Do you think these lakes are filled with tears ? [Eva-Line & Dana]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Date d'inscription : 21/08/2017
Nombre de messages : 35
Couronnes : 12
Âge réel : 99
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Aki

Nothing will be the same...

Mar 28 Aoû - 20:09
Dana, Eva-Line, Vladislav et Andreï-Feodor étaient partis bien avant l'aurore. Il faisait froid, mais Dana avait trouvé un étrange réconfort dans le souffle glacial de ce vent du nord. Comme si elle se sentait chez elle. Elle l'était, désormais. Équipée d'une veste polaire, d'un pull spécial coupe-vent, de bonnes chaussures de marche et d'un pantalon lui aussi coupe-vent, elle avait marché un moment, sans un mot. Vladislav, lui, était content, malgré la situation dramatique : sa forme convenait tout particulièrement au nouveau climat.

Si Dana était silencieuse, alors qu'habituellement, elle était si débordante de vie, c'était à cause des nombreux deuils qu'elle portait sur ses épaules. Son grand-père, son cousin. Ses amis, ses collègues, cette petite dame à qui elle tenait compagnie tous les mercredi après-midi. Les autres, aussi. Tellement d'autres. Dana n'était pas de ceux qui craignent la mort. Au contraire ; elle se souvenait de cette ombre étrange qu'elle avait perçu de si nombreuses fois ; de cette obscurité qui avait pâli sur son être, jusqu'à presque l'engloutir ; de ce froid intense, qui aurait pu être comparable avec celui de Norvège. Celui de leur nouveau pays.

Pas si nouveau que ça, quand elle y réfléchissait. Même si elle n'y avait jamais vécu, elle savait qu'au moins la moitié de son sang venait de ces terres. Peut-être même que son père ou quelques membres de sa famille avaient vécu dans cette ville. Okolnir. Elle en parlait même la langue, couramment. Alors malgré les drames, malgré les changements brusques, malgré les moments rudes qu'ils avaient tous traversé, elle se sentait sereine. Et cette randonnée avec sa maman vers les sources naturelles lui faisait le plus grand bien.

Cela faisait un long moment qu'elles n'avaient pas eu de moments pour elles. Juste pour elles. Dana ne savait pas très bien si Eva-Line appréciait réellement la marche, ou si elle lui avait proposé cette journée simplement pour lui faire plaisir. Quoi qu'il en soit, Dana finit par s'arrêter au sommet d'une montée qui était venue tirée les muscles de ses mollets et de ses cuisses. C'était une sensation qu'elle adorait. Et là, juste devant elle, le premier lac s'étendait, majestueux. Ils étaient pile à l'heure. Dans quelques minutes, le soleil allait se lever, inondant l'endroit d'un millier de rayons dorés. Un spectacle digne de ce qu'elle avait vu quatorze ans auparavant, quand elle avait rencontré l'Océan pour la première fois. Un sourire narquois sur les lèvres, elle se tourna vers la bute qu'elle venait de gravir.

- Allez, dépêchez-vous, vous allez rater le spectacle ! Allez mamaaaaan !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Who are we? Just a speck of dust within the galaxy?
God, tell us the reason youth is wasted on the young, It's hunting season and the lambs are on the run, Searching for meaning. But are we all lost stars, trying to light up the dark? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] aki
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 28/03/2018
Nombre de messages : 101
Couronnes : 58
Âge réel : 24
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 2
Palier lien : Palier 1
Copyright : Jajamour ♥

Nothing will be the same...

Mar 28 Aoû - 21:00
C'est indescriptible. Cet amour inconditionnel, infini, brûlant dans son corps. Dans son coeur. Alors qu'elle l'observe, qu'elle la couve de ses yeux clairs, elle sent son âme se briser. A l'idée de la perdre. Elle, sa soeur, son frère. Les trois flammes de sa vie, son bonheur. Eux seuls comptent. Et lorsqu'elle tombe dans le regard éteint de son frère, elle vacille et manque de fuir. Elle sait, il refuse de la voir, de lui parler. Il se renferme et elle s'éloigne, pour lui laisser du temps. Qui mieux qu'elle peut comprendre...
Ses enfants sont tout. Son monde, sa vie, sa raison d'être. De vivre. Perdre mille fois son don plutôt que de se les voir enlever. Mourir demain que de ne jamais les avoir conçu.

