Toutes les rencontres se font par hasard • Joshua

avatar
Date d'inscription : 08/06/2014
Nombre de messages : 1948
Couronnes : 40
Âge réel : 23
Dieu : Dieu du feu
Palier don : Palier 2
Palier lien : Palier 1
Copyright : Shiya (Avatar) / Miss Pie (signature)

MODO
Nothing will be the same...

Dim 17 Juin - 1:53

La pluie battante s'abat depuis plusieurs heures sur les rues de la ville, ça a dû en dissuader plus d'un de sortir mais pas Liberty. Par contre, pour Canaö ... Heureusement, entre l’amphithéâtre où se déroule la conférence sur le produit qui a été distillé dans l'eau de la ville et leur appartement, il ne faut pas plus de quelques minutes. Mais si peu de temps peut tout à fait suffire à vous tremper, même si vous courrez. L'été devrait se faire sentir et pourtant, la pluie remplace le soleil. Bah, Liberty n'est pas de ces personnes qui ne l'apprécient pas, c'est juste que c'est tout de même mieux d’être à l'intérieur et de ne pas devoir l'affronter. Par chance – peut-être – il n'y a pas de vent, ou trop peu pour qu'il soit plus difficile pour eux d'avancer. Enveloppée dans un pull et un manteau à capuche dont elle tient d'une main pour que celle-ci ne parte pas en arrière, un sac sur le dos comprenant bouteille d'eau, un peu de nourriture, mais surtout une serviette pour son daëmon et une paire de chaussettes de rechange pour elle, au cas où où celles-ci ont pris l'eau malgré la protection que leur offrent ses chaussures, elle court presque au côté du panda roux qui la devance de peu. Ni l'un ni l'autre n'aiment être en retard, c'est l'influence de sa daëmonienne qui a fait que le petit panda a fini par se soucier d’être à l'heure ou en avance. Bien sur, le confort de leur appartement est bien plus attrayant que ce court moment passé sous les trombes d'eau. Fréquentant depuis plusieurs années l'université il est facile pour eux de savoir où se rendre. Ils espèrent être suffisamment en avance pour se trouver une bonne place et surtout, trouver le temps de se sécher, parce qu'il serait désagréable de passer plusieurs heures assis à écouter des personnes parler tout en étant mouillé. Un bon moyen selon la jeune femme de se sentir mal après ça et de rater ses examens. Et ça, il en est hors de question !

C'est avec une certaine satisfaction qu'ils rejoignent le dit bâtiment, se retrouvant enfin à l'abri de l’intempérie. D'un coup d’œil ils peuvent remarquer que comme ils s'en doutaient, il y a déjà des gens, beaucoup de personnes et la porte de l’amphithéâtre pas encore ouverte. Ne sachant pas quand ils pourront y accéder, ils ne perdent pas de temps et vont se mettre dans un coin pour se sécher. Première étape pour la Finlandaise, s'occuper de son âme. Sortant la serviette de son sac plastique elle le frotte vigoureusement, gardant tout de même un œil sur les mouvements de la foule en quête d'un indice lui indiquant qu'ils peuvent rentrer. Une fois fini, elle remet le tissu dans son sac pour éviter qu'elle trempe tout puis s'occupe d'elle en enlevant son pardessus. Seul celui-ci est humide, elle se dit que d'ici la fin de la conférence il devrait être un peu plus sec. Elle ferme alors son sac, gardant dans l'une de ses mains son manteau, son sac sur son dos, son daëmon ayant grimpé sur son épaule – habitude qui lui vaudra peut-être un jour des problèmes avec ses épaules – guettant des visages connus sans succès apparent. En plus de ça, ça lui permet de diminuer le risque de se faire toucher malencontreusement. Qui des deux a été le plus angoissé à l'annonce que l'eau de la ville avait été contaminé ? Aucun ne serait le dire. Avec un tel pouvoir que détient la jeune femme, ça l'a inévitablement stressé. Surtout que durant l'année celui-ci a évolué, pouvant atteindre les êtres humains via le toucher, elle n'ose imaginer ce qui pourrait se produire si elle était infectée et que son pouvoir devenait incontrôlable, plus qu'il y a plusieurs mois de cela.

