Siempre Estaré Ahí.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 306
Couronnes : 80
Âge réel : 24
Dieu : Déesse de l'Air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Aki ♥

She's imperfect
but she tries

Mer 5 Sep - 13:50
Assise dans l'herbe, truelle en main, un oignon de tulipe dans l'autre, regard perdu dans le vide. La mexicaine ne comprend pas, pensées égarées dans les limbes des souvenirs. Elle ne comprend pas, pourquoi elle. Pourquoi les avoir sauvés, eux... Ces dieux, inconnus, pourquoi avoir sauvé Merkeley. Dans ce monde, il existe tant de divinités, adorées par tant de peuples. Qui jamais n'ont levé le petit doigt... Seuls les écrits religieux en relatent quelques soit disant événements... De quoi en douter, car de mémoire d'homme, nous ne nous en souvenons pas.
Alors, par tous les cieux, pour quelles raisons, ceux-ci, se sont senti le devoir d'aider un peuple à l'agonie ?
Ana est croyante. Seulement, lui demander de croire en quelques secondes à des dieux auxquels elle n'avait jamais eu connaissance auparavant ? Il lui faudra du temps. Beaucoup de temps.

Son regard tombe sur son poignet. Et cette marque. A quoi peuvent-elles bien servir ? Pour quelles raisons des dieux marqueraient-ils leurs fidèles ? Des fidèles qui ne le sont pas même encore... La plupart des réfugiés, pour ne pas dire tous, n'y croient pas. N'en avait même jamais en vent, de cette histoire de dieux daemoniens. Qui sont-ils ? D'où sortent-ils ? L'esprit d'Ana subit une invasion, les questions tournent, tournent, tournent dans sa tête. Sans trouver la moindre réponse, pas même le commencement d'une.

Son poing se serre sur son outil. De rage, elle termine de creuser une petite cavité dans la terre fraiche. Y dépose son bulbe, le recouvre de terre. Ana s'occupe des plantes médicinales et autres spécificités. Pas de légumes, ni de fleurs. Pourtant, elle en plante juste là, à côté de ce qu'elle a toujours appelé sa trousse de secours lorsqu'elle était chez elle. A Merkeley.
Les plantes.
Elle a besoin de fleurs. Alors, elle en plante malgré tout. Et se relève, éradiquant la poussière de ses fesses. Sa main s'empare du tuyau d'arrosage, en verse légèrement sur le petit trésor caché sous la terre. Depuis une bonne heure, elle s'affaire à créer un parterre de tulipes colorées, un doux rêve qui verra le jour dans plusieurs semaines. A force d'attention et de patience.

Ana est patiente. Les événements de Merkeley l'ont grandie, presque guérie. La trahison de celle qu'elle aimait de toutes ses tripes l'a endurcie. Et lorsqu'elle pense à elle, ses vieilles habitudes reviennent. Elle crève de se rouler en boule, de se cacher dans un coin, sous terre. Pour pleurer sa perte. La mexicaine rêve de se blottir dans ses bras bienaimés, pouvoir couver son visage d'un oeil tendre, caresser ses courbes, lui dire combien elle l'aime... être avec elle. Et l'écouter jouer jusqu'au dernier souffle.
Elle aurait tout donné... tout donné pour elle. Sacrifié jusqu'à sa propre vie, pour faire la leur. Pourtant, tout a basculé. Dérapé.

La truelle se plante dans la terre, d'un geste de rage. L'herboriste refuse de revivre cette vie lâche, de se cacher à nouveau. La fleur sauvage renait de ses cendres, sort de terre. Et ouvre ses pétales pour vivre.
Ana ne sera plus cette loque qu'elle a pu être à Merkeley. Ana Esme Santiago est une guerrière, se battant pour la survie de son clan, la protection de ces êtres qu'elle chérit. Aujourd'hui, elle doit garder la tête haute pour ses soeurs, qui découvrent des dons dont elles ignorent même la nature.

La mexicaine reprend son travail.


Always and forever
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

by anaëlle.


♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6057-ana-alors-pas-chiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 26/03/2011
Nombre de messages : 1095
Couronnes : 122
Âge réel : 25
Dieu : Déesse de l'air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Cocopix/Tumblr

Nothing will be the same...

Ven 7 Sep - 22:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Siempre Estaré Ahí

Ils sont là. Tous ces gens venus de l’autre côté de l’océan. Ils ont tout perdu, certain jusqu’à la moitié de leur âme. Ils vont mal et je n’ai pas assez de mes deux mains pour tous les aider. Je l’aimerais, ce qu’il reste de Lina au fond de moi l’aimerait, mais je n’y arrive pas. Ça fait beaucoup d’émotions pour moi, beaucoup de contact. Je ne suis pas revenu à la civilisation depuis si longtemps, le contact des gens m’est encore parfois un peu compliqué, mais ils ont mal, tous ces gens, certains plus que moi. Je me dois de les aider, c’est mon devoir, en tant qu’oracle. Alors les gens défilent dans les différentes salles, je me déplace aussi parfois, vers le hall. Je ne suis pas seul évidemment, d’autres oracles sont présents. Les anciens habitants de Merkeley sont venus en masse, sûrement perdus face à ce qu’il leur arrive, la tête pleine de questions. Ils ont besoin de réponses, de soutien, et je les comprends. J’aurais également aimé avoir des réponses si je m’étais trouvé dans leur cas.

