Jodie Stiles • Tes "aujourd'hui" seraient peut-être plus beaux si tu arrivais à oublier tes "hier"

 
  
MessageMar 6 Oct - 0:42
Groupe
avatar
Date d'inscription : 14/06/2015Nombre de messages : 322Nombre de RP : 44Âge réel : 32Copyright : Mert Alas & Marcus PiggottAvatar daëmon : Yempew, messager sagittaire
Yaaba NyamekyeBaba-Yaga en string

Jodie Stiles

Who I am

Jodie est une petite chose mignonne qui a très tôt compris que pour s’en sortir elle ne pourrait pas passer par le sport, et qui ne voulait pas passer par le crime vu ce qui est arrivé, pense-t-elle, à sa cousine Yaaba. Elle voulait passer par l’école et s’est donné les moyens d’y arriver. Première de la classe depuis l’enfance, elle travaille dur à côté des cours pour payer ses études et décharger un peu sa famille du poids financier que représente son éducation. Sans être complètement innocente, elle reste assez candide pour faire régulièrement l’objet des blagues plus ou moins amusantes de son entourage. Obstinée et travailleuse, cette étudiante en archéologie est très proche de la famille qu’il lui reste et a une tendance ruineuse à essayer de rattraper les pots cassés d’Ama et de sa petite peste de copine à l’influence désastreuse – de son point de vue.
My Story

Jodie est la fille unique de John Stiles et Ajuba Nyamekye, et la cousine de Yaaba et Ama Nyamekye. Son père, américain, a davantage d’argent que les autres familles du quartier, sans être riche non plus.
Sa mère a recueilli ses cousines à la naissance d’Ama en 1992. Yaaba a disparu sans donner signe de vie en 1997, elle en a gardé le souvenir distant de la grande sœur qui faisait criser sa mère quand elle rentrait dormir un soir par hasard, mais qui avait toujours des bonbons pour elle et la petite Ama. Ama c’est comme sa petite sœur, la petite sœur un peu casse-cou et très tôt grenouille de bénitier qu’il a toujours fallu tempérer dans un sens comme dans l’autre. Elle est venue avec eux quand ils sont allés en Amérique, ses parents et elle, un an après ce que tout le monde a pris pour une énième fugue de Yaaba et qui s’est peu à peu transformé en certitude de décès.
À Chicago somme toute peu de choses ont changé. Juste l’accent et la couleur de la peau des autres. Le système scolaire, aussi. Rien d’insurmontable, beaucoup de délicat, financièrement notamment. Un peu de babysitting et d’aide aux devoirs, quelques heures dans le magasin d’antiquités du coin de la rue tenu par un ami de son père, et la décision d’exercer un jour au contact des vieux objets. Jodie Stiles serait archéologue et ne compterait pas les heures pour décrocher le travail de ses rêves. La disparition accidentelle de son père n’a pas arrangé la situation financière de la famille et elle a redoublé d’efforts pour aider à nourrir tout le monde.
Début 2015 on a découvert une tumeur maligne à sa mère, personne n’a vraiment eu le temps de se préparer à sa disparition qui survint deux mois plus tard. Après quelques mois d’une cohabitation rendue explosive par la soudaine absence du pilier de la famille, Ama a disparu sans crier gare, laissant juste une petite note comme quoi elle était partie à Merkeley chercher la femme entraperçue à la télévision aux côtés d’un politicien quelconque qui, elle en était sûre-certaine-promis-juré, était Yaaba. Là où Kumi n’avait émis qu’une hypothèse Ama avait vu une certitude et s’était empressée d’aller la vérifier, alors qu'elle était encore plus jeune qu'elle quand l'aînée avait disparu. Dans la foulée on est venu lui parler d’arnaque, de vol, de dette à rembourser, paraît-il par Ama et cette petite peste de Haley. Il a bien fallu allonger la monnaie, mais cette fois-ci c’était le coup de trop : elle a loué la maison pour s’assurer de ne pas se retrouver à la rue et a demandé une recommandation à son antiquaire de patron. Puis elle est partie à son tour avec deux valises et Kumi, et s’est rendue à Merkeley avec la ferme intention de coller une paire de claques à ces petites irresponsables – et de leur faire cracher l’argent qu’elle avait, une fois de plus et une fois de trop, avancé pour rattraper leurs âneries. Elle est prudemment restée à l'abri pendant les émeutes de juin, mais à présent que la situation s'est apaisée elle envisage de s'installer à Merkeley au moins pour une année d'études.
feat Chanel Iman


