let's fight (vuokko&alexander)

avatar
Date d'inscription : 21/09/2018
Nombre de messages : 66
Couronnes : 47
Âge réel : 25
Dieu : Dieu de l'eau
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : swirly/Jajamour ♥

Nothing will be the same...

Mar 25 Sep - 15:08
J’étais avec mon grand frère ! Alexander, c’était un peu mon faux faux jumeau, mon binôme contre les deux vrais faux jumeaux qui étaient arrivés après. Unis d’une façon que nul ne peut décrire, je pouvais lui demander un peu tout et n’importe quoi, et il arrivait à me suivre. Un peu comme aujourd’hui, où j’étais parvenue à avoir un créneau pour la salle d’entraînement du Temple. De part nos statuts de croyants, à Alexander et moi, nous y avions accès sans problèmes, juste, il fallait s’assurer que les capsules d’HAMR soient libres, au moins deux…

En conduisant la voiture jusqu’au temple, je n’avais pas pu m’empêcher de sourire comme une enfant, j’aimais ces moments passés entre frangins, parfois, j’avais cru que ma rébellion allait me séparer de toute ma famille. « Je suis trop contente, Lex ! On va tellement bien s’amuser ! » A vrai dire, j’étais tellement surexcitée que je conduisais, comme dirait Paska, comme si je voulais foncer dans le mur. En tout cas, au moins, je m’étais garée sans dégât et pareil, direction le sous-sol avec Lex sans bobo. Dans tes dents, Paska !

Une fois sur place, toujours telle une enfant un peu trop excitée, je relevai mes cheveux en un chignon haut sur ma tête, pour ensuite me glisser dans la capsule, parée à tout entraînement que pourrait nous donner l’HAMR. « Prêt à galérer, frangin ? Car je sens que ça va être bien ! »

Sur ces mots, je laissai le programme nous matérialiser dans… Du noir. Hu ? Il n’y avait rien, en tout cas, ou alors… Je n’en avais pas la moindre idée, qu’est-ce qu’il se passait ? « Lex, tu es là ? » Et à peine avais-je parlé que d’un coup, j’entendis une voix, nous souhaitant la bienvenue dans cette simulation, j’entendis même Paska sursauter.

« Dans cette pièce, vous êtes plongés dans le noir, et des murs au piques d’argent avanceront petit à petit vers vous… Saurez-vous vous en sortir ? »

J’avais l’impression que cette voix était une véritable connasse. Bah tient ! Super pour une première fois – pour moi du moins ! « Oh oh… »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 09/09/2018
Nombre de messages : 42
Couronnes : 24
Âge réel : 24
Dieu : Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Moldanne

Nothing will be the same...

Mer 26 Sep - 22:10
Aujourd’hui c’était jour d’entraînement. Un de tes jours favoris. Celui où tu pouvais enfin essayer d’améliorer ton don et passer du temps avec ta sœur Vuokko si elle était disponible pour venir avec toi. Tu ne saurais dire quel lien vous unissait toi et elle. Vous étiez les deux plus grand de la fratrie. Vous avez vécu ensemble pendant quelques années avant que les deux petits jumeaux arrivent. Tu l’aimais Vuo. Elle était ta confidente, celle sur qui tu pouvais compter peu importe l’heure.

« ODIIIIN RAMENE TON CUL ON BOUGE A LA SALLE D’ENTRAINEMENT ! »

Le son des sabots traînant sur le parquet se fit entendre, l’élan prenait son temps pour venir il n’avait pas vraiment envie d’aller se cloîtrer dans une salle pour galoper à éviter des trucs. Tu ne l’avais pas attendu pour aller à la voiture et l’attendre derrière le volant en faisant le signe de la montre sur ton poignet pour qu’il se bouge un peu Monsieur. Une fois arriver en vitesse, mais sans casse. Tu pris ton sac de sport et courus te changer dans les vestiaires du sous-sol pour rejoindre Vuo. « Toujours là pour la galère sis’ ! Je le sens bien aussi aujourd’hui ! »
Le noir pris place tout autour de nous. L’adrénaline montait doucement en moi. « Oui je suis là ! » C’était la première fois que tu mettais les pieds ici, normalement tu allais t’entraîner dans la forêt ou dans ta salle de sport au rez-de-chaussée de ton appartement. Dans cette pièce, vous êtes plongés dans le noir, et des murs aux piques d’argent avanceront petit à petit vers vous… Saurez-vous vous en sortir ? Un rictus prit place sur ton visage. Le noir tu étais dans ton élément. Let’s the fun begin !