Mais les visages défilent, mes mains passent sur différentes peaux et je sens mon pouls commencer à taper contre ma tempe. Ça fait beaucoup de monde pour moi, beaucoup trop de contacts en si peu de temps. Je fais signe à la personne suivante d’attendre un instant et m’appuie contre le mur quelques minutes, me massant le crâne. Est-ce ça que ressentent les gens lorsqu’ils ont mal à la tête ? Un long soupire soulève ma poitrine, mes yeux se ferment un instant. Eija se trouve sur une étagère, proche de moi et je sens que son esprit est autant engourdi que le mien. J’ai besoin d’une pause, de prendre l’air, de me retrouver. Je m’occupe cependant d’abord de la personne que j’ai fait attendre, par politesse et c’est une fois fait que je me dirige vers l’extérieur, ma daemonne ayant rejoint mon épaule.

L’air frais m’arrache un nouveau soupire et je sors mon paquet de cigarette, m’éloignant du Temple, m’égarant dans les jardins. En quelques gestes, la cigarette est allumée et le calme reprend possession de mon corps. Je peux alors prendre à nouveau contact avec ce qui m’entoure, mon regard se posant sur mon environnement. Le jardin me parait si beau et je me promène un peu, oubliant un instant la folie du Temple. Eija revient aussi titiller mes pensées, cherchant à sa manière de me faire retrouver cette tranquillité qui me calme depuis plusieurs mois.

Et puis mes pas me mènent vers cette silhouette que j’ai croisée plus d’une fois. Un petit sourire se glisse sur mon visage alors que je m’approche tranquillement d’elle. Un raclement de gorge pour la prévenir avant que la voix ne transperce ce silence. « Bonjour Ana. » Je ne veux pas la déranger, je pourrais même simplement la saluer et passer mon chemin. Mais d’un autre côté, elle a ce pouvoir qui pourrait m’aider. Je l’ai déjà vue à l’œuvre, elle peut aussi soigner les gens. Et elle a le cœur bon, Ana. Elle aime voler au secours de ceux qui l’entourent. Ses compétences nous seraient utiles en ce moment. Mais je ne vais pas directement lui demander. J’aimerais profiter de l’air frais un instant et ne pas paraître impoli, comme celui qui vient juste pour lui demander son aide. Je me stoppe à sa hauteur, un sourire toujours présent. « Tu as planté de nouvelles choses ? »


Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


- I'm on the run and go -
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6037-gabriel-truth-or-dare
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 306
Couronnes : 80
Âge réel : 24
Dieu : Déesse de l'Air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Aki ♥

She's imperfect
but she tries

Sam 8 Sep - 16:29
Pas étouffés par l'herbe, Ana l'entend tout de même arriver. Le silence des jardins est relaxant, apaisant. La mexicaine remercie le ciel de lui laisser la chance d'y venir. Elle se sent presque mieux, lorsqu'elle est ici. Elle en oublie presque ses peines... Son amour disparu, émietté par les catastrophes. Brisé. Elle en oublierait presque son visage... L'odeur de ses cheveux, la douceur de sa peau et ces frissons qu'elle ressentait à chacun de leurs baisers.
Elle l'aime toujours... l'aimera toujours. Lorsqu'elle aime, Ana aime à jamais. Et n'oublie pas... la douleur reste permanente, elle tente simplement de l'apaiser. Et les jardins lui sont d'une aide sans pareille.

Les pas de cet homme, elle les perçoit très clairement, dans l'herbe d'un vert d'émeraude. Elle ne se retourne pas lorsqu'elle sent sa présence au-dessus de son épaule, continue de désherber sa valériane. Et lorsque cette voix s'élève, prononçant son nom, ses mains continuent d'oeuvrer en toute tranquillité. Elle l'a reconnue, cette voix.

- Hola, Gabriel. J'espère que tu ne comptes pas jeter ta cendre dans les jardins.

L'odeur âpre de la cigarette prend Ana à la gorge, et l'oracle reste là, derrière elle. Il aurait pu tracer sa route, mais il reste planté là. Ana ne sait quoi penser de lui, quoi penser de ses croyances. Il n'a pas l'air méchant ni même menaçant. Bien au contraire. Son visage invite à la confiance. Seulement, Ana a cessé de faire confiance à tous ceux qu'elle croit bons. Elle attend d'en avoir la preuve. Et toutes ces promesses de cette ville, tous ces mots rassurants, elle est en proie aux doutes.
Merkeley a fait des promesses. Merkeley a essayé. Pourquoi tout fonctionnerait mieux ici ? Dans cette ville sectaire aux dieux étrangement silencieux ? Ana compte bien sur des preuves tangibles. Elle ne donnera pas sa confiance si vite.