Et cet instant, elle en a rêvé. Pouvoir à nouveau se tenir debout, sans le moindre tremblement, délestée de sa toux, de son mal, de cette paranoïa constante... D'être avec sa fille. Son ange roux. Pouvoir lui remettre cette mèche qui passe au travers de son visage, juste là, derrière son oreille. Et l'observer, entendre son rire alors qu'elle se précipite vers la dune. Qu'elle crie son nom, heureuse d'être là. Avec sa mère. Sa maman.
Eva-Line pense à son père. A sa mère. Et elle manque de glisser sur une pierre. Andreï la rattrape, plonge son profond regard dans le sien. Il comprend, d'un éclair psychique, lui envoie une onde. Une seule. Qu'elle décode sans peine aucune.
D'une main, elle se soutient à lui, se redresse et lance un oeil vers sa fille, droite et fière sur sa dune.

- Tu n'attends pas ta vieille mère ? Quelle insolence, jeune fille !

D'un geste maîtrisé, elle grimpe sur le dos d'Andreï, qui s'élance au galop sur la dune. Quelques secondes, il s'arrête net à la hauteur de la jeune fille et de Vladislav, la mère glisse sur l'arrière train de son jumeau, saute au cou de sa fille pour l'étouffer entre ses bras.

- Tu croyais me semer ?

La mère commence à chatouiller sa fille, rit à gorge déployée. Ce n'est que lorsqu'une lumière l'aveugle qu'elle se stoppe net. Dana toujours au creux de ses bras, elle la laisse se retourner. La mère et sa fille glissent alors au sol.
Dana assise devant sa mère, entre ses jambes écartées. Cette dernière enserrant son petit ange entre ses bras. Devant un levé de soleil éblouissant.

- Ton père aurait tellement aimé te faire voir ça...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
When you were asleep and I was out walking, The voices started to speak And they wouldn't stop talking. Hold on they're not for me. There were signs all around, it really got my mind racing. You were right all along, something's gotta change. Hold on.

Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6084-eva-line-j-suis-chaud-patate
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 21/08/2017
Nombre de messages : 35
Couronnes : 12
Âge réel : 99
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Aki

Nothing will be the same...

Mar 28 Aoû - 21:20
Dana rit. Elle rit sincèrement, sans chercher à se contenir. Lumière dans l'obscurité. Étincelle de joie dans un océan de tristesse. Soleil dans un ciel nocturne. Alors Dana oublie. Elle oublie la peine, les deuils, elle oublie la mort - qui n'a jamais été si grave, à ses yeux. Elle oublie le reste du monde. Il n'y a qu'eux. Sa maman, elle et leurs daemons. Vlad' est apaisé, sur ses quatre pattes, géants au côté de sa moitié à la chevelure de feu.

- C'est pas ma faute si t'es trop lente, m'man !

Et là, sa mère grimpe sur le dos de son daemon, et ensemble, ils gravissent les derniers mètres qui les séparent à une vitesse folle. Vlad' regarde la scène sans dire le moindre mot. Mais dans son regard, l'on peut voir de l'amusement briller. Les premières lueurs du jour dévoilent les ombres, et Dana n'a plus peur. Elle n'a plus peur, parce que sa mère est là, avec elle, à ses côtés. Elles sont ensemble, et elles retrouvent ce qu'elles n'ont jamais perdu : cette complicité, cet amour qui les transperce, cette douce chaleur qui les envahit, les unit.

- Aaanh ! Comme tu triches ! Heureusement que Dre-dreï est là, sinon on aurait pu t'attendre toute la journée.

Et fourbe, sa mère s'approche d'elle, la chatouille. Dana se tortille, rit aux éclats, supplie sa mère d'arrêter. Et lorsque tout s'arrête, elles tombent au sol, ensemble. Le spectacle s'ouvre à elle. Dana essuie les larmes de rire qui ont coulé le long de ses joues, et elle serre les mains de sa mère dans les siennes, un sourire tranquille sur les lèvres.

