Arwen, la bohémienne qui perd pas le nord

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Date d'inscription : 09/09/2018
Nombre de messages : 35
Couronnes : 7
Âge réel : 23
Dieu : La douceur et la fougue de l'eau
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : (c) Nîniel

Nothing will be the same...

Dim 9 Sep - 23:09

Arwen Esmeralda Lluvia

« une petite citation »

Identité

Age ◊ 25 ans
Date et lieu de naissance ◊ 1er avril 1993, quelque part en Espagne
Nationalité ◊ Espagnol
Métier ou études ◊ Soigneuse animalière
Sous-groupe ◊ Résidente permanente
Dieu ◊ Divinité de l'eau
Précision(s) ◊ Arwen ne sait pas vivre une vie calme et paisible. Elle a toujours besoin de bouger et à toujours un peu de mal à se conformer à la législation, bien qu'elle fasse un effort.

Ivana Baquero
par Nîniel

Daemonien/daemonienne

Stitch le hérisson


« C’est un hérisson qui piquait, qui piquait, mais qui voulait qu’on l’caresse-resse-resse. Mais on l’caressait pas, pas, pas. Non parce qu’il piquait pas, mais parce qu’il piquait. »

Et on pouvait le dire, qu’il piquait ce petit Stitch. Tout plein de piquant sur ce petit dos de hérisson, mais après tout, pouvait-on lui vouloir alors que c’est ce qui l’est ? Car oui, le daemon de cette miss Arwen n’est nul autre qu’un petit hérisson bien moins effrayant que sa camarade. Un hérisson des plus commun mais avec une bouille à faire craquer les plus dures. Cette petite bestiole d’à peine une trentaine de centimètres qui se promène bien souvent sur les épaules de sa daemonienne.

Mais pourquoi donc un hérisson alors que tant d’autres daemon auraient pu représenter la bohémienne lors de son entrée dans la vie adulte ? Arwen se l’ai posé cette question, et elle a fait ce lien avec ce sombre moment de sa vie et une croyance associé à ce petit animal terrestre dans l’Égypte antique. La croyance que le hérisson était le protecteur des morts de par sa représentation dans des tombeaux. Et c’était d’ailleurs cela. Alors que la mort avait traversé la vie de la jeune femme, Stitch avait pris cette apparence protectrice pour la rassurer quant à le devenir de ses défunts proches.

Car même si Stitch semble coquin et joueur aux premiers abords, il n’en reste pas moins des plus protecteurs envers Arwen et ceux qu’elle aime. Il est cette attache qu’elle disait ne pas avoir besoin et c’est ce qui a noué leur complicité. Que ce soit quand sa forme n’était pas encore stabilisée ou bien maintenant qu’il ressemble à une pelote d’épingles, il a toujours voulu être un point d’attache pour sa moitié et lui montrer qu’elle pouvait toujours compter sur lui.

Il n’est pas violent ce petit Stitch. Tout le contraire de la miss Arwen et d’ailleurs, il désapprouve parfois ses agissements, mais il sait que c’est ce qu’elle est et que la changer ne ferait que la détruire. Le petit hérisson n’est pas du genre à faire taire ce qu’il n’apprécie pas, seulement sur ce point, il n’ira pas tenir tête à celle qui partage son esprit. Il lui fait parfois la morale, mais Stitch est nettement moins tête de mule que Arwen.

Et puis c’est un daemon qui fait preuve de douceur. L’image d’un petit frère, d’une peluche, tout dépend de l’instant et du besoin de sa moitié. Il sait s’adapter, mais il sait aussi être rancunier. Car tout n’étant pas toujours des plus beau en ce monde, les daemons aussi possèdent des défauts et celui de Stitch est d’avoir du mal à pardonner. Il tient ça d’Arwen alors qu’elle est tout aussi rancunière que lui. Un être doux, mais qu’il ne vaut pas mieux se mettre à dos, car il n’hésitera pas à le faire savoir. Et gare à ses piquants.

