Effraction Non Planifier d’un Hippopotame Alcooliser

 
  
MessageDim 3 Juin - 14:17
avatar
Date d'inscription : 14/04/2018Nombre de messages : 35Nombre de RP : 25Âge réel : 21Copyright : sharovarka.comAvatar daëmon : Oophaga Pumilio
Atriom ZverevoNothing will be the same...
-Aller Atri, fait pas ton coincer, après tout tu fais partie de l’équipe !

-Je ne sais pas, ce n’est pas trop mon truc les soirées…surtout déguisés.

En fait tu n’es jamais allez à une quelconque soirée, à chaque fois tu esquivais, trouvais une excuse pour ne pas t’y rendre. Bon tu as bien participé a t’a journée d’intégration, mais tu as rapidement été mis de coter quand ton pouvoir c’est activé. Pour une fois qu’il se déclenchait au bon moment…Bref, tu n’es pas chaud pour t’y rendre à cette fichu fête. Une soirée pour fêter les victoires de l’équipe d’Athlétisme. C’est ton binôme en relais, Tony,  qui tente de te convaincre, c’est un ami, sans plus.

-C’est quand même toi qui nous a rapporté le plus de médaille, alors ça ferai bizarre que tu ne sois pas présent.

C’est juste, tu en as raflé des victoires…  *Allez Atri, ça va te sortir, puis j’en ai marre de ne pas participer à la vie universitaire, c’est toi qui l’a voulu. Alors maintenant qu’on est en fin d’année tu pourrais au moins essayer de t’intégrer.* Tu restes muets un petit moment, en plein dans ta réflexion.

-Alors mec ?

-Ok.


-Parfait ! Dit un chiffre entre 0 et 45.

Du tac au tac tu lui réponds 26. Il sort son portable et fait défilé une liste. Il se met à sourire, un sourire idiot dont il a le secret.

-Bon bah, tu débarque déguiser en hippopotame en tutu.

C’est quoi cette embrouille ! Nina explose de rire, tu n’aurais pas dû l’écouté. Puis où tu vas le trouver se déguisement à la noix.

-Tient je t’envoie  l’adresse d’un bon magasin de déguisement, c’est en location et ce n’est pas trop chère.

Super ! Il pense à tout…

-C’est quoi déjà le thème de la soirée ?


- Le zoo en délire. C’est Nat qui à trouver, tu l’as connais elle est un peu perché cette fille. C’est justement chez elle que la fête va avoir lieu.


- En même temps il y a que elle pour avoir des idées comme ça…Elle commence à qu’elle heure la soirée ?

-21 h pense à ramener un truc à boire ou manger au choix. Bon je te laisse, j’ai des trucs à faire.


Il se barre. Tu es de nouveau seul sur ton banc. Tu reprends ta lecture, Nina percher sur ton épaule. Dans quoi tu t’es embarqué, ça ne te ressemble pas, mais pas du tout. On t’aurait invité à une gentille soirée jeu de société tu aurais accepté sans hésiter, il  a tout de suite moins de risque que ça dégénère. Mais là, avec l’équipe d’Athlé, c’est sûr que ça va partir en couille.

T’as enfin trouvé le magasin dont Tony t’a donné l’adresse. Tu as récupérer le déguisement, hors de question de te triballer en ville dans cette accoutrement, tu es trop « coincer » pour ça. Puis merde tu as ta fierté aussi. 50 balles pour se déguisement, plus la caution, cette fête t’a ruiné.

Le déguisement:
 
Tu te présentes dix minutes en avance chez Nat. Elle t’ouvre déguiser en gorille vert.

-Ouah ! Atriom qui me fait l’honneur de venir, mais c’est un exploit, par contre c’est soirée déguiser mon coco.

Nat, c’est une pro du saut en hauteur et  à la perche, d’où le fait qu’elle soit complètement perché. Ce n’est pas juste un jeu de mot, c’est un fait admis par toute l’équipe, cette fille est dingue.

-Salut Nat ! Je sais, il est dans mon sac. J’ai pas voulu risquer de l’abîmer pendant le trajet jusqu’à chez toi.