- J'suis sûre qu'il est avec nous, maman. Il regarde ça avec nous. On est dans son pays, après tout. Peut-être...

Dana se tait un instant, emportée par d'autres pensées ; par ces milliers d'éclats lumineux et multicolores, qui ponctuent le lac d'une lumière éblouissante. Par l'émotion qui perce sa poitrine. Par la beauté dont elle ne se lassera jamais.  

- Peut-être qu'il est même déjà venu ici, et qu'il a vu le même lever de soleil que nous.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 28/03/2018
Nombre de messages : 101
Couronnes : 58
Âge réel : 24
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 2
Palier lien : Palier 1
Copyright : Jajamour ♥

Nothing will be the same...

Mar 28 Aoû - 21:51
Une larme s'échappe, roule. Encore. Eva-Line n'a jamais cessé de l'aimer. Dans un coin de son coeur, une partie de son âme, vit toujours ce grand roux maladroit. Père de ses enfants, premier amour. Grand amour. Oh, elle aime Chris. Passionnément. Mais c'est différent...
Ils sont tous les deux ses hommes. Sa passion. Si différents l'un de l'autre, mais pourtant effroyablement identiques. Norvégien roux, martiniquais à la peau sombre. Aussi doux que forts.
Eirik... elle l'aime encore. Et chaque jour, elle le voit dans les traits de sa fille, sa chevelure de feu, ses grands yeux. Elle lui ressemble tellement. De loin une douleur, bien au contraire, elle chérit l'univers de lui avoir offert une fille telle qu'elle. Une jeune femme merveilleuse...

Et Eva-Line pleure. Les larmes roulent, inlassablement, dans un silence religieux. Elles observent ce levé de soleil, leurs âmes assises, à leurs côtés.

- Peut-être, oui, je l'espère. J'espère qu'il nous voit...

Elle la sent presque, cette main sur son épaule. Ce regard bienveillant, cet amour inconditionnel, dépassant la mort elle-même. Elle l'entend presque, cette voix tendre murmurer à son oreille. Je t'aime.

- Mon coeur, je t'aime. Et lui aussi, il t'aime. Oh que je suis heureuse...

Son âme hurle. Son bonheur à elle est dérisoire, en comparaison à la souffrance de son frère. Lui qui a souffert de la perte d'un enfant... L'univers est sévère. Les hommes sont affreux. Egoïstes, craintifs. Les humains sont une plaie. Pourquoi craindre la différence ? Refuser de la comprendre ? La télépathe a ce don terrible de comprendre l'esprit humain... De l'investir, se l'approprié. Elle n'a jamais autant haït un esprit que celui d'un humain craintif. Vous n'imaginez pas même les horreurs qu'elle a pu y trouver...

La mère se concentre à nouveau sur son enfant. La serre plus encore.

- Ca faisait longtemps, mon ange. J'ai eu peur de te perdre... toi, ta soeur, ton frère... J'aurais été perdue sans vous.....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
When you were asleep and I was out walking, The voices started to speak And they wouldn't stop talking. Hold on they're not for me. There were signs all around, it really got my mind racing. You were right all along, something's gotta change. Hold on.

Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6084-eva-line-j-suis-chaud-patate
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 21/08/2017
Nombre de messages : 35
Couronnes : 12
Âge réel : 99
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Aki

Nothing will be the same...

Mar 28 Aoû - 22:10
Dana les sent, les larmes de sa mère. Celles qui coulent, qui viennent s'écraser contre son cou dénudé. Mais Dana ne dit rien. Pour une fois, elle se tait, écoute le silence de la nature, leurs respirations qui se mêlent, le calme du monde endormi. Et les présences autour d'elle. Les ombres, les fantômes de leurs passés. Ceux qui ne sont plus et ceux qui seront. C'est ainsi que fonctionne le monde. Dana ne le sait que trop bien.

- Moi aussi je t'aime, maman.

Et puis elle sourit, le regard toujours rivé sur le soleil qui se lève de plus en plus haut dans le ciel matinal. Avec lui, l'air se radoucit, le vent s'apaise. Dana a presque chaud. Elle se félicite d'avoir mis un tee-shirt sous son pull et sa veste, et d'avoir gardé de la place dans son sac pour mettre ses affaires.

