Tu t’apprêtes à te lever pour partir quand tu lance, sur le ton de la confidence :

"J'abuserais si je te demandais un autre service ? Tu travailles à l’hôpital de temps en temps ? Les archives sont-elles consultables ? C'est pour des raisons strictement personnelles. Tu te calmes un instant, tu reprends alors un ton bien plus professionnel. Tu n'es pas obligée de répondre. Allez, à mon tour de te rendre service. Tu as besoin d'un psychologue pour une de tes patientes ? Ou un conseil, pour toi ? Ou encore ... " Tu me regardes un instant, j'approuve silencieusement." ...un ordinateur à réparer ? "

"Ou n'importe quel service informatique"
je précise, détestant être reléguée au rang de vulgaire agent de maintenance.
  
MessageSam 14 Avr - 23:54
avatar
Date d'inscription : 17/01/2018Nombre de messages : 29Nombre de RP : 3Âge réel : 27Copyright : Eurriel's artAvatar daëmon :
Maïween HamiltonNothing will be the same...
"-Mygale Saphir? Je saurais le retenir. Et je peux comprendre que cela t'agace. Mais les humains n'aiment jamais vraiment ce qui a en général plus de 6 pattes. Rares sont ceux à apprécier ou même tolérer les arachnides, les scorpions et autres. Mais je saurais ne pas montrer de crainte à ton égard, c'est promis."

Maïween répond doucement à la Daëmone, appréciant à présent la singulière beauté de l'araignée, le ap de l'aversion naturelle dépassée. Oui. Charlotte était magnifique, et la bienvenue dans son cabinet. Se tournant ensuite vers Adam, elle ne peut s'empêcher de poser quelques questions, auxquelles le psy répond clairement. Une affaire peut-être inhabituelle, mais la sage femme tenait à suivre toutes patientes susceptibles de demander son aide, quelles qu'elles soient. Même celles qui ne le demandaient pas forcément d'elles-mêmes, comme aujourd'hui.

"-Bien. Voilà une bonne chose en effet. Il ne faudrait pas qu'elle s'angoisse de trop, tout de même. Cela pourrait non seulement nuire à sa propre santé, mais aussi au bon développement de son enfant. Si tu pouvais la convaincre, je pourrais l'examiner et la rassurer. Procéder à une échographie, voir où en est la grossesse et si tout se passe bien. De même pour son compagnon, s'il a des questions, j'y répondrais."

Souriant, la jeune femme note toujours dans son dossier, posant les bases de ce suivi qu'elle voulait sérieux, comme elle en avait l'habitude. Elle relève toutefois le regard et son attention vers le jeune homme quand il suppose être dorénavant superflu...

"-Ne crois pas cela, Adam. Tu es son premier contact, celui qui l'a mise suffisamment en confiance pour qu'elle se confie à toi. Il est important qu'elle soit suivit par tes soins, le temps de sa grossesse, et après. Surtout avec des tensions familiales. Elle aura besoin d'aide."

Alors qu'il semble s'apprêter à prendre congé, le voilà hésitant, te demandant quelque chose de plus personnel, sortant du cadre initial de cette discussion professionnel. Un retour de service? Intéressant.

"-J'y vais de temps à autre. Je suis libérale, mais je ne refuse jamais mon aide à ceux qui me le demandent. Que ce soit des parents Daëmoniens, ou humains.. Je tente de rassurer les craintes, de renseigner au possible.. Et de faire le lien entre tous. Les Archives? Elles sont consultables quand on a une bonne raison d'en faire la demande, pour ce que j'en sais. Des raisons personnelles.. Tu pourrais te renseigner auprès des responsables. Mais j'ignore si cela te sera accordé ou non."

Réfléchissant à cette question, la jeune femme referme son dossier, reposant son stylo pour attribuer toute son attention à ses interlocuteurs.

"-Je peux me renseigner de mon côté, si tu le souhaites. Tu aurais besoin de quel domaine des Archives? Les actes de naissances, d'anciens dossiers de patients?"

Horus s'envolant du haut de l'armoire vint se poser sur le bureau, se rapprochant ainsi de l'araignée bleutée, amical.

