Here I am

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Date d'inscription : 09/09/2018
Nombre de messages : 5
Couronnes : 0
Âge réel : 23
Dieu : Terre
Palier lien : Palier 1
Copyright : Moldanne

Nothing will be the same...

Dim 9 Sep - 17:29

Alexander Strøm

«On répond aux cons par le silence... »

Identité

Age ◊ 35 ans
Date et lieu de naissance ◊ 23 Novembre 1983 à Okolnir
Nationalité ◊ Norvégienne
Métier ou études ◊ Scientifique au temple
Sous-groupe ◊ Natif d'Okolnir
Dieu ◊ Terre
Précision(s) ◊ Alex fait parti d'une des plus ancienne famille d'Okolnir. Tout le monde le connait, tout le monde l'adore. Mais il n'est pas aussi parfait qu'il le laisse paraître.
Sam Heughan
par Moldanne

Daemonien/daemonienne

Odin


Magnus, Magni, Angus, Fergus. Plein de nom y était passé. Jusqu’au jour où un livre sur l’histoire Viking était tombé entre les mains de ton humain. Et là c’était comme une évidence. Odin. Sans demander l’avis d’Alexander tu avais choisi ton prénom. Tu le trouvais beau, puissant et il t’allait comme un gant. Avant de trouver ta forme finale, tu te baladais souvent en paon. Te pavanant partout dans le manoir en regardant tout le monde de haut, te prenant pour un roi. Le roi du manoir des Strøm.Pour rien au monde tu ne voulais changer de mode de vie. Une vie aisée, tu t’y étais fait toi. Parfois Alex avait de la peine mais toi… Si un jour tu devais vivre dans un petit appartement minable c’était la fin du monde. Tu es le côté bourgeois que ton humain n’a pas pris de ses parents, tout ça avait déteint sur toi, le luxe, l’argent, la belle vie, les bonnes manières.

Avec l’âge ton ego n’avait fait que s’agrandir. De plus en plus hautain envers les autres, même avec Alexander, il n’hésitait jamais à te remettre en place ou à joyeusement se foutre de ta gueule en t’imitant avec une voix niaise et chiante. Comme lui tu ne montrais pas vraiment tes sentiments, Alex savait que tu l’aimais et que tu feras tout pour le protéger mais comme lui tes gestes de tendresses se résumaient à une phrase, un mot de temps en temps. Quand il était plus petit tu te lovais souvent contre lui quand il avait ses terreurs nocturnes, en petit ourson roux comme ses cheveux, pour lui donner une source de chaleur et de réconfort, que ces parents ne donneront pas. Petit vous étiez très proche, fusionnel, toujours en train de rire, de faire la course, de lire des histoires qui font peur avant de dormir caché à la lueur d’une lampe torche sous le duvet. Et en grandissant ce lien s’était étiré, les rires se faisaient plus rare, la lampe de poche avait été abandonnée dans une vieille commode avec les livres. Au fond de toi tu étais triste de ne plus avoir ces petits moments entre vous, trop fier pour l’avouer un jour, tu le gardes pour toi. La fierté avant tout.

Si on mettait de côté ton côté hautain et Monsieur Snob tu pouvais te montrer gentil, tendre. Tu ne voulais juste pas le montrer à tout le monde. Tu te laissais à des moments de tendresse quand Alex dormait, tu te rapprochais de lui et posait sa tête sur son ventre, tu prenais soin de te relever et de retourner dans ton lit comme si de rien n’était. Un jour peut-être que tu briseras la glace qui s’est placée entre vous.