- Mais on est toujours là, m'man. On sera toujours là. Et puis... Nous aussi, on est perdus sans toi. Complètement perdus. Parce que t'es la meilleure maman du monde.

Dana se blottit davantage dans les bras de sa mère, pendant quelques instants. Elle repense à cette période si sombre de sa vie. Celle où elle a cru perdre sa mère. Et d'un seul coup, dans un éclat de rire espiègle, la jeune femme s'arrache à cette douce étreinte, et elle prend la main de sa mère pour l'entraîner avec elle. La petite tornade rousse a du mal à rester en place, c'est bien connu. Ses jambes lui réclament une course, son visage veut sentir l'air glisser sur sa peau, ses cheveux qui volent au vent, le froid qui se glisse en elle et se heurte à sa chaleur naturelle.

- Viens ! Viens maman, on s'approche, alleeeeez ! J'me demande si l'eau est vraiment froide...

Elle dit ça, pensive, presque perdue dans un flot de pensées que seul Vlad pourrait partager, si sa mère n'était pas télépathe. Mais si sa mère n'était pas télépathe, Dana pense qu'elle se serait certainement perdue, dans un monde où personne n'aurait su réellement la comprendre. Alors elle rit encore, et commence à dévaler l'autre pan de la colline, droit vers la rive.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Who are we? Just a speck of dust within the galaxy?
God, tell us the reason youth is wasted on the young, It's hunting season and the lambs are on the run, Searching for meaning. But are we all lost stars, trying to light up the dark? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] aki
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 28/03/2018
Nombre de messages : 101
Couronnes : 58
Âge réel : 24
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 2
Palier lien : Palier 1
Copyright : Jajamour ♥

Nothing will be the same...

Mar 28 Aoû - 23:58
Sa fille est merveilleuse. Une boule d'énergie sulfureuse, sa mère désespère de ne pouvoir parfois la stopper. Et pourtant, aujourd'hui, elle refuse de la stopper. Elle l'aime et a besoin de cette étincelle, de cette flamme brûlante qui la prend par la main, l'emmène, loin de ses pensées et cauchemars. Et elles courent, main dans la main, la mère se laisse faire, devenant la fille d'entre les deux. Guidée par son enfant, elles mélangent leur rire. Et la douceur de la rouquine envahit le coeur de la russe, comblée.
Son rayon de soleil éclate à nouveau.

- Mais ma chérie, elle doit être glacée !

Leurs boucles volent dans le vent nordique, le vent froid contre leur peau. La voix de sa mère s'échappe dans les airs. Et cette dernière tire soudain sur le bras de sa fille avant que celle-ci ne tombe dans l'eau. Elles se stoppent à un pas du bord.
Eva-Line y plonge son regard, y perçoit son reflet. Ces yeux perçant qui la fixent, elle commence doucement à les reconnaître. Après tant de souffrances, de douleur. Rien n'est terminé. Tout commence.
Et la mère sourit, du même sourire espiègle que celui de sa fille. Elle tient au moins ça de sa mère. Qui le tient de sa propre mère.

- Et pis après tout, qu'est-ce qu'on s'en fiche ?

Elle relâche la main de sa fille, se penche, remonte la manche de sa veste, de sa chemise, et plonge sa main jusqu'au poignet. L'eau est froide. Presque glacée. Ce ne serait pas raisonnable... Elles pourraient attraper froid, ou congeler... Que risquent-elles ? Fin août, début septembre. Même dans le nord, la température monte.
La mère, une idée folle en tête, se retourne vers sa fille.

- On plonge ? Peut-être qu'on trouvera une source chaude !

Un mot de sa fille, Eva-Line est prête à enlever son manteau et ses bottes. Au pire ? Elles se réchaufferont contre le pelage chaud de leurs daemons. Après tout, ils sont bien assez grand pour les réchauffer et leurs formes sont exquises pour le nord. Un ours polaire et un caribou. Que demander de mieux ?

La voix d'Andreï s'élève derrière elles.

