Blind Date

avatar
Date d'inscription : 14/02/2018
Nombre de messages : 110
Couronnes : 26
Âge réel : 31
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : //
Palier lien : Palier 1
Copyright : Moi-même

Nothing will be the same...

Mar 2 Oct - 21:15
"... Ensuite, tu as juste à valider, à faire ton transfert et ça roule. N'oublie pas de ne jamais arrêter ton Nas sous aucun prétexte et de mettre toujours bien à jour tes drivers."

Tu soupire bien fort et bien bruyamment. Je sais que tu t'ennuie mais je fais comme je peux pour nous sortir d'affaire. Ce n'est pas de ma faute si les médecins paient très bien les services informatique que je leur rend. Cela nous fait un petit pécule de départ à ne pas négliger. Tu me regarde, les yeux vitreux, injectés de sang, d'ennui et de reproches.

"Voilà, t'as juste à m'envoyer l'argent et le code WiFi de l’hôpital et on est quitte. Merci à toi."

Le "bip" d'arrêt de conversation retentis alors. J'en ai fini avec lui et je ne tarde pas à recevoir le sacro-saint code d'accès de l’hôpital, avec un peu de chance, c'est le même que l'intranet... OUI ! Les informaticiens ici sont aussi peu paranos que ceux de Merkeleys ! Dossiers médicaux, à moi ! Vive la confiance !

Tu soupires alors un peu plus fort, comme pour me faire bien comprendre à quel point tu es blasé. J'avais bien compris la première fois, pas la peine d'insister ! Tu passes par une de ces phases de dépression absolument insupportable et j'avais prévu de t'ignorer quand l'un des nom de résident permanent attire trois de mes yeux.

Ana E.Santiago.

Pourquoi ce nom me dit quelque chose ? N'ayant plus mon précieux ordinateur avec moi où toutes les données sont transcrites, je me vois dans l'obligation de faire fonctionner ma mémoire. Demande en cours ... Recherche ... Une réponse trouvée ... Ah ... "Démerde toi". Mémoire de merde !

Je regarde sa photo et je me souviens alors de cette femme médecin herboriste qui savait soigner les maux avec les plantes. Je me demande si elle pourrait te venir en aide aujourd'hui mais j'en doute. Dans ton état actuel et à moins d'avoir des plants de cannabis à portée, je doute qu'elle puisse y faire quoi que ce soit. Je m'apprête tout de même à envoyer un mail à l'adresse indiquée, en espérant que ça soit la bonne.

Comprends moi, Adam, je souhaites simplement que tu te rende compte à quel point entendre les pensées des autres est inutile et gâche nos vies. Je vais t'offrir quelque chose qui t'était interdite.

"Chère Mademoiselle Santiago (C'est tout nul, mais j'suis pas inspirée)
C'est avec ravissement que je m’aperçois que vous êtes encore en vie"

Non ... J'efface tout d'une patte rageuse sur la touche retour arrière.

"Chère Madame" Non ! "Chère Ana" 'core pire... "Salut ma poule" Intéressant, mais trop tôt. Bon, je m'étire les pattes et sors ma plus belle plume.

"Bonsoir Ana,

Je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer que vous étiez, vous aussi, sur ces terres du nord. Nul doute qu'avec votre habileté naturelle, vous vous en êtes admirablement bien sortit. J'en profite pour dire à quel point je suis soulagé de vous savoir saine et sauve
(j'ai lu le dossier médical, tout va bien pour elle ! Elle n'a perdu ni son don, ni son Daemon) et cette simple idée me rend très serein, pour ne pas dire qu'elle me met simplement en joie, je croyais avoir tout perdu et voilà que je vous retrouve ! J'espère que vous allez trouver du charme dans ma timidité mais je souhaiterais ardemment vous revoir pour un dîner en tête à tête en tout bien tout honneur bien entendu. Je réside encore à l'hôpital si bien que je ne peux vous proposer que ce soir comme date. Je vous propose de nous retrouver à 18h devant la fontaine de l'entrée.

D'avance, merci.

Adam"


Je n'ai plus qu'à programmer la désactivation des alarmes et des caméras de surveillances et tout sera prêt. Quoique ...

"Prends une douche !"

"Pourquoi faire ?"

"Ce soir, on s'offre une sortie ! Habilles toi bien aussi. Simple intuition."

Tu me regardes, perplexe, mais devant l'opportunité d'une sortie, tu t’exécutes. Y a pas à tortiller, nous serons piles à l'heure pour le rendez-vous s'il est honoré.



-Vos secrets sont plus toxiques que mon poison-
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Okolnir et ses alentours :: Ókólnir-