Caractère

Arwen fait partie de ces personnes indépendante qui savent se débrouiller sans l'aide de personne. Ou du moins, qui pense savoir le faire. Elle n'aime pas reconnaître quand elle a besoin d'autrui et est capable de la plus grande des mauvaise foi quand cela arrive. Elle considère n'avoir jamais eu besoin de la société pour évoluer alors pourquoi en avoir besoin maintenant ? Il est vrai que sur certains points, la jeune femme a gagné une certaine autonomie, mais cela a eut des points négatif en la faisant grandir bien trop vite. Car être indépendante n’est pas non plus entièrement positif. Même si l’hispanique sait agir en conséquence, elle oubli que certains peuvent tenir à elle ou lui apporter le soutien nécessaire. Cette indépendance lui a créé une bulle de solitude dont elle ne sait pas se débarrasser. Il lui est déjà arrivé de se prendre la tête avec certains de ses amis, car elle refusait leur présence en Considérant ne pas en avoir besoin. Arwen a beau avoir conscience de cela, elle n’arrive pas à changer.

Un autre point dont la jeune femme aurait dû mal à se défaire, s’est de son autorité naturelle. Elle ne se rend pas forcément compte de cette attitude qu’elle peut avoir. Certains diraient que s’est lié à son petit côté sauvage qu’elle a développé lorsqu’elle avait rejoint une vie sédentaire et, depuis, elle n’a jamais corrigé ce défaut. Arwen sait ce qu’elle veut, elle est têtue et ne supporte pas d’avoir tort. Alors, sans s’en rendre compte, elle agit souvent de façon autoritaire se laissant facilement pousser dans des phrases qui peuvent donner l’impression de ne laisser aucun choix. Seulement, sur ce point, il arrive de mal interpréter les propos de la miss. Car c’est bel et bien une impression qu’elle donne. Pour quelqu’un qui a toujours aimé ce fait d’avoir le choix, il lui est impossible de ne pas le laisser aux autres. Mais elle ne sait pas formuler ses phrases pour le faire comprendre et il est rare qu’elle ne soit pas directe et directive dans ses dires. En chef d’équipe, elle aurait été parfaite.

Mais là se trouve l’étrangeté chez Arwen. Tandis qu’elle peut être directe, elle sait aussi très bien manier les mots pour créer des phrases alambiquées. Certains vont même à se demander si parfois, elle n’est pas un peu à l’ouest dans ses propos. Alors qu’elle peut avoir ce petit côté autoritaire, elle peut aussi débattre sur la dichotomie du bien et du mal sans se rendre compte qu’elle perd son interlocuteur. Même si une part de son esprit s’avère directe, une autre à une vision du monde où tout est sujet à interprétation et la première impression n’est jamais la bonne. La preuve avec elle-même. Elle se donne un côté sauvage quand elle peut s’avérer des plus attendrissantes une fois apprivoiser. Et c’est pour cela qu’elle ne craint rarement les conséquences de ses actes. Elle y réfléchit avant d’agir, mais elle cherchera toujours la moindre faille dans les règles qu’on lui donne. Arwen aime jouer avec les mots, les placer de façon à ce que leur signification soit en sa faveur et elle a déjà su en rouler plus d’un comme ça.

Au fond, l’hispanique Bohémienne n’a pas un mauvais fond. Elle qui veut toujours aller de l’avant, elle a simplement du mal à les réglementations et à dû mal à en saisir l’utilité. Elle comprend que certaines soient nécessaires, mais pas pour la plupart et elle n’arrive pas à s’y plier. Il est vrai que sans cadre, la société irait à sa perte. Seulement, ne dit-on pas que tuer s’est mal ? Alors pourquoi des personnes au gouvernement ont eut le feu vert pour rayer une ville de la carte ? Ce ne sont pas les règles en elle-même qu’elle n’apprécie pas, mais l’utilisation faites de celles-ci. Pourquoi une majorité irait les respecter quand une minorité refuse de s’y plier ? Pourquoi certains s’octroient le droit de braver les interdits sans que rien ne leur tombe dessus, quand les autres doivent absolument redouter le pire ? C’est pour cela que Arwen n’arrive pas à s’y plier et elle doute pouvoir réussir un jour et autant dire que son avis sur l’injustice est des plus tranchés.