Caractère


Pleins de secrets. Personne ne te connaît vraiment, même pas ta famille. Il fallait être fort, être fier, ne pas montrer ses faiblesses. Tu as grandi avec ça en tête. En te cachant pour pleurer, à avoir peur tout seul dans ton lit quand le vent faisait bouger les arbres devant ta fenêtre et que le plafond craquait à son tour et n’avoir personne vers qui se réfugier. Tu as vite compris que si tu osais montrer une de tes faiblesses à ton Père c’était la claque assurée. Ton caractère tu l’as forgé là-dessus. Ne montre rien. Devient une façade sans sentiments, sans émotions. Tu te laisses aller seulement quand tu es seul ou avec ta fratrie. Avec eux tu peux être toi-même ou presque. Parce que tout le monde à un jardin secret. Tout le monde à des choses à cacher.

Et toi le géant aux cheveux de feux. Tu le garde bien précieusement ton secret. Personne ne sait ce qui s’est passé cette nuit-là. Secret douloureux à porter. Tu t’en voudras toute ta vie. Et jamais tu ne rate une occasion de te le rappeler en te laissant une cicatrice de plus tous les ans à la même date. Tes cuisses sont marquées de toute part et quand un jour il n’y aura plus de place sur ces dernières, tu trouveras un autre endroit pour continuer de te le rappeler. Un jour peut-être tu le raconteras. Un jour…

Avec toi c’était la première impression qui faisait tout. La plupart des hommes étaient jaloux de ton charisme, de ta carrure, de ton franc parlé, de ton assurance, bref de toi en général quoi. Et les femmes on en parle ou pas ? Du fait qu’elles tombent toutes à tes pieds et que tu refuses toutes leurs avance ? Tout ça pour une nana qui t’a laissé tomber. Une Russe. Klavidya ? C’était ça ? Un truc dans le genre. Avec un énorme bison et son pouvoir c’était quoi déjà ? Truc de loup-garou chelou là. Ouai c’était ça. Le jour où tu l’as vue c’était le coup de foudre entre vous. Personne n’a jamais su pour vous deux. Elle n’était pas assez bien pour ta famille. Tu le savais. Mais cette femme tu l’avais dans la peau. Elle coulait dans tes veines. Vous étiez beaux tous les deux. Heureux comme des gamins, à rire, sourire au moindre truc. Et pourtant… Un jour elle est partie. Sans rien dire. Sans donner de nouvelle. Et là ton cœur s’est brisé. Pour toujours ? Tu ne le sais pas. Pendant des semaines, des mois, des années, tu as cherché à la retrouver mais en vain. Alors oui depuis ce moment-là tu ne fais plus confiance aux femmes. Pour toi elles ne sont que des objets de désirs charnels.

Dans le monde extérieur tu te montres dur. Tu n’as pas besoin de tes muscles pour te faire respecter, même si tu les entretiens bien. Seuls tes mots suffisent. Tu as appris à les manier, les manipuler bien comme il le fallait. C’est comme un deuxième don chez toi. Tisser des mensonges. Lancer juste une simple phrase, un simple mot qui peut tout faire basculer. Tu as appris le pouvoir des mots dès ton plus jeune âge. À l’école. Ou l’enfer comme tu aimais bien l’appeler. Dès ton premier jour tu avais compris que les humains n’étaient pas tous gentils. Poil de carotte, Sorcier, Fils du Diable. Tu en avais entendu des vertes et des pas mûres. Au début tu t’es défendu avec la force. Puis petit à petit tu as compris que les mots étaient plus puissants que les poings. Tu as vite appris à connaître les points faibles de tes ennemis et tu t’en sers toujours aujourd’hui. Le petit rouquin terrorisé à l’école est devenu un guerrier nordique à la voix puissante et imposante.

Mais tu es aussi une personne douce, une personne qui a envie de donner de l’amour mais qui ne sait pas comment s’y prendre. Un jour peut-être que tu ne seras plus aussi maladroit. Un jour peut-être que tu sauras exprimer correctement tes sentiments. Pour une personne qui sait manier les mots comme personne c’est le comble de ne pas savoir exprimer ses sentiments. Ton amour tu le montre envers ton frère et tes sœurs. Par tous le temps, mais de temps en temps par un petit geste, un petit mot, un petit moment entre vous. Parfois tu as envie de tous les tuer mais tu les aime malgré tout. La famille c’est sacré.