- Ouais et mon cu c’est du poulet ! T’assume pas ! Bon rentre, la salle de bain est juste là.

Tu es l’un des premiers. Tu enfiles cet horrible déguisement. Nina, toujours sur ton épaule, n’arrête pas de rire. Tu ressorts, Nat est en train de disposer les boissons et les apéritifs. Son Daemon est perroquet. Il est sur un perchoir dans le coin du salon. La pièce est vaste et bien décorer.

Tu ne sais plus à quel moment ça à déraper. Tu te souviens, que le reste de l’équipe est arrivé un peu plus tard après toi. Tu te souviens aussi que tu as commencé par boire une bière, puis une deuxième. La musique était forte, vous avez joué à des jeux de boisson. Tu as fait un concours de shooter avec Tony, de la fichu Vodka. Le pire c’est que tu as gagné, ça doit être le sang russe. Toi qui ne buvais presque pas, tu tiens admirablement bien l’alcool, mais tu as ta limite. Après 15 shooter, tu l’avais atteinte ta limite et pas juste un peu. Nina quant à elle, est resté égale à elle-même, en te poussant à tenir le parie avec Tony, à danser, en fait à te laisser aller.  Tu as pourtant tout fait pour garder le contrôle. Tu as bu un litre d’eau d’un seul coup. Nat était explosé de rire, Tony te parlais d’une de ces fameuse théorie fumeuse. Tu as campé sur le canapé une bonne partie de la soirée. A tes coter, il y avait un chat.  Timothée, il était sympa, même s’il n’a pas dit un mot. Tu en as eu marre, après un fou rire, tu t’es soudain sentie triste. Ah ! Putain ! Avoir l’alcool triste, c’est pas top, vraiment. Surtout quand tu es catalogué comme coincer, ras bas joie, trop sérieux pour le commun des mortels. A partir de ce moment, il devait être autour des 2h du matin, Nina à tant bien que mal et sous l’influence d’un taux d’alcoolémie bien trop élevé, essayer de te calmé. Tu es sortie de ton état végétatif, et tu as commencé à interpeller tout le monde. Ils se sont bien foutus de ta gueule, vidéo à l’appui. Tu t’es mis à danser tel un petit rat d’opéra sur du Gloria Gaynore, le classique I still Alive.

Imaginer la scène, se garçon toujours sérieux, déguiser en hippopotame en tutu, en train de danser comme un débile. Tu as fait une très belle performance. Tu as fait d’autre truc complètement stupide avec les autres. A la fin, autour des 4h du matin, (tu avais cette étrange lubie de regarder l’heure) tu t’es juste adosser contre un mur, grave erreur. En fait tu n’as pas du tout remarqué que tu n’étais plus dans le même appartement. Bon ok, il y faisait noir et il n’y avait plus de musique. Tu as allumé la lumière en tâtonnant dans le noir, si tu n’avais pas été saoule tu aurais senti le vertige, même fugace, qui t’indiquait que tu avais retrouvé ton état solide. Tu étais donc piéger dans ce qui semblait être la salle de bain du voisin, ou de Nat. En fait tu ne savais pas trop. Bah peu importe, ce qui te prenait toute ton attention c’est la personne en face de toi. Elle n’arrêtait pas de faire la même chose que toi, elle était stupide ou quoi ! En plus elle portait un ridicule déguisement d’hippopotame en danseuse étoile.  Tu étais certain d’une chose, tu connaissais cet individu. Où tu l’avais vu, ça tu n’arrivais pas en t’en souvenir. Dans l’état d’ébriété dans lequel tu te trouvais tu ne savais pas grand-chose.  Peu importe, tu avais une soudaine envie de dormir, tu as simplement et très poliment dit à l’autre en revoir et tu t’es coucher dans un lit, pas très confortable creux et dure. Nina somnolait depuis un certain temps sur ton épaule, où par miracle elle n’était pas tombée.

En résumer, tu te trouvais dans l’appartement du voisin en train de décuver dans sa baignoire.
Page 1 sur 1