- Je vous préviens, je ne viens pas vous chercher si vous coulez. Je ne mouillerai pas mon pelage, j'y ai mis des heures à le rendre présentable.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
When you were asleep and I was out walking, The voices started to speak And they wouldn't stop talking. Hold on they're not for me. There were signs all around, it really got my mind racing. You were right all along, something's gotta change. Hold on.

Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6084-eva-line-j-suis-chaud-patate
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 21/08/2017
Nombre de messages : 35
Couronnes : 12
Âge réel : 99
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Aki

Nothing will be the same...

Mer 29 Aoû - 0:14
Elle doit être glacée ? Certainement. Dana s'en fiche. Elle se fiche de tout. Elle a envie de nager, d'aller dans cette eau éclatante, pure, colorée. Elle a envie de vivre. Et sa mère la suit, comme si elle était prête à la suivre jusqu'au bout du monde. Ensemble, jusqu'au bout du monde. Leurs mains ne se lâchent pas, leurs sourires et leurs regards sont les mêmes. Elles s'amusent. Pour la première fois depuis qu'elles sont ici, elles s'amusent vraiment. Comme si rien d'autre n'avait d'importance. Comme si elles étaient totalement coupées du reste de l'univers. Comme s'il n'y avait qu'elles et leurs daemons.

Dana et sa mère courent. Elles courent jusqu'au bord, Vlad et Andreï-Feodor sur les talons. Elles rient, et le vent semble presque rire avec elles. Dana a retrouvé sa joie de vivre naturelle, et la présence de sa mère, cet instant magique qui partage, y sont pour beaucoup. La jeune fille se penche avec sa mère, laisse sa main glisser dans l'eau, frémit un court instant. Son sourire se mue en une certitude muette. Elle se relève, regarde sa mère. Toutes les deux, espiègles, comme hors du temps ou hors du monde. Les deux, peut-être. Elle tire la langue à Andreï-Feodor, rit encore, et se tourne vers sa mère.

- La dernière a l'eau doit un restau à l'autre !

Et alors qu'elle lance son pari, elle retire sa veste, son pull, ses chaussures de marche, son pantalon, conservant seulement son tee-shirt et son shorty. Et puis, en riant, et aux côtés de Vlad, elle court dans l'eau, jusqu'à ce que la profondeur soit suffisante, et elle plonge, se laissant engloutir dans le liquide translucide. Dana aime l'eau. Elle aime nager, plonger, elle aime les couleurs. Là, sous l'eau, elle voit les rayons du soleil qui filtre à travers la surface. A côté d'elle, Vlad nage, heureux. Lui aussi, il aime l'eau. Lorsqu'elle manque d'air, Dana refait surface, et prend une grande inspiration.

- Tu crois vraiment qu'y a des sources chaudes par là ? Faut qu'on en trouve une !
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 28/03/2018
Nombre de messages : 101
Couronnes : 58
Âge réel : 24
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 2
Palier lien : Palier 1
Copyright : Jajamour ♥

Nothing will be the same...

Ven 31 Aoû - 22:45
La mère ne se presse pas, elle sait qui gagnera. Sa fille. Parce qu'elle veut lui faire plaisir, elle veut la faire sourire. Quitte à lui offrir un restaurant, quitte à lui offrir le monde. Eva-Line fera tout pour le bonheur de son clan. Pour ses enfants.
Et alors que Dana court vers l'eau, plonge, se laisse engloutir dans les ombres matinales des eaux, sa mère ressent un léger sursaut de peur. Un ancien réflexe. Depuis cet accident, sur ce navire avec sa fille, la russe craint de laisser ses enfants nager. Oui, Dana a dix-huit ans. Oui, elle sait nager. Que voulez-vous... c'est une peur irrationnelle, instinct maternel.
Le coeur de la télépathe se calme, elle sait que sa fille ne se noiera pas. Vlad est là, son fils protège sa soeur. Et ce n'est plus une petite fille...

Eva-Line ôte sa veste, son pull en laine, saute de son pantalon et ne garde que ses sous-vêtements, sous son large t-shirt. Et sans attendre, elle suit sa fille dans l'eau, retient une grimace lorsque l'eau dépasse ses hanches.
Et elle plonge à son tour. L'eau est glacée, son corps semble geler. Il faut nager, bouger. La russe plonge, encore et encore, remonte. Sors la tête de l'eau, ôte ses cheveux mouillés de son visage. Et elle entend la voix de sa fille alors qu'elle nage dans sa direction, sourire aux lèvres.