Tu es une personne intelligente qui ne se laisse pas marcher dessus. Tu n’hésiteras jamais à  foncer tête baissée pour défendre une idée ou une personne que tu aimes. Impulsif, parfois tes mots dépassent ta pensées quand la colère prend le dessus tu ne te contrôle plus vraiment. Jamais tu n’as levé la main sur une personne. Si un jour cela arrive tu ne te le pardonneras jamais, alors tu te défoule avec les mots, tu frappes dans les murs, tu jettes tout ce que tu trouves à portée de mains. Tu ne comptes plus le nombre verre, miroir, cadre cassé.

Ta crinière de feu tu en es fier. Tu ne sais pas de qui tu l’as tiens. Parfois tu te demandes s’il n’y a pas eu erreur sur la livraison. Tu en prends soin, tout comme le reste de ton corps. Même si tu le blesse, le physique est important pour toi, du moins celui visible. Impressionner du haut de tes un mètre quatre-ving-dix, avoir fière allure, donner envie aux hommes de te ressembler et aux femmes de finir dans tes draps même pour une seule nuit. Il ne faut pas oublier tes yeux de glace. Tu exprimes tellement avec un simple regard. Le nombre de bagarre auxquelles tu as mis fin juste en lançant tes deux piques de glaces sur ta fratrie. Personne n’ose vraiment soutenir ton regard. Les yeux d’un dragon de glace et les cheveux d’un feu flamboyant. Quel doux mélange.

Personne n’est simple. Tout le monde est compliqué. Tu sais qui tu es. Tu sais que tu n’es pas la meilleure des personnes mais tu n’es pas la pire non plus. Tu es juste toi. Un ours roux au cœur et à l’esprit brisé qui aimerait bien recoller les morceaux un jour pour pouvoir respirer à nouveau.


Umbrakinésie


Ta plus grand peur était devenue ton don. Le noir. Les ombres. Depuis tout petit et pendant très longtemps tu avais eu peur dans le noir. Et pourtant maintenant tu le manipulait facilement.

Au fil des années, tu avais appris à manipuler un peu mieux ton don. Quelle chance d’avoir eu des sœurs et un frère. Le nombre de fois que tu t’étais caché dans une pièce et que tu les avais attendu pour leur faire peur en transformant les ombres en terrible créature prête à les dévorer sans pitié. Les entendre crier et courir à en perdre haleine tu ne t’en lassais jamais. Le petit garçon qui avait peur du noir était loin derrière toi maintenant. Tu laissais le noir t’envelopper, tu ne faisais qu’un avec l’ombre. Tu pouvais te faire discret en se laissant avaler par la gueule noire des ombres. Les parties de cache-cache étaient vraiment trop facile pour toi. Le royaume des ombres n’avait plus de secret pour toi.

Manipuler les ombres des personnes est encore difficile pour toi, cela te demande beaucoup de concentration et les maux de tête arrivent très rapidement. Plonger une pièce dans le noir total est totalement acquis pour toi, elle ne reste pas très longtemps entièrement noire mais avec les années le temps augmentera sûrement petit à petit. Les ombres des objets sont les plus simples à manipuler, pas besoin de trop se concentrer, tu arrives à vite les changer et le remettre comme avant.

Ton don te demande beaucoup de concentration en général. Petit tu avais souvent mal à la tête suite à une session d’entraînement de ton don. Encore aujourd’hui si tu t’amuses trop souvent avec les migraines reviennent, ta vision se trouble et la lumière te fait mal aux yeux. La météo est aussi un inconvénient à ton pouvoir. Trop de soleil tue les ombres. La lumière qui était ta meilleure amie quand les cauchemars peuplaient tes nuits et devenue ta pire ennemie.

