Penser jusqu'à ne plus entendre sa douleur ( Avec Úna)

 
  
MessageVen 25 Nov - 1:43
Groupe
avatar
Date d'inscription : 09/11/2016Nombre de messages : 23Nombre de RP : 9Âge réel : 18Copyright : LanadelreyAvatar daëmon : Lana - Grue du Canada
Elisabeth-May JaylerNothing will be the same...
Le soleil déclinait doucement à l'horizon et cela inquiétait pas mal Lizzie qui, en plus de ne jamais sortir, était à l'extérieur dans un quartier qui pouvait être dangereux. Heureusement, elle ne comptait pas y rester bien longtemps. En fait, elle marchait tranquillement en direction des petites boutiques, dont l'épicerie, pour quelques petites emplettes. La jeune femme avait cours demain, un peu après midi et il manquait deux ou trois petits trucs en guise de cadeau pour ses élèves.

Elisabeth-May marchait depuis une dizaine de minutes lorsqu'elle tourna à une intersection. Elle figea. Un groupe d'hommes était présent et fumait sur le trottoir. Ne préférant pas s'approcher d'eux, non seulement à cause de leur sexe, mais aussi, car ils ne semblaient pas tellement amicaux, la jeune femme décida de ne pas tourner et de traverser à l'intersection, continuant sur le grand boulevard. Malheureusement, tout ne se passa pas exactement comme prévu. Les jeunes hommes, probablement en manque de chair fraîche, virent la jeune pucelle comme une source de potentiel amusement. Sans qu'elle n'ait le temps de faire quelque chose, elle fut surprise, puis encerclée, en tout juste deux minutes. Aucune porte de sortie n'était disponible, sa fuite était donc impossible. L'animal et sa daemonienne devinrent prisonniers, à la merci de ses chacals, près à attaquer.

- Alors poulette, tu veux prendre la fuite ? Laisse toi faire, n'aie pas peur de nous, ça sera rapide ...

Une main effleura ses fesses, ce qui la fit sursauter. Lana donna un violent coup de bec sur la main. Le jeune homme recula en maudissant le daemon, créant une ouverture involontaire. Profitant de cette occasion, elle bouscula un des garçons et prit la fuite, traversant ainsi en plein centre du boulevard. Lana, pour sa part, prit rapidement son envol. Elle traversa sans regarder, bien trop effrayé pour se rendre compte qu'une voiture s'approchait dangereusement et que dans sa course, la jeune femme serait pile au mauvais endroit.

Les membres du groupe restèrent surpris et ne firent pas la même erreur que Lizzie, restant sur le trottoir, par peur de mourir. Quant à Elisabeth-May, elle fonçait droit vers une mort presque certaine, et ce, sans même le réaliser, complètement apeurée.
  
MessageSam 3 Déc - 4:16
Groupe
avatar
Date d'inscription : 18/07/2016Nombre de messages : 60Nombre de RP : 15Âge réel : 27Copyright : Marley Smith ♦ Danzam ♦ elementary-functionAvatar daëmon :
Úna O'CahanNothing will be the same...
¸De temps à autre, lorsque Úna ne travaille pas, elle se décide à explorer la ville par ses pieds plutôt que de se morfondre chez elle. Bien que très douée dans cette activité, ce n'est pas non plus très sain. Ne pas bouger peut amener plusieurs inconvénients. Elle a perdu l'ouïe, mais elle ne va pas perdre sa ligne en plus. Bref, la voici donc déambulant dans les villes, marchant, tandis que Paddy en profite pour bien se dégourdir les ailes. Bien habillée pour affronter la température automnale, elle essaie de se repérer selon ce qu'elle a pu voir en conduisant son taxi. C'est plus compliqué qu'elle ne l'aurait pensé, sûrement parce qu'elle est plus occupée à conduire qu'à regarder la ville. Elle reconnaît les noms de rue, c'est déjà ça, le décor c'est autre chose. Elle n'est pas pressée, ni encore moins attendue quelque part. Elle n'a plus vraiment le don de se faire des amis à présent. Elle est encore trop perdue avec elle-même pour y arriver et pour y avoir le cœur. Elle est en plein deuil, dans plusieurs phases qui se côtoient et qui ne cessent pas, sans que l'acceptation pointe le bout de son nez.

