Do you think these lakes are filled with tears ? [Eva-Line & Dana]

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Date d'inscription : 21/08/2017
Nombre de messages : 35
Couronnes : 12
Âge réel : 99
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Aki

Nothing will be the same...

Mar 2 Oct - 11:20
La chaleur de l'eau arracha un rire cristallin à la petite tornade rousse. Vlad, lui, apprécia moins. Son pelage était naturellement fait pour supporter le froid... Pas les grosses chaleurs. Et en l'occurrence, l'eau devait facilement atteindre les trente degrés, au moins. Il préféra donc rester un peu en retrait, là où il n'avait pas la sensation de suffoquer. Mais après quelques secondes seulement, il remonta sur la berge pour s'approcher de sa moitié, et s'allongea paisiblement sur le sol. Dana s'adossa à la pierre chaude, dans ce bain bouillonnant naturel.

- Promis, on dira rien ! D'ailleurs, faudra acheter des vêtements chauds à papa et Mira ! Quand ils vont arriver, ils vont mettre un moment à s'habituer à la température. On leur montrera la source chaude aussi !

Dana sourit autant qu'elle le peut, lorsque sa mère évoque leurs origines. Elle le sent au plus profond d'elle-même : elle a le nord dans le sang. Elle le sait depuis toujours, mais aujourd'hui, elle le sent de façon viscérale. Elle aime cet endroit, les paysages, le climat. Elle aime la tranquillité qu'elle ressent autour de l'endroit, malgré les deuils, les pertes, les tragédies. Elle se sent chez elle. Comme si elle était là depuis toujours.

- Je crois qu'on sera bien, ici, maman. Vlad' et moi, on aidera les gens à se sentir bien, à aller mieux, et on a plein de trucs à faire pour ça ! Je me sens en paix. C'est bizarre, hein ?

Ca lui arrivait, parfois, de se dire que quelque chose clochait chez elle. Après tout, tout le monde semblait accablé, triste, perdu, abattu par les épreuves de la vie. Elle, elle se sentait bien. Malgré ses deuils, malgré tout. Et alors que jusqu'ici, elle s'exprimait en anglais, Dana se mit brusquement à parler Russe, sans même s'en rendre compte.

- Tu crois qu'on est pas normaux, Vlad et moi ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Who are we? Just a speck of dust within the galaxy?
God, tell us the reason youth is wasted on the young, It's hunting season and the lambs are on the run, Searching for meaning. But are we all lost stars, trying to light up the dark? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] aki
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 28/03/2018
Nombre de messages : 101
Couronnes : 58
Âge réel : 24
Dieu : Dieu du Feu
Palier don : Palier 2
Palier lien : Palier 1
Copyright : Jajamour ♥

Nothing will be the same...

Mar 16 Oct - 11:27
La mère se tourne, sourcils froncés, vers sa fille. Elle l'observe l'espace d'un instant, laissant le silence s'installer, partenaire particulier des roulis de l'eau. Sa fille a toujours été à part, une petite perle éclatante. A penser être différente des autres, à se demander si seulement c'était bien, d'être différente. Dana est ce petit trésor que la russe aime à regarder grandir, apprendre, devenir adulte. Et ses mots provoquent une éruption dans son coeur. La mère se rapproche en quelques brasses, prend le visage de sa fille entre ses mains gelées. Plonge son regard d'océan dans le sien. Et lui sourit tendrement.

- Vous êtes uniques, mon coeur. Vous êtes merveilleux, magnifiques. La normalité n'est pas de la tradition familiale, vous le savez. Et d'ailleurs, qu'est-ce donc que ça, la normalité ? Vous n'êtes pas normaux, vous êtes fantastiques.

Eva-Line dépose un baiser sur le nez froid de la petite rouquine, colle son front au sien. Et reste ainsi, quelques minutes, avant de laisser échapper un soupire.

- Je t'aime, Dana. Je vous aime. Et cette générosité, cet amour, ce coeur que vous partagez, fait de vous des êtres spéciaux. Gardes-le en tête, mon ange.

L'étreinte se termine, la mère garde ses mains un dernier instant contre les joues si douces de sa fille. Comment est-ce possible d'aimer plus ? Comment pourrait-elle ressentir davantage qu'en cet instant ? Ses enfants sont sa raison d'être, leur bonheur son combat. Elle vit pour eux, son coeur bat au rythme des leurs. Elle se donne, corps et âme, pour eux. Eux six.
Eva-Line s'écarte légèrement, son sourire s'élargit sur ses lèvres. C'est certain, ils seront bien, ici. Dans cette patrie qui est celle de son premier amour, le père de ses ainés. Et quoiqu'il se passe, ils traverseront les épreuves, refusant la possibilité d'un retour en arrière. Cette apocalypse, les drames, Eva-Line refuse d'y goûter à nouveau.
Eva-Line ordonne, muette, au bonheur de revenir frapper à leur porte. Et pour cela, elle est prête à tous les sacrifices.

Face à sa fille, elle reprend confiance, comme une bouffée d'air roux.

- Oh oui, c'est sûr, nous allons être bien ici. En tous les cas, nous ferons tout pour, n'est-ce pas ? Et il va nous falloir préparer l'arrivée de ta soeur et de ton père ! Il nous faudra leur trouver des vêtements bien chauds, et faire un repas digne du Nord ! On fera ça ensemble ?

Le dernier désir d'Eva-Line est simple. Sans ornements ni fioritures. Son souhait, humble, n'est autre que de pouvoir retrouver sa famille.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
When you were asleep and I was out walking, The voices started to speak And they wouldn't stop talking. Hold on they're not for me. There were signs all around, it really got my mind racing. You were right all along, something's gotta change. Hold on.

Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6084-eva-line-j-suis-chaud-patate
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Okolnir et ses alentours :: Les sources naturelles-