Elle fait même des cauchemars pour dire à quel point ça la taraude ! Alors heureusement qu'aujourd'hui elle a l'occasion de se rendre à l'une des réunions d'information et prévention sur ce qui se passe actuellement en ville. Elle espère que cela la rassura. Bien sur, dès l'annonce de cette « épidémie » Liberty a acheté des stocks de packs d'eau pour ne pas être en manque et a pouvoir utiliser le moins possible l'eau des robinets. Bien entendu, l'eau est disponible pour sa colocataire et son daëmon, pas question que l'autre habitante soit infectée et si elle le devient alors la Seagard n'y sera pour rien. Un soulagement minime quand on sait que certains dons peuvent engendrer de véritables catastrophes. Le sien étant à caractère explosif, elle pourrait faire beaucoup de dégâts. Elle sait le contrôler, elle l'a apprit, cependant elle ne l'utilise pas. Dangereux et inutile à ses yeux, si elle devait l'utiliser ça serait pour se protéger ou pour défendre son âme ou un individu en détresse. Pour certaines personnes le lien qui les relient à leurs pouvoirs est une évidence, mais pour elle s'est un profond mystère ! Elle espère aussi apprendre ici de bonnes nouvelles, comme potentiellement que la situation va être rapidement réglée. Les deux Finlandais font partie des premiers à rentrer – heureusement – et peuvent donc choisir où s'installer. Après une rapide concertation ils décident de s'installer dans les derniers rangs, au milieu de préférence, petit réflexe qu'ils ont pris en allant au cinéma. La place du milieu étant évidemment la meilleure. Assise, elle dépose l'intérieur de son pardessus sur ses genoux, Canaö d'un bond vient s'y placer, elle le sent qu'il se retient de faire une remarque, avoir les pattes sur quelque chose de mouiller n'est pas des plus agréables alors d'un petit geste de la main elle tente de lui laisser un peu plus d'espace sur ses genoux tout en essayant de ne pas se mouiller, quoique, avec son tricot elle ne le sentira pas. Elle place l'une de ses mèches colorées derrière l'une de ses oreilles, ce coup-ci elle a décidé d'arborer une chevelure arc-en-ciel. On pourrait croire que Liberty cherche ainsi à se faire remarquer, si c'est le cas alors c'est inconscient, mais mettre de la couleur dans ses cheveux naturellement blonds est devenu quelque chose qu'elle apprécie même si elle les laisse de temps en temps respirer.

Son sac entre ses jambes, elle en extrait la bouteille d'eau qu'elle décide de garder entre ses mains après en avoir bu une gorgée. Un rapide coup d’œil sur son portable et sur la salle lui indique que la conférence devrait bientôt commencer. Elle dépose ses doigts dans le pelage roux de son daëmon qui a déposé ses deux pattes sur le siège du devant, veillant à ne pas gêner l'individu qui l'occupe qui, il se trouve être un daëmon. Pas facile tous les jours d’être petit ! Alors qu'une personne monte sur scène avec un micro, une pensée lui traverse l'esprit, peut-être auraient-ils du se mettre plus devant, ça aurait pu être plus pratique pour lui. Bah ! Il n'est pas obligé de tout le temps regarder, il pourra se contenter de juste écouter. Il sent que la bio-kinésiste bouge, s'installant un peu plus confortablement sur ce qui lui sert de siège. Elle au moins ne devrait pas avoir de problème à pouvoir voir.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Que c'est dur le matin !

(c)Miss Pie

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/12/2017
Nombre de messages : 135
Couronnes : 60
Âge réel : 26
Dieu : Déesse de l'Eau
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : La sublime Elea

Let's be free ! To know how it feels

Dim 22 Juil - 20:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Toutes les rencontres se font par hasardft. Liberty B. Seagard
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



« Non mais quelle idée de sortir par ce temps » pesta Joshua, tentant de se protéger vainement de la pluie en tendant sa veste au-dessus de sa tête. Heureusement qu’il avait eu l’idée d’enfiler une en cuir imperméable le matin même, sinon cette protection n’aurait servi absolument à rien.

Et tandis qu’une énième goutte d’eau s’infiltra dans un endroit inapproprié, qui s’avéra cette fois être sa chaussure, il envisagea de rebrousser chemin pour retourner au confort tout relatif mais néanmoins sec de son appartement.