Sous cet air farouche et rebelle qu’elle peut se donner, la jeune femme est aussi quelqu’un à la douceur inimaginable. Protectrice, gentille, il arrive qu’un portrait soit peint d’elle et que l’on n’arrive à croire qu’il soit réellement la réalité. Elle qui cache si facilement ses émotions, quand la colère ou l’incompréhension ne prend pas le dessus, il lui est difficile de montrer ce côté si surprenant pour ceux ne la connaissant pas. Arwen en a connu des personnes qui s’étaient arrêté à son effronterie et qui par la suite, étaient tombés des nues en la voyant si sympathique. Et quand elle est en présence d’animaux, c’est tout autre chose. Elle a prouvé un certain nombre de fois qu’elle donnerait sa vie pour sauver et protéger ceux considérés comme inférieur à l’être humain.

Et puis, chose qu’elle n’a pas vraiment besoin de dire tellement elle sait le montrer, Arwen aime voyager. Elle a horreur de la vie sédentaire et aimerait pouvoir bouger tout le temps, retrouver cette vie bohème. Elle a horreur de ne pas se sentir aussi libre qu’elle l’était quand elle se déplaçait continuellement, ignorer les frontières, prendre plaisir à découvrir l’inconnu. Quatre murs et un toit, ce n’est pas fait pour elle. Métro boulot dodo, ce n’est pas fait pour elle. Ce dont la jeune femme a besoin, ce sont les grands espaces, la possibilité de faire les choix qu’elle veut à la dernière minute et découvrir les inconnus. Elle n’aime pas avoir un parcours tout tracé et à besoin de ne pas savoir ce qui l’attend. C’est sa bouffée d’air, et Arwen a tout simplement l’impression d’étouffer quand on la contraint.

Transmission empathique

L'empathie... C'est comme cela que Arwen a décidé de nommer sa capacité. Mettre un mot sur un fait irrationnel aux yeux des scientifiques et pourtant si réel. Car pour la jeune femme, il n'y a pas d'autres mots pour expliquer ce qui vit en elle. D'expliquer comment il lui est possible d'ainsi ressentir ce que les autres ressentent et sa façon d'interagir en partageant ses propres ressentis. Car la capacité d'Arwen n'est pas des plus complexes en fin de compte, il n'y a juste aucune réelle preuve qu'elle existe, en dehors de la justesse des propos de la jeune femme dans certains cas.

Les émotions sont une chose complexes et difficile à comprendre et c’est pourquoi cela en fait une capacité tout aussi complexe. Pourtant quand l'hispanique arrive à user au mieux de cette particularité qu'elle possède, cette difficulté de compréhension disparaît. À l'instar de ceux ayant une mémoire visuelle parfaite, Arwen visualise le ressenti de chacun. En se focalisant sur une personne, elle est capable de voir ce qu'elle ressent, ce qui la tracasse, la joie, le désespoir, l'appréhension, la confiance. Tout cela, elle a l'impression que cela apparaît dans son champ de vision tels des formes abstraites où elle est la seule capable de les définir. D'un simple regard, et de cette volonté à vouloir savoir, la capacité fait son apparition et lui donne les informations dont elle a besoin. Humains, animaux, seuls les plantes y échappent, mais certainement parce qu'elles ont un organisme bien différent. D'ailleurs, Arwen a nettement plus de facilité à un être de l'ordre du règne animal que sur l'un de ses comparses. L'humain est bien complexe à cerner et cela joue dans les possibilités de la jeune femme à découvrir les émotions qui le parcours.

Cependant, Arwen sait qu'elle doit faire attention. Il lui faut une telle concentration afin de découvrir le ressenti de chacun, que cela joue sur elle-même, l'épuise, lui déclenche de violente migraine. Elle ne peut pas analyser des milliers de personnes par jour, ni-même des dizaines d'ailleurs. Elle doit toujours agir avec modération et écouter les signes de son corps afin de ne pas en faire pâtir sa santé.