- Effectivement, j'ai planté un parterre de tulipes. Ce ne sont pas des plantes médicinales, mais j'ai eu cette envie d'égayer un peu ce coin par de belles couleurs.

La mexicaine pointe un endroit du doigt.

- Là-bas. Je vais sûrement mettre une corde pour indiquer aux malheureux qui s'aventureraient ici, qu'il ne faut pas marcher par-là.

Enfin, Ana se relève et se tourne, fait face à l'oracle. Elle lui offre un doux sourire, étrangement sincère. Aujourd'hui, elle ne se sentait pas à la compagnie. Sa solitude est un temps précieux qu'elle tient à garder. Pour réfléchir, se laisser aller aux souvenirs. Paisibles et douloureux souvenirs.

- Le millepertuis planté la semaine dernière a déjà donné quelques pousses et les orties commencent à déborder sur les plants d'arnica. Mais sinon, je crois qu'on va avoir un beau jardin médical.

Légère pause. Elle sent Tehwa sortir de sa léthargie, il s'est endormi entre deux branchages d'un arbre. Il se relève, saute de la branche, déploie ses pattes. Se rattrapant sur plusieurs brises, il effectue un aterissage parfait sur une des épaules de sa soeur, se retourne vers Gabriel, un sourire sur le museau.

- Hola, Gabriel, hola Eija. Content de vous voir, tous les deux. Comment ça se passe, pour vous ?

Ces derniers temps, Tehwa a développé un intérêt tout autre aux relations humaines. Ana peine à le reconnaître, parfois...


Always and forever
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

by anaëlle.


♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6057-ana-alors-pas-chiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 26/03/2011
Nombre de messages : 1095
Couronnes : 122
Âge réel : 25
Dieu : Déesse de l'air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Cocopix/Tumblr

Nothing will be the same...

Mar 11 Sep - 20:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Siempre Estaré Ahí

L’air frais me fait un bien fou. Avant qu’Ana ne réponde, je ferme un instant les yeux, profitant du soleil contre ma peau. J’ai parfois l’impression d’oublier les sensations que peuvent me provoquer mon propre corps. Je m’oublie, m’efface dans cette masse de gens à aider. J’aime les aider, ces malheureux, même si le plus souvent, c’est mon cerveau qui tente de me faire croire que j’aime ça. Car le cœur n’y est pas, que même si je suis doué dans ce que je fais, j’aurais pu me tourner vers toute autre chose. Qui me ressemble, qui est moi. Je me suis dévoué aux dieux, pour ma sœur. J’ai des doutes encore dans ma tête, des fois. Comme si j’avais l’impression que la vie pouvait m’offrir plus que ce je reçois pour le moment.

La voix d’Ana me sort de mes pensées et mes yeux se réouvrent lentement, se rhabituant à cette lumière vive de milieu d’après-midi. Je souris à sa remarque, relève ma cigarette, comme si je me rendais soudain compte qu’effectivement, je semais de la cendre dans ce jardin qu’Ana aime tant. « Pardon. Ce n’était pas intentionnel. » Et le réflexe se fait, par respect pour la mexicaine. Je l’éteins cette cigarette, comme je peux, veillant à ne pas trop faire tomber de cendre. Mais Ana ne se lève pas, me pointe deux endroits du doigt que je me contente de suivre du regard. Elle m’explique, me fait part de ces projets et je souris, encore. Elle finit par se relever, à me faire face et je me contente de garder ce sourire, pour lui répondre d’un ton doux. « C’est une bonne idée et une bonne nouvelle. Les gens se plaisent dans ce jardin et c’est en partie grâce à toi. Tu fais des miracles avec ces plantes. » La tête se tourne pour observer cet espace vert. Elle s’est donnée corps et âme pour qu’il soit ce qu’il est aujourd’hui et le temple semble gagner une seconde vie grâce à elle. Plus d’habitant viennent s’aventurer dans la verdure au lieu de venir s’enfermer dans le temple. On s’y sent bien.