On ne pouvait pas voir les murs avancer mais on les entendait racler le sol. Tu sentais la présence de Vuo à tes côtés, tu te glissas vers elle. Ta main se glissa dans la sienne instinctivement. « On essaye de ne pas se séparer. Tu vas essayer d'arrêter les piques pendant que j'essaye de faire reculer les murs. J'aime déjà cette journée» Ta voix était calme, ne pas perdre ta concentration. Ton regard se fixa droit devant toi. Un mur se dressait mentalement, même si tu ne voyais rien tu savais que les ombres devant toi prenaient la forme d’un mur épais pour essayer de ralentir l’avancement des murs. Tu savais qu'à la fin de cette journée tu sera crevé mais heureux. Un nouveau bruit se fit entendre. Celui des piques qui commençait à être envoyer un peu partout. Tes yeux s'étaient habitué à la nuit mais tu n'arrivais pas à deviner d'où ils venaient.

«À toi de jouer Vuo !»


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 21/09/2018
Nombre de messages : 66
Couronnes : 47
Âge réel : 25
Dieu : Dieu de l'eau
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : swirly/Jajamour ♥

Nothing will be the same...

Dim 30 Sep - 23:50
Au début, je n’avais pas été franchement rassurée, surtout que généralement, mon pouvoir se déclenchait tout seul, et quand je parvenais à avoir un minimum de contrôle dessus, c’était justement pour l’arrêter. Du coup, le déclencher là, alors que je ne savais pas trop comment faire, c’était une drôle d’expérience, et j’avais commencé à stresser, moi qui avais imaginé des choses plus sportives pour aujourd’hui ! J’avais même sorti une tenue de sport, même si je n’allais suer qu’en ondes cérébrales… Au moins, mon frère était parvenu à me trouver dans le noir – il devait y être à l’aise, ce fichu coquin – et à m’attraper la main. Il donna aussi des directives, ce qui était une très bonne chose, car sinon j’aurais certainement fait un peu n’importe quoi.

Bien, il s’occupait d’arrêter les murs… Moi je m’occupais des piques. Okay ! « C’est parti, on essaye ! » J’en avais plus qu’assez que les risques de mon don me coûtent du stress dans mon véritable boulot. Alors je fermai les yeux pour lever la main paume en direction d’une des piques – je la sentais, je sentais le métal venir. Je voulus déclencher la répulsion afin de les faire reculer. Cela prit quelques secondes, et je crus même que ça marcha !

Mais je sentis tout de même que je m’étais foirée en beauté, et je criai : « Baisse-toi vite ! » tout en tirant sur sa main. J’avais peut-être été trop confiance, en tirant sur le pouvoir, et en mettant le paquet. Parce que j’y avais mis une certaine puissance, et en fait… Ca l’avait attiré vers moi. En tout cas, le pic avait frôlé mes cheveux, pour s’écraser sur le mur de l’autre côté. Ok, pas bonne façon de faire finalement…

Je tentai autrement, un autre geste de la main, pour provoquer la sensation inverse que ce que j’avais eu, juste avant, en étant toujours accroupie, vers la source d’un autre bruit. Et je sentis que… Je l’avais arrêté. « Je ne vois rien, je crois que… Je crois que je l’ai arrêté en plein vol, je ne sais pas du tout… Tu ne peux pas allumer la lumière vite fait ? » J’avais fini sur une légère plaisanterie, espérant à moitié qu’il en soit capable. Mais j’entendais toujours les murs s’approcher de nous. Juste, je ne savais pas d’où exactement, il y avait comme un écho dans cette pièce.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 09/09/2018
Nombre de messages : 42
Couronnes : 24
Âge réel : 24
Dieu : Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Moldanne

Nothing will be the same...