Il était une fois

L'histoire d'une enfant des routes, une enfant du voyage, une enfant Bohémienne. L'histoire d'une femme sortant de la normalité de par la présence de ce petit hérisson voyageant toujours à ses côté. L'histoire d'une activiste n'hésitant pas à braver les lois étrangères pour le bien être d'animaux en danger et des daemoniens. L'histoire d'un coeur cachant son amour pour sa famille. L'histoire d'une daemonienne ayant abandonné les siens au pire momen.

Cette histoire, vous la trouverez ici, en fin de sujet...


Précisions complémentaires

En 2011, le gouvernement américain lance au travers des médias l’existence d'une nouvelle espèce, les daemoniens. Il s'agit de la grande révélation. Comment as-tu vécu ce chamboulement ? Qu'en as-tu pensé ? Des réactions démesurées envers les daemoniens ont été commises par les humains de tout horizon, comment as-tu réagi même si tu n'étais pas au cœur de l'action ? Arwen n'en a d'abord rien eu à faire de cette révélation. 2011 était une année pleine de transition pour la jeune femme. Cela faisait deux ans qu'elle avait rejoint le sol américain et elle avait encore dû mal à se faire une vie sédentaire. Alors que le gouvernement américain dévoile l'existence de daemoniens lui passait par-dessus la tête. À quoi bon se soucier de tout cela alors qu'elle essayait de trouver sa voie ? Rattraper ce qu'elle avait volontairement jamais fait en étant jamais scolarisée ?

Cependant, quand Arwen a entendu parler des réactions, elle était hors d'elle. Pourquoi les gens réagissaient-ils ainsi au lieu de laisser chaque daemonien vivre sa vie bien tranquillement ? Qu'est-ce que cela pouvait bien leur faire que d'autres aient un lien si précieux avec un animal ? Elle qui a toujours vécu sans chercher à envier les autres ou à dénigrer les autres, elle n'arrivait pas à comprendre. Seulement, elle avait promis au restant de sa famille de ne pas faire quoi que ce soit de démesurer et elle prit sur elle. Tant que l'on ne s'en prenait pas à elle, elle essayait de ne pas réagir de façon impulsive. Du moins, a-t-elle tenue cette promesse jusqu’à ce qu’elle soit contactée par une organisation d’activiste révoltée en Norvège, ayant eut vent de ses actions contre le braconnage. Depuis, elle s’est associée à ce groupe, profitant de ses contacts en Asie pour aider au mieux les réprimés.  

Dans ton enfance, adolescence ou dans ta vie d'adulte, t'es-t-il déjà arrivé de commettre une erreur qu'elle soit difficilement pardonnable ou clairement irréparable ? À l'inverse, quel est le plus beau geste que tu as commis dans ton existence que ça soit envers un proche ou envers un inconnu ? Par ailleurs, d'après toi, quelle serait ta plus grande peine, ton plus grand regret, ta plus grande joie ainsi que ta plus grande réussite ? Aux yeux de certains, Arwen a connu un certain nombre d’erreurs plus ou moins grosse. À ses yeux, sa plus grande erreur a certainement été d’avoir craché un nombre incalculable de fois ce qu’elle ressentait à cette personne l’ayant récupéré. Jusqu’à ce que l’épidémie tombe, elle ne s’était pas rendue compte du mal qu’elle pouvait causer en refusant toutes aides et soutiens, à toujours prétendre qu’elle se débrouillerait mieux seule et qu’ils ne pourront jamais remplacer ses parents. Quand elle s’est retrouvée bien loin d’eux tandis que le virus s’abattait, elle s’était mise à regretter de ne pas leur avoir dit au moins une fois « Merci » pour ce qu’ils avaient fait. C’est peut-être cela sa plus grande erreur à ses yeux.

Son plus grand geste, à l’inverse, est d’avoir enfreint les lois pour venir en aide à des animaux en voie d’extinction, puis aux daemoniens. Risquer de sacrifier sa liberté, ce à quoi elle tient le plus après son daemon, pour ce que d’autre puisse en profiter, c’est ce qu’elle considère de plus beau. Continuer de suivre ses convictions et risquer tout pour d’autres. Arwen le referait bien plus d’une fois afin d’aider des plus démuni.