Un froissement de feuille attire mon regard, à temps pour voir Tehwa jaillir d’un arbre. Eija se plante sur ses pattes arrière pour accueillir le daemon avec un sourire. Elle l’a toujours apprécié. « Bonjour Tehwa. Un peu débordé aujourd’hui. Et vous ? » Le regard fait l’aller-retour entre le daemon et son humaine, en l’attente d’une réponse. Et puis Eija fend le silence, m’attirant un regard. « Tu veux pas venir nous aider Ana ? » Le regard se fait menaçant l’espace d’une seconde, pour lui montrer que ce n’était pas forcément le moment de lui demander ça. Et puis je me tourne vers la mexicaine, le regard un peu confus. « T’es pas obligée. Mais c’est vrai que le temple déborde de tous les côtés et que des mains en plus ne seraient pas de trop. » Je soupire un instant, sentant à nouveau le cœur se serrer, en repensant à tout ce monde qui attend. « Je t’ai vue à l’œuvre. Je sais que tu fais des miracles toi aussi. »


Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


- I'm on the run and go -
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6037-gabriel-truth-or-dare
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 306
Couronnes : 80
Âge réel : 24
Dieu : Déesse de l'Air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Aki ♥

She's imperfect
but she tries

Sam 15 Sep - 18:26
Cette nouvelle comble Ana, de savoir que son travail est apprécié, que les habitants de cette ville s'y plaisent. Bien évidemment, elle n'est pas la seule ici. Les jardiniers officiels des jardins sont là, veillent au grain, certains étant bien sceptiques de voir cette étrangère débarquer dans leurs paisibles jardins. Elle ne peut que les comprendre. En revanche, ce qu'elle peine à intégrer, c'est pour quelles raisons les norvégiens ne venaient pas plus ici, auparavant.
Ana se donne corps et âme pour cet endroit. C'est un merveilleux paradis, un lieu de paix et d'éternité. Un hommage à la nature, que l'on ne doit souiller sous aucun prétexte. La mexicaine y veille, depuis le premier jour. Depuis cette première graine qu'elle est venue y semer.
Elle sourit à son interlocuteur.

- Merci, je fais de mon mieux. Je n'ai jamais vu pareil jardin nulle part ailleurs, on y respire un air... différent. Une paix naturelle. Je suis reconnaissante de pouvoir en profiter.

Elle s'est donnée. Plus que tous les autres, que les propres jardiniers du temple. A corps perdu, pour oublier sa peine. Effacer les douleurs dans cette poitrine, si vives. Essayer, en vain. Alors, elle a travaillé. Fort, longtemps, à rester plus tard que n'importe qui.
Egoïstement, elle ne laisserait jamais sa place. Pour rien au monde.

Eija brise la conversation, pose une demande. Et la mexicaine ne peut s'empêcher de sourire, amusée, devant la réaction de son humain. Il est confus, ne semble plus trop savoir où se mettre, mais se reprend rapidement, se tourne vers l'herboriste.
Et soudain, il lui parle des miracles qu'elle fait. Ana fronce des sourcils l'espace d'un instant, comprend. Il l'a vu utiliser son don. L'autre jour, sûrement. Avec ce petit garçon qui s'était éraflé le genou contre une pierre. Ana s'est emparée de plusieurs plantes afin d'atténuer la douleur du petit garçon, avant de lui faire un pansement. Ensuite, elle a dû oublier les plantes sèches dans un coin...
Ana a toujours été pudique, quoiqu'elle aide ses clients dans son herboristerie à l'aide de ses dons, elle n'a jamais été à se vanter ou à hurler la nature de son don sur tous les toits. Elle sent toujours une gêne lorsqu'on lui en parle, comme une atteinte à son intimité. Des restes de sa vie au pays.

- Je ne sais pas si je serais d'une très grande aide, à vrai dire, j'ignore comment je pourrais mettre mes talents au service du temple. Mais...

- Nous aiderions avec grand plaisir.

Tehwa coupe sa jumelle, prend les devants. Et alors qu'Ana se contrôle pour ne pas lui lancer un regard noir, elle se contente de sourire. Et le phalanger poursuit.

- Nous avons terminé ici, de toute façon, il fallait juste planter les oignons de tulipes et s'occuper des quelques mauvaises herbes qu'elle n'a pas éradiqué entre hier soir, très très tard, et ce matin.

Le petit daemon a terriblement changé. Il n'est plus le même.

- On vous suit !

Tehwa ne laisse pas le choix à sa jumelle. Elle ne peut plus continuer à rester seule, dans les jardins.


Always and forever
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

by anaëlle.


♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6057-ana-alors-pas-chiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 26/03/2011
Nombre de messages : 1095
Couronnes : 122
Âge réel : 25
Dieu : Déesse de l'air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Cocopix/Tumblr

Nothing will be the same...

Sam 29 Sep - 10:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Siempre Estaré Ahí

Je ne comprends pas non plus pourquoi le jardin n’attire pas davantage de monde. Après tout, il s’agit du jardin des dieux. L’ambiance qui y règne ressemble à celle dans le temple, elle est même plus vivifiante, du moins, à mon avis. Cet air frais, les bruits extérieurs. On s’y sent bien, on s’y sent revivre. C’est ce qu’il me procure en ce moment-même. L’intérieur du temple commençait à m’étouffer, mais là-dehors, tout me parait plus beau, plus calme.