Âge : 24 ans (née le 12/12/1990)
Nationalité : Américaine et jamaïcaine
Métier : Etudiante en archéologie
Groupe : Citoyens daemoniens
Don : Anamnèse - C’est à la fois simple et très complexe. En touchant un objet elle peut "voir" quelques instants de son existence. C’est souvent un ressenti confus, une sensation de chaleur pour la forge d’un clou ou le bruit des pages maintes fois tournées d’un livre usé jusqu’à la corde. Plus le contact est prolongé et intense, plus ce sera long, précis et énergivore, mais elle ne peut pas encore choisir ce qu’elle voit même si elle a rapidement appris à empêcher son pouvoir de se déclencher n’importe quand : revivre sans cesse le tissage de ses draps ou le moulage d'un stylo avait quelque chose d’assez horrible en plus de la pousser dangereusement vers un état de crise de nerfs permanente. Son pouvoir fonctionne également sur les êtres vivants, mais sur eux elle ne le contrôle pas aussi bien que sur les objets et elle a une fâcheuse tendance à voir les souvenirs que les gens ont enfoui le plus profondément en eux – ceux dont ils ne voudraient parler pour rien au monde et qui les névrosent le plus, et pour lesquels ils seraient parfois prêts à tuer.

Daemon : Guépard Kumi
"Energique" de son petit nom, cet imposant représentant de l’espèce ne l’a pas volé. Toujours à trottiner à droite et à gauche, à fourrer son nez dans le moindre truc qui passe à portée, commérages compris, ou dans le cou de Jodie pour la réveiller le matin… enfin quand il n’a pas décidé que c’était l’heure de la sieste. Rien ni personne ne peut faire bouger Kumi quand il a décidé qu’il faisait trop chaud (ou trop froid) pour sortir. Ceci mis à part, le daemon est sérieux et plein de prestance, et ne parle somme toute qu’assez peu, surtout comparé à son humaine. Pour une raison inexpliquée, il adore les chiens et est toujours prêt à ronronner contre tout ce qui porte truffe.


Les petits papiers
Yaaba Nyamekye « Grande sœur » •
Yaaba c’était un peu la grande sœur de Jodie, la grande sœur terrible qu’elle n’a pas connue très longtemps avant sa disparition inexpliquée. Elle s’est résignée depuis longtemps à sa mort probable. Tomber sur elle un beau jour à la télé derrière un politicien en costume, c’était… ouah. Le choc. Elle ne se souvenait pas que "Baba" avait l’air aussi terrible. Elle avait juste retenu les bonbons rapportés en douce et les câlins un soir de temps en temps. Pourquoi "Baba" n’a-t-elle jamais tenté de recontacter sa petite cousine en presque dix-huit ans ? Par indifférence ? Par mépris ? Pour ne pas la mêler à de sordides affaires ? Qu’importe, elle la retrouvera et aura le fin mot de l’histoire. Si seulement elle savait que si elle n’a jamais repris contact c’est simplement par peur de son regard.

[A venir]Ama Nyamekye « Petite sœur » •
Elles ont grandi comme des sœurs plus que comme des cousines, cela dit quand Ama a commencé à revenir à la maison avec de l'argent pour aider à subvenir aux besoins de la famille elle a trouvé ça suspect et a utilisé son don sur elle pour trouver la provenance de l'argent. Elle a vu que Ama trichait et utilisait son don pour manipuler les gens. Elle a aussi vu Ama s'éloigner pour se laisser guider vers la mauvaise voie (vol, gangs, drogue, elle ignore jusqu'où Ama est allée) mais depuis ce jour elles se sont progressivement éloignées l'une de l'autre. Maintenant que la mère de Jodie est décédée elle essaye d'endosser le rôle de la femme de la famille, mais Ama l'envoie paître proprement.