Quant à sa plus grande peine, elle est et restera toujours la mort de ses parents. Cela a été si soudain, qu’elle n’a jamais pu leur dire adieu et la suite l’a empêché de faire son deuil. Sa plus grande peine, son plus grand regret, cela va de pair alors que ses nuits continuent d’être hantée par cette sombre période où elle n’avait rien pu faire, seulement essayer de se battre de ses maigres forces pour soulager Stitch. Mais cette peine est aussi atténuée par sa plus grande joie. Le fait d’avoir pu vivre cette même vie que ses parents, avoir pu profiter de cette même liberté et avoir vécu cette enfance si peu ordinaire. Et c’est ce qui mène à sa plus grande réussite. Avoir réussi à garder cet esprit bohémien malgré son changement de vie forcée. Avoir réussi à garder sa liberté malgré la contrainte d’une vie qu’elle considère comme stéréotypée. Et continuer d’être toujours sur la même longueur d’onde avec Stitch.

Tôt ou tard, le daemon se fixe en une forme dont il ne pourra plus se défaire, pour le tien, comment cela s'est il passé et de quelle manière l'avez vous vécu ? Etait-il/elle satisfait/e de sa stabilisation ou aurait-il/elle préférait un autre animal, si ton âme est dans le deuxième cas, qu'aurait-elle préférait ? Dans les mémoires, l'on raconte que la forme du daemon à un rapport avec le caractère de son daemonien même si cela n'est pas flagrant au premier abord, penses-tu que cela soit une vérité entre vous ? La forme de Stitch, Arwen doit se l’avouer, l’a un surprise. En réalité, le jour où elle a vu cette boule de piquant se stabiliser sous cette forme de hérisson, elle crue d’abord qu’il tentait quelque chose. Elle ne l’avait jamais vu adopter l’apparence d’un tel animal. Et puis, le voir ne jamais changer, elle comprit que c’était sa forme et qu’il serait toujours ainsi. Elle a été heureuse pour Stitch, heureuse de le voir se stabiliser, car elle savait que cela signifiait un certain changement dans sa vie. Elle avait aussi connu une pointe d’appréhension. Même si la jeune femme aime l’inconnu, elle craignait ce que ça allait donner, comment justifier qu’elle soit toujours accompagner d’un hérisson. Plein de question où Stitch l’avait rassuré, heureux de voir qu’elle n’était pas déçue par cette forme.

Quant à ce choix de forme, le caractère joue, mais aussi la symbolique. Arwen connaissait le côté protecteur des morts prêté à cet animal au sein de l’Égypte antique, mais elle fut surprise de voir que c’était aussi une image d’elle-même. Une boule de douceur recouverte de piquant. Un aspect dangereux pour un animal des plus gentil. Une même vie simple. Un animal de compagnie n’aurait jamais convenu à ce qu’est Arwen, tandis que là, beaucoup de signe sont communs et Stitch est l’image même de ce que l’on peut penser d’elle. Seuls ceux qui ignorent les piquants découvriront sa véritable personnalité.

À l'instar du daemon, un pouvoir apparaît également au cours de ta vie. Bien généralement il se manifeste vers la fin de l'adolescence ou au cours d'un événement extrêmement marquant. Dans quel cas t'es-tu retrouvé ? Comment est-il apparu ? À sa découverte, l'absence de contrôle de ton don a-t-il déjà causé des problèmes avec ton environnement proche ? T'es tu déjà penché sur l’entraînement de ton don et si c'est le cas, comme as-tu essayé de te former afin d'être plus performant ? Arwen a découvert son don de manière anodine. En fait, elle n’a pas vécu d’évènement à proprement parlé qui aurait forcé ce pouvoir à se montrer. Il est venu au moment le plus propice pour la jeune femme qui n'était encore qu'une adolescente. Elle a d'abord était surprise, ne comprenait pas ce qui lui arrivait, mais elle avait cette chance de ne pas être seule. Elle avait parlé de ces inquiétudes face à cette incompréhension et on lui avait expliqué ce qu'impliquaient ces changements. Tout ne fut pas simple durant cette période. Entre l'absence de contrôle, une première volonté à ne pas vouloir de cette capacité et le refus d'apprendre. Arwen estimait que, si elle n'apprenait pas, le pouvoir resterait restreint et sa vie ne changerait pas, mais elle avait tout faux. 

