Elisa ✖ L'amour et les pleurs viennent des yeux, et tombent sur le cœur.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
avatar
Date d'inscription : 23/06/2010
Nombre de messages : 4387
Couronnes : 92
Âge réel : 28
Dieu : Déesse de l'air.
Palier don : Palier 2.
Palier lien : //
Copyright : © Swirly.

ADMIN
KING'S H E A R T

Dim 23 Sep - 22:58
Tout démarre et se termine par des histoires.
Elisa & Àsgard
Life is simple, really, but we insist on making it complicated.

Il t'a pourtant prévenu Marcus, il a tenté de te mettre sur de meilleurs rails, mais tu n'as voulu en faire qu'à ta tête sans suivre ses si précieux conseils. Un sentiment d'insatisfaction bouillonne en toi alors que ta mâchoire se crispe et que tes muscles se tendent. La première à le remarquer c'est Tanja, le regard de la norvégienne se dirigeant immédiatement vers le point que tu fixes. Elle remarque l'italienne qui laisse son regard aller dans le tien. La blonde arque un sourcil et t'observe sans dire un mot. Elle ne désire aucunement s'en mêler de cette guerre naissante entre vous deux, son instinct de protection la poussant même à quitter son assise que représenté ta cuisse. Elisa, la sulfureuse ? Elle se laisse mordiller, s'amuse même du comportement de son partenaire et ces yeux qu'elle pose sur toi, comme si tu n'étais qu'un inconnu. Comme si tu ne valais rien ? L'idée te fait fulminer et pourtant n'est-ce pas là la vérité mon Viking ? Peut-être était-elle véritablement ainsi, à se jouer des hommes autant que toi tu as pu te jouer femmes ? Les potes avant les meufs ? Qui te dit que leur réflexion à Luka et elle n'est pas la même que toi et tes amis... Rien, absolument rien ne peut t'assurer cela. Visage fermé, tu fixes la femme qui te fait face et attends le moment ou ses yeux croiseront les tiens. Jusqu'au moment où...

Concrètement là, tu joues à quoi ?

Cette remarque, en fonction de la manière dont elle est dite, elle pourrait être entendu de mille et une façons. Mais la tienne mon Àsgard, elle ne laisse aucunement planer de doute quant à la froideur glaciale qui t'enveloppe soudainement, jalousie sourde te manipulant aussi agilement qu'un marionnettiste guiderait sa poupée.
Tu n'attends pas sa réponse, en fait tu ne souhaitais en entendre aucune, nécessité de te calmer sonnant comme une évidence. Verre posé sur la table basse, c'est avec un regard presque colérique que tu te retires, imposant à la pièce un silence de mort. Marie, elle, elle te suit de ses deux iris brunes, avant de reporter son attention sur son compagnon qui se lève pour aller te rejoindre dehors.

Avant même qu'il n'ait la pensée d'entamer la première lettre d'un mot, tu le stoppes d'un signe de la main. Qu'il vienne, d'accord, qu'il impose sa manière de penser, te donne une leçon de vie ou te balance une phrase dans le style de : je te l'avais bien dit, tu n'en voulais pas. Tes mains serres tes clefs et je me tiens alerte à tes moindres choix, à tes désirs les plus primitifs. De là ou tu es tu entends Morgan et Stian rire à gorge déployée, tu sais qu'ils font ça pour essayer de rattraper l'ambiance que tu as fichu en l'air.

Désolé Marcus.

Il ferme les yeux et secoue lentement sa tête de droite à gauche. Il ne t'en veut pas, pas pour ça, il en faudrait beaucoup plus pour qu'un jour le trentenaire en arrive jusque-là. Il pose sa main sur ton épaule alors que camouflé entre les arbres, j'étais sortie pour venir te voir, regard brillant dans l'obscurité. Ton ami il retourne à l'intérieur alors que tu peines à comprendre ton propre comportement, nerf encore à fleur de pot. Mais quelle importance de toute manière, saisir ou non cette subtilité qui règne en toi ne te facilitera pas plus la tâche en cette soirée...



©️ Gasmask


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
skeggöld, skálmöld, skildir ro klofnir

Se savoir autre, admettre les différences, ne prétendre ni imposer sa façon d'être, ni copier celle des autres, c'est une sagesse à laquelle il est devenu audacieux d'aspirer.Quand tu t'éveilleras... le monde tremblera. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] signature by anaëlle.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 25/06/2016
Nombre de messages : 358
Couronnes : 100
Zone E (rp) : 1

Âge réel : 27
Dieu : Dieu de la Terre
Palier don : Palier 1
Palier lien : Palier 1
Copyright : Subrosa & Northern Lights

A satellite  kind of mind

Mer 26 Sep - 18:34

 
L'amour et les pleurs viennent des yeux, et tombent sur le cœur
Àsgard & Elisa

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Concrètement, tu joues à quoi là ?