Il était une fois

Phallux

Précisions complémentaires

En 2011, le gouvernement américain lance au travers des médias l’existence d'une nouvelle espèce, les daemoniens. Il s'agit de la grande révélation. Comment as-tu vécu ce chamboulement ? Qu'en as-tu pensé ? Des réactions démesurées envers les daemoniens ont été commises par les humains de tout horizon, comment as-tu réagi même si tu n'étais pas au cœur de l'action ? Depuis tout petit tu faisais attention. Odin n’était pas du même avis. Il ne voulait pas se cacher, il voulait être vu. De tout le monde. Pourquoi priver le peuple d’une si belle beauté ? Mais Alex avait eu raison de lui. Faire tête basse et éviter d’attirer l’attention sur eux. Ils avaient réussi à ne pas trop s’attirer de problèmes jusqu’au jour où la grande révélation est arrivée.

La peur. L’incompréhension. Elles étaient présentes chez les humains et chez les daemonniens. Dans vos cœurs aussi. Peur pour ta famille, pour toi, pour Odin. Tu n’as jamais compris pourquoi tant de haine avait été déversée envers vous. Enfin si tu avais bien ta petite idée. Les nouvelles choses bizarres faisaient toujours peur. Vous étiez un peu des aliens à leurs yeux. Des humains avec des animaux qui représentent une partie de leur âme. C’était totalement inhumain. Même si maintenant, la cohabitation se passe un peu mieux qu’au début de la révélation. Tu essayes de toujours éviter les conflits, de rester hors des débats et de ne pas te mêler à des bagarres. Mais si quelqu’un essayait de s’en prendre à ta famille, ils allaient tâter de tes poings.

Dans ton enfance, adolescence ou dans ta vie d'adulte, t'es-t-il déjà arrivé de commettre une erreur qu'elle soit difficilement pardonnable ou clairement irréparable ? À l'inverse, quel est le plus beau geste que tu as commis dans ton existence que ça soit envers un proche ou envers un inconnu ? Par ailleurs, d'après toi, quelle serait ta plus grande peine, ton plus grand regret, ta plus grande joie ainsi que ta plus grande réussite ? Un jour tu as fait quelque chose d’impardonnable. Mais ça personne ne le sait. C’est votre secret rien qu’à vous deux. Il faisait nuit, il était tard et tu rentrais de soirée, un peu éméché, sans avoir abusé sur l’alcool, la fatigue commençait à monter doucement, tu essais de rester concentrer sur ta route. La neige tombait à gros flocons, tes phares n’éclairaient pas bien la route. Et ce qui devait arriver arriva. Il avait suffi d’une seconde trop où tu avais fermé les yeux. Le choc te réveilla brusquement. Paniqué tu plantas sur les freins, sorti de ta voiture et regarda ce que tu avais tapé. C’était une femme. Elle avait l’âge de ta sœur. Etendue sur la route. Son corps dans une position impossible. A genoux près d’elle, tu ne savais pas quoi faire sous le choc, paniqué, perdu. Tu avais tué quelqu’un. Tu avais volé une vie. Tes mains étaient couverte de sang, dans tes bras son corps inanimé. Sans réfléchir tu ouvris ton coffre et la déposa dedans. Tu n’étais plus toi-même. Tu étais dans un état second, le visage vide, la tête pleine de question, le cœur serré. Tu te garas près d’un lac. Tu hésitas pendant un long moment avec son corps dans tes bras. Odin t’encouragea en te poussant doucement dans le dos. Tu entras dans le lac gelé, l’eau monta jusqu’à ton ventre. Doucement tu lâchas ta prise, laissant le corps glisser dans l’eau, ton regard ne quitta pas son visage abîmé. Tu t’es promis de ne jamais oublier cette nuit. De la graver dans ton corps tous les ans. Pour ne pas oublier à quel point tu as été un lâche, un abruti. Un pauvre con.