Après le refus de cette empathie, vint le moment de l'acceptation où elle finit par bien vouloir entendre ce qu'on lui disait. Entre Stitch et cette immense famille qui était sienne à l'époque, les bons mots furent trouvés, les bonnes raisons, et Arwen céda. Si elle n'apprenait pas, cette capacité allait lui pourrir la vie, alors autant l'accepter. Il lui fallait alors apprendre à en maîtriser une base. Apprendre à échouer les premières fois. Apprendre qu'elle n'aurait jamais un contrôle entier. Et apprendre à maîtriser cette seule inconnue l'effrayant. Sans l'aide de ce daemonien présent dans la troupe, elle n'aurait jamais eut de bonne aide pour au moins avoir cette base d'enseignement qu'on lui avait octroyé. Ses parents avaient fait de leur mieux, mais dénué de capacité, ils ne pouvaient faire grand chose. Et par la suite, elle avait appris comme elle l'avait toujours fait : en autodidacte en faisant toujours de son mieux. 

(Pour les Ókólniens natifs ou résidents permanents uniquement). Avant l'arrivée des survivants, toi et les tiens avez été prévenus du futur débarquement des habitants de Merkeley. Étais-tu aussi d'avis de les accueillir ou craignais-tu que quelque chose n'arrive avec leur venue ? Après tout, Les habitants de Merkeley ont fait beaucoup de vagues, elle a mené plusieurs humains ou daemoniens à la mort et tu serais donc en droit d'être récalcitrant à leur apparition dans « votre monde ». Quand elle a su que les survivants de Merkeley allaient être sauvés, Arwen a tout simplement perdue l’équilibre. Mélange de soulagement et d’appréhension, elle craignait de tomber sur la pire des découvertes. Une part d’elle lui disait que son oncle serait sain et sauf, mais une autre crainte était née. Et si entre temps, cette unique famille leur restant, à elle et Stitch, n’avait pas survécu au virus et ne serait donc pas du voyage ? Elle avait passé son temps à ruminer, imaginant tous les scénarios possibles et s’opposer avec violence à ceux qu’elles pouvaient croiser et étant contre. La jeune femme n’hésitait pas à montrer son mordant, proclamant son point de vue où les gens contre seraient certainement bien content qu’on leur vienne en aide. Alors pourquoi être si virulent contre leur arrivée ? Il est vrai qu’Arwen a ce point de vue de par son implication personnelle, mais elle a toujours eut horreur de ceux refusant d’apporter leur aide.

(Pour les Ókólniens natifs ou résidents permanents uniquement). Ókólnir est une petite ville vielle de plusieurs centaines d'années, certains habitants ne l'ont jamais quitté. Toi, où te situes-tu dans son histoire ? Ta famille fait-elle partie des plus anciennes que l'on peut trouver dans la cité des Dieux ? Viens-tu de débarquer récemment, que ça soit il y a quelques mois ou plusieurs années ? Depuis le temps que tu y vis, comment te sens-tu parmi ce peuple que la plupart des Norvégiens jugent comme étant des être totalement anormaux ? Arwen ne fait pas partie des natifs de la ville. Elle est arrivée il y a un peu plus d’un an, quelques semaines avant l’arrivée du virus à Merkeley. Elle n’a aucune attache, si ce n’est l’arrivée récente de son oncle. Pas de famille en ces lieux et bien que, enfant, elle ait déjà vue la Norvège, Okolnir n’avait jamais été sa destination. Cela avait une découverte lors de son arrivée et elle sait que, encore aujourd’hui, elle n’a pas tout découvert à ce sujet.