Ven 12 Oct - 17:14
Spoiler:
 


Il ne fallait pas te laisser distraire pendant que tu étais en train de penser à arrêter les murs qui se refermaient doucement sur vous. Tu savais bien manipuler les ombres mais des masses aussi énorme et pendant longtemps, tu avais encore de la peine. Tu ne savais pas si tu allais tenir pendant tout l'entraînement mais tu ferai de ton mieux pour y arriver. Les échecs très peu pour toi et si cela devait arriver il te resterait en travers de la gorge pendant un moment, tu ne pourrais pas t’empêcher de revenir essayer encore et toujours jusqu'à réussir. Mauvais perdant dans l'âme, depuis toujours, étant gamin si tu perdais à un jeu avec tes sœurs et ton frère, c'était parce qu'ils avaient triché, tu ne pouvais pas le concevoir autrement. La voix de Vuo te sorti de tes pensées. Se baisser vite. Ton geste fut rapide mais pas assez, la pique en métal passa dans tes cheveux, elle ne toucha pas ton crâne mais c'était limite.

« T'aimes pas ma coupe de cheveux que t'essaye de me les couper dans le noir avec ces piques ?  »

Ce petit moment avait suffit à te déconcentrer et à perdre le petit contrôle que tu avais sur les murs, ils s'étaient rapproché dangereusement, à quelle distance étaient-ils ? Tu n’en avais aucune idée. Il te fallait vite reprendre tes esprits, penser à quelque chose de lourd, de grand pour les retenir encore un moment. Tu ferma les yeux et pensa à des éléphants. Doucement les ombres se modifièrent, une trompe surgit, des grandes oreilles, un corps massif, deux énormes défenses. Une bête pour chaque mur. Tu les voyais dans ta tête, poser leur tête contre le mur et les pousser de toute leur puissance. Le raclement ralenti, un petit sourire s'afficha sur ton visage, pas mal l'idée des pachydermes ! Le noir était ton élément et pourtant tu n’y voyait pas grand-chose, la vision nocturne n'est pas en option avec ton pouvoir.

« J'ai cru que j'étais le soleil de ta vie, je t'illumine pas assez avec ma présence ?  »

Fais gaffe à faire des blagues tu vas oublier tes éléphants et les murs vont avancer ! J'ai pas envie de finir en steak aujourd'hui. Odin toujours là pour remonter le moral. Déjà que le pique m'a presque brisé un bois… Elle sait pas  manier un peu mieux son pouvoir ? Ta gueule Odin. La prochaine fois je te laisse dehors. L'élan ne portait pas spécialement la sœur d’Alex dans son cœur, en fait il n’aimait presque personne. Il était beaucoup trop bien pour eux. La fatigue mental commençait à se faire ressentir, tu tenais le coup mais ce soir tu savais que tu allais avoir la migraine.

« J'espère que ça ne vas pas durer trop longtemps, je commence à avoir mal au crâne. »

Inspire. Expire. Tu pouvais le faire. Tu le savais au fond de toi et tu allais le faire. Souviens toi. Pas d'échecs dans tes challenges. Tout sauf ça.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 21/09/2018
Nombre de messages : 66
Couronnes : 47
Âge réel : 25
Dieu : Dieu de l'eau
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : swirly/Jajamour ♥

Nothing will be the same...

Lun 22 Oct - 10:06
Quand Alex déclara que je n’aimais pas sa coupe de cheveux au point de vouloir le couper dans le noir, je fis juste un « gngn » très gracieux – très enfantin surtout – ta gueule Paska ! Et il continuait, pendant que je forçais énormément pour déclencher mes pouvoirs, bougeant les mains, pensant très fort, tout ce que je pouvais, et il me déconcentrait : « Si tu veux réellement être le soleil de ma vie, assourdis-moi de ton silence ! » Et en criant cela je parvins à repousser des piques, qui s’écrasèrent contre les murs.