Après cet acte horrible tu t’es promis de toujours essayer de faire le bien autour de toi. Donner de l’argent, de la nourriture, des habits aux personnes qui en avaient besoin. Mais pour toi ton plus beau geste restera toujours le moment où tu as rendu un enfant heureux. Il était orphelin, un gamin paumé dans un foyer. Laissé de côté par les autres parce que ses habits étaient vieux, abimés. Il pleurait dans un coin. Tu t’étais approché de lui, tu avais commencé à lui parler, lui demander ce qu’il aimait faire. Et il t’avait parlé avec passion de ses livres, des aventures qu’il vivait à travers eux. Le lendemain tu étais revenu vers lui avec une valise remplie de livres. Tu n’as jamais vu un regard aussi pétillant que le sien. Il t’avait pris dans ses bras, t’avais noyé sous les merci. Tu ne sais pas ce qu’il est devenu aujourd’hui mais quand tu te souviens de ce gamin un sourire s’affiche toujours sur ton visage.

La seule chose qui pourrait briser ton cœur encore plus qu’il ne l’est depuis le départ de ton unique amour serait de perdre un être cher. De ne plus pouvoir le serrer contre toi, de ne plus pouvoir lui parler, le voir, entendre son rire. Ta famille est tellement précieuse à tes yeux. Tu ne sais pas comment tu vas réagir le jour où tu perdras un membre de ta famille mais il te faudra du temps, beaucoup de temps pour t’en remettre.

Tu n’as qu’un seul regret dans ta vie. Avoir perdu celle que tu aimes. Ne pas avoir réussi à la garder près de toi pour toujours. Ne pas avoir fondé de famille avec elle. Tu sais que tu ne retrouveras jamais un amour comme ça. Tu espères un jour pouvoir aimer à nouveau. Tu le souhaite vraiment. Mais tu n’y arrives pas. Tu n’as plus envie de devoir ramasser ton cœur à la petite cuillère. Tu ne fais plus confiance. Au fond de toi tu espères toujours qu’elle reviendra vers toi-même si tu sais que cela n’arrivera jamais.

Mais tu es heureux. Ton travail te plaît. En plus tu peux toujours avoir un œil sur ta petite Evelyn. Même si elle est devenue femme, elle restera ta petite sœur fragile à tes yeux. Ta maison te plaît. Tu es libre de faire ce que tu veux. Tu aimes ta famille. Tu n’as pas beaucoup d’amis mais ceux que tu as te suffisent. Ta vie est belle malgré les casses qu’il y a eu.

Tôt ou tard, le daemon se fixe en une forme dont il ne pourra plus se défaire, pour le tien, comment cela s'est il passé et de quelle manière l'avez vous vécu ? Etait-il/elle satisfait/e de sa stabilisation ou aurait-il/elle préférait un autre animal, si ton âme est dans le deuxième cas, qu'aurait-elle préférait ? Dans les mémoires, l'on raconte que la forme du daemon à un rapport avec le caractère de son daemonien même si cela n'est pas flagrant au premier abord, penses-tu que cela soit une vérité entre vous ? Tu ne te souviens plus vraiment comment s’est passé ton passage en forme définitive. Tout ce dont tu te souviens c’était d’un lac gelé, d’une course poursuite avec Alex. Après avoir traversé le lac gelé vous étiez complètement épuisé l’un l’autre, ton humain ayant la flemme de rentrer à pied te demanda gentiment de le prendre sur son dos pour le retour. Tu le fis mais ne te gêna pour râler tout en rentrant. Le chemin le plus rapide était de passer sur la glace du lac. Tranquillement mais sûrement tu avançais tout en parlant avec Alex. Et soudain, un bruit sec, sourd, affolant. Sans avoir besoin de te retourner pour regarder d’où cela venait tu savais que la couche de glace avait cédé à un endroit.