Evidemment, les jardiniers ont fait beaucoup pour ces jardins, mais une grande partie, c’est Ana qui l’a sublimée. Elle a su comment arranger les choses, comment trouver les places parfaites pour certaines plantes, comment faire en sorte que chaque petit détail trouve sa place. Et je souris à sa remarque. Tout est différent de Merkeley ici, je peux bien le croire. Nos coutumes et manières de vivre son tellement différentes, mais ça me fait un bien fou de découvrir que la mexicaine s’y intéresse, qu’elle n’est pas juste là pour regretter un passé qui la hante. Elle en a vécu des choses, Ana, je le sais, je le vois, mais elle essaie de se tourner vers autre chose, d’admirer ce qui l’entoure. Parfois elle s’intéresse à ce qui compose Ókólnir et c’est les moments que je préfère.

Puis vient la demande d’Eija et Ana se cherche des excuses. Mais Tehwa ne la laisse pas faire et je suis l’échange entre les deux avec un sourire amusé. La mexicaine parle très peu de son don et je sens que la gêne est présente. Mais elle n’a pas de quoi être gênée. Je l’ai vu faire, je sais qu’elle en est capable. « Beaucoup viennent nous voir pour des blessures ou des douleurs quelconques. Tu es donc tout à fait capable de nous aider ! » Le sourire se veut rassurant à présent alors que je me tourne vers le temple, me mettant en route avec la mexicaine. Tehwa ne la laisse pas rechigner et je souris de plus belle. « Les oracles ne sont pas là uniquement pour prêcher la parole des dieux, tu sais. Ici, les choses sont bien différentes. » Car j’en ai entendues des histoires sur la religion de l’autre côté de l’océan. Tout me parait si éloigné de notre fonctionnement ici. « On sert parfois plutôt de conseiller. Ne te sens pas obligée de le faire, évidemment. Mais si l’envie te vient de faire plus que soigner leurs blessures, tu en as le droit. Ici, l’entraide est toujours mise en avant de toute autre chose. » C’est certainement ce qui m’a sauvé quelques années en arrière.

Nos pas nous mènent devant le temple et en voyant à nouveau le monde qui s’y trouve, je soupire, m’arrête un instant. « Aujourd’hui, il y a spécialement beaucoup de monde. Je pense que l’arrivée des gens de Merkeley a attiré énormément de curieux et de blessés. » Je me tourne un instant vers la mexicaine. « Ne te sens pas obligée, évidemment. Tu es libre d’arrêter à tout moment. Surtout que tu viens toi aussi de Merkeley, je peux comprendre que tu n’aies pas forcément envie de te mélanger à ça. » Elle a souffert elle aussi, a perdu énormément et voir la douleur de ces gens venus de cet endroit de misère peut la chambouler. Alors ma main vient s’appuyer sur son épaule et un sourire rassurant se glisse sur mon visage. « Je ne suis pas loin si tu as besoin d’aide. Eija peut même venir avec toi si tu en as envie. » J’échange un petit regard avec l’hermine qui finit par se tourner vers Ana. « Oui après tout, je peux t’aider. » Je remercie mentalement mon âme, sans lâcher mon sourire.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


- I'm on the run and go -
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6037-gabriel-truth-or-dare
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 306
Couronnes : 80
Âge réel : 24
Dieu : Déesse de l'Air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Aki ♥

She's imperfect
but she tries

Mar 23 Oct - 14:08
Le choix ne lui est pas permis. Et la perspective de venir en aide aux autres, lui est terriblement familière. Un retour en arrière, un flashback provoquant des frissons dans son corps encore meurtri. Frissons de peur, de douleur. Autrefois, elle était celle qui venait en aide. A chaque instant, sans jamais faillir. Pas la moindre hésitation devant un être brisé, demandeur d'un réconfort, de soins du corps ou de l'âme. Aujourd'hui, pourra-t-elle recommencer ? Redevenir une épaule, un soutien ?
Ana doute.
Ne devrait-elle pas se reconstruire elle-même avant d'aider quiconque ? Elle a commencé. Elle se retrouve, petit à petit, se redécouvre. Mais est-elle seulement prête pour ça ? Se lancer à nouveau dans un combat bien trop grand pour elle ? La mexicaine est effrayée du monde. A été effrayée, tout du moins. Elle crève de vivre, de retrouver Ana Santiago...
Elle se demande seulement si ses épaules sont redevenues assez fortes pour supporter la peine des autres. Au moins ici, les balles ne pleuvent pas...

Leurs pas les mènent devant le temple, chacun des mots rassurants de Gabriel se sont ancrés dans l'esprit de la mexicaine. Provoquant en elle une tornade de questionnements desquels elle préférait fuir, depuis quelques semaines. La tête dans le sable. Dans les jardins.
Il faut faire face. Relever la tête, se tenir droite. Et faire face. La vie t'a déjà mise à terre, bien trop souvent. Ana, il est temps de te relever. Et d'avancer.

Un pincement dans sa poitrine la fait souffrir lorsqu'elle voit ce monde devant le temple. Inspiration, expiration. Ne pas laisser la peur l'envahir. L'herboriste se tourne alors vers Gabriel, sourit.