Sur ce coup-là, je me sentis légèrement, mais légèrement… Essoufflée. J’avais la sensation d’avoir couru un marathon, et tu avais mal au crâne comme Alexander. « J’espère qu’on trouvera la sortie, oui. C’est censé s’arrêter comment, ce truc ? » Je me concentrai. Nous étions arrivés au milieu de la pièce, avec des murs qui se rapprochaient au fur et à mesure… Il s’agissait de les repousser, mais surtout de faire en sorte qu’on quitte la simulation entiers. Avec un peu de logique, il devait y avoir un interrupteur, ou une porte ? « Je vais fouiller les murs, tout en essayant de repousser les pics… Quoique. » J’eus une idée. « Attend. » En repoussant les pics, je pouvais peut-être ressentir les endroits où… Je n’avais pas besoin de repousser les pics. Et cette zone-là, ça se trouvait, il y avait la porte.

Alors, je me remis en selle, me tenant une main à l’épaule d’Alex, pour tenter de repousser les pics, me concentrant notamment sur les endroits où il n’y en avait pas besoin. Jusqu’à trouver – il me semblait – où il fallait aller. J’en étais pas sûre, mais un peu quand même, alors je tirai brusquement Paska et Alex – qu’il gère son élan – heeeeeey, soit plus douce merde ! Ta gueule Paska ! Et là je sentis une porte, mais je ne pouvais pas l’ouvrir. « Bon. J’ai la porte, faut l’ouvrir maintenant. » J’eus un petit rire nerveux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 09/09/2018
Nombre de messages : 42
Couronnes : 24
Âge réel : 24
Dieu : Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Moldanne

Nothing will be the same...

Dim 4 Nov - 19:04
Let’s Fight Alexander Strøm & Vuokko Strøm La voix de ma sœur avait retenti comme le tonnerre en pleine tempête. Elle aussi avait besoin de concentration et je la déconcentrais tout comme je le faisais pour moi. Le bruit des piques s’écrasant contre le mur avait suivi sa phrase. Elle s’en sortait un peu mieux qu’au début c’était bon signe ça. J’avais repris un peu de courage et voyant qu’elle pouvait y arriver. Je pouvais le faire aussi. Travail d’équipe. La chaleur s’était emparée de moi, je pouvais sentir les gouttes de transpirations couler le long de ma nuque et de mon front. Cette session me demandait beaucoup trop d’effort. Le reste de la journée allait être très compliquée, très longue. La fatigue allait me rattraper dès que j’aurais mis le pied hors de cette pièce. Une bonne douche froide allait peut-être me tenir éveillé pour le reste de ma journée mais j’avais très peu d’espoir de côté-là.

Les murs continuaient de se rapprocher, mon pouvoir s’amenuisait petit à petit, les ombres reprenaient la forme de simple mur qui essayait d’empêcher les vrais murs de nous écraser. La situation commençait à devenir critique. Une trappe ou une porte ou n’importe quelle autre issue de sortie devait pouvoir se trouver dans cette pièce non ? Vuokko me sorti de mes pensées, elle avait une idée. Une bonne ? En généra elle avait toujours des bonnes idées pour nous sortir du pétrin. Elle posa sa main sur mon épaule, concentrée et prête à bondir là où son pouvoir la guidera. Et cela ne se fit pas attendre. Elle me tira brusquement vers un endroit de la pièce. Odin n’avait eu besoin de faire que deux foulées pour nous rejoindre sans se stresser. Une porte elle l’avait trouvé. Maintenant il allait falloir l’ouvrir. Comment ? C’était une bonne question ?