Sans réfléchir tu te mis à galoper aussi vite que cette forme d’élan te le permettait c’est-à-dire pas hyper rapide vu l’adhésion de tes sabots sur la glace. Le cœur qui tape dans ton torse, la buée qui sort de tes naseaux, pendant un moment tu as cru que tout allait finir, que la nuit allait venir te chercher, t’envelopper de ses bras froid et sombre. Ton sabot arrière glissa et tomba dans l’eau gelée, puis le second, le froid s’empara de tes muscles, ton souffle se coupa net, tu avais peur. Alexander avait sauté de ton dos et essayait de te remonter en tirant sur tes bois, il avait peur lui aussi. Tes pattes avant glissaient, pas de prise pour essayer de te remonter, Alex criait, tirait de toutes ses forces. La peur. Tu la sentais, elle empesait, elle collait dans tes naseaux.

Dans un ultime effort, ta force de vaincre et celle de ton humain avait eu raison des eaux troubles. Sans te poser plus de question tu basculas Alex sur ton dos et parti sans jamais te retourner. Depuis ce jour l’élan ne t’avais plus quitté. Tu n’aimais pas cette forme au début et au fil du temps tu t’y étais fait. Tu l’aimais même énormément. Avoir la forme du roi de la forêt pour le roi des Strøm. C’était parfait. Alexander ne l'avouera jamais mais tu représentais son côté snob, royal. Il se mentait à lui même en pensant qu'il n'était pas comme ça mais il le savait au fond de lui, qu'il se prenait un peu pour une personne supérieur à cause de sa famille.

À l'instar du daemon, un pouvoir apparaît également au cours de ta vie. Bien généralement il se manifeste vers la fin de l'adolescence ou au cours d'un événement extrêmement marquant. Dans quel cas t'es-tu retrouvé ? Comment est-il apparu ? À sa découverte, l'absence de contrôle de ton don a-t-il déjà causé des problèmes avec ton environnement proche ? T'es tu déjà penché sur l’entraînement de ton don et si c'est le cas, comme as-tu essayé de te former afin d'être plus performant ? Le noir. Une de tes plus grandes peurs étant petit. Les soirs d’orage où tu voyais les ombres danser sur ton mur dans ta chambre. Les branches des arbres se transformaient en bras avec de longs doigts crochus, les habits posés sur ta chaise prenaient la forme d’un monstre tout droit sorti de l’enfer. La première fois qu’il est apparu tu as mis du temps à comprendre ce qu’il se passait. Tu n’avais pas vraiment compris que c’était toi qui avais changé la forme des ombres sur ton mur. Tu pensais juste que c’était dans ta tête, que ce n’était pas vraiment réelle, alors tu t’étais rendormi comme si de rien n’était. Puis quelques semaines plus tard le même phénomène s’était produit. Trouvant cela bizarre, malgré la peur dans ton ventre, tu te concentras sur les ombres et imaginât un dragon. Ton regard ne quitta pas le mur, dans ta tête l’image du dragon restait bien présente et petit à petit le noir se transforma. Il prit la forme que tu avais imaginée. Par surprise tu secouas la tête et reposa ton regard sur ton mur mais il avait disparu. Ta tête de faisait mal mais tu étais heureux. Car pour une fois le noir ne te faisait plus peur.

(Pour les Ókólniens natifs ou résidents permanents uniquement). Avant l'arrivée des survivants, toi et les tiens avez été prévenus du futur débarquement des habitants de Merkeley. Étais-tu aussi d'avis de les accueillir ou craignais-tu que quelque chose n'arrive avec leur venue ? Après tout, Les habitants de Merkeley ont fait beaucoup de vagues, elle a mené plusieurs humains ou daemoniens à la mort et tu serais donc en droit d'être récalcitrant à leur apparition dans « votre monde ». réponse ici (si ton personnage est un survivant de Merkeley merci de supprimer cette question)

(Pour les Ókólniens natifs ou résidents permanents uniquement). Ókólnir est une petite ville vielle de plusieurs centaines d'années, certains habitants ne l'ont jamais quitté. Toi, où te situes-tu dans son histoire ? Ta famille fait-elle partie des plus anciennes que l'on peut trouver dans la cité des Dieux ? Viens-tu de débarquer récemment, que ça soit il y a quelques mois ou plusieurs années ? Depuis le temps que tu y vis, comment te sens-tu parmi ce peuple que la plupart des Norvégiens jugent comme étant des être totalement anormaux ? réponse ici (si ton personnage est un survivant de Merkeley, merci de supprimer cette question)