- Ouh, j'espère qu'on va en trouver une, ton oncle n'est pas là pour nous réchauffer si on gèle. Vlad, chéri, fais attention quand tu plonges trop profond.

Vlad est son fils. A l'égal de celle qu'elle a portée, elle s'inquiète pour lui autant que pour elle. Ses enfants, tous.
Et la mère des deux enfants, tant de chair que de poussière, rit alors qu'elle se remet à nager, fuyant sa fille.

- Trouvons de quoi nous réchauffer !

Et pendant ce temps, sur la berge, Andreï-Feodor roule des yeux devant les gamineries de sa daemonienne et ses neveux. De véritables enfants, tous autant qu'ils sont. Depuis quand les Lockwood se comportent-ils de façon si primaire ? Toujours, probablement, pour son plus grand désarroi.
Et pourtant, parfois, il aimerait ne pas devoir être si beau, si divin, si grand. Pour se laisser aller aux simples jeux. Seulement, il se reprend vite et sait que ce n'est pas digne de son rang. Et se contente de sourire tendrement devant les scènes familiales qui réchauffent son coeur de glace.
Andreï ne le montre pas, Andreï est stoïck. Mais il aime. Et voir sa soeur, ses enfants, si heureux, épanouis, presque comme s'il ne s'était rien passé... C'est une victoire.
Andreï-Feodor se couche sur la berge d'un geste de grâce, profite de l'instant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
When you were asleep and I was out walking, The voices started to speak And they wouldn't stop talking. Hold on they're not for me. There were signs all around, it really got my mind racing. You were right all along, something's gotta change. Hold on.

Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6084-eva-line-j-suis-chaud-patate
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 21/08/2017
Nombre de messages : 35
Couronnes : 12
Âge réel : 99
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Aki

Nothing will be the same...

Mar 4 Sep - 22:03
Vlad' râle un peu devant les précautions trop poussées de celle qu'il considère comme étant sa maman.

- Je suis un ours polaire, maman. Je suis aussi à l'aise dans l'eau qu'un poisson. Un poisson ne se noie pas.

Il a pris son air blasé, avec son accent russe encore poussé, et Dana éclate de rire devant la frustration de son âme. Ils savent tous les deux à quel point ils aiment l'eau depuis toujours, à quel point ils sont amoureux de ce monde mystérieux, silencieux, aux couleurs et aux ombres si particulières. La joie de Dana est profondément contagieuse, et la jeune femme s'allonge un instant sur le dos, faisant la planche, laissant la chaleur du soleil atteindre son corps fin. Un grand sourire dévoile les fossettes sur ses joues, ses cheveux roux forment un arc désordonné autour de son visage éclatant. Puis, après quelques secondes, elle plonge à nouveau, la tête la première. Elle perce la surface de l'eau, la tête en arrière pour plaquer ses cheveux contre son crâne.

- On va trouver m'man, c'est sûr. Vlad, viens on va voir par là-bas !

Vlad vient vers Dana et il laisse sa soeur d'âme s'accrocher à lui. Elle le chevauche, tandis qu'il nage, donnant de rapides et puissants coups de pattes dans l'étendue glacée. Alors qu'ils s'éloignent rapidement d'Eva-Line, la petite tornade rousse tourne son visage toujours éclatant de joie vers la femme de sa vie.

- Plus vite maman ! T'es à la traîne !

Elle rit, mais son rire s'arrête presque aussi sec, sous le coup de la surprise.

Tu sens ça, Vlad ? L'eau est plus chaude par ici ! Dit-elle à son âme par la pensée.

Puis, elle se laissa glisser à nouveau dans l'eau, qui se réchauffait à mesure qu'ils avançaient.

- Maman ! J'crois qu'on a trouvé !