Il devait bien avoir une serrure, un interrupteur ou quelque chose comme ça ? Ma grande taille me permettait de passer la main sur le haut du carde de la porte. Une clé cachée là-haut ? C’était trop évident ? J’avais un tout petit peu espoir qu’ils seraient un peu plus gentils sur la fin de l’épreuve ou pas ? Et je m’étais trompé. La clé n’était à cet endroit. Ma main continuait de faire le tour du cadre jusqu’en bas et de remonter pour refaire le tour de l’autre côté. Et c’est à ce moment-là que je sentis sous mes doigts un petit creux dans le bois, un petit sourire de vainqueur s’afficha sur mon visage. On allait enfin pouvoir sortir d’ici. Une petite pression sur cette faiblesse et un déclic se fit entendre. «Bravo vous avez terminez votre épreuve. Vous pouvez à présent sortir. » La lumière me brûla les yeux. Depuis combien de temps étions-nous ici ? J’avais l’impression que ça avait duré une éternité. L’air était plus frais ici, c’était bon de sentir de l’air frais sur mon corps. La transpiration était toujours présente mais après la douche, tout ira mieux. Je pris la serviette qui était posée sur le banc pour m’essuyer le visage et posa mon regard sur ma sœur. Elle aussi était bien fatiguée. « Je pensais pas que ça allait être aussi intense. On se retrouve au petit resto en face du centre pour boire un verre et manger un truc ça te vas ?» Je ne lui laissais pas vraiment le choix et je savais très bien qu’elle allait me rejoindre après. Je pris le chemin des vestiaires et pris une douche froide et rapide histoire de me remettre d’aplomb. J'enfilai mes vêtements propre, pris mes affaires et parti avec Odin en direction du restaurent.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 21/09/2018
Nombre de messages : 66
Couronnes : 47
Âge réel : 25
Dieu : Dieu de l'eau
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : swirly/Jajamour ♥

Nothing will be the same...

Dim 11 Nov - 4:46
Let’s Fight Alexander Strøm & Vuokko StrømLorsqu’Alexander se mit à chercher comment ouvrir cette porte, avec mon don, j’essayais de dévier les derniers piques. Hey, toi, tu lâches pas, j’ai pas envie de finir en brochette de raton laveur ! Et Paska avait le don d’être vraiment très encourageant. En somme, je paniquais pratiquement, jusqu’à ce que d’un coup, une lumière s’allume, avec une voix absolument irritante pré-enregistrée me dise qu’on pouvait sortir. Je n’avais pas attendu une seconde de plus, profitant clairement de l’occasion pour relâcher mon pouvoir.

Le réveil dans cette capsule brusqua ma perception de l’espace. Être debout une seconde puis subitement allongée et presque rouillée tellement ça devait avoir duré un temps, ça avait de quoi surprendre au moins deux secondes, faisant que Paska et moi eûmes un temps de flottement. En tout cas Alexander devait être plus doué que moi car j’étais à peine en train de me relever qu’il était déjà en train de se sécher sa sueur sur le banc. Je l’y rejoins, alors qu’il me proposait d’aller manger un bout au restaurant en face du Temple – qui était le rendez-vous de tous ceux qui devaient sortir affamés de cette simulation. « Chouette idée ça, par contre, tu seras gentil et tu m’attendras deux minutes, la sueur a niqué tout mon maquillage. » Ce qui était vrai, car j’avais la joie visible d’avoir constaté que mon gloss était pratiquement parti à force de m’être mordue la lèvre, et que mes yeux avaient l’air d’être ceux d’un panda. Dépressif, le panda.

Alors je me rendis à mon tour aux vestiaires, pour me doucher, mettre mes vêtements de rechange, et enfin, ressembler à une figure humaine. Et surtout, je pris le temps de nettoyer puis sécher au sèche-cheveux Paska, même s’il n’était pas joyeux de devoir subir tout ça.

Quoi ? Faire du sport n’empêchait pas d’être jolie. Et ça valait aussi pour les daemons, surtout quand ils avaient de la fourrure qui sortait tout droit des cauchemars d’un toiletteur. Je me demandais parfois comment il faisait pour être aussi crade là où une simple douche pour moi avait suffi. Tu veux ma recette, rageuse ?! Paska, ta gueule. Vraiment.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le temple :: Zone E-