Tu le sais depuis ton arrivée en ville, les références vis-a-vis des dieux sont presque omniprésentes. Certains habitants sont persuadés qu'ils vivent cachés parmi-vous pendant que d'autres, bien que croyants, acclament haut et fort qu'aucun dieu ne vient se salir sur Terre. Et toi, quel est ton avis sur la question ? Est-ce que les phénomènes surnaturels qui surviennent parfois à Ókólnir peuvent réellement justifier leur présence ? Si tu n'es pas croyant que penses-tu de toute cette religion construite autour de ces dieux inconnus mais assimilée par moment à la culture nordique ? Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.


Qui tire les ficelles

Pseudo/Prénom ◊ Babar pour les intimes  
Âge ◊ 23 ans
Double(s) Compte(s) ◊ Non
Activité sur le forum ◊ 3/7 je dirais
Comment as-tu connu le forum ? Par une Fire whale. Il y a bien longtemps
Un commentaire ? Un avis ? Une suggestion ? Je vous aimes
Le code du règlement ◊ Certifié par Baphoow'.


Mon image
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 26/03/2011
Nombre de messages : 1064
Couronnes : 82
Âge réel : 25
Dieu : Déesse de l'air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Cocopix/Tumblr

Nothing will be the same...

Dim 9 Sep - 17:33
LE PHALLUX CLUB RENAÎT, JE SUIS JOIE !

Bon retour par ici, ça fait plaisir de retrouver les vieux meubles !
Hâte de voir ce que tu prépares avec notre bonne vieille Fire Whale et il nous faudra un lien !
Bon courage pour la fiche !


Wake me up when it's all over
❝I’m tired of the waiting, for the end off all days. Desert is calling, the emptiness of space. The hunger of a lion is written on your face. Destruction is his game.I need a new direction, cause I've lost my way.❞ By endlesslove.
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6037-gabriel-truth-or-dare
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 22/11/2012
Nombre de messages : 3296
Couronnes : 37
Âge réel : 24
Dieu : Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Swirly (avatar) ; Crazyoilmachine (signature)

Nothing will be the same...

Dim 9 Sep - 17:34
Arrête de me copier partout

Re bienvenue, je suis ravie de te revoir parmi nous ♥️
Embête moi beaucouuuup ♥️



   

   
TRUE LOVE WILL FIND YOU IN THE END


   COM
   
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 28/07/2018
Nombre de messages : 67
Couronnes : 54
Âge réel : 20
Dieu : Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Elibis ♥

Nothing will be the same...

Dim 9 Sep - 17:41
Bienvenue et bon courage pour ta fiche, j'adore l'idée de daemon


LITTLE FLOWER
• lilie
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 23/06/2010
Nombre de messages : 4332
Couronnes : 82
Âge réel : 27
Dieu : Déesse de l'air.
Palier don : Palier 2.
Palier lien : //
Copyright : © Swirly.

ADMIN
KING'S H E A R T

Dim 9 Sep - 18:43
Babaaaaaaaaaaaaaaaaaar          
Rebienvenue à la maison ♥️
https://www.youtube.com/watch?v=zRcRtpgox0U

C'est ok pour le daemon mâle ;) Et Odin pour un élan, t'aurais pu choisir un Corbeau au moins, c'est une offense au père de tous
Bon courage pour la rédaction de ta feuille, et attention, la schizophrénie est une maladie très complexe et n'est pas un dédoublement de personnalité fait attention à ne pas t'enfoncer et faire perdre de la crédibilité à ton Alexander ;)

Et pour la fin


EDIT : Je valide ton code ♥️


skeggöld, skálmöld, skildir ro klofnir

Se savoir autre, admettre les différences, ne prétendre ni imposer sa façon d'être, ni copier celle des autres, c'est une sagesse à laquelle il est devenu audacieux d'aspirer.Quand tu t'éveilleras... le monde tremblera. ©️ signature by anaëlle.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 09/09/2018
Nombre de messages : 5
Couronnes : 0
Âge réel : 23
Dieu : Terre
Palier lien : Palier 1
Copyright : Moldanne

Nothing will be the same...