"-Pas dans l'immédiat. Mais si cela me semble opportun, ou si elles m'en font la demande, je n'hésiterais pas à te recommander. Moi? Hmm je ne pense pas. Mais si je devais avoir des questions, je te les poserais. Merci de le proposer. Mais pour l'informatique... Je possède un ordinateur portable qui est assez lent en ce moment, mais je n'arrive pas à voir d'où cela peut venir, que ce soit un virus que je ne remarque pas, ou autre chose qui le ralentisse.. Tu crois que tu pourrais y jeter un oeil un de ces jours, Charlotte? Car il me semble que ce sont tes propres compétences qui entrent en jeu? A moins que tu ne préfères jeter un oeil à mon site internet, par exemple, pour en tester le sérieux? Ou autre service pouvant t'intéresser auquel je ne pense pas dans l'immédiat?"
  
MessageDim 20 Mai - 22:20
avatar
Date d'inscription : 14/02/2018Nombre de messages : 86Nombre de RP : 38Âge réel : 30Copyright : Moi-mêmeAvatar daëmon : Fascinante et effrayante
Adam LucasNormal is just an illusion
"Effectivement, je souhaiterai avoir accès aux archives des actes de naissances. Mais..."

Allez, pose ta question ou c'est moi qui le fait ! Tu voulais faire ça en toute légalité, à toi l'honneur, ne recule pas maintenant car tu peux plus compter sur moi pour me motiver à nouveau à pénétrer dans ce réseau. Ta chance est passée mon grand !

"J'aimerais avoir accès aux dossiers médicaux plus qu'aux dossiers sociaux. Le groupe sanguin et d'autres informations sont-ils répertoriés sur les ordinateurs pour une petite recherche rapide ?"

Rapide, rapide ... Si c'est toi qui t'y colle, on va devoir squatter l’ordinateur pour au moins deux mois. En tout cas, je me sens de plus en plus à ma place à mesure que les services demandés par la belle se précisent. Un ordinateur lent peut avoir énormément d'origines. Un virus en effet est un posteriori à ne pas négliger. Si je mettais une patte sur ce portable, j'aurais, en outre, accès à pas mal de jolies données médicales.

"T'as ton ordinateur ici ? Je peux regarder dès maintenant pendant que vous discutez !"

Oups ... Ma voix est à peine trop enthousiaste. Tu me regardes avec cette sévérité qui m'est exclusivement réservé et qui n'est détecté que par des personnes attentives ou qui te connaissent bien. Bon, je rattrape le coup illico.

"Cependant ... un simple ralentissement ? Je vais t'envoyer un mail avec la marche à suivre. C'est une procédure standard qui neutralise la plupart des causes de lag. Il y a trois programmes à télécharger, à installer et à lancer. Je te donnerais les liens directement pour que tu ne te fasse pas piégée avec un logiciel pirate. Tu penses bien à redémarer ton ordinateur après chaque application et ça devrait régler les problèmes. On verra après si ça ne s'arrange pas."

Non Adam, je ne peux pas pirater un ordinateur avec un simple mail ... Quoique ... Je rigole !
Je regarde alors Horus qui s'est posé près de moi. Je lui envie sa forme sans aucune retenue, voler était quelque chose que j'adorais étant plus jeune, j'ai été aussi faucon dans mes moment les plus sauvages, et j'ai été aussi colibri, passereau ... Je soupire en admirant ses magnifiques ailes, son bec acéré et ses serres de chasseur redoutable, quel beau Daemon, j'en suis terriblement jalouse.

"Et oui, je regarderai ton site internet depuis mon ordinateur..." Dis-je, sans quitter Horus de mes nombreux yeux.

Tu te détends un peu sachant que je ne m'introduit pas tout de suite dans l'intimité médicale de tes chers élèves. Pas tout de suite du moins.

Tu te lèves finalement de ta chaise, presque à regret. Les pensées de cette femmes sont tellement maîtrisées qu'il t'est impossible de savoir ce qu'elle pense de toi. A présent que tu t'en fais la réflexion, cela t'ébranle un peu. C'est à la fois agréable d'être préservé et agaçant d'être tenu dans l'ignorance. Mec, elle est jolie, très jolie, mais elle est mariée !

"En tout cas, je te remercie pour ton aide ! Je te tiens au courant pour un premier rendez-vous."

T'as plus qu'à lui serrer la main à présent, et tu sauras tout. Mais il y a un temps de flottement que je ne remarque que tardivement. Je reviens à moi, m'arrachant à la contemplation du volatile, ta main est posée sur le bureau et tu m'attends, sourcils haussés d'étonnement. Moi ? Envieuse ? Alors là, pas du tout ! C'est tellement mal me connaître ! Je suis très bien telle que je suis, non mais ho ! On peut juste rester amis avec eux pour que j'puisse demander à Horus de me porter sur son dos ? Juste un tour ! S'teuplééééé !
  
Message
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1