- Peut-être ont-ils parfois besoin d'un visage connu après cette terrible épreuve... Je ferais mon possible.

Tehwa sourit. Un stade vient d'être passé, un grand pas franchit. Et il sent, qu'il n'aura plus à la pousser autant, car le train est en marche. De ce lien qu'est le leur, si fort, depuis bien des lunes, il la ressent. Cette détermination qui est la sienne, de s'en sortir une fois pour toute. D'oublier le passé, d'oublier...
Ceux qu'elle a aimé. Ces deux êtres qui ont tout été, pour elle. Un monde, un univers. Les amours de ses deux vies. Un homme au coeur d'or, une femme au sang de braise.
Ana aime cet homme.
Ana aime cette femme.
Elle les aimera toujours. Seulement, il est temps de tourner la page. Ils n'ont pas le droit de la mettre à terre, de l'empêcher de vivre. Elle a le droit de sourire, de fuir cette peur qui n'a cessé de la poursuivre...

Aujourd'hui, elle change. Aujourd'hui, elle redevient une épaule. Et elle est reconnaissante envers Gabriel, qui devient soudainement moins étranger.

- Merci, Gabriel, Eija.

Pour cette opportunité.

- Je...

Ana hésite. Parce qu'elle craint de se retrouver seule face à tout ça, face à quelque chose qui la dépasse encore. Le phalanger le ressent, la rassure. Il fait déjà confiance au duo norvégien, sans aucune mesure. La mexicaine tourne son regard vers l'oracle.

- J'accepte avec plaisir ton aide, Eija. Je ne saurais comment m'y prendre, comment m'en sortir si l'on ne me montre pas ce qu'il faut faire, comment le faire.

Elle leur sourit, puis se retourne. Fait face au temple, aux rescapés. Inspiration. Tu voulais aider, tu voulais te retrouver. En voilà l'occasion rêvée. Pour t'aider toi-même et les autres. Expiration.

- Bon, par où on commence ?


Always and forever
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

by anaëlle.


♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6057-ana-alors-pas-chiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 26/03/2011
Nombre de messages : 1095
Couronnes : 122
Âge réel : 25
Dieu : Déesse de l'air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Cocopix/Tumblr

Nothing will be the same...

Jeu 1 Nov - 14:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Siempre Estaré Ahí

Devant le temple, je sens la mexicaine se tendre et je la comprends. Les reflets du passé, tout ce monde à aider et qui pour les sauver ? Nous ? Elle qui a autant perdu qu’eux et moi qui ne suis que l’ombre de ce que j’ai pu être. Deux cœurs brisés pour ramasser les pots cassés de tous ces gens. Ils en ont besoin, ils ont confiance en le temple et ses oracles. Mais moi, suis-je un oracle comme les autres ? Ai-je vraiment le droit de leur servir de guide alors que mes intentions en venant au temple n’étaient que personnelles. Je voulais me soigner, je voulais faire vivre Lina à-travers cette profession. Mais eux ? Avais-je vraiment envie de les aider ? Aujourd’hui, tout me semble différent, j’ai plaisir à leur redonner le sourire, mais ce n’est pas le cas de tous les jours. Parfois j’ai encore envie de fuir, comme autrefois. Fuir devant ces responsabilités, fuir devant la douleur. Mais Ana est là. Ana a mal elle aussi. Et ça me donne envie de rester.

Je lui souris, je tente de la rassurer et elle accepte, enfin. « Oui, un visage familier leur fera certainement du bien. » Car on se raccroche toujours à ce qu’on connait. Elle finit par me remercier et bizarrement, entendre ces mots dans sa bouche me rend plus léger, bien plus léger que toutes ces personnes que j’ai aidées. Ana elle est différente d’eux. Elle est moins étrangère à mes yeux. Je ne la connais que très peu, mais elle fait partie du temple à présent, à sa manière. Alors l’entendre me remercier retourne quelque chose en moi et un nouveau sourire s’échappe, plus doux, plus sincère.

Eija descend de mon épaule pour se placer près d’Ana alors qu’elle s’est proposée pour l’aider, au plus grand plaisir de la mexicaine apparemment. L’hermine se dresse sur ses pattes arrière, au sol, et sourit à Ana. « T’en fais pas. T’aurais vu Gabriel lors de son premier jour. Il était pas beau à voir. » Elle me jette un regard taquin que je m’empresse de retourner d’un regard noir. Il est vrai que mes premiers jours au temple étaient bien différents d’aujourd’hui. J’étais maladroit, révolté contre le monde. J’étais ici sans vraiment vouloir être là.