« Je te mets au défi de dire à Maman que tu ne veux pas aller à cette conférence parce qu’il pleut » souffla Naïva, bien à l’abri dans son sac à dos qu’il portait à l’envers pour éviter de trop la balloter.
« Fais gaffe où j’ouvre le sac pour te faire souffrir avec moi. » rétorqua-t-il, à moitié agacé, à moitié amusé. Elle savait très bien qu’il ne ferait pas demi-tour vu les remontrances qu’il subirait si sa génitrice apprenait qu’ils n’avaient pas été à la conférence sur la substance qui inquiétait tant la communauté daëmonienne depuis les évènements dévastateurs qu’elle avait engendrés.

Il manqua de se casser la figure sur une bouche d’égout rendue glissante par la pluie et grommela de plus belle. Il était immunisé aux substances mauvaises pour lui, pourquoi devait-il s’en soucier ?

- Parce que rien ne dit que cette substance n’a pas d’effets sur toi ! avait rétorqué sa mère après le long débat qu’ils avaient entretenu lorsqu’elle avait exigé qu’il participe à cette conférence.

Et le voilà ! Courant sous la pluie en direction de l’université à cause d’un doute sur l’infaillibilité de son don. Il ne pouvait même pas espérer faire semblant d’y avoir été étant donné que Madame Maman souhaitait un résumé de la conférence. Elle le connaissait trop bien : si elle n’avait pas exigé cela, il aurait été certain qu’il n’aurait même pas pris la peine de se renseigner sur l’endroit où l’évènement se déroulait.

« Parfois, je me dis qu’on aurait dû fuguer de temps en temps quand on était ado pour lui faire les pieds. »
« Peuh ! T’en aurais pas été cap ! »
« Voilà l’université ! »

N’y étant jamais allé – ce qui s’expliquait simplement par le fait qu’il n’était pas étudiant – il dû demander son chemin vers l’amphithéâtre. Lorsqu’enfin il le trouva, la foule était déjà entré et la conférence s’apprêtait à commencer. Il se glissa parmi les derniers sièges libres à l’arrière tout en constatant la présence nombreuse de daëmoniens dans la pièce.

Il posa sa veste sur le dossier de sa chaise de manière à ce qu’elle sèche. Le reste de ses vêtements – qu’il ne pouvait pas étendre pour des raisons évidentes de décence – allaient devoir sécher à même son corps. Heureusement que ses cheveux avaient été protégés par son chapeau. Il installa le sac de sport contenait Naïva sur le siège à sa gauche, celui de droite étant occupé par une demoiselle aux cheveux à la couleur extravagante.

« Ouvre le sac, j’ai envie de voir ! »

Il obéit et le taïpan émergea pour l’escalader et entourer son cou. Le haut de son corps sinua contre l’arrière de son crâne, provoquant un frisson qui cessa lorsque sa compagne posa sa tête – qui était orange en cet saison – sur le haut de sa tête pour avoir une bonne vision de la pièce. Et tandis qu’une personne montait sur scène pour leur souhaiter la bienvenu et pour faire un résumé des sujets abordés, Joshua sentit déjà son attention vaciller et son regard vaquer aux alentours.

- Trop mignon ! s’exclama-t-il à voix haute.

Il n’avait pas pu s’en empêcher en posant son regard sur l’adorable boule de poils à sa droite. Comment avait-il pu ne pas la remarquer dès le début. Intriguée par son manque d’attention flagrant pour la fin du discours de bienvenu, Naïva posa également ses yeux noirs sur le panda roux qui a posé ses petites pattes ridicules sur le siège avant.

« Tu dis ça parce que t’as pas de pattes ! » lui souffla-t-il en saisissant sa pensée.
« J’ai pas besoin de ça pour être mignonne ! »
« Mignonne ? T’es pas mignonne Naï ! »

Elle renserra ses anneaux autour du cou de son daëmonien, pas assez pour lui faire mal ou même handicaper sa respiration mais suffisamment pour lui rappeler qu’elle le pouvait si l’idée folle lui en prenait.

« Non mais je veux dire : Dangereuse, belle, mortelle, c’est plus des mots comme ça qu’on utilise pour toi. »
« Bien rattrapé » répondit le taïpan ne cherchant même pas à masquer la satisfaction qu’elle retirait dans les flatteries de son lié.

Joshua ne pouvant arracher son regard de l’adorable boule de poils, il manquait déjà le début des informations qu’on leur fournissait. Il tapota l’épaule de sa voisine et s’enquit à voix basse :

- Je peux le prendre en photo ?