[Scénario]Haley Mc Call « Petite peste » •
Si les deux jeunes filles se connaissent c'est uniquement parce qu'elles connaissent toutes les deux Ama et qu'elles ont une place importante dans sa vie. Mais moins elles se côtoient mieux elles se portent. Haley ne supporte pas les airs de sainte nitouche de Jodie et cette dernière la considère comme une Yankee qui a entraîné Ama sur la mauvaise pente.
Quand elles sont dans la même pièce c'est un peu tendu, il n'en faut pas beaucoup pour que l'une fasse des reproches à l'autre. Cela dit Jodie a de bonnes raisons d'en vouloir à Haley, dès qu'elle le pouvait cette dernière lui faisait des blagues de mauvais goût juste pour le plaisir. Haley ne l’avouera probablement jamais mais elle est un peu jalouse de Jodie et de sa réussite.

Eshana Maji « Sœur de galère » •
Eshana est étudiante en histoire de l’art à l’université de Merkeley. C’est Kumi d’abord qui a repéré Amir, petite commère aux grandes oreilles qui ressemblait vaguement à un tout petit chien, et qui a sympathisé avec. De fil en aiguille les deux humaines se sont rencontrées. Passé le premier choc – elles ne sont vraiment pas du même monde, la fille d’ambassadeur maladroite qui ne cuisine presque jamais et la fille débrouillarde qui travaille pour payer ses études et son loyer et se nourrit de pâtes au kilo – elles se sont découvert énormément de points communs : leur commère de daemon évidemment, leurs études, leur pouvoir surtout. Elles se comprennent tellement à ce niveau.

scénario lu et approuvé par Aaron Dwayne
  
MessageMar 6 Oct - 0:43
Groupe
avatar
Date d'inscription : 14/06/2015Nombre de messages : 322Nombre de RP : 44Âge réel : 32Copyright : Mert Alas & Marcus PiggottAvatar daëmon : Yempew, messager sagittaire
Yaaba NyamekyeBaba-Yaga en string
Coucou toi

Merci d’être passé/e lire ce scénario ! Bridget Johnson (co-créatrice de la miss) et moi-même on t’aime déjà très fort si Jodie t’intéresse, voici les habituelles indications, recommandations et autres petites choses à savoir concernant ce scénario.

Le nom, l’histoire, le pouvoir et la famille sont non négociables pour une raison simple : Jodie est étroitement liée à un autre scénario (Haley), à un personnage déjà existant (Yaaba) et à un autre qui sera bientôt créé (Ama). Modifier quelque chose chez l’une entraînera des modifications pour toutes, ce ne sera pas forcément possible et en tout cas beaucoup trop compliqué à gérer. Bien entendu tu peux étoffer et compléter autant que tu le souhaites, tant que cela n’entre pas en contradiction avec ce qui est dit ici !
Le caractère est peu négociable : l’idée générale doit rester pour les raisons évoquées plus haut, mais tu peux changer certains points si cela t'arrange ou correspond mieux à ta vision du personnage.
L’avatar est négociable. Veille tout de même à ce que ta proposition soit cohérente avec le personnage et son histoire : en particulier, une célébrité métisse est pour ainsi dire une obligation pour ce scénario.
Le daemon est négociable également, j’ai une affection particulière pour le guépard mais si tu as une autre idée il n’y a aucune raison de la refuser.

Concernant nos attentes pour ce scénario, c’est le laïus habituel : personne n’est à l’abri d’une faute ou d’une coquille, mais une petite relecture ou un passage sur BonPatron permet d’en éliminer la plupart, c’est gratuit et efficace, autant en profiter ! Pour l’activité c’est pareil, on ne demande pas une présence de chaque instant mais surtout de la régularité. Un post par semaine c’est bien, si tu es plus rapide tant mieux =)

Voilà, en espérant bientôt jouer avec toi
Page 1 sur 1