« Je ne sais pas exactement comment tu comptes t’y prendre, mais le temple est tien pour ce temps. Installe-toi où tu te sens le plus à l’aise, approprie-toi les lieux. » Car il est important qu’Ana se sente à sa place avant de pouvoir aider les autres. « Il te suffira d’aller vers eux, ou parfois ce sont qui viennent. » Je lui souris encore une fois avant de confier la mexicaine à mon âme. « Tu vas t’en sortir comme une pro, j’en suis sûr. Et encore une fois, si c’est trop pour toi, tu t’arrêtes. Tu peux venir me voir si jamais, je ne suis pas loin. Et Eija reste avec toi tout le long. » Dernier sourire rassurant, contact de ma main sur son épaule avant de la laisser avec les deux daemons et de me diriger vers une personne.

Eija me regarde partir, ce regard maternel au fond des yeux, comme si je partais pour l’école sans elle. Elle me surveille toujours de loin et elle me lancera certainement fréquemment des regards, juste pour s’assurer que je vais bien, même si nos pensées sont constamment partagées. Elle a toujours eu peur pour moi, l’hermine. Mais pour l’instant, c’est Ana qui a besoin de son aide. Alors son regard se tourne vers la mexicaine. « Lequel de ces gens t’inspire ? Il te suffit d’en choisir un et d’aller vers lui. » Rien de compliqué en soit, en théorie.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


- I'm on the run and go -
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6037-gabriel-truth-or-dare
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 306
Couronnes : 80
Âge réel : 24
Dieu : Déesse de l'Air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Aki ♥

She's imperfect
but she tries

Jeu 1 Nov - 15:01
Ils ont ce quelque chose de familier, ce quelque chose d'apaisant. Alors qu'Ana observe l'oracle, elle croit parfois y déceler une étincelle familière. Avant qu'elle ne disparaisse. C'est une étrange sensation, pourtant agréable, de trouver un homme dont elle ne connait rien, lui procurant un sentiment de bien-être. Et Gabriel lui semble être l'un d'eux.
La mexicaine sourit à la provocation de la daemonne au novégien, écoute attentivement chacun de leurs mots, son regard planté dans le leur. Incapable de poser à nouveau son oeil sur la foule. Sur les blessés du corps et de l'âme. Elle a besoin d'une ancre, d'un point de repère.

Il la met à l'aise, termine son discours. Et Ana ne se sent pas totalement sereine. Pourquoi avoir accepté ? C'est vrai. Elle ne l'a pas fait, Tehwa l'y a poussé... Elle ne lui en veut pas, parce qu'après tout, il n'a pas tord. A force de rester loin du monde, il nous devient étranger. Il lui faut rentrer à nouveau dans la danse. Alors, elle danse. Et elle sourit, sincère, à Gabriel.

- Encore merci, je vais essayer de faire de mon mieux.

Cette attention qu'il met, simplement pour la mettre à l'aise. Qu'elle se sente chez elle, sans la moindre menace. Ana est touchée, ressent une affection nouvelle naître en elle lorsqu'il frôle son épaule. Et lorsqu'il part, elle le fixe quelques instants, craignant de se perdre dans boussole. Et la voix d'Eija la sort de ses craintes, rassurant son coeur nerveux.
Elle se tourne vers la petite daemonne, sent Tehwa descendre de son épaule, sauter vers le sol pour se dégourdir les pattes. Elle sait qu'il finira par tenir une longue conversation avec Eija, d'un moment à l'autre. Son jumeau refuse de rester en retrait, comme il le fut bien des années.

Les mots de la daemonne transpercent l'âme de la mexicaine et soudain, elle relève son regard. Lentement, elle balaye ces hommes et ces femmes d'un oeil terrifié, apeuré de ce qu'elle pourrait trouver dans leurs coeurs. Elle respire profondément. Elle peut le faire. Elle doit le faire.

- Alors je vais vers quelqu'un, je lui demande ce que je peux faire pour lui ? C'est tout ?

Ce premier pas n'est pas celui qui la paralyse. C'est le rôle du second. Celui où, elle devra aider. Soigner, consoler, écouter. Ecouter... Elle était douée à ce jeu-là, il fut un temps. Saura-t-elle recommencer ?
Une jeune fille attire son attention. D'une vingtaine d'années, recroquevillée sur son bras, se balançant lentement. Visage dissimulé sous sa chevelure de blé, elle semble perdue. Plus que tout autre... Et cette façon de se tenir, cette façon d'ignorer le monde, Ana la connait. Elle la sent, sa peur, la panique qui s'empare de son corps, la paralysie d'une crise. Et elle sait. Qu'on le nomme destinée ou hasard, Ana le sait. C'est elle.

La mexicaine ne dit mot, fait le premier pas, s'avance dans le temple, contourne plusieurs groupes, se glisse entre deux femmes et parvient jusqu'à Elle.
Ana se stoppe net. A un mètre de la jeune femme. Elle hésite, pense à faire demi-tour et sent le regard pesant de son frère dans son dos. Il l'observe, garde un oeil sur elle, malgré la compagnie d'Eija.
Courage. Elle s'accroupit face à la jeune femme, prend soin de ne pas la toucher. Elle se souvient combien elle hait qu'on la touche dans ses crises... Mais elle essaye de glisser son regard vers le sien, de capter son attention.