Et tout de suite après, la voix réprobatrice de Naïva le rappela à l’ordre :

« Ça attendra la fin de la conférence. »

- Ne fais pas attention à lui, ajouta-t-elle à l’intention de la daëmonienne sans quitter la scène des yeux. L’ignorer est encore une bonne manière de s’en débarrasser.

Avec énormément de retard:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]️ little wolf
- Josh & Naïva face aux autres
« Josh & Naïva entre eux »
Actuellement en période ralentie due aux cours.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 08/06/2014
Nombre de messages : 1948
Couronnes : 40
Âge réel : 23
Dieu : Dieu du feu
Palier don : Palier 2
Palier lien : Palier 1
Copyright : Shiya (Avatar) / Miss Pie (signature)

MODO
Nothing will be the same...

Dim 9 Sep - 3:04

Alors que la personne qui vient de grimper sur la scène commence à prendre la parole pour faire le résumé de la conférence voilà que la voix de son voisin vient déconcentrer les deux Finlandais. Ni l'un ni l'autre ne s'attendaient à une telle réaction, ou plutôt, pas à ce moment-là. La forme qu'a prise Canaö lorsqu'il s'est stabilisé a tendance à faire son petit effet. Étant un panda roux, l'un des animaux les plus mignons de la planète, le daëmon s'est rapidement habitué aux réactions des personnes qui craquent devant sa forme et il doit avouer qu'il apprécie. D'un commun accord avec Liberty, ils ont décidé qu'elle ne postulerait pas pour des emplois de baby-sitting car ce serait prendre le risque que les enfants veuillent le toucher. Et ça, une fois ! pas deux ! L’âme de la belle à la chevelure colorée a toujours son esprit enfantin bien qu'il soit à présent un jeune adulte et s'entendraient sans doute à merveille avec les gosses s'il avait la possibilité d'en fréquenter. Cependant, les enfants ont tendance à vouloir beaucoup toucher et comment résister à la tentation de toucher un animal ressemblant fortement à une peluche lorsque l'on est petit ? Leurs regards se tournèrent vers le jeune homme à leur côté, Liberty esquissa un petit sourire avant de se concentrer sur les paroles de la personne sur l'estrade. « Merci. » dit le daëmon, flattait de l'attention qu'on lui porte avant de reporter tout comme sa daëmonienne son attention sur la conférence. Pourtant, il est impossible pour la jeune femme de rester concentrée bien longtemps car elle sent qu'on lui tapote l'épaule. Pas besoin de réfléchir pour savoir que c'est son voisin de siège qui vient l'importunité de nouveau. Un peu agacée mais ne le montrant pas, elle tourne ses yeux vers l'homme qui porte un serpent sur lui et qui lui demande s'il peut prendre le petit panda en photo. Vraiment pas le moment.

Avant même qu'elle n'ait pu réagir voilà que l’âme de ce daëmonien prend à son tour la parole sans tourner la tête vers la bio-kinésie. L'ignorer est une bonne manière de s'en débarrasser. Eumh … non, Liberty est trop polie pour suivre le conseil de la taipan. D'une voix basse pour ne déranger personne, elle répond à Joshua « J'aimerais écouter la conférence s'il vous plaît. » Elle n'a pas répondu volontairement à la question du jeune homme, préférant plutôt signifier clairement son désir de ne plus être interrompu. Elle n'a pas cherché à être désagréable, loin de là, et ça se sent dans sa voix car Liberty n'est pas du genre à l’être même dans une pareille situation. Pas qu'elle ne donne pas la possibilité de discuter plus tard, mais là n'est pas le moment ! Sans attendre de réponse de la part de l'inconnu elle se remet à écouter ladite conférence. Sortant un carnet et un stylo de son sac, elle se met à prendre des notes par-ci par-là durant le discours et le reste du temps. Au moins, si elle oublie, elle aura de quoi se remémorer ce qui a été dit. Ni Liberty ni Canaö ne voient le temps passer même si l'attention du daëmon a flanché de temps à autre contrairement à la Seagard qui a réussi à tout suivre. Mais ce n'est pas étonnant, ça a toujours été comme ça, dès qu'il est question de « sérieux » alors le panda roux a plus de mal que sa daëmonienne à se concentrer. Au moins, ce qui a été dit est beaucoup plus simple que les cours que suit la Finlandaise !