Elle se met à traverser, la voiture ayant le temps de passer devant elle, lorsqu'au final, elle fait autre chose. Elle tire une jeune femme brusquement, lui évitant de se faire écraser par seulement de quelques centimètres. Elle continue de la tenir, jusqu'à l'amener au trottoir qu'elle vient de quitter pour être sûre. Elle n'a naturellement pas du tout entendu ce que les types lui ont dit et elle n'a pas non vu pourquoi elle a fuit. Rendre service, ce n'est pas trop ce qu'elle fait mais là, il y a quelques limites. Elle n'aurait pas voulu voir la jeune femme sur le sol, et tout ce qu'elle aurait eu dans le corps aussi. Elle préfère s'épargner quelques visions d'horreur. En fait, elle n'a pensé qu'à elle. Elle ne change pas trop. ''Ça va ?'' demande-t-elle. Elle ne va pas être malade ou bien la frapper ? Il peut y avoir toutes sortes de réactions. ''Faut regarder des deux côtés de la rue avant de traverser.'' lui rappelle-t-elle. C'est drôle que ce soit elle qui dise ça après toutes les fois où elle ne l'a pas fait. Là, elle s'est calmée un peu, pour le plus grand bonheur de Paddy. Vraiment faire face à la mort l'a fait réfléchir sur désirer et vouloir. Ce n'est pas aussi identique qu'elle ne l'aurait pensé. Son daemon ne tarde pas à revenir au sol, tout comme un autre, une grue lui semble-t-il qui va directement vers l'étrangère.
  
MessageSam 3 Déc - 5:32
Groupe
avatar
Date d'inscription : 09/11/2016Nombre de messages : 23Nombre de RP : 9Âge réel : 18Copyright : LanadelreyAvatar daëmon : Lana - Grue du Canada
Elisabeth-May JaylerNothing will be the same...
Elisabeth-May s'est fait sauver la vie, en fait, par une autre femme qui passait par là, surement par hasard. La voiture fit du bruit mais continua son chemin. Cette étrangère tenait Lizzie bien fermement, et La jeune femme ne tenta pas non plus de se défaire de ses bras. Au contraire, elle s'agrippa encore plus à cette dernière. Elle tremblait comme une feuille. Elle était totalement apeurée en ce moment, puisque la raison de sa fuite s'approchait d'elles de plus en plus. Le groupe de garçons serait bientôt sur le trottoir. Ceux-ci étaient encore plus heureux qu'avant lorsqu'ils ont remarqué qu'ils n'avaient plus une proie, mais deux. Elisabeth-May n'as absolument rien entendu des mots de cette sauveuse, son esprit étant totalement occupé par la peur envers ces hommes et ce qu'ils pourraient lui faire. Elle était de plus en plus blême. Sa peur pour les hommes en générale fut accentué d'un coup, pour des raisons bien évidente. Elle tourna le regard vers elle et réussit tout de même à articuler :

- Ils ... ils me veulent ... aidez-moi ...

Elle était au bord des larmes et elle envisageait le pire, non seulement pour elle-même, mais aussi pour cette femme qui l'a sauvée, mais qui, par la même occasion, s'est retrouvé exactement dans le même pétrin qu'elle. Elle vint, d'une main tremblante, pointer le groupe qui s'approchait dangereusement des jeunes femmes, pour montrer la cause de son angoisse et la source principale de danger autour d'elles. L'un prit la parole et leur lança une phrase bien dégradante concernant les deux femmes et sur le fait qu'ils aimeraient bien se les faire. Même s'il souriaient à pleine dent, ils étaient bien sérieux et l'humeur n'était pas à la rigolade.

Lana, suite à cette phrase, vint se positionner juste devant les deux femmes et ouvrit grand ces ailes en lança un cri de grue. Le daemon tenterait de les défendre coûte que coûte. L'animal se faisait intimidant, mais il semblerait que cette méthode soit inefficace car les agresseurs riait face à cette tentative désespérée de se sortir du pétrin. Tentative échouée. Que pouvaient-elles faire de plus face à ce problème de taille ?
  
MessageVen 23 Déc - 0:46
Groupe
avatar
Date d'inscription : 18/07/2016Nombre de messages : 60Nombre de RP : 15Âge réel : 27Copyright : Marley Smith ♦ Danzam ♦ elementary-functionAvatar daëmon :
Úna O'CahanNothing will be the same...
La brune lui donne l'impression qu'elle va pleurer. Elle voit ses lèvres bouger, mais Úna ne peut pas entendre ce qu'elle dit et elle ne sait pas lire sur les lèvres. Son cygne lui explique rapidement la situation, et, puisqu'elle lui fait confiance, elle fait simplement que l'écouter, et sans regarde derrière elle, elle prend la jeune femme par la main, la forçant à se mettre à courir plutôt qu'à rester là. Pendant que le daemon de la jeune femme a les ailes bien ouvertes, elles ne tardent pas (car elle ne laisse pas le choix à la brune), elle partent. Elles courent, elles marchent rapidement, elles essaient de fuir. Jamais Úna n'aurait pensé que la ville était aussi grande à pied. Elle ne sait pas trop où elles vont, mais pour l'instant, ça lui importe peu. Le plus loin possible de ces types lui va. Elle ne pense pas que ce soit très compliqué à réaliser. Peut-être que si. Paddy se met à voler, indiquant les chemins où aller pour essayer de perdre leurs poursuiveurs. Les autres ont des daemons qui ne volent pas. Ils n'ont pas cet avantage là. Elle sait que s'ils se rapprochent, Paddy risque de redescendre et de se mettre à mordre les autres daemons. Ça ne paraît pas comme ça mais se faire mordre par un cygne c'est assez douloureux. Elle espère tout de même que Paddy ne va pas devoir en arriver là, pareil pour lui.