- Hey.

Silence. L'oeil bouge, capte celui de la mexicaine.

- Tu as de très beaux cheveux, j'aimerais bien que les miens soient aussi soyeux, ils sont seulement trop frisés pour ça.

Aborder un autre sujet, l'amadouer. Être normale. La petite boule d'angoisse bouge, relève le nez, dévoilant un visage doux, triste, seul. Et elle sourit à Ana.

- Salut... Me... merci.

La mexicaine sourit, douce.


Always and forever
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

by anaëlle.


♥:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6057-ana-alors-pas-chiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 26/03/2011
Nombre de messages : 1095
Couronnes : 122
Âge réel : 25
Dieu : Déesse de l'air
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Cocopix/Tumblr

Nothing will be the same...

Jeu 1 Nov - 15:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Siempre Estaré Ahí

Eija regarde Ana depuis le sol. Elle n’est pas rassurée la mexicaine, ça se sent au timbre de sa voix. Elle a peur, comme je l’étais lors de mes premiers jours. Une crainte indescriptible, des étaux au fond des entrailles. On a peur mais on ne sait pas pourquoi. Car ces gens ne nous ont pas blessés eux, ce sont d’autres, bien plus importants à nos yeux. Des gens qu’on a perdu, qu’on pensait présents jusqu’à la fin de nos jours. Un cœur déchiré alors qu’il n’était pas prêt à l’être. Mais qui peut l’être, prêt à une telle épreuve ? Ana elle a perdu une ville et certainement une vie qui allait avec. Je ne la connais que très peu, mais j’ai vu les images, j’ai vu ce qu’il se passait. Elle a forcément perdu quelque chose là-bas. Et ce regard qui parle, qui hurle. Alors je comprends que le premier pas vers ces gens qui ont peut-être vécu la même chose qu’elle soit dur. C’est une épreuve, un test, pour savoir si elle est prête à revenir au sein de ce monde, prête à reprendre une vie normale, mais sans ce qu’elle a perdu. C’est un pas difficile à faire, mais nécessaire. Car il faut aller de l’avant. Le passé fait mal, le passé veut nous garder tout contre lui, mais il est malsain. C’est ce qu’on a tenté de me faire comprendre autrefois. Mais encore aujourd’hui, bien des années plus tard, j’ai de la peine à écouter ce discours. Car ce passé-là, on aimerait encore y être.

« Oui, tu choisis quelqu’un et tu te lances. » Ça parait simple à dire, mais ça ne l’est pas, pas la première fois. Mais Ana jauge ces gens, cherche l’heureux élu et l’hermine sourit en la voyant se décider pour une jeune femme. Elle la laisse aller seule au début, prête à venir l’aider en cas de besoin. Elle reste avec Tehwa, lui sourit.

Quant à moi, je me retourne de temps en temps pour jeter un œil à la mexicaine. Tout en soignant le monsieur en face de moi. Il a mal, à ses os, comme une majorité des gens qui viennent me voir moi en particulier. Ils connaissent mon don, on en parle dans la ville. L’oracle qui guéri l’arthrose, permet aux plus âgés de retrouver une jeunesse, soulage ceux que le sommeil à laisser de côté. Ils me cherchent souvent. Les autres oracles peuvent aussi les guérir, mais chacun à sa manière, chacun a sa spécialité. Je souris à cet homme qui me remercie, alors que je n’ai pas fait grand-chose. Pour moi ce n’est rien, mais pour lui c’est certainement le monde. Ce ne sont que cinq ou dix minutes que je lui accorde pour qu’il aille mieux au moins une journée entière, si ce n’est plus. Parfois ils reviennent tous les jours, parfois toutes les semaines.

Je soupire un instant en regardant l’homme s’en aller, plus léger qu’en arrivant et avant de me diriger vers quelqu’un d’autre, je décide de retourner vers Ana, ne pas l’abandonner. Je retourne donc vers mon âme qui s’empresse de retrouver sa place privilégiée sur mon épaule et je vais m’adosser contre le mur, en attendant que la mexicaine ait terminé avec la jeune femme. La première fois est toujours plus longue que les autres, car elle est bien trop souvent symbolique pour nous. On n’a pas choisi une personne par hasard. Non, on les choisit car on ressent une ressemblance, on se sent proche d’eux d’une manière ou d’une autre, ce qui nous rassure.

Et puis elle termine Ana, revient vers nous et je lui souris. C’est Eija qui prend la parole en premier. « Tu t’en es très bien sortie Ana. » Je me redresse et m’approche de la mexicaine. « Comment tu t’es sentie ? Ça t’a fait du bien d’aider cette jeune femme ? »
Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


- I'm on the run and go -
Voir le profil de l'utilisateur http://lindwuen-daemon.superforum.fr/t6037-gabriel-truth-or-dare
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le temple :: Jardin Vidi-