La Bohémienne ne peut pas prétendre qu’elle se sent à sa place. Cette sensation, elle ne la connait que dans des bivouac, où elle sait que si l’envie l’en prend, elle peut partir là où ses pieds la portent. Mais elle se sent en sécurité. Proche de ceux l’ayant « recruté » dans leurs actions pour aider les daemoniens, elle sait qui aller voir en cas de problème. Et puis, le fait de voir que Stitch ce plait dans cette ville aussi, l’aide à décider de rester. Une fois le choc de Merkeley passé, elle avait voulu fuir son oncle en quittant Okolnir, mais son daemon l’en avait dissuadé alors que on ancien tuteur avait désormais besoin d’elle.

Tu le sais depuis ton arrivée en ville, les références vis-a-vis des dieux sont presque omniprésentes. Certains habitants sont persuadés qu'ils vivent cachés parmi-vous pendant que d'autres, bien que croyants, acclament haut et fort qu'aucun dieu ne vient se salir sur Terre. Et toi, quel est ton avis sur la question ? Est-ce que les phénomènes surnaturels qui surviennent parfois à Ókólnir peuvent réellement justifier leur présence ? Si tu n'es pas croyant que penses-tu de toute cette religion construite autour de ces dieux inconnus mais assimilée par moment à la culture nordique ? Au sujet de ces dieux... la jeune femme ne sait que penser. Jusque-là, elle n'avait jamais vraiment entendu parler de ces dieux, et pourtant, il y a cette marque sur son poignet qui témoigne de l'existence de quelque chose. Jusqu'alors, elle ne s'était jamais posé de réelle question au sujet de la religion. Elle n'est ni athée, ni croyante dans quelque chose de commun. Depuis toujours, elle a appris à vivre selon ses propres croyances, celles qu'il y a peut-être quelque chose au-dessus d'eux, mais sans jamais réussir à le nommer. Du mythique dans l'air qui s'est justifié très rapidement avec l'existence des daemons et des capacités. Qu'est-ce qui a créé ce que l'humain définit comme scientifique ? N'est-ce pas ce mystique que l'on nomme science pour lui donner une définition créée de toute pièce ? Tout ça constitue la croyance en laquelle croit la jeune femme.

Alors, au sujet des dieux de la ville d'Okolnir, sa décision a été simple. Il y a bien quelque chose pour expliquer ce surnaturel existant, cette marque apparue sur son poignet. Est-ce réellement une association aux éléments ? Elle n'en décide rien. Arwen ne recherche pas de preuve, mais elle cherche ce qui la poussera à y croire. Son choix ne sera jamais arrêté de façon définitive, car pour elle, tout est sur la durée et cette liberté de penser ce que l'on veut et il est vrai que ce qu'il se passe à Okolnir attise sa curiosité. 


Qui tire les ficelles

Pseudo/Prénom ◊ Nîniel
Âge ◊ 15 ans (pardon c'était trop tentant ^^) 23 ans en vérité, depuis cet été.
Double(s) Compte(s) ◊ //
Activité sur le forum ◊ 5-6, cela dépend de mes période. Si je suis en cours, je suis plus rapide à répondre que sur mon lieu d'apprentissage.
Comment as-tu connu le forum ? Une princesse m'en parlait en initiales, alors j'ai demandé le lien. Pas vrai Evelyn ?
Un commentaire ? Un avis ? Une suggestion ? Ce forum est trop beau ** Facile à comprendre et sérieux, il a du potentiel.
Le code du règlement ◊ OK BY SWIRLY


Life changed for me, the moment I realised
Nothing in this world scares me, as much as I scare myself

Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6118-arwen-le-danger-je-me-rie-du-danger
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 22/11/2012
Nombre de messages : 3314
Couronnes : 41
Âge réel : 24
Dieu : Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Swirly (avatar) ; Crazyoilmachine (signature)

And one day
you'll burn

Dim 9 Sep - 23:14
Bienvenuuuuue ma Nini

Mais tu m'as tuée avec ton Kissifrotte sérieux jpp

Hâte de voir la suite avec la belle Ivana 8D



   

   
TRUE LOVE WILL FIND YOU IN THE END


   COM
   
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 25/06/2016
Nombre de messages : 358
Couronnes : 100
Zone E (rp) : 1

Âge réel : 27
Dieu : Dieu de la Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Subrosa & Northern Lights

A satellite  kind of mind

Lun 10 Sep - 8:33
Bienvenue !