Elles vont bien finir par tomber sur une foule. Sur un endroit ouvert. Il n'est pas si tard que ça. ''Par ici !'' pense-t-elle crier, elle n'est jamais sûre des tons qu'elle peut employer, lorsque Paddy lui fait part d'une nouvelle direction à prendre où il y a plusieurs passants. En espérant que cela les décourage de continuer. Il y aurait plus de risque d'avoir des témoins ou des personnes plus portées sur la violence qu'elles voulant à tout prix défendre (la veuve et l'orphelin) un peu n'importe qui. Juste se perdre parmi les passants seraient tout aussi acceptable. Il faut aussi espérer que la jeune femme n'aille pas essayé de lui parler, car avec son daemon dans les airs, elle n'a aucune idée des bruits ambiants qu'il y a, encore moins de si la demoiselle a essayé de lui donner des informations. ''On est presque arrivé.'' Presque. Ce mot qui peut amener tant de changement. Est-ce vrai ? Peut-être que les autres vont décider d'aller plus vite ou encore que la foule va se diriger ailleurs avant qu'elles n'y arrivent. Elle a l'impression que ses poumons vont exploser, que sa gorge va craquer tant elle est sèche, et que son cœur va sortir de sa poitrine. Elle devrait faire plus de sports se dit-elle, sans trop s'y attarder, c'est un assez mauvais moment pour penser à cela.
  
MessageLun 9 Jan - 4:27
Groupe
avatar
Date d'inscription : 09/11/2016Nombre de messages : 23Nombre de RP : 9Âge réel : 18Copyright : LanadelreyAvatar daëmon : Lana - Grue du Canada
Elisabeth-May JaylerNothing will be the same...
Elisabeth-May et l'inconnue courraient depuis un bon moment. La jeune femme n'en pouvait plus, ses poumons étaient à deux doigts de sortir de son corps. Ils brûlaient et étaient très douloureux. Elle n'en pouvait plus. Heureusement, une masse de gens étaient droits devant eux. L'espoir regagna les prunelles de la jolie brunette. Voyant l'attroupement de témoins, le groupe de jeune homme en manque de sexe décidèrent d'abandonner leurs proies, puisqu'il était devenu bien trop dangereux pour eux de continuer à les poursuivre ainsi devant autant de témoin. Lizzie tira sur le bras de sa sauveuse et lui indiqua le groupe qui cessait enfin de les harceler. On peut dire qu'elles l'avaient échappée belle, et c'était grâce a cette inconnue et leurs daemons respectifs, qui les avaient grandement aidé.

Elle put donc arrêter cette course effrénée. Elle lâcha la main de l'inconnue, mais à peine eut-elle lâché, Elisabeth-May fut prise d'un violent étourdissement. Courir aussi vide l'a vidé de ses forces et elle était désormais très nauséeuse. Elle s'appuya le dos sur le mur d'une boutique juste a coté et se laissa tomber sur les fesses. Elle eut un mal de fou à retrouver un souffle régulier et son visage était complètement rouge. Elle ferma les yeux, tentant de retrouver ces esprits et un rythme convenable. La tête renversée vers l'arrière, elle aussi appuyé sur le mur, Lizzie était très étourdie et tentait de se concentrer au maximum. Elle n'avait pas l'air bien.

Lana finit par se reposer et vint tout de suite vers la jeune brunette, pour s'enquérir de son état. Pour lui apporter son soutien, le daemon ne dit rien pour éviter de la déconcentrer et vint s'étendre à ses côtés. Lana savait, par expérience, que sa daemonienne n'était pas en danger, même si cela ne paraissait pas. Il suffisait de lui laisser un peu de temps pour récupérer et tout rentrerait naturellement dans l'ordre. Son malaise se dissipera assurément dans peu de temps.
  
Message
Groupe
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1