Elle cria, pour être sûre que la femme allait l'entendre. Le bruit de l'eau bouillonnante, pourtant inaudible depuis la rive, devenait de plus en plus fort, jusqu'à couvrir aisément les bruits des voix et autres sons de la nature. Dana était excitée par cette découverte inespérée. Malgré tout ce qu'ils avaient traversé, elle aimait de plus en plus l'endroit dans lequel ils avaient atterri.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Who are we? Just a speck of dust within the galaxy?
God, tell us the reason youth is wasted on the young, It's hunting season and the lambs are on the run, Searching for meaning. But are we all lost stars, trying to light up the dark? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] aki
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 28/03/2018
Nombre de messages : 101
Couronnes : 58
Âge réel : 24
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 2
Palier lien : Palier 1
Copyright : Jajamour ♥

Nothing will be the same...

Ven 7 Sep - 15:38
La mère rit face à la réaction de son fils au pelage de nacre, elle ne peut s'empêcher de les couver. Bien plus depuis ces derniers mois...

- Je sais, mon chéri, mais j'suis ta mère. Une mère s'inquiète comme un poisson nage.

Ses deux enfants sont têtus et s'accrochent l'un à l'autre pour découvrir la source chaude secrète, celle qui les réchauffera, celle dans laquelle ils pourront se confier et rire enfin, se sentir à nouveau bien. Et alors qu'ils cherchent, passionnés par cette nouvelle quête, que fait leur mère ? Elle retient des larmes. Elle pense à son frère, à son neveu. Elle pense à Alice, sa précieuse filleule, mais surtout, à Magda.
Ils ont perdu un fils. Un enfant. Et Eva, ne peut qu'imaginer leur douleur. Elle crève d'enlacer son frère entre ses bras, de le rassurer, d'être là. Il la fuit. Et elle comprend. Ses enfants sont en vie... Ils sont là, à rire, à sourire. Eclatants de vie...
Eva-Line n'insistera pas. Elle le laisse, après tout, elle connait son petit frère. Il a besoin de sa solitude, il a besoin de leur frère. De la tendresse de Dimitri, de son oreille attentive. Et cette vérité fait mal à accepter... son Nikolaï n'a pas besoin d'elle, refuse son aide...

La voix de sa fille explose les sombres pensées de la russe. Elle sourit, face au visage amusé de sa fille, qui la provoque, une fois de plus. Et sa mère, bien plus têtue, nage plus vite encore. Malgré l'évidence même qu'elle ne fera jamais le poids contre son fils, merveilleusement bien bâtit. Après tout, c'est un ours !
Eva-Line nage. Le froid mord sa peau, elle sent la courbature tenter son corps, rien n'y fait. Elle bouge, plonge, remonte. Et avance vers ses enfants. Sa fille crie à nouveau, victoire. Et cette joie dans sa voix, ce bonheur dans son regard, suffit à réchauffer le coeur glacé de sa mère.

- Au moins nous n'allons pas mourir de froid, quelle idée de se baigner !

La télépathe nage et se rapproche enfin. L'eau chaude réchauffe ses articulations, son corps retrouve des sensations. Plus elle avance, plus elle la sent. La source chaude. Et elle se force à sourire, pour ses enfants. Enfin, elle arrive à s'approcher d'eux.
Ils se retrouvent au creux d'une petite crique, Eva sent soudainement un petit promontoire sous son pied, s'y appuie. Un large panneau de pierre lisse, juste là, sous leurs pieds. La russe y prend appui et se retourne vers ce ciel neuf, ce soleil s'élevant de l'horizon.

- Promettez-moi de ne rien raconter à votre père. Il me tue, s'il sait qu'on s'est baigné par cette température. En même temps, c'est dans son sang, il est frileux !

Un rire la prend, explose.

- Heureusement qu'vous êtes russes et...

Son cri s'interrompt. Elle ne pleure plus, lorsqu'elle pense à Lui. Il est devenu un doux souvenir, tendre. Sucré.

- Norvégiens. Vous avez le nord dans l'sang !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
When you were asleep and I was out walking, The voices started to speak And they wouldn't stop talking. Hold on they're not for me. There were signs all around, it really got my mind racing. You were right all along, something's gotta change. Hold on.

Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6084-eva-line-j-suis-chaud-patate
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Okolnir et ses alentours :: Les sources naturelles-