Dim 9 Sep - 18:53
@Gabriel Mikkelsen PHALLUX CLUUUBB ça me fait plaisir de revenir !

@Evelyn E. Strøm C'est toi qui copie ton grand frère

@Ellias S. Singer Merciii !!

@Àsgard Valdason WYWYYYYYYYYYYYYYY Merci pour le daemon !Je vais surement changer le nom haha Et je vais laisser tomber la schizophrénie. C'est hyper complexe à décrire et je sens que je vais n’emmêler les pinceaux à jouer un perso comme ça.



Mon image
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 08/06/2014
Nombre de messages : 1796
Couronnes : 35
Âge réel : 23
Dieu : Dieu du feu
Palier don : Palier 2
Palier lien : Palier 1
Copyright : Shiya (Avatar) / Miss Pie (signature)

MODO• Nothing will be the same...

Dim 9 Sep - 19:32
Re-bienvenue, hâte d'en apprendre plus sur ton personnage Chouette choix de daemon Bon courage pour ta fiche




Que c'est dur le matin !

(c)Miss Pie

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 25/06/2016
Nombre de messages : 342
Couronnes : 97
Zone E (rp) : 1

Âge réel : 27
Dieu : Dieu de la Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Subrosa & Northern Lights

A satellite  kind of mind

Dim 9 Sep - 20:06
Rebienvenue !

Yes, t'as eu ton élan

Bon courage avec ta fiche 🔥


Broadcasting
Why is it hard to know my goals? Estranged from what I want, I know I was strong before I lost myself. And I try to; I desire to know who I am. And I fight to; find it tough to be myself.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 06/07/2017
Nombre de messages : 358
Couronnes : 70
Âge réel : 22
Dieu : Dieu du feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Swirly

ADMIN
THE PRINCE'S C R O W N

Dim 9 Sep - 20:09
jveux qu'Eli devienne gay juste pour ton perso trhlefziadok
jsuis en pls sérieux cette famille envoie du lourd

le choix de l'avatar O M G sérieux je ;; et le daemon va tellement bien avec
voilààà jlaime déjà

et bienvenue



REIGN OF THE Q U E E N
dans tes yeux, le reflet de mon empire.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 23/06/2010
Nombre de messages : 4332
Couronnes : 82
Âge réel : 27
Dieu : Déesse de l'air.
Palier don : Palier 2.
Palier lien : //
Copyright : © Swirly.

ADMIN
KING'S H E A R T

Dim 9 Sep - 20:11
Haha tu peux garder ce nom si tu veux t'inquiète pas
L'élan est un chouette animal, j'aime beaucoup et le nom irait bien à ce type de bestiaux malgré tout ♥️
Je pense que c'est en effet plus sage pour la schizophrénie, ou alors il faut très bien connaitre le sujet, puis t'as plusieurs degrés de schizophrénie en plus de ça. C'est intéressant a apprendre (si un jour t'as l'occasion de discuter avec des psy', perso moi j'ai trouvé ça fascinant d'essayer de comprendre la complexité du cerveau humain) en tout cas si un jour t'en as l'occasion ;)


skeggöld, skálmöld, skildir ro klofnir

Se savoir autre, admettre les différences, ne prétendre ni imposer sa façon d'être, ni copier celle des autres, c'est une sagesse à laquelle il est devenu audacieux d'aspirer.Quand tu t'éveilleras... le monde tremblera. ©️ signature by anaëlle.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: forum et gestion de personnage :: votre personnage :: présentation en cours-