Kissifrotte, j'adore le nom du daemon

Bon courage avec ta fiche !


Broadcasting
Why is it hard to know my goals? Estranged from what I want, I know I was strong before I lost myself. And I try to; I desire to know who I am. And I fight to; find it tough to be myself.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 09/09/2018
Nombre de messages : 35
Couronnes : 7
Âge réel : 23
Dieu : La douceur et la fougue de l'eau
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : (c) Nîniel

Nothing will be the same...

Lun 10 Sep - 9:19
Merci à vous deux.

Après, Kissifrotte est une surtout un nom temporaire donnée par mon amie le temps que j'en trouve un qui me convienne x)


Life changed for me, the moment I realised
Nothing in this world scares me, as much as I scare myself

Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6118-arwen-le-danger-je-me-rie-du-danger
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 03/02/2017
Nombre de messages : 423
Couronnes : 8
Âge réel : 21
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Folkr

MODO
Nothing will be the same...

Lun 10 Sep - 9:46
OOOhh une belle fiche en perspective!! Trop mimi le hérisson et ta demoiselle a l'air bien cool. Bienvenue en tous cas et bon courage pour le reste de la rédaction!!


Ombre dans la nuit
Protecteur
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t5357-il-etait-une-fois-une-fille-et-son-chien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 306
Couronnes : 80
Âge réel : 24
Dieu : Déesse de l'Air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Aki ♥

She's imperfect
but she tries

Lun 10 Sep - 10:44
Bienvenuuuue petit espagnoooole ! Elle est joliiie et ce petit hérisson trop mimi ! Il nous faudra un lien d'hispanique

Bon courage pour la suite !


Always and forever

by anaëlle.


♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6057-ana-alors-pas-chiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 06/07/2017
Nombre de messages : 612
Couronnes : 115
Âge réel : 22
Dieu : dieu du feu
Palier don : palier 1
Palier lien : palier 1
Copyright : money honey

ADMIN
THE PRINCE'S C R O W N

Lun 10 Sep - 12:24
HÉRISSOOOOON je ytrhjgekfzl j'adore le choix omg (c'est beaucoup trop mignon) + espagnol + éthologue ♡

breef bienvenue et bon courage pour ta fiche
je valide ton code au passage
et n'hésite pas si tu as des questiooons



REIGN OF THE Q U E E N
dans tes yeux, le reflet de mon empire
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/09/2018
Nombre de messages : 69
Couronnes : 78
Âge réel : 23
Dieu : Déesse de l'air
Palier don : Palier 2
Palier lien : Palier 1
Copyright : Paigie

Nothing will be the same...

Lun 10 Sep - 14:02
Haaaan, le hérisson, c'est adorable Encore plus pour une demoiselle qui a l'air aussi rebelle que la tienne
Bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche en tout cas !




© CODE BY LÚTHIÈN
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 05/09/2018
Nombre de messages : 49
Couronnes : 39
Âge réel : 24
Dieu : Dieu du feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Toothi

Nothing will be the same...

Lun 10 Sep - 14:39
Il est trop cool ton daemooon Je suis curieuse d'en apprendre plus sur ta demoiselle, son prénom, en plus, est trop cool  ! En tout cas, bienvenuuuue & bon courage pour la rédaction de ta fiche



"Almost nobody dances sober, unless they happen to be insane."
© CODE BY LÚTHIÈN

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 26/03/2011
Nombre de messages : 1098
Couronnes : 124
Âge réel : 25
Dieu : Déesse de l'air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Cocopix/Tumblr

Nothing will be the same...

Lun 10 Sep - 20:42
Bienvenuuuuue ! Huhu comme les autres, j'adore le daemon !

Bon courage pour ta fiche !


- I'm on the run and go -
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6037-gabriel-truth-or-dare
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: forum et gestion de personnage :: votre personnage :: présentations validées-