Une douche glacée aurait été moins efficace. L'ivresse de l'alcool se recroqueville sur elle-même, fuit les veines d'Elisa et raffermit l'indifférence inscrite sur ses traits tandis qu'Àsgard se lève. Malaise dans la pièce, regards gênés, silence. Luka qui hésite à poser une main consolatrice sur son bras, Jari qui se crispe sous elle, son affection alcoolisée pas encore assez profonde pour occulter entièrement l'atmosphère. Elle force un sourire placide sur ses traits Elisa tandis qu'elle se relève et va se servir un verre de soda, en profite pour glisser un mot d'excuse à Marie. Compassion en guise de réponse, rassurante et plus gênante encore pourtant. La sensation d'être une intruse qui se renforce. Celle qu'elle tente d'occulter depuis leur arrivée, depuis qu'il lui a tourné le dos sans un mot pour retourner à sa place. La place qui lui a été assignée à son arrivée.

Et juste comme ça, la colère commence à gronder, silencieuse. Elle est volcanique, l'italienne, et elle a bu. Et ces mots, ils sont comme un poids dans son estomac. Six mots. Six mots, et elle a l'impression d'avoir ingéré autant de pierres, reçu autant de coups de fouet. A quoi elle joue ? A quoi joue t'il ? Sa main se crispe à Elisa, ses dents se serrent, et elle ignore le regard de Marie, l'expression de Luka venu les rejoindre. Réprimer, plastifier un sourire presque honnête, et s'excuser de nouveau. Envie de sortir. Prendre l'air. Respirer. Fuir les regards dans son dos et le son des conversations qui reprennent en titubant.

Pas envie de le croiser dehors, pourtant. De voir les yeux glacés, les traits fermés, la bouche aux lèvres tendues et crispées derrière la barbe.

Qu'est-ce qu'elle peut faire, alors ?

Une seconde, pour tenter de réfléchir, avant d'entendre le rire de Tanja et de sentir une nouvelle vague de colère monter. A quoi elle joue en effet. Ses dents se ferment sur sa joue, font monter le goût du sang dans sa bouche. Il attise les braises. Elle est napolitaine l'italienne, et ses colères montent en puissance à mesure qu'elle tente de les contenir. Alors elle se décide, et sort, manteau passé comme une arrière-pensée. La rage chasse le froid. Sa chair est hérissée pour une raison autre que le climat, quand elle émerge de la demeure, mains crispées à ses côtés, qu'elle se force à déplier avant de les refermer. La tentation de le frapper trop grande sinon, de lui infliger un coup en retour. Elle se tait à la place, erre jusqu'aux limites du terrain, les yeux occupés à planer le long de la route et des réverbères. La tentation est forte de simplement appeler Svetlana, de la laisser la ramener à la raison. De passer la ligne invisible et s'engager sur le trottoir, laisser ses pas l'emmener loin de la fête et du Viking, laisser la nuit l'engloutir. Elle trouvera bien un hôtel ou un abri. Un bar, ou un refuge. Elle ne le fera pas, elle le sait, Elisa. Cette victoire ne sera pas à lui. L'envie reste. De tourner le dos et tenter de l'effacer de force de son esprit, de récurer sa mémoire jusqu'à oublier l'arrogance de son accusation.

Comme si il avait un droit de regard sur elle.

Comme si il la jugeait.

Les mots coulent malgré elle, tendre comme l'acide. "Je pourrais te retourner la question."
 
AVENGEDINCHAINS


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Broadcasting
Why is it hard to know my goals? Estranged from what I want, I know I was strong before I lost myself. And I try to; I desire to know who I am. And I fight to; find it tough to be myself.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 23/06/2010
Nombre de messages : 4387
Couronnes : 92
Âge réel : 28
Dieu : Déesse de l'air.
Palier don : Palier 2.
Palier lien : //
Copyright : © Swirly.

ADMIN
KING'S H E A R T

Mer 26 Sep - 22:25
Tout démarre et se termine par des histoires.
Elisa & Àsgard
Life is simple, really, but we insist on making it complicated.

