Work, work, work, work, work [Gaby]

avatar
Date d'inscription : 22/11/2012
Nombre de messages : 3314
Couronnes : 41
Âge réel : 24
Dieu : Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Swirly (avatar) ; Crazyoilmachine (signature)

And one day
you'll burn

Dim 30 Sep - 20:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Work, work, work, work, work
Gabriel & Evelyn

« Les amis d'enfance... Si vous vous en débarrassez pas à l'adolescence,
c'est un truc que vous traînez toute votre vie. »


Le travail c’est la santé paraît-il. Et moi j’adorais ce que je faisais. Toute cette recherche, ces heures à rester au boulot pour comprendre ce que je venais de trouver ou alors pour essayer de trouver quelque chose. Et puis bon, il fallait avouer que je n’avais pas beaucoup de sorties de prévues. Pas que je n’avais pas d’amis, mais j’étais bien au boulot, non ? Màni en profitait pour dormir, d’un œil comme toujours, et moi, j’étais toujours assise à mon bureau. Je sentais que j’allais faire une découverte ! Fronçant les sourcils, je mis du temps à remarquer qu’il faisait noir et que tout le monde semblait être parti. Même mon frère. Selon mon guépard, je lui aurais dit que je ne tarderais pas. Ha bon. Haussant les épaules, je me remis au travail. Autant avancer puisque j’étais là.

Sauf que je n’étais pas toute seule. J’interrogeais Màni du regard qui ne daigna pas me répondre. Qui était encore là si tard à part moi ? Je ne voyais qu’une seule personne qui pouvait rester aussi tard. Mon meilleur ami Gabriel. Oh, si c’était lui, on risquait de bien s’amuser. Enlevant mes escarpins que je laissais en dessous de mon bureau, j’entrepris de m’approcher à pas de loup vers la seule pièce encore faiblement éclairée. J’ouvris délicatement et la refermais derrière moi tout doucement. Est-ce qu’il dormait ? Il ronflait ? J’étouffais un rire avant de prendre un stylo et de lui jeter dans le dos, grimpant sur une chaise dans le même temps. Je portais ma main vers mon visage comme si je tenais un micro avant d’entonner une chanson.

« GABRIEEEEEL TU BRULES MON ESPRIT TON AMOUR ETRANGLE MA VIIIIIE ♫ »

Je chantais fort (et juste), au moins juste assez pour qu’il sursaute. Riant, je sautais de la chaise pour retomber non loin de lui, ne faisant pas attention à ma robe qui se souleva plus que légèrement. J’entendais Màni grogner que ce n’était pas possible et qu’on ne pouvait pas se donner en spectacle ainsi. Un peu de tenue râlait-il. Effectivement, montrer ma culotte à Gabriel n’était pas le but premier, mais au fond, je ne m’en étais pas aperçu. Toujours en riant je m’asseyais à ses côtés sur son bureau.

« Alors comment ça se fait que tu sois encore là ? Moi c’est normal mais toi … »

Oh, bravo le tact, Evelyn. Mais Gaby, il savait que ce n’était pas méchant.

Emi Burton



   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
TRUE LOVE WILL FIND YOU IN THE END


   COM
   
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 26/03/2011
Nombre de messages : 1098
Couronnes : 124
Âge réel : 25
Dieu : Déesse de l'air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Cocopix/Tumblr

Nothing will be the same...

Mar 16 Oct - 11:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Work, work, work, work, work

Il était tard déjà. Je ne saurais dire une heure précisément, mais j’étais resté au Temple pour profiter du calme du soir. Aujourd’hui avait été épuisant. Trop de monde, trop de sollicitation et j’avais eu plus d’une fois l’impression d’étouffer. J’aurais pu fuir, laisser les autres oracles gérer, mais aurait-ce été la solution ? J’étais donc resté une fois tout le monde parti, profitant de l’ambiance spéciale du lieu sans que personne ne soit là. Mais finalement, la fatigue m’avait emporté et je m’étais endormi sur les papiers que j’étais en train de remplir. Un sommeil sans rêve et dont je me réveillerai certainement avec de grosses douleurs dans tout mon corps à cause de cette position pas du tout naturelle dans laquelle je me trouvais.

Je sentis toutefois un objet s’écraser sur mon dos ce qui me sortis doucement de mon sommeil. Mais je n’étais pas totalement réveillai, c’est pourquoi je sursautai en entendant chanter. Je me retournai vivement pour apercevoir Evelyn. Bordel, que faisait-elle ici encore à cette heure-ci ? Quoi que, pour elle, c’était presque normal. Je la fusillai un instant du regard alors qu’elle sautait de sa chaise. Je pus également admirer ses dessous sans gêne alors que sa robe se soulevait. Elle avait bien changé Evy depuis notre enfance. Je l’avais connu timide, retirée, jusqu’à cette soirée où elle m’avait accompagné. Je ne regrettais rien de cette soirée et en avais certainement pas honte malgré les circonstances. Les choses s’étaient tassées depuis et notre amitié n’en était que plus belle. « Heureusement que tu chantes juste et que c’est pour crier ton amour pour moi. » Je la suivis du regard, finissant par lui sourire après sa question. « Evidemment que t’es toujours là toi… » Elle avait l’art de finir son travail à des heures impossibles, bien trop amoureuse de ses recherches. « C’est quelle heure ? J’me suis endormi comme une masse. » Ma main vint s’écraser sur ma tête, me massant le crâne.

Eija se leva elle aussi, se redressant sur ses pattes arrière pour saluer le couple. Elle s’était endormie à mes côtés tout à l’heure et avait elle aussi été réveillée par les cris de la demoiselle. Elle salua le guépard de la tête avant de descendre de la table pour le rejoindre. Elle l’aimait bien, Màni. Depuis le temps qu’ils se connaissaient et vu que je trainais très souvent avec Evy, ils avaient appris à vivre ensemble, même si leurs caractères n’avaient jamais causé de problèmes.

Ma main descendit vers ma nuque alors que je m’étirais légèrement, me rendant compte que mon dos et mes épaules étaient tout endoloris. Grâce à mon don, je n’avais jamais des courbatures, mais parfois, une mauvaise posture me provoquait de légères douleurs dans le corps. Ce n’était rien comparé à ce que certains pouvaient ressentir, mais pour moi, ça me paraissait énorme. « Oh bah puisque t’es là, tu veux pas me faire un massage ? J’me suis vraiment endormi n’importe comment ! » Un sourire moqueur et un clin d’œil. C’était Evy après tout, elle savait très bien comment j’étais.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


- I'm on the run and go -
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6037-gabriel-truth-or-dare
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le temple :: Hall-