Alors que les personnes autour d'eux commencent à se relever, Liberty tourne la tête vers l'importun « Donc, il était question d'une photo, c'est ça ? Au fait, je m'appelle Liberty. » « Et moi Canaö. » « Et vous ? » Oui, la première fois elle a utilisé volontairement le vouvoiement, peut-être une sorte de réflexe face à un inconnu même si sa daëmonne l'a tutoyé, mais le vous désigne les deux individus. La jeune femme à la chevelure colorée sort la bouteille d'eau de son sac, en boit quelques gorgées avant d'en donner au panda roux bien content de s'hydrater. Est-ce que durant le temps qu'à durer la conférence la pluie s'est calmée ? Elle l'espère. Pas que la pluie lui déplaise, mais elle la préfère quand elle est à l'abri et qu'elle ne doit pas sortir. En ce qui concerne sortir, elle lance un « On sort ? » qui concerne l'autre daëmonien et son âme, en plus, bien entendu du petit panda, même si là, la question est plus rhétorique pour celui-ci.


HS - Je me suis permise de zapper la conférence et d'aller à la fin pour lancer la discussion, j'espère que ça ne te dérange pas



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Que c'est dur le matin !

(c)Miss Pie

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 29/12/2017
Nombre de messages : 135
Couronnes : 60
Âge réel : 26
Dieu : Déesse de l'Eau
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : La sublime Elea

Let's be free ! To know how it feels

Jeu 1 Nov - 13:34
Joshua fit la moue, dégouté qu’on le prive ainsi de ne pas avoir à écouter la conférence. Son esprit ne parvenait pas à se focaliser sur la quantité d’informations que le conférencier leur déblatérait et il préférait laisser son regard vaquer aux alentours.

Il ne fallait pas être devin pour comprendre pourquoi le jeune homme n’avait jamais fait d’études universitaires. L’assoir sur un banc et le noyer sous les renseignements étaient la meilleure manière de le démotiver et de le pousser à se poser des questions existentielles sur le système politique des pingouins plutôt que sur ce qu’il devait apprendre.

« Enfin fini ! » se réjouit l’américain en comprenant que si les gens commençaient à se lever, c’était parce que la conférence était finie.
« Heureusement que ta charmante daëmonne a écouté sinon tu serais dans de beaux draps devant madame ta mère » lui souffla Naïva avec suffisance.
« Je serais perdue sans toi, tu le sens ma beauté. »

Et voilà que l’autre beauté à la chevelure pleine de vie daignait lui adresser un regard. Il lui adressa un sourire rayonnant, trop heureux d’être enfin stimulé après ce qu’il lui avait semblé être une éternité de purge.

- Oui, une photo, confirma-t-il. Il est adorable ! Enfin, TU es adorable, rajouta-t-il à l’intention du daëmon. J’suis sûr que ma petite sœur sera ravie quand je lui montrerais.

Il sortit son smartphone et entreprit de mitrailler l’adorable boule de poil en photos.

- Je le mordrais bien pour toi Canaö malheureusement ça ne l’arrêterait pas, dit la taïpan d’un ton faussement chagriné. Je suis Naïva.
- Et moi c’est Josh ! Enchanté charmante Liberty et sublime Canaö !

Il enleva son chapeau et le baissa théâtralement en adressant un clin d’œil à la demoiselle. Après avoir récupéré ses affaires – et grimacer parce que sa veste était encore humide -, il emboita le pas à Liberty.

- On dirait que la pluie s’est calmée, constata-t-il avec soulagement.

D’une pluie intense, on était passé à quelques gouttes timides qui tombaient ci-et-là. Ca n’empêchait pas le sol d’être trempé et de nombreuses flaques de s’être formées. Il enfila à nouveau sa veste et se tourna vers leurs compagnons.

- Alors, la conférence vous a rassuré ? s’enquit-il sur le ton de la conversation.

Il jetait des coups d’œil aux alentours en cherchant un distributeur de boissons ou une cafétéria. N’étant pas étudiant, il ne connaissait pas l’endroit et ne savait donc pas où boire quelque chose.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]️ little wolf
- Josh & Naïva face aux autres
« Josh & Naïva entre eux »
Actuellement en période ralentie due aux cours.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Okolnir et ses alentours :: Zone libre :: Anciens rp de Merkeley-