Accroupit dans ma direction, quelques mètres nous séparent seulement l'un de l'autre. Mais elle arrive. Avant même qu'elle ne parle, tu ressens sa présence et … Et elle n'aurait jamais dû venir. Ta main à plat dans la neige, tu te relèves, regard glissant sur l'horizon devant toi, l'étincelle de mes deux yeux disparaissant entre les arbres de la forêt qui jouxte l'habitation de ton ami. La phrase de cette femme, elle te fait sourire. Expression nerveuse habillant ironiquement ton visage glacial. Réellement, elle, elle ose te questionner ainsi ? Sur ce genre de sujet ? Tu te tournes vers l'Italienne et étouffe un rire moqueur.

Retournes là autant de fois que tu veux cette question Elisa, ça m'est bien égal. Tu jettes un œil au palier de la porte sur lequel est posté Morgan non par curiosité mais par soutien. Tu le fixes un instant avant de tirer à blanc dans les yeux de la Napolitaine. J'ai toujours joué franc-jeux avec toi, n'ai absolument rien dissimulé de ma personnalité et c'est moi qui dois me justifier de jouer ? Vu ton comportement ce soir, il serait quelque peu malvenue de t'entendre dire que tu en aies fait autant à mon égard.

Avec les femmes mon Àsgard, tu es comme le matou qui fait le dos rond en ronronnant dans l'optique d'obtenir ce que tu souhaites. Et elles fondent toutes. Enfin, presque toute apparemment et pourtant ton comportement à toujours été inchangé, aguicheur, ouvertement dragueur même, il t'est impensable que l'italienne puisse te faire un reproche là-dessus. Soit elle est de mauvaise foi, soit elle est complètement aveugle pour ne pas avoir vu toutes ces nombreuses avances que tu as pu lui faire. Si c'est cela, tu ne peux pas grand-chose pour elle. Tu passes à côté d'Elisa et t'arrêtes à son niveau, iris planté dans ceux de ton ami.

Il me semble, mais je me trompe peut-être, que je ne me suis pas fais lécher chaque recoin du cou par Tanja et encore moins en te regardant de manière indifférente. À bon entendeur Elisa. Maintenant fou moi la paix, va faire ta soirée de ton côté avec ton pote et ton pot de glu et oublies moi, tu seras bien aimable. Enfin, si cela t'est acceptable bien entendu...

Sourire étiré qui retombe immédiatement. Mimique nerveuse incontrôlable avant que tu ne retournes dans la maison. Tu ne fuis pas Àsgard, pas comme on pourrait peut-être se l'imaginer en tous les cas. Plus on te pique et plus tu es mauvais, taureau au centre d'une arène qui sens sa fureur monter en flèche à chaque fois que sa peau se retrouve percée par les picadors. Tu ne veux plus rien à voir à faire avec elle. Pour le moment ou pour toujours, tu n'y réfléchis pas et le ton de tes propos le laisse sous entendre, demain il fera jour.
Morgan, il est là, aussi peu sérieux peut-il être la plupart du temps, il savait aussi reconnaître ces moments ou l'esprit n'était plus à la franche rigolade et ainsi agir en conséquence. Il rentre avec toi et on peut l'entendre tenter de te dissuader de partir. Te rappelant le ''Bro code'' en t'offrant un amical coup d'épaule. Et il a raison, après tout ça ne fait que trois ou quatre heures que tu es là, ça serait dommage de tout plaquer maintenant. Tu fais craquer tes doigts en les croisant les uns entre les autres et retourne au salon t'installer, n'accordant aucun intérêt aux deux hommes qui ne sont rien d'autre que deux inconnus pour toi. À part venir polluer cette soirée et ta relation avec Elisa, tu n'y vois absolument rien de positif. Mais qu'importe, ils ne sont personne pour toi. Tanja quant à elle continue de garder ses distances avec toi, elle sait qu'il faut laisser la tempête se calmer plutôt que de continuer à la provoquer.

Du restant de la soirée, ton comportement sera presque dédaigneux à l'écart des nouveaux invités. Aucune parole, aucun regard à leur attention. Mais tu ne resteras guère plus de temps de toute manière, préférant et de loin aller te coucher plutôt que de continuer à fulminer en ton être après tout ce qui a pu se passer ce soir...



©️ Gasmask


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
skeggöld, skálmöld, skildir ro klofnir

Se savoir autre, admettre les différences, ne prétendre ni imposer sa façon d'être, ni copier celle des autres, c'est une sagesse à laquelle il est devenu audacieux d'aspirer.Quand tu t'éveilleras... le monde tremblera. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] signature by anaëlle.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Okolnir et ses alentours :: Zone libre :: Coin flashback-